Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman Adulte

  • "Mon père" de Grégoire Delacourt

    mon,père,grégoire,delacourt,jc lattès

    Edouard Roussel est un père furieux qui réclame vengeance auprès du curé qui a abusé de son fils lors de vacances en colonie. Pour cela, il arrive à trouver l'église du prêtre en question et commence à abattre sa colère, contre le mobilier tout d'abord, pour finir sur le curé. Mais avant tout, ce père de famille veut avoir des réponses à ses questions et la première étant : pourquoi ?

    J'aime beaucoup l'auteur Grégoire Delacourt, tout d'abord pour sa plume, mais aussi pour les thèmes qu'il aborde, souvent assez noir, il faut le souligner.

    Ici, l'auteur s'attaque à un sujet grave et d'actualité : la pédophilie au sein de l'Eglise Catholique. Certes, c'est un sujet qui ne plaira pas à tous le monde (je pense notamment aux fervents défenseurs de la religion catholique) mais également aux lecteurs dont le sujet pourrait heurter la sensibilité. Il est malheureusement bien présent dans notre société et l'auteur parvient à très bien en parler malgré le côté tabous de ce sujet.

    Il y a des passages choquants, voire dérangeants, qui interpellent au plus au point. C'est un roman qui nous fait réfléchir, qui se veut percutant et cela fonctionne très bien. Impossible d'oublier un livre pareil.

    J'ai beaucoup aimé que l'auteur nous emmène au coeur des pensées et des sentiments de ce père torturé, mais également dans les souvenirs de son fils avant la tragédie. J'ai aussi apprécié l'analogie du sacrifice d'Abraham vis à vis de son fils Isaac, tiré de la bible. Le lecteur se demande jusqu'où est prêt à aller le père dans sa vendetta et jusqu'où est prêt à aller le prêtre pour s'en sortir.

    Le final m'a surprise et m'a beaucoup interrogé. J'ai d'ailleurs hâte de pouvoir en discuter avec d'autres lecteurs !

    Comme d'habitude, les chapitres sont courts et la plume percutante avec Grégoire Delacourt. On est plongé dans l'histoire (et dans l'horreur du sujet) du début à la fin !

    Bref, un livre inoubliable !

    Petites citations pour la route : "Je m'étais donc tu et j'avais essayé de comprendre pourquoi le silence raconte toujours une immense souffrance, et pourquoi il est tellement difficile de le briser."

    "Le chagrin fait grandir plus vite pour avoir plus vite de longues jambes et plus vite le fuir."

  • "Et les vivants autour" de Barbara Abel

    vivants,autout,barbara,abel,belfond,noir,babelio,masse critique

    Cela fait quatre ans que Jeanne est maintenue en vie à l'hôpital. Depuis son accident, sa famille se relaie à ses côtés : sa mère Micheline vient la voir tous les jours, son père Gilbert Mercier vient de temps en temps, sa sœur Charlotte quand elle peut et Jérôme, le mari de Jeanne, a de plus en plus de mal à y aller. Alors quand ils sont convoqués par le professeur du service, ils se préparent tous au pire. Mais ce qu'il y a à leur annoncer va complètement bouleverser cette famille. Des décisions doivent être prises et des révélations vont être faites.

    Lorsque l'équipe de Babelio m'a proposé de découvrir le dernier roman de Barbara Abel, je n'ai pas hésité très longtemps. J'avais adoré "Derrière la haine" avec lequel j'avais découvert cette auteure. Depuis, j'ai également lu "Après la fin" (la suite de "Derrière la haine") et "Je sais pas". Il y a également "L'innocence des bourreaux" qui m'attend bien sagement dans ma PAL !

