Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sonatine

  • "L'affaire Isobel Vine" de Tony Cavanaugh

    affaire,isobel,vine,tony,cavanaught,sonatine,masse critique,babelio

    Darian Richards a quitté son métier de flic à la brigade des homicides pour une retraite bien méritée. Malgré tout, le chef de la police vient le chercher pour qu'il enquête sur l'affaire Isobel Vine. Une vingtaine d'année plus tôt, une jeune fille Isobel Vine est retrouvée morte dans d'étranges circonstances. L'enquête n'a jamais été résolu. Est-ce parce que des flics sembleraient être impliqués ? Aidé par sa collègue Maria, Darian Richards va tout faire pour découvrir ce qui s'est réellement passé lors de cette fameuse soirée et nuit...

    Je ne connaissais pas du tout l'auteur, mais c'est le fait d'avoir une "cold case" qui m'a tout de suite attirée. J'ai eu la chance d'être sélectionné pour un masse critique privée Babelio !

    Nous faisons la connaissance du très secret inspecteur Darian Richards qui a le taux le plus élevé d'enquête résolue. Autant dire une pointure dans le domaine policier. Donc rien de plus normal de lui confier une affaire classée sans suite datant de plus de vingt cinq ans. C'est pour laver de tout soupçon l'un des flics présent le soir du meurtre que l'enquête est ré-ouverte. Ce flic, Racine, doit accéder au poste de chef de la police. Vous l'aurez compris, Darian Richards va devoir enquêter sur des flics, ce qui lui amènera quelques problèmes...

    On sent néanmoins que l'auteur a écrit d'autres romans impliquant son héros Darian Richards, car des références à une autre enquête (notamment le tueur du train) reviennent régulièrement dans l'histoire. Cependant "L'affaire Isobel Vine" est le premier roman de l'auteur publié en France.

    J'ai aimé le personnage assez sombre de Darian Richards. On sent qu'il a vécu des tonnes de choses au cours de sa carrière car il revient assez souvent dessus. Le duo Darian/Maria fonctionne assez bien et reste convaincant.

    Le style m'a plu même si j'y ai trouvé quelques longueurs et un peu du mal à savoir qui était le narrateur par moment. Malgré tout, j'ai passé un bon moment avec ce roman policier !

    Je remercie Babelio et les éditions Sonatine !

  • "Hortense" de Jacques Expert

    hortense,jacques,expert,sonatine

    Sophie Delalande élève sa fille de 3 ans, Hortense, seule depuis que le père, Sylvain, l'ait abandonné pendant sa grossesse. Mais un jour, Sylvain réapparaît et enlève sa fille.
    Des dizaines d'années plus tard, Sophie ne s'est jamais remise de la disparition de sa fille. Mais un soir, elle bascule une jeune fille qui ressemble fortement à Hortense. Persuadée qu'il s'agit de sa fille, elle la suit et découvre qu'elle est serveuse dans un restaurant. Petit à petit, Sophie va se rapprocher de cette jeune femme et tout faire pour devenir proche d'elle, jusqu'au bon moment pour lui avouer la vérité...

    J'avais adoré "Qui ?" de Jacques Expert, il me tardait donc de découvrir ces autres romans. Et l'occasion m'a été donné de lire son dernier roman : Hortense.

    Ce que j'aime le plus chez cet auteur, c'est qu'il arrive à me surprendre et en littérature j'adore les surprises. J'aime quand un auteur m'emmène là où je ne m'y attendais pas et je trouve que Jacques Expert a vraiment ce don là.
    Le fait d'utiliser un fait divers et de l'exploiter d'un bout à l'autre me laisse toujours sans voix. L'auteur nous permet d'établir plusieurs hypothèses mais finit toujours par nous surprendre.

    Ici, c'est principalement Sophie qui parle mais il y a également des dépositions de personnages secondaires qui nous laissent à penser qu'une terrible chose va se dérouler avant la fin du roman. 

    On assiste au désarroi d'une mère face à la disparition de sa fille chérie et gâtée. Elle nous raconte les trois années où elle a vécu auprès de sa fille, mais aussi l'histoire qu'elle a pu vivre avec Sylvain, le père d'Hortense et enfin comment elle survit depuis ce fameux soir de 1993.

    Bref, Jacques Expert nous offre encore une fois un très bon roman policier psychologique. Hâte de continuer à lire les romans de cet auteur de talent !

  • "Une autre vie" de S.J.Watson

    autre,vie,s.j.watson,sonatine

    Julia vit à Londres avec son mari Hugh et son fils Connor. Elle apprend que sa soeur Kate, avec qui elle était en froid, est morte à Paris, agressée dans une ruelle. Julia n'arrive pas à l'accepter et décide de mener sa propre enquête. Aidée par Anna, une amie de Kate, Julia apprend que sa défunte sœur aimait rencontrer des hommes via des sites de rencontre. Ni une, ni deux, Julia décide de se créer un compte sur l'un d'entre eux, afin de rentrer en contact avec le possible tueur de Kate. Très vite, un homme lui répond... A partir de là, Julia va se retrouver entraîner dans un sacré engrenage...

    J'avais beaucoup aimé "Avant d'aller dormir" du même auteur, je me suis donc laissée tenter par son dernier roman.

    Nous faisons la connaissance de Julia, la narratrice du livre. On y apprend les différents qui la liait à sa sœur Kate, son passé de droguée à Berlin et la manière dont elle a réussit à se reprendre en main. Julia est loin d'être parfaite et le lecteur va vite s'en rendre compte. C'est assez normal car elle vient de perdre sa sœur et aimerait que justice soit faite. Néanmoins, je n'ai pas toujours été d'accord avec les choix ou certaines décisions qu'elle a dû prendre, ce qui amène parfois à entrevoir assez facilement ce qui va se passer.

