Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coup de Coeur !

  • "Le club des feignasses" de Gavin's Clemente-Ruiz

    club,feignasses,gavin's,clemente-ruiz,mazarine

    Béa, Alice, Sam et Elisabeth ont un point commun : ils sont atteint d'un cancer. Ils ne se connaissent pas mais vont réaliser leur première chimiothérapie ensemble. C'est ainsi que va naître le club des feignasses, composé de membres pour certains excentriques et pour d'autres plus discrets. Prêt à les accompagner ?

    J'avais pu passer ce roman sur différents blogs sans y faire pourtant plus attention que cela. Et puis la curiosité et l'envie m'ont fait ouvrir les premières pages de ce livre et je n'en ressors pas du tout déçue, bien au contraire !

    Ce roman est une petite merveille ! Alors, certes, le postulat de départ n'a rien de joyeux. Les différents personnages apprennent qu'ils ont un cancer et se retrouvent un peu perdus lors de leur première chimio. C'est sans compter l'exubérante Béa qui va tout de suite les mettre à l'aise. Peu à peu, les langues se délient et l'amitié pointe le bout de son nez. Par un concours de circonstance, ils vont vivre une délirante aventure qui les emmènera à la mer, à retrouver un amour de jeunesse, à se réconcilier avec des proches ou tout simplement à mettre de l'ordre dans leur vie.

    C'est réellement un livre doudou que j'ai dévoré en un rien de temps. On s'attache à une vitesse folle à ses personnages différents les un des autres et on se surprend à ne plus vouloir les quitter !

    Ce livre se lit très facilement avec un bon dosage d'humour et d'émotions. Allez-y, vous ne le regretterez pas !

    Bref, un joli coup de cœur pour ce club des feignasses !

  • "Ps : Tu me manques" de Brigid Kemmerer

    ps,manque,brigid,kemmerer,hachette

    Juliet écrit à sa mère décédée il y a quelques mois et laisse les lettres sur sa tombe au cimetière. Declan tombe sur l'une de ses lettres lors de son travail d'intérêt général. Il décide de lui répondre. A travers cette drôle de correspondance, Juliet et Declan vont peu à peu se livrer sur leurs problèmes, malgré leurs différences.

    J'avais repéré ce livre chez My Pretty Books et je l'avais acheté lors d'une foire aux livres ! Je dois vous dire que j'ai dévoré ce roman en à peine deux jours. Il est terriblement addictif.

    Tout d'abord, les deux personnages principaux, à savoir Juliet et Declan n'ont pas vécu des choses faciles. Ils ont terriblement souffert et ont du mal à se relever de ces épreuves. Heureusement, grâce à leur rencontre épistolaire, ils vont s'entraider à leur manière.

    S'ajoute à cela la part d'anonymat. En effet, par un habile tour de passe passe, l'auteure parvient à ce que les deux personnages ne savent pas qui est l'autre. Ainsi les lettres finissent par être rapidement remplacées par des mails et des pseudos : La Fille du Cimetière et Le Crépuscule. Forcément on se demande s'ils vont réussir à garder tout cela secret et quelle va être leur réaction lorsqu'ils apprendront la véritable identité de l'autre.

    On pourrait bêtement croire à une énième histoire d'amour entre deux ados, et pourtant c'est le côté "épreuves à surmonter" et le côté épistolaire qui m'ont complètement hypnotisé. Je pense que ce roman parlera a beaucoup d'ados mais également aux adultes qui traversent les mêmes difficultés.

    Les personnages sont hyper attachants avec chacun leur caractère propre mais avec quelques points communs qui ne peut que les rapprocher.

    Le style d'écriture est très beau. ça se lit vite grâce à plusieurs rebondissements qui nous tient en haleine. Et il y aussi pas mal de jolies réflexions sur la vie, la mort, le destin, le libre arbitre, .. Et enfin, un petit mot sur la superbe couverture pastel qui ne peut que vous donner envie d'ouvrir ce livre !

    Bref, un joli coup de cœur pour ce magnifique roman !

  • "The hate U give" d'Angie Thomas

    the, hate, give, angie, thomas, nathan

    Starr est une jeune fille noire de seize ans. Elle est partagée entre son quartier "le ghetto" et son lycée de banlieue chic. Mais son quotidien vole en éclat le soir où son meilleur ami Khalil se fait tué sous ses yeux par un policier blanc, alors qu'ils rentraient tranquillement de soirée. Dès lors, c'est le chaos dans sa vie mais surtout dans le quartier où l'on réclame la justice ! Starr est la seule témoin. Que faire : se taire et apaiser les choses ? Ou parler et tenter de faire bouger les choses ?

    J'avais entendu et lu énormément de bien de ce roman et pourtant j'ai attendu quelques mois avant de m'y mettre et de me faire mon propre avis.

    Ce roman est une sacrée claque ! C'est un roman d'actualité car ce genre de chose est assez récurrente aux États-Unis malheureusement … Je trouve que c'est une excellente chose d'en avoir parlé à travers un roman pour ados, qui peut également (et je le recommande !!!) être lu par des adultes !

    La particularité de Starr c'est qu'elle a du mal à trouver sa place entre son quartier dont elle est fière et son rôle de "seule black" dans son lycée chic de blanc. Le fait qu'elle soit la seule témoin dans le meurtre de Khalil va également apporter son lot de problèmes et de complications.

    On y aborde la question du racisme blanc/black (dans les deux sens), mais également l'existence des gangs et le port d'arme à feu. Ce sont des sujets brulants et sérieux, qui sont très bien amenés par l'auteure Angie Thomas.

