Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sans

  • "Ne pars pas sans moi" de Gilly Macmillan

    pars,pas,sans,moi,gilly,macmillan,pocket

    Chaque dimanche, Rachel emmène son fils de huit ans, Ben, dans les bois. Celui-ci lui demande s'il peut partir en avant pendant que Rachel est au téléphone. Elle accepte. Mais lorsqu'elle raccroche, Rachel se rend compte que son fils a disparu. C'est la panique. La police arrive mais Rachel est déterminée à tout faire pour retrouver son fils.

    J'avais entendu beaucoup de bien de ce roman et j'ai réussi à le trouver en format poche, je l'ai donc dévoré du début à la fin.

    Au tout début du roman, Rachel s'interroge sur le rôle de maman. Suite à l'annonce de la disparition de son fils Ben à la presse, Rachel a été victime d'énormément de reproches vis à vis de son rôle de mère et de l'instinct maternel. On l'a accusé à plusieurs reprises, mais malgré tout ça, Rachel ne voulait qu'une chose : retrouver son fils.

    A côté de cela, nous avons également la vision des choses de Jim Clemo, l'inspecteur en charge de la disparition de Ben. Il nous indique comment s'est déroulé l'enquête et l'impact que cela a eu sur sa vie personnelle et sa carrière.

    C'est intéressant d'avoir le point de vue à la fois de la famille et de la police. Concernant les suspects, ils sont nombreux. A chaque personnage, je leur trouvais quelque chose de louche ou une possible raison d'avoir enlevé Ben.

    Le rythme est soutenu avec son lot de rebondissements.

    Bref, un bon thriller que je vous recommande de découvrir !

  • "Dix jours sans écrans" de Sophie Rigal-Goulard et Frédérique Vayssières

    dix,jours,sans,écrans,sophie,rigal,goulard,rageot,frederique,vayssieres

    La maîtresse de la classe des CM2A propose à ses élèves de relever un défi pas comme les autres : se passer d'écrans pendant 10 jours ! Fini la télévision, le téléphone portable, la console, l'ordinateur ou la tablette ! Alors que certains élèves sont enthousiastes au projet, d'autres au contraire sont complètement réfractaires.

    L'histoire se concentre surtout sur quatre personnages : Anouk, Paloma, Louis et Gordon. Seul Paloma et Louis sont les narrateurs de cette histoire. Anouk et Paloma sont très enthousiasmées par ce défi et mettent tout en œuvre pour qu'il soit mener à bien. A contrario, Louis et Gordon ne peuvent pas vivre sans écrans et décident de créer un anti-mouvement. Peu à peu, les quatre élèves vont échanger autour de cette expérience et les mentalités risquent bien d'évoluer : de la bonne ou mauvaise manière ? Cela reste à découvrir en lisant cette histoire bien sûr !

    J'ai beaucoup aimé le sujet de ce roman. Les nouvelles technologies sont présentes partout dans notre société et elles s'invitent dans nos vies de plus en plus tôt. On sent que l'auteur sait de quoi elle parle car elle est prof a mi-temps. Le thème du défi est également une bonne idée à réaliser et à mettre en œuvre dans les établissements scolaires.

    Je pense donc qu'il s'agit d'un très bon roman qui mériterait d'atterrir dans toutes les mains de nos pré-ados d'aujourd'hui.

    Le style d'écriture est facile d'accès et ce roman se lit très rapidement. Les petites illustrations de Frédérique Vayssières trouvent parfaitement leur place et se glissent à merveille tout au long du récit.

    Bref, un très bon sujet de roman à tester !

  • "Comment tomber amoureux... sans tomber" de Susie Morgenstern

    comment, tomber, amoureux,sans, susie, morgentern, école des loisirs

    Annabelle vise l'excellence pour tout et tout le temps. Cette année c'est le bac, alors quand elle doit apprendre le français à Samuel, un américain, elle a peur qu'il la retarde dans son ambition. Néanmoins, ils deviennent amis, se voient et travaillent ensemble, mais jusqu'où ira leur relation ?

    Ne croyez pas que ce roman ne se focalise que sur le couple Annabelle-Samuel. Au contraire, ce livre est un festival de personnages. On apprend à connaître les problèmes de couple entre Lulu et Léonard, les parents d'Annabelle. Puis, nous faisons la connaissance de Sydney, le père de Samuel, l'ambassadeur des Etats-Unis qui n'a plu connu réellement l'amour depuis la mort de la mère de Samuel. Vient ensuite Anatole le frère d'Annabelle, secrètement amoureux de la sœur d'un copain. Et enfin, Marguerite la grand mère d'Annabelle et Anatole, va également rencontrer l'âme sœur... mais je ne vous en dit pas plus. Il y a également plusieurs autres personnages secondaires que l'on prend plaisir à rencontrer et à connaître.