    Ici, tout tourne autour du personnage de Jeanne. Elle a eu un accident de voiture il y a quatre ans et ne s'est jamais réveillée depuis. La famille Mercier et son mari Jérôme ont toujours voulu la garder en vie en espérant une possible évolution. Mais quatre année c'est long et lorsque le professeur leur demande un entretien, ils se doutent que c'est pur arrêter les soins de Jeanne. Et pourtant, ils sont loin d'imaginer ce que le professeur va leur annoncer. Et c'est là tout le talent de l'auteure : arriver à nous surprendre avec un rebondissement fracassant ! Je ne vous dirais rien de cette annoncer car cela enlèverait un peu de charme à l'histoire. Mais je peux vous dire qu'à partir de ce moment là, les membres de cette famille vont petit à petit se déchirer, et de nombreuses révélations vont être faites. Les secrets vont être mis à jour et les personnalités de chacun vont se révéler petit à petit, quitte à nous surprendre, nous lecteurs !

    Voici un thriller psychologique qui m'a tenu en haleine du début à la fin. J'ai adoré voir les transformations s'opérer en chacun des personnages, être surprise par les rebondissements imposés par l'auteure et le final qui arrive à point nommé. Vous l'aurez compris, j'ai passé un très bon moment avec ce thriller !

    Je remercie Babelio et les éditions Belfond !

    Petites citations pour la route : "Après tout, les gens heureux n'ont pas d'histoire."

    "La passion s'exprime toujours dans la démesure, on se croit unique, on a l'impression de vivre un truc exceptionnel. Tout prend des proportions extrêmes, le bon comme le mauvais, on vit à cent à l'heure, on regarde les autres avec pitié parce qu'on se dit qu'ils ne peuvent pas comprendre. Et puis, finalement, on arrive au bout de ses limites. En vérité, on se lasse de tout, même de l'excès."

  • "Nids de guêpes" de Rachel Abbott

    nid,guêpes,rachel,abbott,belfond,noir

    Anna est une femme respectable : directrice d'école, épouse et mère de deux enfants. Son passé ressurgit le jour où elle entend la voix de Scott à la radio. Son ex qui est censé être mort … Le choc pour Anna. De plus, il semble vouloir se venger. La vie si parfaite que s'est construite Anna semble sur le point d'être détruite en un instant. Que faire ?

    J'avais entendu du bien du précédent roman de l'auteure Rachel Abbott "Ce qui ne tue pas" sans avoir eu le temps de le lire, alors quand les éditions Belfond m'ont proposé de découvrir son nouveau roman, je n'ai pas hésité bien longtemps !

    L'auteure nous présente le personnage d'Anna comme une femme à qui tout réussit : une belle carrière de directrice d'école, une épouse aimante, une mère dévouée, … Bref, une famille idéale où le mensonge n'a pas sa place. Et pourtant … Au fur et à mesure de la lecture, le lecteur gratte un peu la surface de ce personnage si parfait et découvre peu à peu l'envers du décor. Le passé trouble d'Anna ressurgit et va totalement bouleversée sa vie d'aujourd'hui. Et on se pose alors la question suivante : jusqu'où est-elle prête à aller pour préserver sa vie si parfaite ?

    J'ai aimé que l'auteure nous délivre des éléments au fur et à mesure de la lecture. Le lecteur se fait alors une image différente du personnage d'Anna et se livre alors à plusieurs hypothèses pour savoir ce qui s'est passé pour Scott (l'ex d'Anna qui est censé être mort !!!). Vous l'aurez compris, l'auteure parvient à nous tenir en haleine du début à la fin. D'ailleurs certains éléments nous sont livrés réellement à la toute fin et c'est ce que j'ai apprécié le plus dans cette lecture. Par exemple, la titre ou la présence de la guêpe sur la couverture trouve une explication dans le final du roman.

    Bref, un thriller qui a su me tenir en haleine du début à la fin, avec de nombreux rebondissements mais également des secrets et des mensonges !

    Je remercie les éditions Belfond !

  • "Les fluides" d'Alice Moine

    fluides,alice,moine,belfond,pointillés

    Julie est la mère de Charlotte, sept ans. En garde partagée, Julie profite du peu de temps où elle a Charlotte pour aller à la piscine municipale. Leur relation est un peu tendue car Julie souffre d'angoisse depuis qu'elle a subit un traumatisme dont elle n'a jamais parlé à personne. Mais ce jour là, à la piscine, quelque chose va se produire et changer à jamais leur relation.