    J'ai été plongé dès les premières pages dans ce roman qui devrait être lu par tout le monde ! Une bonne nouvelle également : le livre va être adapté au ciné en janvier 2019 ! Il me tarde de voir le résultat sur grand écran !

    Bref, un coup de cœur pour ce roman ! A découvrir absolument !

  • "Petits miracles au bureau des objets trouvés" de Salvatore Basile

    petits,miracles,bureau,objets,trouvés,salvatore,basile,denoel

    Dans une petite gare d'Italie, Michele s'occupe de donner le départ du train et récupère les objets trouvés. Un jour, il récupère un petit carnet rouge qu'il reconnait aussitôt : il s'agit de son journal intime qu'il écrivait lorsqu'il était petit et que sa mère a pris avec elle avant de les abandonner lui et son père. Que fait ce carnet dans le train ? Est-ce sa mère qui l'a mis là ? Michele va alors partir à la recherche de sa mère, aidé par une jeune fille Elena rencontrée dans le train !

    Ce roman est passé assez inaperçu lors de sa sortie et pourtant j'en ai entendu énormément de bien (surtout au boulot). J'ai donc pris le temps lors de mes congés pour enfin le découvrir ! Et je peux vous dire que je ne regrette pas de l'avoir ouvert !

    Ce livre est un véritable petit bijou ! A peine commencé, on se prend très rapidement d'affection pour le personnage de Michele. En effet, il est assez particulier, plongé dans son quotidien, sa routine et sa solitude. Sa mère est partie quand il avait à peine sept ans et son père l'a à peine élevé. Un jour, il a pris la place de son père au chemin de fer et depuis, chaque jour se ressemble un peu plus. La seule particularité est qu'il collectionne les objets abandonnés dans le train, un peu comme une compagnie dans son triste quotidien. Mais tout cela va être chamboulé par deux événements : sa rencontre avec l'exubérante mais très gentille Elena et la découverte du fameux carnet rouge !

    J'ai adoré voir l'évolution du personnage de Michele, mais également de chercher à savoir comment ce carnet a pu se retrouver dans le train après toutes ses années. Je ne vous en dis pas plus car je vous invite vraiment à découvrir ce livre !

    Ce roman se lit très vite et je vous conseille d'avoir un petit carnet et un stylo pour pouvoir écrire toutes les jolies citations qu'il recèle.

    Bref, un joli coup de cœur pour ce livre "doudou" à découvrir absolument !

    Petites citations pour la route : "Il comprit que, au fond, cela fonctionne de même avec les personnes. Elles disparaissent, elles meurent ou simplement elles s'en vont. Pourtant souvent la mémoire les rend encore présentes, comme des fantômes."

    "C'est la vie … elle donne et elle prend, selon comment la roue tourne."

    "Les chambres d'hôtel ont quelque chose de commun avec les wagons de trains; ce sont des parenthèses de la vie accordées en prêt, des lieux de transit pour des identités différentes et inconnues qui se relaient entre un départ et un retour, jour après jour, dans l'attente d'un réveil ou d'une arrivée. Ils appartiennent à tout le monde et à personne, comme le hasard. Ou le destin."

    "Pense seulement que la vie est toujours un risque, pour tout le monde."

    "Parce que c'est ça, le pouvoir du temps : changer les visages, transformer l'amour en habitude, estomper les souvenirs, détruire les rêves, graver la pierre, avaler la mer et faire mourir les étoiles."

    "La vie ne finit jamais de faire des cadeaux, dit-elle d'une voix pétrie de tranquillité et de vieillesse. Parfois elle nous a apporté des douleurs dont nous nous serions passés. D'autres elle nous a fait goûter de grands moments de bonheur."

  • "Les derniers jours de Rabbit Hayes" d'Anna McPartlin

    derniers, jours, rabbit, hayes, anna, mcpartlin, cherche midi

    Mia, appelée Rabbit, n'a plus que quelques jours à vivre. Pour finir ses jours le mieux possible, elle rentre en maison de repos. Ses proches sont là pour la soutenir. A force de se rappeler des souvenirs, la mentalité de l'entourage de Rabbit va évoluer. Ils vont ainsi se rappeler comment elle a marqué leur vie et se demandent comment ils vont imaginer leur vie sans elle.

    J'avais entendu tellement de bons échos sur ce roman que j'avais très envie de le lire mais le fait que cela traite de la mort et du cancer, m'avait un peu refroidi. Au final, je me suis lancée et je ne regrette pas du tout cette lecture. Au contraire, c'est un joli coup de cœur !

    Nous faisons rapidement connaissance avec Rabbit, atteinte d'un cancer qui s'est généralisé. Il n'y a plus d'espoir, c'est pourquoi elle entre en maison de repos. Ainsi, elle finira ses derniers jours auprès de ses proches : ses parents, son frère et sa sœur, sa fille et sa meilleure amie. Chacun va alors se remémorer certains passages de leur vie où Rabbit a joué un rôle crucial. A côté de ça, Rabbit replonge dans son propre passé au cour de ses phases de sommeil où elle nous présente Johnny, son âme sœur.

    On s'attache tellement à Rabbit (ainsi qu'à ses proches) qu'on n'a pas envie d'arriver à la fin du livre, qui signifie sa mort... Nous passons par une telle palette d'émotions que nous avons l'impression de faire partie de cette famille.

    Certes le sujet de la maladie et de la mort imminente n'est pas facile et n'attire par forcément, je peux vous dire que c'est une magnifique lecture et je vous encourage vivement à faire la connaissance de Mia "Rabbit".

    Bref, un joli coup de cœur pour ce magnifique roman !