    J'ai beaucoup aimé ce roman car on ne parle pas que d'amour. On parle du quotidien des personnages avec leurs galères et leurs émotions. J'ai eu l'impression de lire les livres de Katherine Pancol, mais version jeunesse.

    Je dois dire que Susie Morgenstern est une de mes auteurs favorites en jeunesse et encore une fois le charme a opéré. Et un dernier mot sur la couverture très colorée et toute mignonne, qui attire l'œil forcément !

    Bref, une charmante histoire que j'ai pris plaisir à découvrir !

  • "La famille trop d'filles : Dana, la chef sans orchestre" de Susie Morgenstern et Clotka

    famille, trop, d'filles, dana, chef, sans, orchestre, susie, morgenstern, clotka, premiers romans, nathan

    Le samedi, les membres de la famille Trop d'filles regardent leur film préféré : "La mélodie du bonheur". C'est en voyant ce film que Dana propose à ses soeurs et frère de former un orchestre. Le problème c'est que personne ne sait jouer d'un instrument. Il demande de l'aide à leur grand-mère. Celle ci leur annonce qu'elle va bientôt se marier. C'est une chouette occasion pour créer un défilé de talent... et comme cela tout le monde pourra y participer !

    Je ne connais pas tous les tomes de la série "La famille trop d'filles" mais j'en ai lu quelques un. Même si ce tome ci a l'air de s'intéresser plus particulièrement à Dana (notamment dû au titre et à la couverture), j'ai trouvé qu'au contraire on y retrouve l'ensemble des personnages de la série. C'est plutôt un tome qui rapproche les membres de la famille.

    Comme dans les autres tomes de la série, il y a toujours une belle morale à la fin. Ici, la solidarité et le fait d'être ensemble surpasse toute compétition. 

    J'ai également apprécié que le côté artistique soit mis en avant ici.

    Je n'ai pas besoin d'argumenter plus sur cette série car elle remporte un grand succès auprès des jeunes lectrices. Ma nièce m'a d'ailleurs réclamer ce tome ci ! ^^

    Bref, une série qui cartonne à partir de 7ans !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Sans faille" de Valentin Musso

     

    sans,faille,valentin,musso,seuil,thriller,montagne

     

    Cinq amis se retrouvent après plusieurs années pour réaliser une petite randonnée de trois jours dans les Pyrénées. C'est Romuald a qui tout a plutôt bien réussi, qui invite Théo et sa copine Dorothée, ainsi que David et sa copine Juliette. A l'aube, ils partent et Romuald se proclame automatiquement guide de cette randonnée. Mais petit à petit le doute s'insinue quand celui ci se trompe de chemin ou qu'il avoue avoir oublier la carte pour se repérer. Les secrets et les regrets du passé ressurgissent et le drame n'est pas loin...

    J'avais beaucoup aimé son précédent roman "Le murmure de l'ogre" et j'ai encore "Les cendres froides" qui m'attend dans ma PAL. Ayant l'occasion de pouvoir lire son dernier roman, je me suis précipité dessus !

    Très différent de l'univers historique rencontré dans "Le murmure de l'ogre" et notamment la création des brigades du tigre, "Sans faille" nous plonge plutôt dans un thriller psychologique.
    Nous faisons la connaissance de Romuald, Théo et David (même si ce dernier est vite remisé dans les personnages secondaires). Ils semblent tout les trois assez copains et ce petit week-end randonnée s'annonçait plutôt bien. Mais très vite le lecteur déchante et sent bien que l'atmosphère est tendue. Grâce aux différents flash-back qui nous raconte l'histoire de Romuald et notamment sa rencontre avec Théo, leur amitié et les conséquences qui en suivirent; le lecteur apprend petit à petit la vraie nature de leur relation.

    J'ai aimé cet univers tendu et oppressant que nous inspire la relation particulière de Romuald et Théo. Cette terrible impression est renforcée par le décor de la montagne froide et déserte, très bien mise en avant par l'auteur Valentin Musso.
    On parcourt les pages petit à petit, on se fait une idée sur Théo, sur Romuald ou encore les autres personnages. On espère deviner la suite des évènements, on s'imagine quelques théories... puis vient les dernières pages qui me laissent complètement perplexe. Je ne l'ai pas vu venir... Même si d'habitude, j'aime les fins qui me surprennent, je me demande si celle ci est très crédible...

    Bref, un thriller en pleine montagne qui vous réservera son lot de surprise ! ;)