Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman Adulte

  • "La fin d'une imposture" de Kate O'Riordan

    fin, imposture, kate, o'riordan, folio, policier

    Depuis que Rosalie et Luke ont perdu leur fils Rob, noyé en Thailande, ils ont beaucoup de mal à canaliser leur fille rebelle Maddie. En essayant de surmonter leur deuil, Rosalie et Maddie font la connaissance de Jed au groupe de parole. Celui ci pleure la mort de ses parents et de sa grand-mère. Très vite, Jed s'intègre à cette famille brisée, quitte à se rendre indispensable. Mais qui est réellement ce garçon ?

    J'avais repéré ce livre à sa sortie sans pour autant franchir le pas de l'acheter. Alors quand j'ai eu l'occasion de le découvrir en format poche, j'ai sauté dessus !

    J'ai adoré ce thriller psychologique du début à la fin. Tout d'abord, nous faisons la connaissance de la narratrice Rosalie qui a vécu pas mal d'épreuves : la mort de son fils Rob, la tromperie de son mari et pour finir l'adolescence à problème de sa fille Maddie. Ce lot d'épreuves a fragilisé cette petite famille, malgré tout bien entouré, ne serait-ce que par le Père Tom, la grand-mère Faye ou l'amie Léna. Pour essayer de sortir de tout ça et tenter une reconnexion avec sa fille, Rosalie et Maddie vont dans un groupe de parole. Elles y rencontrent Jed, un jeune garçon qui les attendrie toutes les deux. Petit à petit, Jed se fait rapidement une place au sein de la famille. Mais certaines questions et doutes demeurent sur ce garçon Qui est-il vraiment ? Est-ce une si bonne idée de l'avoir accueilli chez eux ?

    La tension monte crescendo comme notre envie de tourner les pages pour enfin savoir le dénouement. J'ai quasiment lu la dernière moitié du bouquin en une demi-journée ! Dès le départ, on sent que ce Jed n'est pas net et on a très envie de le démasquer et d'aider les membres de cette famille à s'en sortir. Tout est dans la psychologie et la manipulation, l'auteur parvient à nous emmener là où elle le voulait dès le départ.

    Bref, un roman qui m'a beaucoup plu et qui m'a un peu fait penser au roman de Barbara Abel "Derrière la haine" !

    Je remercie les éditions Folio !

  • "In tenebris" de Maxime Chattam

    in,tenebris,maxime,chattam,pocket, trilogie ,mal,tome 2

    La flic Annabel doit s'occuper d'une affaire assez spéciale : une jeune femme est retrouvée errante et paniquée dans la rue. Sa particularité ? Elle a été scalpée. Qui lui a fait ça ? Pourquoi ? Annabel se met en chasse d'un véritable monstre. Elle sera aidée par Joshua Brolin, ex-policier reconverti en détective privée depuis la fameuse histoire du bourreau de Portland.

    J'ai un peu honte de vous dire que j'ai lu "L'âme du mal" (le premier tome de la trilogie du mal) ... en 2014 ! Il m'aura fallu trois ans pour enfin découvrir la suite ... 

    On retrouve avec plaisir le personnage de Joshua Brolin qui a bien changé depuis l'affaire du bourreau de Portland. Il a abandonné sa carrière de flic pour devenir détective privée spécialisé dans les disparitions. Ainsi il se retrouve à travailler auprès d'Annabel dans sa nouvelle enquête. Effectivement, après la découverte de cette jeune femme scalpée, les éléments vont vite s'enchaîner et nous faire découvrir un autre visage du mal... un véritable enfer !

    Dans ce tome ci, j'ai autant aimé la partie avec Annabel au commande que celle de Joshua. Il faut dire qu'Annabel est également bien abîmée par la vie depuis la disparition de son mari...

    L'auteur parvient à nous captiver dès les premières pages et nous plonge de plus en plus au coeur de l'horreur. Personnellement, j'ai adoré ça !

    Il me tarde donc de lire ce troisième tome, en espérant que cette fois-ci, je ne mette plus trois ans avant de me décider à le lire ! ;)

  • "Le murmure du vent" de Karen Viggers

    murmure,vent,karen,viggers,les escales

    Abby, étudiante spécialisée dans l'étude des kangourous, rencontre Cameron, journaliste venu écrire un article sur la prolifération des kangourous. Le charme opère entre eux, ils se fréquentent et se mettent officiellement en couple. Cameron est éperdument amoureux mais Abby a énormément de mal à s'engager pleinement dans cette relation.
    A côté de ça, elle se lie d'amitié avec Daphné, une vieille dame qui a toujours vécu dans les montagnes et qui adore raconter des tranches de vie venu de son passé. Ensemble, elles vont travailler sur leurs souvenirs du passé afin d'aborder avec sérénité l'avenir... Vont-elles y parvenir ?

    Karen Viggers est devenue l'une de mes auteurs favorites grâce à ses deux précédents romans : La mémoire des embruns et La maison des hautes falaises. Quelle belle surprise de recevoir son dernier roman dans ma boîte aux lettres avant tous le monde !

