Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pars

  • "Pars avec lui" d'Agnès Ledig

    pars,avec,lui,agnès,ledig,albin michel

    Roméo est pompier. Lors d'une intervention, il chute de huit étages. A l’hôpital, c'est Juliette, l'infirmière qui s'occupe de lui. Une véritable complicité s'installe entre eux. Pourtant, Juliette est en couple avec Laurent et elle rêve d'avoir un bébé. Mais tout ne semble pas rose entre eux...

    J'avais eu un gros coup de cœur pour "Juste avant le bonheur" d'Agnès Ledig, il me tardait donc de découvrir ses autres romans. Mais comme d’habitude, je traîne dans mes lectures...

    Encore une fois, Agnès Ledig arrive à nous captiver dès les premières lignes. Outre l'histoire de Roméo et Juliette, l'auteur s'attache également à donner du poids aux personnages secondaires. Ils ont réellement une existence propre et l'auteur leur donne la parole dans des chapitres leur étant exclusivement réservé. Ils sont aussi attachant que les personnages principaux. C'est l'une des nombreuses qualités des écrits d'Agnès Ledig.

    L'auteur parvient à nous émouvoir sur des sujets particulièrement forts mais bien traités : les pervers narcissiques, la perte d'un enfant, se reconstruire après un grave accident, ... Plein de thèmes du quotidien y sont abordés, du coup on s'attache rapidement à l'histoire, ça nous parle du début à la fin. De plus, l'auteur décrit tout ça avec émotions, sans tomber dans le pathos.

    Bref, un roman contemporain humain que l'on a du mal à lâcher. Vivement le prochain !

    Petite citation pour la route : "J'évolue dans cet état d'esprit en acceptant l'idée, parfois difficile et pourtant indubitable, qu'une grande partie de notre existence ne nous appartient pas. Les rencontres, les amours, les occasions, les au revoir ou les adieux, les petites joies et les grandes peines, les petites peines et les grandes joies. Chacun y participe, à son échelle, mais finalement c'est le destin qui décide."