Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

thomas

  • "Thomas et ses amis : En route !"

    thomas, amis, route, hachette jeunesse, livre activité, jeux, locomotive

    Le dessin animé "Thomas et ses amis" est diffusé sur Gulli et sur France 5 dans l'émission "Les zouzous".

    Aujourd'hui, je vous présente le livre d'activité dans lequel les enfants pourront s'amuser avec Thomas le petit train durant 24 pages. Vous y trouverez donc du coloriage, des labyrinthes, des différences à observer, des éléments à relier, des pièces de puzzle à replacer au bon endroit, des intrus à repérer, ...

    Idéal pour les enfants à partir de 3 ans, il y a plein de jeux à réaliser. Les solutions sont présentes à la fin du livre.

    Je trouve que les jeux sont bien faits et très variés. J'aime également beaucoup le format du livre. En effet, il n'est pas rectangulaire comme la plupart des livres, mais souligne la forme de Thomas la locomotive. La couverture est souple et le petit prix est très abordable (3€95).

    Bref, un petit livre d'activité original basé sur le dessin animé Thomas et ses amis.

    Je remercie les éditions Hachette Jeunesse.

    thomas, amis, route, hachette jeunesse, livre activité, jeux, locomotive

    Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand 

  • "Juste une étincelle" de Thomas Scotto

    juste, étincelle, titouan, thomas, scotto, années, collège, nathan

    Titouan, en cinquième, n'est pas très bien dans sa peau. Il aimerait que les autres le regardent, mais il se sent invisible. Pourtant il est ami avec Fabien et aime en secret sa meilleure amie Octavie. Titouan n'est pas heureux et aimerait que la situation change. Mais il faut faire attention à ce que l'on peut souhaiter...

    La collection "Mes années collège" des éditions Nathan traite de divers sujets propres aux adolescents.

    Cette fois, l'auteur imagine un collégien qui ressent un profond mal-être. Celui ci se sent invisible, banal et a l'impression qu'il ne se passe rien dans sa vie. Il manque terriblement de confiance en lui. Mais petit à petit, il essaye de faire bouger les choses : il se rebelle, fait l'école buissonnière et enchaîne les bêtises... parfois en allant beaucoup trop loin, au risque de perdre ce qu'il a de plus cher.

    Je dois avouer qu'au début j'ai eu un peu de mal avec le personnage de Titouan. Il me semblait un peu trop plaintif. Mais au fur et à mesure de l'histoire, l'auteur parvient à nous transmettre le malaise de Titouan. Je ne comprends pas les choix qu'il a pris et je ne les cautionne pas, mais je suis persuadée que cela parlera à des jeunes qui se sentent dans le même état que Titouan. Le but de cette collection est de parler aux ados et ici c'est plutôt bien réussit.

    Bref, une histoire originale sur le mal-être d'un collégien.

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "La vie commence à 20h10" de Thomas Raphaël

     

    vie,commence,20h10,thomas,raphaël,j'ai lu

     

    La trentaine, Sophie subit pas mal de pression auprès de sa mère et de son compagnon Marc pour finir sa thèse. Mais Sophie est un peu blasée de voir que son bouquin n'a pas été retenu par les éditeurs. Un soir, en regardant un épisode de "La vie la vraie", Marc lui demande d'écrire une lettre pour s'indigner de la qualité médiocre des scénarios et plus globalement de l'histoire des personnages. Quelques jours plus tard, Sophie reçoit une lettre la convoquant à Paris au siège de la chaine. Elle s'y rend un peu par hasard et là on lui propose un job de coordinatrice, avec en bonus l'occasion de voir son roman édité ! Une occasion comme ça ne se refuse pas et Sophie va voir sa vie chambouler à jamais.

    J'avais vu ce livre passer sur plusieurs blogs et il me tentait depuis un moment. Il faut dire qu'il est aussi resté un bout de temps dans ma PAL ! Alors comme Laety avait l'intention de le lire aussi, nous avons prévu une petite lecture commune sur ce titre ! :)

    Je dois dire que j'avais un petit apriori sur ce livre : je pensais avoir quelque chose de léger sans forcément avoir besoin de réfléchir, un peu dans le genre des livres chick lit. Il faut noter aussi que la couverture signée Margaux Motin, nous encourage dans ce sens. Et là, je commence le bouquin, j'avale une cinquantaine de pages et je suis bluffée. Pourquoi ? Tout d'abord je suis étonnée, car je m'attendais vraiment à autre chose. Et pourtant j'en ressors complètement ravie. J'ai passé un très bon moment avec ce petit pavé de 500 pages (en poche) qui m'a fait apprendre plein de choses !

    Et oui, parce que ce roman n'est pas aussi léger que la couverture et le résumé voudrait nous le faire croire ! Vous avez envie de vous glisser dans les coulisses d'une série tv ? D'aller au coeur des trente six milles métiers qui cogitent derrière nos petits écrans ? Et bien, ne cherchez plus, ce livre est fait pour vous !
    Et oui, on apprend plein de trucs sur les auteurs, sur les différentes étapes d'un scénario, sur les castings des personnages, sur la diffusion également... bref, vous allez être plongé au coeur de la série "La vie la vraie" (qui ne peut que faire penser à "Plus belle la vie").

    J'ai aimé le côté naïf de Sophie, personnage principal qui débarque dans un milieu qu'elle ne connait pas et qui va apprendre sur le tas (un peu comme le lecteur d'ailleurs).
    En découvrant le personnage de la chef des chefs, Joyce Verneuil, on ne peut qu'immédiatement faire le lien avec "Le diable s'habille en prada", mais ici pas question de mode, mais plutôt d'audience télévisuelle.

