Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

martin

  • "Max et Lapin" d'Astrid Desbordes et Pauline Martin

    max,lapin,grands,coureurs,pot,tarte,colère,sorcière,gros-derrière,cabane,nuit,astrid,desbordes,pauline,martin,nathan

    - Les grands coureurs vont sur le pot 

    Le papa de Max lui propose d'aller enfin sur le pot mais Max ne s'y intéresse pas. Par contre Ginger lui propose de faire la course. Pas évident avec une couche. C'est décidé, Max enlève sa couche et enfile un slip. C'est sur, demain c'est Max qui gagnera la course et qui arrivera en premier jusqu'à son pot !

    - La tarte à la colère

    Max joue dans le sable en imaginant un très bon gâteau. Mais Ginger arrive et détruit son œuvre. Max et Ginger s'énervent. La maman de Max proposent alors de faire ensemble une tarte à la colère. Les deux amis vont-ils finir par se réconcilier ?

    - La sorcière Gros-derrière

    Max demande à sa maman de lui lire un tas d'histoire. Elle lui raconte alors celle de la sorcière Gros-Derrière qui aime manger les enfants. Vite, il faut se débarrasser de cette sorcière ! Max, Maman et bien évidemment Lapin forment un plan d'attaque. Vont-ils réussir ?

    - La cabane de nuit

    Il est tard et surtout il est l'heure d'aller dormir. Mais Max n'est pas motivé. Il décide alors avec Lapin de réaliser une cabane de nuit. Ils invitent même Papa et Maman dedans. Mais très vite le sommeil arrive lui aussi...

     

    Voici quatre aventures de Max et Lapin !

    Ces petits albums présentent de courtes histoires pour les tout-petits. Dans ces livres sont abordés divers thèmes. Ici on retrouve la propreté, la colère, l'imagination et le temps du coucher.

    Sur la page de gauche, on retrouve le texte (à peine cinq lignes) et sur la page de droite l'illustration. Les dessins sont simples et très colorés. Le format petit et carré est bien adapté aux petites mains.

    Bref, quatre histoires d'un chouette duo : Max et Lapin !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "J'ai toujours cette musique dans la tête" d'Agnès Martin Lugand

    j'ai,toujours,cette,musique,dans,tête,agnès,martin,lugand,michel,lafon

    Yanis et Véra, la quarantaine, s'aiment comme au premier jour. Ils ont tout pour être heureux : un joli appartement et trois magnifiques enfants. Mais depuis quelques temps, Yanis ne s'entend plus avec Luc, son beau-frère qui est également son associé. La rupture professionnelle est annoncée. Aidé par un futur client Tristan, Yanis décide de se lancer en solo. Va-t-il y arriver ? Sa nouvelle vie professionnelle va-t-elle avoir un impact sur sa vie personnelle ?

    Pas besoin de vous préciser que j'apprécie énormément les romans d'Agnès Martin Lugand et ce dernier roman ne fait pas exception à la règle !

    Cette fois, nous suivons Yanis et Véra. Nous avons donc accès aux pensées, aux gestes et aux choix des deux principaux personnages. Ce changement professionnel va bouleverser la vie si tranquille de cette charmante famille. Que ce soit l'impact sur les relations avec leurs enfants, sur leur relation amoureuse, sur la gestion du quotidien, mais également sur leur budget, l'auteur n'oublie aucun détail.

    Tout y passe et c'est exactement ce que j'aime dans le style de l'auteur. Elle choisit à chaque fois des thèmes du quotidien, ce qui fait que le lecteur peut facilement s'identifier aux personnages et à la situation.

    D'ailleurs les personnages sont très travaillés, on se prend rapidement d'affection pour les membres de cette petite famille.

    Je dois dire que j'ai vu certains éléments arriver mais cela ne m'a pas déranger car je m'attendais à une lecture détente et c'est exactement ce à quoi j'aspirais.

    Bref, encore une lecture plaisante et agréable signée Agnès Martin Lugand !

  • "Défis fous" de Paul Martin, Anne Lise Combeaud et Marie de Monti

    défis, fous, travers, histoire, monde, paul, martin, anne lise, combeaud, marie, de monti, nathan, livre jeux

    - A travers l'histoire de Paul Martin et Anne Lise Combeaud

    Les cinq décors présentés sont :
    - Dans les grottes de Lasticaux (oui oui vous avez bien lu : Lasticaux ^^)
    - Au circus Panicus
    - A l'assaut de Castel Miaou !
    - Au palais de Léopardo
    - A l'explosition universelle
    Avec des noms un peu modifiés, les enfants pourront découvrir plusieurs périodes de l'histoire : au temps préhistorique, au temps romain, au Moyen Age, à la Renaissance et au début du XXe siècle.

