Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman Adulte

  • "Le gardien du secret" de Philippe Wilst

    gardien, secret, philippe, wilst, editions alphalias

    L'évêque de Bruges a réuni Sergio, Paola, Henri, Claude et Paul pour qu'ils enquêtent sur de mystérieuses gravures runiques. Ils se rejoignent à Cassel dans le Nord de la France. Mais leur enquête ne va pas être si facile étant donné qu'il ne semble pas être les seuls à s'y intéresser...

    J'avoue ce genre de roman ne fait pas partie de mes lectures habituelles. Mais après avoir discuté avec un de mes lecteurs (et surtout parce qu'il me la prêté), je m'y suis intéressé.

    Tout d'abord, l'action se déroule dans le Nord de la France, en Flandres plus précisément. C'est ma région et surtout je travaille essentiellement dans les Flandres, du coup j'ai forcément reconnu les noms de certaines grandes villes du Nord comme Cassel, Bergues, Hazebrouck, Nieppe, ... Et lorsque l'on est du coin, forcément ça intrigue et cela m'a permis de me situer dans l'histoire assez facilement. Mais ne vous inquiétez pas, même si vous n'êtes pas d'ici, l'auteur a glissé deux ou trois cartes de la région !

    C'est un roman qui plaira aux amateurs d'énigmes et d'ésotérisme. On y parle également d'histoire. Même si je préfère le genre polar ou thriller, je me suis laissé bercer par les différentes hypothèses du petit groupe de chercheurs.

    D'ailleurs en parlant des personnages, j'ai aimé leur caractère propre et leur petit groupe unis.

    Même si le côté surnaturel m'a un peu dérangé car j'ai eu du mal à y croire, j'ai tout de même passé un agréable moment avec ce roman.

  • "La vie est facile, ne t'inquiète pas" d'Agnès Martin-Lugand

    vie, facile, inquiète, pas , agn-s, martin-lugand, michel lafon

    Diane est revenue d'Irlande et compte bien s'investir dans son café littéraire avec son meilleur ami Félix. Même si elle n'oublie pas la perte de Colin et Clara, elle décide de prendre enfin soin d'elle. Elle commence par fréquenter Olivier, un homme gentil et attentionné. Mais de nouveau, Diane va connaître un bouleversement et verra sa vie complètement chamboulée. Comment va-t-elle réussir à faire face ?

    Voici la fameuse suite du célèbre "Les gens heureux lisent et boivent du café" !

    J'ai trouvé les ENC en braderie, d'habitude je n'achète pas de ENC mais cette fois j'ai craqué !

    En ayant lu la 4e de couv', j'étais persuadée de connaitre le dit "bouleversement"... mais en réalité pas du tout ! Je ne dirais pas qu'il s'agit d'une grande surprise. Une fois la lecture commencée, j'ai vu mon hypothèse s'étioler mais cela ne m'a pas empêchée de vite découvrir là où l'auteur voulait nous emmener. Pas de grande révélation mais l'histoire fonctionne malgré tout !

    J'ai lu ce livre en à peine deux jours. Moi qui était en panne de lecture, c'était totalement le livre idéal pour me redonner envie de lire. Il a un côté addictif qui vous fait tourner les pages une à une.

    Alors certes, c'est une histoire légère et un peu cousu de fil blanc mais on s'y prête facilement.

    Je suis plutôt contente de ce final qui cloture assez bien l'histoire de Diane.

    J'ai d'ailleurs hâte de découvrir le livre que l'auteur a écrit précédemment et également de voir l'adaptation du premier.

    En bref, c'est une bonne romance contemporaine qui fait du bien au moral ! ;)

  • "Les fantômes d'Eden" de Patrick Bauwen

    fantômes, eden, patrick, bauwen, albin michel, thriller

    Le docteur Paul Becker ne va pas bien : il a pris beaucoup de poids, il s'est séparé de sa femme et vient d'avoir un infarctus. Il décide de tout plaquer pour se mettre au vert quelques temps. Alors qu'il se repose tranquillement en montagne, son ami Jack se fait assassiner chez Paul alors que ce dernier était parti faire des courses. Tout le monde est alors persuadé que le corps brulé retrouvé correspond à celui de Paul Becker. Celui ci, témoin du meurtre, décide d'enquêter en prenant l'identité de son ami décédé. Mais pour savoir qui a décidé de s'en prendre à lui, il va devoir se replonger dans le passé et les souvenirs de sa bande de potes de l'époque...

