Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Une étincelle de vie" de Jodi Picoult

étincelle, vie, jodi, picoult, actes sud

Hugh McElroy, négociateur dans la police, est appelé sur le site d'une prise d'otage. Un homme armé retient des otages dans une clinique qui pratique des avortements. Il y a des blessés, la situation est critique. Surtout quand Hugh apprend que sa fille se trouve à l'intérieur et qu'il ignore ce qu'elle fait là… 
Dans un autre hôpital, une jeune fille se réveille menotté à un lit d'hôpital. Beth, dix sept ans, a avorté de manière illégale, en avalant des médicaments commandés sur internet, en ayant dépassé le stade légal pour le faire...

Je n'ai jamais lu de livres de l'auteure Jodi Picoult, pourtant j'en ai entendu énormément de bien. Ayant commandé son dernier roman au boulot, je me suis laissée tenter !

Ce roman traite d'un sujet délicat aux Etats-Unis (mais également partout ailleurs dans le monde) : le droit à l'IVG (interruption volontaire de grossesse). L'auteure y décrit les diverses situations liées à l'avortement : que ce soit des femmes ayant décidé d'y avoir recours, comme les pro-life qui militent activement devant les centre IVG. Elle nous raconte également diverses histoires à travers différents personnages que ce soit des otages (patientes et personnels soignants), du preneur d'otage, du négociateur ou encore de la jeune fille menottée à l'hôpital. Chaque personnage a le droit à la parole et petit à petit on découvre leur histoire.

Ce roman est également construit de manière originale : le premier chapitre s'ouvre alors que la prise d'otage a eu lieu depuis un bon moment. Il est alors 17h. Le chapitre suivant s'intitule 16h. Et ainsi de suite. Vous l'aurez compris, l'auteure a pris le parti de nous faire remonter le temps petit à petit. Le dernier chapitre se nomme 18h et donnera la réponse finale à tout ça : comment va se terminer cette prise d'otage ? Entre deux, le lecteur aura fait la connaissance du parcours bien personnel de chaque personnages, saura les raisons de l'acte du preneur d'otage et saura également ce que la fille du négociateur faisait à l'intérieur de ce centre.

J'ai adoré la manière dont est construit ce roman, le fait de donner la parole à chaque personnage et d'avoir traité le sujet du droit à l'avortement de différentes manières possibles. J'ai également aimé le style d'écriture de l'auteure, qui me fait dire que ce ne sera pas le dernier livre de cette auteure que je lirai. J'ai d'ailleurs dévoré ce roman malgré le sujet délicat traité. Enfin, l'auteure s'exprime de manière plus personnelle sur le sujet à la fin du livre. Bravo à elle !

Bref, un excellent roman à découvrir à tout prix !

Petites citations pour la route : "On ne s'habitue jamais à voir les gens partir même si ça arrive plusieurs fois dans une vie."

"N'est-ce pas un monde de dingues, ce monde où le délai d'attente pour se faire avorter est plus long que le délai d'obtention d'une arme ?"

Commentaires

  • C'est mon premier de cette auteure, mais sûrement pas le dernier !

Écrire un commentaire

Optionnel