Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

agnès

  • "Désolée, je suis attendue" d'Agnès Martin-Lugand

    désolée,suis,attendue,agnès,martin,lugand,michel lafon

    Yaël est une mordue du travail. Arrivée en tant que stagiaire, elle est aujourd'hui le bras droit de son patron. Elle ne vit que pour son travail, délaissant amis et famille. Mais à force de puiser toute son énergie pour son boulot, elle met en péril sa santé. C'est pourquoi, son patron l'oblige à prendre plusieurs jours de congés. Pour Yaël, c'est l'ennui et la mort assurée... Heureusement pour elle, ses amis et sa sœur l'emmènent en vacances dans la résidence secondaire de leurs parents. C'est l'occasion aussi de retrouver Marc, un ami perdu de vue depuis des années...

    Ce n'est pas une surprise de vous dire que j'ai adoré les précédents romans d'Agnès Martin-Lugand. Encore une fois, ce roman ne fait pas exception à la règle !

    Cette fois, l'auteur nous plonge au cœur du monde du travail et du fait d'en être totalement accro, de se rendre indispensable et d'en oublier toute sa vie personnelle. C'est ce que fait Yaël et pourtant elle n'était pas vouée à ce genre de vie. En effet, pendant ses études, elle ne pensait qu'à faire la fête et à voyager. Quel événement a pu se produire pour que Yaël change du tout au tout en s'enfermant dans le travail ? C'est ce que le lecteur va apprendre au fur et à mesure de la lecture.

    Ainsi les congés forcés de Yaël vont lui permettre de remettre un peu de sens dans sa vie notamment grâce à son entourage. On va alors la voir évoluer petit à petit, passant par des moments assez difficiles. 

    Ce roman nous permet de faire un petit bilan sur notre propre vie et de savoir où se situe nos priorités.

    Bref, un chouette roman à découvrir !

  • "Pars avec lui" d'Agnès Ledig

    pars,avec,lui,agnès,ledig,albin michel

    Roméo est pompier. Lors d'une intervention, il chute de huit étages. A l’hôpital, c'est Juliette, l'infirmière qui s'occupe de lui. Une véritable complicité s'installe entre eux. Pourtant, Juliette est en couple avec Laurent et elle rêve d'avoir un bébé. Mais tout ne semble pas rose entre eux...

    J'avais eu un gros coup de cœur pour "Juste avant le bonheur" d'Agnès Ledig, il me tardait donc de découvrir ses autres romans. Mais comme d’habitude, je traîne dans mes lectures...

    Encore une fois, Agnès Ledig arrive à nous captiver dès les premières lignes. Outre l'histoire de Roméo et Juliette, l'auteur s'attache également à donner du poids aux personnages secondaires. Ils ont réellement une existence propre et l'auteur leur donne la parole dans des chapitres leur étant exclusivement réservé. Ils sont aussi attachant que les personnages principaux. C'est l'une des nombreuses qualités des écrits d'Agnès Ledig.

    L'auteur parvient à nous émouvoir sur des sujets particulièrement forts mais bien traités : les pervers narcissiques, la perte d'un enfant, se reconstruire après un grave accident, ... Plein de thèmes du quotidien y sont abordés, du coup on s'attache rapidement à l'histoire, ça nous parle du début à la fin. De plus, l'auteur décrit tout ça avec émotions, sans tomber dans le pathos.

    Bref, un roman contemporain humain que l'on a du mal à lâcher. Vivement le prochain !

    Petite citation pour la route : "J'évolue dans cet état d'esprit en acceptant l'idée, parfois difficile et pourtant indubitable, qu'une grande partie de notre existence ne nous appartient pas. Les rencontres, les amours, les occasions, les au revoir ou les adieux, les petites joies et les grandes peines, les petites peines et les grandes joies. Chacun y participe, à son échelle, mais finalement c'est le destin qui décide."

  • "Entre mes mains le bonheur se faufile" d'Agnès Martin Lugand

    entre,mes,mains,bonheur,faufile,agnès,martin-lugand,pocket

    Iris s'ennuie un peu dans sa petite vie bourgeoise : femme de médecin, boulot chiant et routine. Lors d'un dîner de famille avec ses parents et ses frères, elle apprend que ces derniers lui ont caché son acceptation dans une école de couture lorsqu'elle était plus jeune, au profit d'une école de commerce. Iris explose.
    Après réflexion, elle décide de quitter son boulot et de se lancer dans une formation de couturière à Paris. Elle sera recueillie par Marthe qui repère instantanément le talent d'Iris pour la création de vêtements. Iris peut enfin prendre son envol... mais garde à ne pas trop se brûler les ailes...

    J'avais beaucoup aimé "Les gens heureux lisent et boivent du café" ainsi que la suite "La vie est facile ne t'inquiète pas" qu'il me tardait de découvrir ce roman écrit entre les deux cités précédemment.