    J'avais adoré "Seul à savoir" et "Monster" de Patrick Bauwen et il me tardait de découvrir son dernier roman. D'ailleurs, il reprend le personnage de Paul Becker de "Monster".
    J'ai eu un peu peur en découvrant le titre "Les fantômes d'Eden" d'avoir un livre certes thriller mais avec du surnaturel dedans. Après ma lecture, même si tout cela reste dans le domaine de la raison, il n'en reste pas moins que l'auteur flirte avec le surnaturel et fait que certains éléments paraissent un peu trop "gros" à mon goût.

    Cependant l'auteur nous met dans l'ambiance dès les premières pages. On se retrouve expédier à Eden, dans les everglades. On plonge à plusieurs reprises dans les souvenirs de Paul. Cela peut parfois être difficile pour le lecteur de se repérer entre les incessants retour en arrière et le présent. Le début fut un peu difficile pour moi, mais j'ai rapidement réussi à prendre mes marques.

    Je dois également ajouté que je ressors assez déçue de cette lecture. Peut-être en attendais-je un peu trop ou bien peut-être est-ce dû à une période de lecture difficile pour moi (un récent déménagement et des travaux font que j'ai passé près de deux semaines sur ce livre...).

    C'est néanmoins un beau pavé de près de 630 pages environ que nous offre l'auteur et les éditions Albin Michel !

  • "Comment j'ai cuisiné mon père, ma mère... et retrouver l'amour" de S.G.Browne

     

    comment,cuisiné,père,mère,retrouver,amour,s.g.browne,folio sf

     

    Dans une société où les êtres humains qui reviennent à la vie sont reconnus officiellement, Andy accepte tant bien que mal son statut de revenant. Mais peu à peu les choses vont changé et Andy va se mobiliser pour que les zombies soient acceptés à part entière. Même si à côté de ça, quelques désagréments vont le gêner... comme manger ses parents par exemple !

    Ici, pas de zombies à la walking dead, mais plutôt de simples personnes qui ont vécu un traumatisme et qui au lieu de mourir simplement, se sont remis à vivre. Ils gardent les sequelles de leur mort, ce qui n'est pas toujours facile à vivre... Vous l'aurez compris, voici un livre de zombies soft ! ^^

    Ce livre dénonce le racisme qui peut encore exister de nos jours mais cette fois c'est la classe des zombies qui est en jeu. C'est un peu le combat entre revenants (zombies) et respirants (êtres humains en vie). Il y a également de sacrés réflexions sur notre société actuelle qui valent le coup de découvrir !

    Comme vous pouvez vous en douter, il y a pas mal d'humour (noir généralement) dans ce livre. J'ai souris à plusieurs reprises. Malgré tout j'ai trouvé quelques passages un peu longs...

    Concernant cette édition, je préfère la couverture du grand format (ici) à celle du poche, que je trouve un peu trop nunuche à mon goût (avec le coeur et tout).

    Bref, une bonne découverte et bon moment de lecture avec une petite nuance sur quelques passages un peu longs !

  • "Dieu me déteste" d'Hollis Seamon

     

    dieu,me,déteste,hollis,seamon,1018

     

    Richard va bientôt avoir 18 ans mais il sait qu'il ne va pas atteindre les 19. Pourquoi ? Tout simplement parce que Richard a un cancer. A l'étage des soins palliatifs, il en fait voir de toutes les couleurs aux membres du corps médical... et tout ça avec sa complice Sylvie, patiente de la chambre 302, qui ne le laisse pas indifférent...

    Je vois déjà les remarques du genre "ça doit être un livre triste" ou encore "la maladie, la mort, très peu pour moi" et bien vous auriez tord ! Malgré cet aspect sinistre, l'auteur parvient à plusieurs reprises à nous faire sourire et à détendre l'atmosphère pesante d'un étage de soin palliatif.

    Richard est un sacré personnage et sait rire de sa condition. Il a énormément d'humour et on n'a qu'une envie : apprendre à mieux le connaitre.  Les autres personnages sont également attachants et d'autres qu'on a plus de mal à apprécier même si en relativisant on peut comprendre leur geste. L'auteur nous offre une palette très large de personnages : on passe de l'oncle excentrique de Richard, à la gentille gothique ou encore la mystérieuse harpiste du couloir !

    C'est également une belle leçon de vie que nous propose l'auteur, à savoir celle de profiter de chaque instant ! Cette lecture permet aussi de relativiser par rapport à nos petits problèmes du quotidien !
    Il existe également une belle et tendre histoire d'amour entre Richard et la belle Sylvie.

    C'est un livre qui plaira autant aux adolescents qu'aux adultes. Un livre multi-public qui fait l'unanimité !

    Enfin, même si ce n'est pas un sujet facile à aborder, ce livre mérite d'être lu et apprécié.  En quelques mots : un beau moment de lecture !