Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

grégoire - Page 2

  • "La liste de mes envies" de Grégoire Delacourt

    la liste de mes envies.JPG

    Jocelyne Guerbette tient une mercerie à Arras. Elle est marié à Jocelyn et a deux enfants : Romain et Nadine. Pour s'occuper et par passion aussi, elle tient un blog sur sa mercerie. Poussée par ses deux copines les jumelles, Jocelyne joue à l'euro-millions et à sa grande surprise, gagne 18 million d'euros. Après mûre réflexion, elle décide de ne le dire à personne, ni à son mari, ni à ses enfants, ni à ses copines et encore moins au reste du monde. Mais pour rendre cela un peu concret, elle s'invente une liste de ses envies...

    J'ai lu le best-seller de l'année ! Cet auteur sorti de nulle part (enfin si de ma région quand même !) qui avait écrit "L'écrivain de famille", passé quasi inaperçu pour ma part, nous livre ici un roman assez court et nous présente une narratrice que l'on ne peut qu'apprécier. Jocelyne a ce je ne sais quoi d'attachant et d'humain ! En tant que lectrice, j'ai cherché à m'identifier à elle et je me suis posé pas mal de questions : que ferais-je si moi aussi je gagnais une telle somme ? Ferais-je comme Jocelyne ?
    On s'est tous posé ce genre de questions à partir du moment où l'on a joué au moins une fois dans sa vie ! C'est un pari gagné pour l'auteur de faire réfléchir et d'interroger le lecteur ! Vous l'aurez compris, nous avons ici un petit côté philosophique sur les valeurs tels que l'argent ou le bonheur !

    J'ai retrouvé un petit goût de Barbara Constantine ou encore de Marie Sabine Roger quant aux valeurs humaines et à l'optimisme marqués dans ce roman ! J'avais d'ailleurs vu la venue de Grégoire Delacourt à l'émission "La Grande Librairie" sur France 5, où François Busnel, le présentateur disait que beaucoup de monde ont cru au départ qu'il s'agissait d'une femme derrière ce livre !

    C'est un roman qui se lit très vite, il n'est d'ailleurs pas très épais. Personnellement, il ne m'a tenu qu'un week-end et d'habitude, le week-end c'est assez rare que je lis !
    J'ai apprécié les divers rebondissements au fur et à mesure de ma lecture et je n'attendais pas à certaines choses, comme quoi l'auteur a su me surprendre !

    C'est pour moi un petit coup de coeur car j'ai beaucoup aimé la réflexion sur moi même faite après la lecture et surtout que ce livre se lit très facilement !

    Petites citations pour la route : "Il n'y a que dans les livres que l'on peut changer de vie. Que l'on peut tout effacer d'un mot. Faire disparaître le poids des choses. Gommer les vilenies et au bout d'une phrase, se retrouver au bout du monde."

    "Etre riche, c'est voir tout ce qui est laid puisqu'on a l'arrogance de penser qu'on peut changer les choses. Qu'il suffit de payer pour ça."

    "Parce que nos besoins sont nos petits rêves quotidiens."

    "Le bonheur.
    Mon bonheur en tout cas. Le mien. Avec ses défauts. Ses banalités. Ses petitesses. Mais le mien.
    Immense. Flamboyant. Unique."

    "Je suis aimée. Mais je n'aime plus."

    Et en prime, je vous laisse la vidéo de l'émission "La Grande Librairie"