Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman Adulte

  • "Le jour où Anita envoya tout balader" de Katarina Bivald

    jour,anita,envoya,tout,balader,katarina,bivald,denoël

    A l'âge de 38 ans, Anita voit sa fille de 19 ans, Emma, quitter la maison pour l'université. Anita se retrouve donc seule et essaye de tuer le temps jusqu'au retour d'Emma pour les vacances. Ainsi, Anita repense aux rêves qu'elle avait lorsqu'elle avait 18 ans : passer son permis moto, acheter une maison et devenir indépendante. Et s'il ne tenait qu'à elle pour arriver à ces trois buts ? Tout commence alors avec des cours de moto... et puis très vite, les choses vont s'enchaîner. Anita arrivera-t-elle à tout maîtriser et à aller jusqu'au bout de ses rêves ?

    J'avais eu un coup de cœur pour "La bibliothèque des cœurs cabossés", il me tardait donc de découvrir le nouveau roman de Katarina Bivald !

    Je dois dire que je ne suis pas déçue ! J'ai retrouvé le même univers que dans son précédent roman. Katarina Bivald a le don de créer des personnages uniques, un peu à part, que le lecteur prend plaisir à connaître et à découvrir.

    Cette fois, aucun rapport avec les livres, mais l'histoire m'a tout de même transporté du début à la fin. Cette fois, nous sommes plongés au cœur de la vie d'Anita qui va tester amèrement le sentiment de solitude depuis que sa fille a quitté le domicile. Pas d'hommes à l'horizon depuis des lustres, mais heureusement une collègue-amie un peu cynique est à ses côtés. Même si je dois avouer que je n'ai pas toujours été d'accord avec cette Pia en ce qui concerne les conseils qu'elle a pu donner à Anita.

    Mais Anita va essayer de reprendre sa vie en main et d'y apporter de la nouveauté. Le lecteur prend plaisir à découvrir ces changements et espère de tout cœur qu'Anita parvienne à réussir tous ses projets.

    Bref, je suis définitivement fan de l'originalité de Katarina Bivald. Vivement son prochain roman !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Titre : Le jour où Anita envoya tout balader
    Auteur : Katarina Bivald
    Traductrice : Marianne Ségol-Samoy
    Editeur : Denoël
    Parution : 11 mai 2016

  • "Une autre vie" de S.J.Watson

    autre,vie,s.j.watson,sonatine

    Julia vit à Londres avec son mari Hugh et son fils Connor. Elle apprend que sa soeur Kate, avec qui elle était en froid, est morte à Paris, agressée dans une ruelle. Julia n'arrive pas à l'accepter et décide de mener sa propre enquête. Aidée par Anna, une amie de Kate, Julia apprend que sa défunte sœur aimait rencontrer des hommes via des sites de rencontre. Ni une, ni deux, Julia décide de se créer un compte sur l'un d'entre eux, afin de rentrer en contact avec le possible tueur de Kate. Très vite, un homme lui répond... A partir de là, Julia va se retrouver entraîner dans un sacré engrenage...

    J'avais beaucoup aimé "Avant d'aller dormir" du même auteur, je me suis donc laissée tenter par son dernier roman.

    Nous faisons la connaissance de Julia, la narratrice du livre. On y apprend les différents qui la liait à sa sœur Kate, son passé de droguée à Berlin et la manière dont elle a réussit à se reprendre en main. Julia est loin d'être parfaite et le lecteur va vite s'en rendre compte. C'est assez normal car elle vient de perdre sa sœur et aimerait que justice soit faite. Néanmoins, je n'ai pas toujours été d'accord avec les choix ou certaines décisions qu'elle a dû prendre, ce qui amène parfois à entrevoir assez facilement ce qui va se passer.

    Le début m'a paru un peu long. Certes l'histoire et surtout le décor doivent se mettre en place, mais je dois dire que je n'étais pas hyper absorbée par ma lecture au début. Puis la seconde moitié m'a carrément conquise. Les éléments se succèdent plus rapidement, la tension monte crescendo et alors que le lecteur sent qu'il est proche de la vérité, l'auteur nous offre un retournement de situation qui m'a beaucoup plu. Différentes hypothèses ont traversé mon esprit, certains éléments se sont révélés exacts et d'autres ont réussi à me surprendre, ce qui est gage de qualité pour moi.

    Bref, un très bon roman à suspense malgré un début un peu lent à se mettre en place.

  • "Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles" de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan

    petites,recettes,bonheur,temps,difficiles,suzanne,hayes,loretta,nyhan,pocket

    En pleine seconde guerre mondiale, aux Etats-Unis, deux femmes vont entreprendre une correspondance. Elles ne se connaissent absolument pas mais très vite une complicité va se créer entre elles. Leurs maris respectifs sont à la guerre et elles souffrent de leur absence. D'un côté, nous avons Glory, une jeune femme enceinte et mère d'un petit garçon et de l'autre côté, Rita, une femme plus âgé ayant son mari et son fils au combat.

    Voici un livre qu'il me tardait de découvrir depuis sa sortie, néanmoins il m'a fallut sa sortie en poche pour enfin le lire !

    ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman épistolaire et je dois dire que j'apprécie toujours autant ce style littéraire.

    C'est au travers des lettres, principalement entre Glory et Rita (mais également à travers les v-mails : système de communication avec l'armée) que nous faisons connaissance de tous les personnages. Au fur et à mesure de ces échanges, nous nous faisons une idée plus précise de la personnalité et du caractère de ces deux jeunes femmes mais également du décor du pays en temps de guerre. Même si les Etats-Unis semblent éloigner de cette guerre hormis leur rôle important dans Pearl Harbor ou le débarquement sur les plages normandes, ce livre nous offre le point de vue de ses habitants à l'intérieur même du pays.

    J'ai beaucoup aimé rentrer dans leur intimité, leurs angoisses, leurs secrets. Le lecteur assiste à la création et au développement de cette amitié et j'ai trouvé cela très touchant.

    Bref, un très bon roman épistolaire à découvrir !

  • "Movie Star. Saison 2 : Venise" d'Alex Cartier

    movie,star,saison 2,alex,cartier,venise,belfond

    Attention spoiler !!!

     

    Nous retrouvons Ophélie peu après sa décision de quitter son petit ami Christophe. En effet, le bel acteur Michael Brown lui a proposé de passer quelques jours en croisière sur son bateau avec lui. Elle a dit oui et a proposé également à Laure de venir avec elle. De son côté Michael a également  invité son demi-frère Charlie. Laure jette son dévolu sur ce dernier mais celui-ci ne semble pas particulièrement intéressé. Mais la question n'est pas là, combien de temps pourra durer l'histoire d'Ophélie et Michael ?

    Il y a quelques temps, je vous présentais le premier tome de cette érotico-romance. L'auteur parvient à nous captiver dès les premières lignes, il me tardait donc de découvrir la suite.

    Même si j'ai eu un peu de mal avec le final du tome 1, qui me semblait peu réaliste, la suite m'a paru plus convaincante. Bon évidemment, mon côté "féministe" n'apprécie pas toujours certains choix que prend Ophélie mais comme le dicton le dit si bien : l'amour rend aveugle.

    J'ai apprécié que les personnages secondaires (autre qu'Ophélie et Michael) prennent un peu plus de place. Il y a notamment l'arrivée de Charlie, le demi-frère de Michael, que j'ai apprécié dès le début. Bien évidemment, on sent que ce dernier personnage va compter dans la suite et j'ai hâte de la découvrir.

    Encore une fois, je suis bluffée par le fait qu'un auteur homme arrive à se mettre si bien dans la peau d'une nana. De plus, l'écriture et le rythme rend la lecture addictive et je dois dire que j'ai lu ce second tome en deux jours à peine.

    Bref, une bonne suite ! Rendez-vous en juin pour la saison 3 : Hollywood !

    Je remercie les éditions Belfond !

  • "La loi du silence" d'Anita Terpstra

    la loi du silence.JPG

    Tout bascule pour la famille Meester lorsque Sander, le petit dernier disparaît en colonie en même temps que son ami Maarten. Très vite, le corps sans vie de Maarten est retrouvé dans la forêt mais toujours aucune trace de Sander. Six ans plus tard, un jeune homme se signale à la police, qui se révèle être Sander.
    La famille Meester composé d'Alma la mère, Linc le père et Iris la sœur l'accueillent chez eux. Il faut réapprendre à vivre ensemble et tenter d'oublier ce passé douloureux. Mais Est-ce vraiment possible ? Que s'est-il réellement passé ce soir-là ?

    Lorsque j'ai lu le résumé de ce livre, je savais de suite que je voudrais le découvrir à tout prix. Ce roman annonce mystère et secret : tout ce qui me plaît !

    Très clairement, le début nous amène à ce fameux soir, celui de la disparition de Sander et Maarten. On découvre les membres de cette famille et en même temps les recherches mis en place pour les retrouver. Ensuite, un chapitre "Six ans plus tard" assez court nous permet de découvrir Sander, devenu un jeune homme. Puis enfin, le retour de ce dernier auprès de sa famille.

    Tout au long de ce roman, l'auteur s'est appliqué à retranscrire une atmosphère étrange et tendue. On sent qu'il y a énormément de non-dits au sein de cette famille secoué par ce drame. Anita Terpstra nous livre par moments quelques éléments importants à l'intrigue sans toutefois développé plus profondément. Il faut alors patienter plusieurs pages pour y revenir et en apprendre un peu plus. Du coup, entre ces deux moments, le lecteur a le temps de se forger ses propres hypothèses qui se verront ou non confirmées. Cela peut décontenancer mais cela rajoute une part de suspense à l'intrigue elle-même !

    De plus, le fait que cette histoire soit inspirée de faits réels attire forcément et cette jolie couverture (un peu étrange comme le retour de Sander des années plus tard) tout autant.

    Bref, une histoire très prenante à découvrir !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Titre : La loi du silence
    Auteur : Anita Terpstra
    Traducteur : Emanuèle Sandron
    Editeur : Denoël
    Parution : 22 avril 2016