    Cette fois, l'auteur met en avant deux personnages féminins de générations différentes. Abby est une jeune femme très investie dans ses études et qui laisse peu de place à l'amour dans sa vie. L'arrivée de Cameron dans son quotidien va complètement la bouleverser. Heureusement pour elle, l'amitié naissante entre elle et Daphné va l'aider peu à peu à évoluer. Daphné, quant à elle, nous permet de découvrir un petit bout de l'histoire de l'Australie, notamment ce qui concerne le peuple des aborigènes.

    J'adore lire un livre de Karen Viggers, outre le fait que les personnages sont très attachants, l'auteur parvient à nous intéresser à des sujets assez précis. Ici, ce sont la prolifération des kangourous et le peuple des aborigènes. Des questions et des thèmes assez pointus sont abordés tout au long de la lecture et n'altère en rien notre plaisir de lecture.

    Et enfin un petit mot sur les jolies couvertures que nous proposent les éditions Les Escales : encore une fois, je suis sous le charme !

    Bref, encore un très bon roman de Karen Viggers ! :)

    Je remercie les éditions Les Escales !

  • "Le vertige des falaises" de Gilles Paris

    vertige,falaises,gilles,paris,plon

    Sur une île sauvage vit trois générations de femmes : Olivia la grand-mère qui domine au sein de la maison appelée Glass réalisée par son mari décédé Aristide, Rose la belle fille malade qui reste fidèle à son volage de mari Luc, et enfin Marnie, la petite fille d'Olivia et la fille de Rose, adolescente un peu rebelle qui connait les secrets les plus enfouis de cette famille à force d'écouter aux portes...

    J'aime beaucoup les romans de Gilles Paris notamment Autobiographique d'une courgette et L'été des lucioles. L'occasion m'a été donné de découvrir son dernier roman avant sa parution officielle ! :)

    Ce qui m'a attiré dans ce roman c'est l'aspect secrets de famille. Je peux vous dire qu'il y en a pas mal ! Certains se devinent mais d'autres arrivent à nous surprendre.

    Marnie et Olivia ont majoritairement la parole et le lecteur a directement accès à leurs pensées. Les chapitres s'alternent et les révélations s'égrènent.

    J'aime beaucoup l'écriture de Gilles Paris. On y trouve de magnifiques descriptions et un peu de poésie. La grande maison d'acier et de verre appelée Glass est un peu le fil rouge de l'histoire. Dès le départ, on sait qu'il s'en est passé des choses étranges dans cette immense maison. L'île est également un décor central de l'histoire.

    L'auteur nous dévoile alors des sujets assez importants comme la violence, l'adultère, l'attrait à l'argent, la maladie, l'absence, la mort... et j'en passe. Vous l'aurez deviné, il s'en passe des choses dans ce roman.

    Enfin, un petit mot sur cette jolie couverture et ce titre que je trouve très bien choisi.

    Bref, un très bon roman contemporain à découvrir dès aujourd'hui !

    Je remercie les éditions Plon !

  • "On regrettera plus tard" d'Agnès Ledig

    on regrettera plus tard.JPG

    Eric et sa fille Anna Nina vadrouillent sur les routes de France depuis le décès de la maman lors de la naissance d'Anna Nina. Mais lors d'un violent orage, ils trouvent refuge chez Valentine, une jeune femme seule qui ne parvient pas à s'engager auprès des hommes. Anna Nina étant malade, ils vont devoir passer quelques jours de plus chez Valentine. Comment va se passer la cohabitation ?

    Après avoir découvert et adoré "Juste avant le bonheur" et "Pars avec lui", j'ai lu son dernier roman "On regrettera plus tard". J'avais entendu quelques petites notes négatives sur ce livre comparé aux autres romans de l'auteur, j'avais donc un peu peur d'être déçue. Heureusement ce n'est pas le cas !

    J'ai pris plaisir à découvrir le personnage de Valentine. Cette femme si seule et pourtant si bien entourée grâce à Gustave, son presque grand père, et Gaël, son ami et collègue. Elle a du répondant, beaucoup d'humour, le tout avec une pointe de poésie. Eric m'a paru plus secret mais on s'aperçoit assez vite qu'il ne cesse de réfléchir et de douter de ses choix de vie.

    A l'histoire de ce trio (Valentine, Eric et Anna Nina) s'ajoute une histoire venue du passé présentant le parcours d'une femme enceinte torturée par les allemands durant la seconde guerre mondiale. On s'attend bien évidemment à ce que l'histoire du passé rejoigne d'une manière ou d'une autre celle du présent. J'ai également apprécié cet épisode douloureux même si je me suis demandée jusqu'à la révélation finale, ce que ça faisait là.

    Je me suis également demandée comment l'auteur allait pouvoir finir cette histoire assez complexe et puis une fois arrivée au bout, je l'ai trouvé très adapté. Je pense qu'elle n'a pas du plaire à tout le monde mais cela reste pour moi assez crédible.

    Bref, encore une fois, j'ai réussi à être charmé par l'originalité de l'histoire et la plume de l'auteur ! Et justement la suite des aventures d'Eric, Valentine et Anna Nina vient de paraitre sous le titre "De tes nouvelles" !

    Petite citation pour la route : "Le manque n'apparaît parfois que quand on voit que les autres ont ce que l'on n'a jamais eu."