Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Les guerres intérieures" de Valérie Tong Cuong

guerres,intérieures,valérie,tonc cuong,jc lattès

Pax Monnier voit enfin sa carrière d'acteur décoller quand il a accès à un entretien pour un film avec Matthew McConaughey. Avant le casting, il repasse chez lui pour se préparer et c'est là qu'il entend une violente dispute dans l'appartement du dessus. Pax n'ose intervenir de peur d'être en retard. Alors quand le lendemain, il apprend que son voisin a été violement agressé, il culpabilise. Aurait-il dû intervenir ? Quelques mois plus tard, il tombe amoureux d'Emi. Cette dernière est la mère d'Alexis, l'ancien voisin de Pax, celui qui a été agressé. Pax s'interroge : que faire ? Tout avouer ? Ou se taire ?

Valérie Tong Cuong est l'une de mes auteures préférées car je trouve ses romans très humanistes. Il me tardait donc de découvrir son dernier roman.

Encore une fois, Valérie Tong Cuong nous livre un roman où les émotions humaines sont au cœur du récit. Elle explore tout un tas d'émotions différentes telles que la culpabilité, la honte, la colère, la peur… tout cela grâce à trois personnages principaux : Pax, Alexis et Emi.

Au début du roman, nous faisons la connaissance de Pax Monnier qui tente de faire revivre sa carrière d'acteur. En se préparant pour un rôle, il est le témoin auditif de l'agression d'Alexis qu'il ne connait pas. Mais étant en retard, il prend la décision d'occulter ce fait et de ne pas en tenir compte. Même lorsque la police viendra l'interroger le lendemain, il fera le choix de se taire. Pourquoi ? Qu'est ce qui détermine un individu à vouloir se taire ? La culpabilité commence à s'insinuer en Pax. Mais le pire viendra alors lorsqu'il tombera amoureux d'Emi, la mère d'Alexis, quelques mois plus tard. Faut-il lui révéler ce qu'il a entendu et vu ce jour là ? Faut-il lui dire qu'il n'a rien fait pour intervenir ? Faut-il tout avouer au risque de tout perdre ?

De son côté, Emi a elle aussi une part de culpabilité dans ce qui s'est passé ce fameux jour du 23 septembre 2017. Mais je ne vous en dirais pas plus pour ne pas trop vous spoiler l'histoire. Et enfin, Alexis a également la parole dans cette histoire. Pour lui, c'est un questionnement sans fin : pourquoi lui ?

Je dois dire que j'ai eu du mal à me repérer dans la première partie de l'histoire. Mais à partir de la seconde moitié du roman, mon attention fut captée et je n'avais qu'une envie : savoir comment tout cela allait finir. Comme les personnages, on s'interroge à plusieurs reprises sur leurs choix et leurs actes. J'ai aimé l'originalité de cette histoire et bien évidemment le côté humaniste comme dans chacun des romans de cette auteure. Malgré tout, j'ai un petit bémol sur le côté un peu trop introspectif à mon goût.

Bref, ce ne sera pas un coup de cœur mais j'en garderais un bon souvenir quand même !

Petite citation pour la route : "Tout bien pesé, il n'était pas pire qu'un autre. Tout était question d'occasion, cette occasion qui libérait le monstre sommeillant en chacun de nous. La lâcheté était peut-être le caractère le mieux partagé dans ce monde : chacun l'expérimentait tôt ou tard, d'une manière ou d'une autre, et s'empressait aussitôt de le dissimuler."

Bonne nouvelle ! Ce roman sortira en poche aux éditions Le livre de Poche le 19 août 2020 !

guerres,intérieures,valérie,tonc cuong,jc lattès

 

Écrire un commentaire

Optionnel