Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

âme

  • "L'âme du mal" de Maxime Chattam

    âme, mal, maxime, chattam, thriller, polar, pocket

    Juliette fut enlevée par le terrible sérial killer que tout le monde appelle Le Bourreau de Portland. Alors qu'elle allait finir comme les autre victimes : étouffée, brulée à l'acide et être découpée, l'inspecteur Joshua Brolin mit fin à son calvaire en tuant d'une balle la tête de son ravisseur.
    Un an plus tard, Juliette et Joshua reprennent contact et pas forcément dans de bonnes circonstances, puisque de nouvelles victimes apparaissent et présentent les mêmes caractéristiques des victimes du Bourreau de Portland. Imitateur ou revenant ?

    Maxime Chattam a sorti pas mal de titres et le succès est toujours au rendez-vous. Poutant, je ne le connais que dans l'univers de la SF puisque j'ai dévoré sa saga "Autre-monde". Il était grandement temps que je le découvre en polar. Et quoi de mieux que de commencer par le premier tome de la trilogie qui lui a donné sa notoriété ?! ;)
    Je dois également remercier Karine qui m'a aidé à le sortir de ma PAL grâce au challenge Livra'deux pour Pal'Addict !

    Je dois dire que ce roman commence fort : nous faisons la connaissance rapide de Juliette avant qu'elle ne se fasse enlever par le Bourreau de Portland. On vit avec elle son calvaire et assiste aux premieres tortures réalisées sur la jeune femme. Puis nous rencontrons l'inspecteur Joshua et très vite, nous assistons à l'assassinat du meurtrier en pleine action. Autant vous dire que le rythme est soutenu et que l'auteur ne nous épargne aucun détails.
    Pour la suite, il faut mieux être bien accroché car malgré la mort du Bourreau de Portland, le lecteur se rend bien compte que petit à petit de nouvelles victimes apparaissent. La précision est telle que nous avons très vite affaire à un sérial killer. Fantôme ou imitateur ? Joshua va devoir reprendre l'enquête et revenir dans le passé du bourreau pour résoudre cette affaire. L'auteur laisse également une belle place à Juliette, la dernière victime vivante, qui fera tout son possible pour aider l'inspecteur.

    J'ai aimé que l'auteur nous donne des personnages non stéréotypés : Joshua n'est pas le vieux flic qui a des problèmes de couples et qui noient sa son côté sombre dans l'alcool et le tabac. Au contraire, Joshua préfère le thé et a arrêté de fumer depuis quelques mois. Pour se changer les idées et éviter de penser constamment au boulot, il joue plusieurs heures à la console. Même s'il sait que c'est peu professionnel, il reste proche de Juliette et n'hésite pas à passer plusieurs heures en sa compagnie. Bref, on s'attache très vite à ce personnage, cela relance l'intérêt pour l'enquête et on a envie de l'aider pour le voir réussir.

    La tension est soutenu du début à la fin. Le suspense monte crescendo et le lecteur ne pourra s'empêcher d'établir diverses théories tout au long de la lecture. Je dois dire que maintenant que j'ai terminé le livre, en relisant le début ou même la quatrième de couverture, les indices laissés par l'auteur étaient sous mes yeux sans que je ne fasse forcément le lien tout de suite. C'est pourquoi je peux affirmer que j'ai passé un très bon moment avec ce livre et que je suis à présent persuadée de lire la suite à l'avenir !

    http://img19.imageshack.us/img19/7835/challenge3.png

  • "Le protectorat de l'ombrelle Tome 1 : Sans âme" de Gail Carriger

    sans âme.jpg

    Dans le royaume d'Angleterre, les vampires et les loups-garous sont présents et tolérés dans la société. Alexia, considéré comme vieille fille car toujours célibataire, est une sans âme ! Cela signifie qu'elle ôte les pouvoirs de toutes créatures comme les vampires ou les loups-garous et leur permet de redevenir humain à son contact. Justement, alors que tous sont censés savoir ce que représente Alexia, un jeune vampire ose l'attaquer et Alexia se défend en le tuant... Cela créée un véritable cataclysme et quelqu'un en veut à Alexia. Aidé par le beau loup-garou Lord Maccon, Alexia mène l'enquête...

    Tout d'abord merci à Laety de m'avoir permis de retirer ce livre de ma PAL, grâce au challenge Livra'deux pour Pal'Addict ! :)

    J'ai tout d'abord adoré le caractère bien trempé d'Alexia ! Elle ne se laisse pas faire et sait dire les choses sans tourner autour du pot ! ça fait plaisir de voir une héroïne avec du vrai caractère !
    Cela renforce d'ailleur l'humour bien présent tout au long du livre ! Les situations cocasses dans lesquels Alexia est toujours imbriquées ou encore les supers jeux de mots parsemés par l'auteure ici et là ! Et je ne vous parle même pas des gros mots et injures prononcés par Lord Maccon ^^

    Toutefois au début de ma lecture, dans les 100 premières pages environ, j'ai eu nettement l'impression que ce livre n'était pas un premier tome, comme si les personnages existaient réellement et cela depuis un bon moment déjà ! J'ai trouvé que cela rajouté une part de crédibilité dans l'histoire et dans les personnages ! Je vous rassure, il s'agit bien d'un premier tome !

    Concernant l'époque et le style particulier du steampunk, je l'ai découvert grâce à ce livre et j'ai bien aimé ! A voir si je trouve d'autres livres dans le même genre !

    Enfin la relation particulière entre Alexia et Lord Maccon m'a beaucoup plus et cela me donne envie de continuer cette saga (si j'en ai l'occasion bien sûr !)

    http://img19.imageshack.us/img19/7835/challenge3.png