Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jc lattès

  • "Par amour" de Valérie Tong Cuong

    par,amour,valérie,tong cuong,jc lattès,seconde guerre mondiale

    Le Havre. Juin 1940 à Août 1945. Nous suivons le destin d'une famille à travers le récit et le témoignages de ses membres.

    Ainsi l'auteur donne la parole aussi bien aux enfants qu'aux adultes. D'un côté, nous avons Muguette et ses deux enfants Marline et Joseph. Et de l'autre côté, Joffre et Emelie, et leurs enfants Lucie et Jean. Muguette et Emelie sont sœurs, c'est ce qui les relient ici.

    A travers les différents témoignages de ces sept personnages issus de la même famille, l'auteur nous expose les difficultés rencontrées et engendrées par la seconde guerre mondiale. Cela nous montre le quotidien des français ayant subi la guerre, d'une manière romancée, et donc non rébarbative.

    Ce que j'apprécie dans les romans de Valérie Tong Cuong, c'est le côté humain mis en avant et que l'on retrouve encore une fois très bien ici. Chaque personnage doit faire face à des choix et en subir les conséquences. S'ajoute à cela le décor sinistre de la guerre et les secrets de famille qui se dévoilent au fur et à mesure de la lecture.

    C'est passionnant et bien écrit. On a terriblement envie de savoir s'ils vont s'en sortir et ce que cache certains personnages. J'ai eu plusieurs fois envie de le lire d'une traite, mais j'ai préféré prendre mon temps et le savourer à petites doses.

    C'est un livre que je recommanderais sans aucun doute et plus globalement les romans de cet auteur que j'apprécie de plus en plus ! Alors un mot : foncez ! ;)

  • "Danser au bord de l'abîme" de Grégoire Delacourt

    danser, bord, abîme, grégoire, delacourt, jc lattès

    Emma, quarante ans, mariée, trois enfants a tout pour être heureuse. Mais voilà qu'un jour, elle rentre dans une brasserie et croise le regard d'un homme. Et là, bam ! C'est le coup de foudre. Va-t-elle tout plaquer pour vivre ce nouvel amour ?

    Grégoire Delacourt est un auteur que j'apprécie particulièrement et j'ai même eu la chance de le rencontrer !

    Ici, l'auteur nous plonge au cœur d'une histoire d'amour particulière. Un coup de foudre comme on n'en voit souvent dans les films. A travers l'histoire d'Emma et de cet homme dans la brasserie, mais également du mari d'Emma et de leurs enfants, l'auteur nous parle la force des sentiments, du désir, de la passion, mais aussi de la fragilité de nos vies.

    La plume de Grégoire Delacourt est sublime. Si vous aimes les citations, vous devez absolument le lire, mais attention vous aurez envie de recopier tout le bouquin ! ;)

    La structure des chapitres est originale, je vous laisse découvrir par vous-même pourquoi.

    L'analogie avec le célèbre conte "La chèvre de Monsieur Seguin" est bien trouvée et nous permet de réviser nos classiques.

    Malgré tout, j'ai du mal à savoir si j'ai réellement aimé ou pas ce livre. Ce n'est pas mon préféré de l'auteur mais une chose est sûre, ce roman ne vous laissera pas indifférent !

  • "Pardonnable, impardonnable" de Valérie Tong Cuong

    pardonnable,impardonnable,valérie,tong,cuong,jc lattès

    Milo vient d'avoir une terrible chute à vélo et se retrouve à l'hôpital entre la vie et la mort. A partir de là, tout bascule pour sa famille : sa mère, son père, sa grand-mère et sa tante. Comment cela a-t-il pu arriver alors qu'il était censé réviser son cours d'histoire sous la surveillance de sa tante ? Les accusations, les rancœurs et les secrets sont de sorties...

    J'avais découvert l'auteur Valérie Tong Cuong avec son roman "L'atelier des miracles" que j'avais beaucoup aimé. Il me tardait donc de découvrir son dernier roman.

    Ici tout commence par un drame : l'accident de vélo de Milo. Mais de ce drame va découler énormément de choses. Cette famille va s'éclater au fur et à mesure des jours passés au chevet de Milo. Plusieurs sentiments s’égrènent : la culpabilité pour la tante Marguerite, la colère pour Céleste et Lino, les parents de Milo, mais également la peur ou encore l'espoir. L'accident de Milo est l'élément déclencheur de l'éclatement de cette famille. Peu à peu, les langues se délient et dévoilent beaucoup trop de choses jusque là bien enfouies.

    Petit à petit, nous découvrons l'envers de cette famille et nous apprenons les petits secrets des un et des autres. Je suis d'une nature curieuse, je ne pouvais donc qu'aimer cet aspect du roman.