    Bon et pour finir, le petit plus qui n'est pas négligeable, c'est que ce bouquin est écrit par un homme, qui a réussit à se mettre à la place d'une femme sans problème. Et il est scénariste également, ce qui apporte la petite touche d'authenticité au récit.

    Bref, vous l'aurez compris, j'ai passé un très bon moment avec ce livre et je vous invite à faire de même ! ;)

    L'avis de Laety !

    Petites citations pour la route : "Joyce et ses amis : la télévision, l'édition, la radio, le cinéma, c'était eux, c'était les mêmes, ils tenaient le système. Tout se décidait à Paris, loin de moi, et pour eux je n'étais rien."

    "Raconter une histoire, c'est parler à l'âme humaine. L'âme humaine il n'y en a qu'une, et elle ne change jamais."

    "Et si les choses s'étaient passées autrement? Et si j'avais été différente ? Tout ça, on s'en fout. C'est vrai, à quoi ça sert de se poser des questions si les réponses n'existent pas ? La seule question qui compte, c'est : voilà qui je suis, maintenant j'en fais quoi ?"

  • "Adam & Thomas" d'Aharon Appelfeld et Philippe Dumas

     

    adam,thomas,aharon,appelfeld,philippe,dumas,l'école des loisirs

     

    La guerre est présente. Les rafles se succèdent. La mère d'Adam l'emmène dans la forêt qu'il connait par coeur pour se cacher. Il y retrouvera Thomas, un de ses camarades de classe, qui lui aussi se cache en attendant le retour de sa mère. Les deux garçons patientent mais lorsque la nuit pointe le bout de son nez, ils doivent s'organiser : ils se préparent un abri, se nourrissent comme ils le peuvent et prennent garde à ne pas se faire repérer !

    Voici un roman qui je pense n'aura pas la médiatisation qu'il mérite. Ce livre m'a été recommandé par ma libraire jeunesse et je l'a remercie pour ce moment que j'ai passé en compagnie d'Adam et Thomas.

    Ce qui frappe au premier abord, c'est le courage de ces deux enfants. Ils savent que l'heure est grave, que leurs pères respectifs sont partis dans des camps de travail, qu'on les recherche parce qu'ils sont juifs. Ils vont tout de même mettre en avant leur atout et leur différence pour survivre au milieu de la forêt. Adam connait très bien la forêt et se montre plus entreprenant. Thomas, quant à lui, était le meilleur de la classe, mais au milieu de cet univers qu'il ne connait pas, il se montre perdu et craintif. Mais le fait d'être à deux, de pouvoir se confier et s'entraider, va leur permettre de tenir bon !

    Je ne vous en dit pas plus sur l'histoire, car ce livre mérite d'être lu par bon nombres d'enfants (et d'adultes). Une autre façon d'aborder la seconde guerre mondiale de loin mais pourtant très proche à la fois.

    J'ai aimé les échanges entre les deux enfants. Adam semble très porté sur la religion car il remercie sans arrêt Dieu pour les bonnes choses qui leur arrive. Et pourtant Thomas lui s'interroge beaucoup et notamment sur Dieu. Les dialogues sont remplis de sagesse et l'on pourrait penser que cela n'est pas très crédible, c'est sans compter sur l'héritage des parents et des grands parents, qui leurs ont appris beaucoup !

    Les illustrations de Philippe Dumas sont vraiment superbes. A l'aquarelle, elle élève un peu plus le niveau de cette histoire. Très fidèles au textes, les dessins concordent parfaitement.

    Bref une très belle découverte qui mérite d'être largement mis en avant !

  • "Les évaporés" de Thomas B.Reverdy

    les évaporés.JPG

    Suite à son licenciement, Kaze décide de disparaitre, tout simplement, laissant ainsi sa femme seule. Il part, il se refait une nouvelle vie ailleurs, une deuxième chance... Au Japon, on les appelle "les évaporés".
    Yukiko, la fille de Kaze, revient des Etats-Unis pour chercher son père. Elle fait appel à son ex, Richard, un détective privé.

    Ce bouquin m'a tout de suite attiré, que ce soit par le bandeau aux couleurs pastels ou peut-être à cause de la citation mis en avant. Le principe "des évaporés" m'était totalement inconnu et quoi de mieux qu'un roman pour le découvrir ?

    Ce roman est un véritable choc de culture ! Les clichés et divers stéréotypes sont abordés et sont soit confirmés ou mis à mal. On ne se sent pas mis de côté puisqu'il s'agit ici d'un américain qui tente de comprendre le mode de fonctionnement des japonais et surtout ce principe d'évaporé qui n'est pas forcément une chose concevable pour nous.

    Ce roman donne la voix à différents personnages : nous suivons tout d'abord Kaze de sa fuite à sa nouvelle vie, puis Richard cet américain qui ne comprends pas toujours ce qu'il fait là et enfin un jeune ado japonais Akainu qui survit depuis le terrible tsunami et la catastrophe de Fukushima !

    L'auteur s'amuse à nous donner divers genres à la fois : un roman contemporain, un guide de voyage, mais aussi un roman policier notamment à cause de l'enquête concernant Kaze. Un livre qui peut alors attirer pas mal de lectorat différent.

    La fin reste crédible et je la trouve assez bien trouvé !

    Un roman sympa à découvrir, surtout si vous avez envie de découvrir la culture japonaise !