    Lorsque j'ai reçu ce livre de la part des éditions Belfond, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Je ne connaissais pas l'auteure mais le résumé m'a intrigué.

    Nous faisons la connaissance de Julie, une femme complètement paumée et angoissée. Petit à petit, on comprend qu'elle a subit un choc qui l'a rendue angoissée et tendue avec tous le monde. Le lecteur tente de s'imaginer ce qui a bien pu provoquer tout ça et l'auteure nous livre des éléments au fur et à mesure de la lecture. Quelques flashbacks de sa vie d'avant, celle où elle était mariée avec Paul, nous montre le virage à 360° qui s'est opéré en elle.

    L'état général de Julie explique la relation un peu tendue qu'elle entretient avec sa fille Charlotte âgée de sept ans. Elles se comportent un peu comme des étrangères, mais on sent que Julie fait de terribles efforts pour se comporter comme une vraie maman pour Charlotte, même si elle ne la voit qu'assez rarement. Du point de vue de la petite fille, il est également question d'efforts car celle ci fait tout pour attirer l'attention de sa maman. Ayant peu de moye (Julie est incapable de travailler), elle emmène sa fille à la piscine municipale. Et c'est là que les choses vont se bousculer, autant pour la fille que pour la mère. Je ne vous dirais pas ce qui s'est passé ce fameux jour , ni ce qu'a subit Julie, car l'histoire entière repose sur ces deux éléments.

    C'est un roman fort, qui se lit doucement, malgré son format très court (103 pages), car l'auteure nous plonge au cœur de la vie d'une femme traumatisée, au cœur d'une relation mère-fille bouleversée, avec une touche d'espoir et de renaissance qui sont la bienvenue.

    Bref, un roman délicat et touchant à découvrir !

    Je remercie les éditions Belfond !

  • "Les Feller" de Susanna Fogel

    feller,susanna,fogel,harper collins

    Julie a une famille assez étonnante : les Feller ! 
    Alors qu'elle rêve de devenir une écrivaine reconnue, Julie trouve l'idée originale de dresser un portrait de sa famille un peu cinglée à travers les différentes correspondances qu'elle a pu avoir avec eux. Bienvenue dans le monde déjanté des Feller !

    Je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant que les éditions Harper Collins me proposent de la recevoir. Le résumé farfelu et la couverture m'a donné envie de découvrir ce livre paru en poche déjà !

    Ce roman se présente sous la forme d'email reçu par Julie, par les différents membres de sa famille et parfois l'auteure se permet d'inventer quelques expéditeurs comme des objets ou des animaux ! Vous l'aurez compris, ce livre est totalement déjanté !!! Et c'est ce qui fait son originalité !

    En parlant d'originalité, laissez-moi vous présenter quelques membres de la famille Feller. Tout d'abord, nous avons la mère juive un peu intrusive, puis le père orgueilleux qui adore mettre en avant son intelligence, vient ensuite la soeur délurée qui fait sa "d'jeuns" ! Puis des personnages un peu secondaires comme la grand-mère qui a un avis tranché sur tout, la belle mère chinoise qui tente de lui donner des conseils sur la vie, son cousin Paul avec qui elle semble avoir fricotée plus jeune ou encore le copain de son père à la limite du pervers. Une belle brochette de personnages plus barrés les uns que les autres. Et pourtant, l'auteure laisse entrevoir des traits de caractère que l'on pourrait retrouver dans n'importe quelle famille !

    Le style est assez drôle. Ce livre se lit assez facilement dû à la construction épistolaire. On passe un agréable moment sur le coup mais je ne suis pas sûre d'en garder beaucoup de souvenirs d'ici quelques temps !

    Bref, un bon moment de lecture notamment grâce à une galerie de personnages plus fous les uns que les autres !

    Je remercie les éditions Harper Collins !