    J'ai également beaucoup aimé la manière qu'à l'auteur de développer la psychologie des personnages. Ils sont remarquablement bien construit. Le lecteur plonge directement au cœur de cette famille dont l'équilibre va basculer du jour au lendemain.

    L'auteur nous dévoile leurs secrets au fur et à mesure de l'histoire, si bien que l'on est plongé dans le récit du début à la fin.

    Le fait également d'avoir chaque personnage comme narrateur à un moment donné de l'histoire, nous permet de réellement bien connaître tous les membres de cette famille et d'en comprendre les enjeux.

    Bref, un très beau roman que je vous recommande chaudement !

  • "D'après une histoire vraie" de Delphine De Vigan

    d'après, histoire, vraie, delphine, de vigan, jc lattès, prix renaudot

    Après le succès de son dernier roman, Delphine a du mal à trouver l'inspiration. Au même moment, elle rencontre L., une femme qui prendra une place considérable dans sa vie, pendant une période difficile. L. va se rendre indispensable, délivrant de précieux conseils, étant toujours là quand il faut. Mais qui est-elle vraiment ?

    Delphine de Vigan est l'une de mes auteurs préférés, j'avais donc hâte de découvrir son nouveau roman. C'est vrai que depuis "Rien ne s'oppose à la nuit", on l'attendait avec impatience. Mais après avoir lu celui-ci, on peut comprendre pourquoi. Encore faut-il que ce soit vrai... Et oui, car ce roman parle du vrai, du réel. C'est une question récurrente du livre : Quelle est la part de réel dans une fiction ? D'ailleurs, je me suis posée la question de la part autobiographique dans les romans de Delphine de Vigan. Je pense qu'elle y met toujours un peu d'elle, encore plus depuis "Rien ne s'oppose à la nuit". 

    Avec ce livre, on plonge totalement dans la vie de Delphine, écrivain, qui traverse une période difficile, celle de la page blanche. L'arrivée de L. dans sa vie, a pu l'aider d'un certain côté, mais de l'autre, ce fut une véritable descente aux enfers.

    J'ai adoré l'atmosphère tendue du livre concernant le personnage mystérieux de L. Qui est-elle vraiment ? Quel est son but ?

    La narratrice s'applique à retranscrire le plus fidèlement possible des souvenirs et les échanges qu'elles ont pu avoir.

    J'ai aimé rentré dans l'intimité de Delphine, même si je me doute que la question de ce qui est vrai ou non, perdure longtemps, même après la fin de la lecture.

    De plus, ce livre vient d'avoir le prix Renaudot et je trouve que cela est très mérité !

    Bref, encore une fois, Delphine de Vigan nous livre un excellent roman très travaillé. ça valait le coup d'attendre quelques années ! ;)

  • "Je suis là" de Clélie Avit

    je, suis, là, clélia, avit, jc lattès

    Thibault accompagne sa mère à l'hôpital où se trouve son frère accidenté. Il refuse de le voir car ce dernier était ivre et a fauché deux adolescentes qui ont perdues la vie. En errant dans l'hôpital, Thibault entre dans la chambre d'Elsa. Celle ci est dans le coma depuis plusieurs semaines après avoir été coincé sous la neige lors d'une randonnée en montagne. Thibault lui rend visite à plusieurs reprises et lui parle. Mais ce qu'il ne sait pas c'est qu'Elsa est totalement consciente et entend tout. Va-t-elle réussir à se réveiller avant qu'il ne soit trop tard ?

    J'avais entendu du bien de ce roman, il a d'ailleurs eu un prix. La couverture attire l'œil et le court résumé m'a donné envie de m'y plonger.

    J'ai aimé le choix des deux narrateurs : Elsa et Thibault. Elsa est prisonnière du coma mais d'une manière inexpliquée, elle parvient à entendre tout ce qui se dit dans sa chambre. Thibault, quant à lui, est un homme un peu paumé dans sa vie. Il vient de se séparer de son ex, il ne parvient pas à pardonner à son frère pour l'acte qu'il a commis, il supporte la tristesse de sa mère et il envie la famille heureuse de son meilleur ami. Depuis le premier jour où il entre dans la chambre d'Elsa, il ne parviendra plus à l'enlever de ses pensées...

    Voici une belle histoire, touchante et pleine d'émotions. Ne vous attendez pas au roman de l'année mais plutôt à passer un très bon moment détente. Bien évidemment, le lecteur peut voir venir quelques petits éléments mais il suffit de se laisser bercer par la tendre mais néanmoins compliquée histoire d'Elsa et Thibault.
    Malgré le sujet difficile, l'auteur parvient à nous rendre accro à la lecture et je me suis surprise à être totalement plongée dans cette histoire.

    Bref, un très bon moment de lecture !