Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"L'affaire Isobel Vine" de Tony Cavanaugh

affaire,isobel,vine,tony,cavanaught,sonatine,masse critique,babelio

Darian Richards a quitté son métier de flic à la brigade des homicides pour une retraite bien méritée. Malgré tout, le chef de la police vient le chercher pour qu'il enquête sur l'affaire Isobel Vine. Une vingtaine d'année plus tôt, une jeune fille Isobel Vine est retrouvée morte dans d'étranges circonstances. L'enquête n'a jamais été résolu. Est-ce parce que des flics sembleraient être impliqués ? Aidé par sa collègue Maria, Darian Richards va tout faire pour découvrir ce qui s'est réellement passé lors de cette fameuse soirée et nuit...

Je ne connaissais pas du tout l'auteur, mais c'est le fait d'avoir une "cold case" qui m'a tout de suite attirée. J'ai eu la chance d'être sélectionné pour un masse critique privée Babelio !

Nous faisons la connaissance du très secret inspecteur Darian Richards qui a le taux le plus élevé d'enquête résolue. Autant dire une pointure dans le domaine policier. Donc rien de plus normal de lui confier une affaire classée sans suite datant de plus de vingt cinq ans. C'est pour laver de tout soupçon l'un des flics présent le soir du meurtre que l'enquête est ré-ouverte. Ce flic, Racine, doit accéder au poste de chef de la police. Vous l'aurez compris, Darian Richards va devoir enquêter sur des flics, ce qui lui amènera quelques problèmes...

On sent néanmoins que l'auteur a écrit d'autres romans impliquant son héros Darian Richards, car des références à une autre enquête (notamment le tueur du train) reviennent régulièrement dans l'histoire. Cependant "L'affaire Isobel Vine" est le premier roman de l'auteur publié en France.

J'ai aimé le personnage assez sombre de Darian Richards. On sent qu'il a vécu des tonnes de choses au cours de sa carrière car il revient assez souvent dessus. Le duo Darian/Maria fonctionne assez bien et reste convaincant.

Le style m'a plu même si j'y ai trouvé quelques longueurs et un peu du mal à savoir qui était le narrateur par moment. Malgré tout, j'ai passé un bon moment avec ce roman policier !

Je remercie Babelio et les éditions Sonatine !

Commentaires

  • Effectivement ! C'est sympa de faire de belles découvertes !

  • C'est une maison d'édition que j'aime beaucoup aussi !

Écrire un commentaire

Optionnel