    Agnès Martin-Lugand nous fait découvrir la triste routine d'Iris qui n'en peut plus de sa vie bourgeoise. Son mari médecin Pierre la délaisse de plus en plus par l'hôpital, elle s'ennuie dans un boulot que ses parents ont toujours voulu pour elle et aspire à du changement. Forcément, lorsqu'elle découvre qu'elle aurait pu avoir une vie totalement différente et cela grâce à sa passion pour la couture, Iris pète un câble. Mais au lieu de se laisser aller, elle prend les choses en main et décide de changer son quotidien. Et cela commence tout d'abord par une nouvelle formation... à Paris. Elle y découvrira tout ce qu'elle a toujours aimé et un monde totalement inconnue pour elle.

    J'ai beaucoup aimé découvrir le personnage d'Iris que l'on voit évolué et changé tout au long de l'œuvre. Elle devient plus forte et croit enfin en ses rêves. Même si elle n'est pas toujours aidée et soutenue (notamment par son mari) le lecteur n'a qu'une envie : la pousser pour qu'enfin elle réussisse.

    Comme pour ses précédents romans, l'auteur a réussi à me happer du début à la fin. C'est facile à lire et assez addictif, à tel point qu'en à peine deux jours, il était fini !

    Bref, une histoire qui fait du bien, un roman feel good quoi ! ;)

  • "Flic Flac Floc" d'Agnès Laroche et Lucile Ahreiller

    flic,flac,floc,agnès,laroche,lucile,ahrweiller,gautier languereau

    Flic, Flac, Floc : il pleut aujourd'hui. Les seuls à être contents sont les bottes de Gontran, son ciré jaune et le parapluie, mais également la limace qui va enfin pouvoir faire sa promenade. Le seul à ne pas être content c'est Gontran. Il a promis à Jean de lui rendre visite, mais pas terrible de devoir y aller sous cette pluie. Petit à petit, Gontran se prépare à affronter celle-ci. Alors qu'un drame s'annonce, les bottes, le ciré et le parapluie de Gontran vont lui montrer que l'on peut s'amuser sous la pluie !

    Je dois avouer que ce qui m'a attiré chez cet album, ce sont les jolies illustrations et ces couleurs vives.

    Le thème est assez original car cet album veut démontrer que la pluie ne rime pas forcément avec du gris et de la mauvaise mine. C'est ce que va apprendre Gontran à ses dépends.

    Le texte est tout en poésie mais accessible aux plus petits. Les illustrations sont très belles et il y a une multitude de petits détails à relever.

    Bref, un chouette album pour les jours de pluie à partir de 2 ans.

    Je remercie les éditions Gautier-Languereau !

  • "La vie rêvée des autres" d'Agnès Bihl

    vie, rêvée, autres, agnès, bihl, don quichotte

    Delphine et Magali, les deux petites filles de Madeleine, décident de la placer en maison de retraite. Ce n'est pas du goût de Madeleine, ni de ses deux comparses Ferdinand et Jacky. D'ailleurs avec l'aide de Fatoumata, une employée de la maison de retraite, les deux papys vont tout faire pour la kidnapper !

    La chanteuse Agnès Bihl sort son premier roman "La vie rêvée des autres" ! Le résumé m'a tout de suite attiré et je dois dire que j'ai complètement adhéré à cette histoire d'évasion !

    L'auteur donne autant d'importance aux personnages secondaires qu'aux personnages principaux. J'ai aimé faire la connaissance de Madeleine, Jacky, Ferdinand, Magali, Delphine et Fatoumata. Ils sont tous différents et se complètent pourtant si bien !
    Le duo Jacky et Ferdinand m'ont bien fait rire par moment. J'ai aimé le caractère particulier de Madeleine et les différences qui existent entre les deux sœurs Delphine et Magali.

    Concernant le style de l'auteur, ce livre se lit très bien. J'ai particulièrement aimé les digressions de l'auteur (que ce soit directement dans le récit ou en bas de page) c'est ce qui fait vivre l'histoire car on sent qu'elle s'y implique totalement.

    Bien évidemment, l'univers des maisons de retraite y est dénoncé notamment les mauvais traitements (horribles...). L'auteur parle également de la vie et du temps qui passe. Toutes les générations y sont représentés : les vieux avec Madeleine, Jacky et Ferdinand, les adultes trentenaires avec Magali, Delphine et Fatoumata et enfin les enfants avec Franklin, le fils de Fatoumata.

    Certaines scènes m'ont bien fait rire, notamment le rendez-vous de Jacky dès le premier chapitre et d'autres m'ont révolté comme la relation entre Jean Christophe et Delphine. Vous l'aurez compris, l'auteur arrive à nous faire passer du sourire, à la révolte ou encore à quelques petits moments de nostalgie.

    Bref, un livre contemporain à découvrir !

    Je remercie les éditions Don Quichotte !