    Le début m'a paru un peu long. Certes l'histoire et surtout le décor doivent se mettre en place, mais je dois dire que je n'étais pas hyper absorbée par ma lecture au début. Puis la seconde moitié m'a carrément conquise. Les éléments se succèdent plus rapidement, la tension monte crescendo et alors que le lecteur sent qu'il est proche de la vérité, l'auteur nous offre un retournement de situation qui m'a beaucoup plu. Différentes hypothèses ont traversé mon esprit, certains éléments se sont révélés exacts et d'autres ont réussi à me surprendre, ce qui est gage de qualité pour moi.

    Bref, un très bon roman à suspense malgré un début un peu lent à se mettre en place.

  • "La fille du train" de Paula Hawkins

     

    fille,train,paula,hawkins,sonatine

     

    Rachel prend le train matins et soirs. Pendant ses trajets, elle regarde souvent par la fenêtre et imagine la vie des habitants qu'elle observe. Plus particulièrement, elle s'intéresse à un couple qu'elle a rebaptisé Jess et Jason. Ils semblent être un couple parfait et elle aurait tendance à les envier. Mais un jour, Rachel apprend que Megan (alias Jess) est portée disparue. Rachel ne pourra s'empêcher de se mêler de l'histoire. Mais les policiers vont-ils la croire ?

    Il me tardait de découvrir le dernier best-seller, le livre dont tous le monde parle ! De plus, moi qui prend le train tous les jours, ce titre ne pouvait que me parler !

    Je dois dire que j'ai eu parfois du mal avec le personnage de Rachel. Elle n'est pas dans une situation facile et n'a pas forcément une vie très agréable : elle a été trompé par son mari, il vit avec sa nouvelle femme dans leur maison, ils ont eu une petite fille ensemble alors que Rachel n'a jamais réussit à avoir d'enfants. A cause de tout ça, elle est devenu alcoolique et a perdu son emploi. Pas très reluisant comme portrait, mais au moins, l'auteur nous affiche la couleur dès le départ !

    Rachel n'est pas la seule narratrice de ce roman. L'auteur donne également la parole à Megan (avant que celle-ci ne disparaisse) et à Anna (la nouvelle femme de l'ex-mari de Rachel). Le fait de changer de narratrice assez régulièrement donne pas mal de rythme à l'histoire. De plus, il nous est plus facile, à nous lecteurs, de se faire plusieurs hypothèses. Mais attention, il y a du coup, pas mal de retour en arrière, ce qui peut paraitre déstabilisant au début, mais on s'y fait assez rapidement.

    Le début m'a paru un peu long à démarrer, mais une fois qu'on est dedans, on a terriblement envie de connaitre le fin mot de l'histoire. Plusieurs hypothèses se sont formées dans mon esprit et je dois dire que je ne suis pas déçue de ce final... même si j'avais un peu deviné quelques élements.

    Bref, un bon polar psychologique qui a su me tenir en haleine jusqu'à la fin !

  • "Qui ?" de Jacques Expert

    qui, jacques, expert, sonatine

    Il y a 19 ans, la petite Laetitia a été violée et retrouvée morte dans un petit bois. L'assassin est forcément un habitant de la résidence où vivaient Laetitia et ses parents. Mais il n'a jamais été arrêté.
    Aujourd'hui, une émission de télévision revient sur cette affaire et quatre suspects de l'époque sont en train de la regarder. Le meurtrier va-t-il enfin se dénoncer ? Et surtout va-t-on connaitre son identité ?

    Ce roman policier commence fort car le premier chapitre donne la voix au meutrier de la petite Laetitia. Le lecteur fait connaissance avec lui en quelques pages et cela permet pour déjà retenir quelques éléments. On ne sait pas son nom, ni son prénom, on sait juste qu'il a une femme, deux enfants dont un garçon et une fille et qu'il aime jardiner.
    Puis, nous faisons la connaissance de quatre hommes : Antoine Vasseur, Hervé Lemoual, Eric Bidault et Simon Doussaint. Ils ont tous été suspectés, mais parmi eux se trouve le vrai assassin.
    C'est ensuite au lecteur de chercher via le premier chapitre, des indices tout au long de la lecture,pour trouver l'assassin parmi ces quatres hommes. Ce qui n'est pas forcément évident car l'auteur arrive à nous faire tourner en rond. Il nous persuade d'une chose pour ensuite apporter un élément nouveau et contradictoire avec nos théories.

    Avec ce livre, le lecteur se sent vraiment à la place de l'enquêteur. Au fur et à mesure de la lecture, les théories se forment et se déforment. On cherche, on relit et les page se tournent d'elles-mêmes. L'auteur nous balade et nous emmène là où il veut. C'est à la toute fin que nous apprenons le coupable, que nous réalisons qu'on le tenait ou que l'on s'est fait berner depuis le début.

    Les chapitres sont très court et reprennent le timming de l'émission. A 22h51, le narrateur est le tueur, à 22h52 c'est celui de sa femme et à 22h54 c'est l'un des quatre hommes, et ainsi de suite. Le lecteur a alors l'impression d'assister à l'émission en même temps que les personnages.
    Le fait que les chapitres s'égrainent de minutes en minutes pourrait donner une impression de lenteur dans le récit. Pourtant je n'ai pas eu cette impression étant donné que j'étais concentrée sur "mon" enquête.

    Je dis un grand chapeau à l'auteur qui a réussit à construire une histoire au détail près et qui arrive à faire participer le lecteur du début à la fin.

    Bref, un polar à découvrir !