    - A travers le monde de Paul Martin et Marie de Monti

    Cette fois, ce sont les cinq continents qui sont présentés sur chaque double page : l'Amérique, l'Europe, l'Afrique, l'Asie et l'Océanie.
    Les trois couleurs dominantes utilisées sont le jaune, l'orange et le vert.

     

    Dans ces deux livres-jeux, l'enfant aura cinquante missions différentes à relever. Il suffit d'avoir un grand sens de l'observation et de repérer ce qui est demandé dans le décor. Il existe également de petits jeux pour pouvoir jouer à plusieurs.

    C'est très ludique et on passe un agréable moment. De plus, l'enfant apprend des choses sur l'histoire et la géographie, tout en s'amusant !

    Les solutions sont bien évidemment données à la fin de chaque livre.

    Bref, deux livres-jeux sympas à découvrir !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Désolée, je suis attendue" d'Agnès Martin-Lugand

    désolée,suis,attendue,agnès,martin,lugand,michel lafon

    Yaël est une mordue du travail. Arrivée en tant que stagiaire, elle est aujourd'hui le bras droit de son patron. Elle ne vit que pour son travail, délaissant amis et famille. Mais à force de puiser toute son énergie pour son boulot, elle met en péril sa santé. C'est pourquoi, son patron l'oblige à prendre plusieurs jours de congés. Pour Yaël, c'est l'ennui et la mort assurée... Heureusement pour elle, ses amis et sa sœur l'emmènent en vacances dans la résidence secondaire de leurs parents. C'est l'occasion aussi de retrouver Marc, un ami perdu de vue depuis des années...

    Ce n'est pas une surprise de vous dire que j'ai adoré les précédents romans d'Agnès Martin-Lugand. Encore une fois, ce roman ne fait pas exception à la règle !

    Cette fois, l'auteur nous plonge au cœur du monde du travail et du fait d'en être totalement accro, de se rendre indispensable et d'en oublier toute sa vie personnelle. C'est ce que fait Yaël et pourtant elle n'était pas vouée à ce genre de vie. En effet, pendant ses études, elle ne pensait qu'à faire la fête et à voyager. Quel événement a pu se produire pour que Yaël change du tout au tout en s'enfermant dans le travail ? C'est ce que le lecteur va apprendre au fur et à mesure de la lecture.

    Ainsi les congés forcés de Yaël vont lui permettre de remettre un peu de sens dans sa vie notamment grâce à son entourage. On va alors la voir évoluer petit à petit, passant par des moments assez difficiles. 

    Ce roman nous permet de faire un petit bilan sur notre propre vie et de savoir où se situe nos priorités.

    Bref, un chouette roman à découvrir !

  • "La vacation" de Martin Winckler

    vacation, martin, winckler, folio, avortement, IVG

    Bruno Sachs, médecin généraliste, pratique des avortements lors de vacations hebdomadaires dans un hôpital.

    Ce roman est la premier livre écrit par Martin Winckler, médecin. Folio le réedite aujourd'hui et j'ai eu la chance de pouvoir le découvrir. J'avais déjà lu "Le choeur des femmes" du même auteur que j'avais beaucoup apprécié.

    Martin Winckler a la particularité de savoir s'adresser à son public : à savoir les femmes qui viennent en consultation gynécologique. C'est souvent un moment difficile, pas forcément agréable mais qu'il faut pourtant faire. Il faut aussi préciser que l'auteur anime deux sites webs et est donc en contact permanent avec les gens. Il sait écouter, répondre correctement aux questions et doutes de la gente féminine.

    Ici, il aborde l'IVG. Il explique la manière dont se déroule l'intervention, les cas que les médecins peuvent rencontrer, comment réagissent les patientes (ou les accompagnants), ... Un sujet pas facile mais très bien amené par l'auteur. Alors bien sûr il y a risque de répétitions mais cela ne m'a pas dérangé. Il faut dire que ce roman se lit assez vite et qu'il ne fait 214 pages !

    J'ai aimé aussi l'aspect création du roman. En effet, le narrateur prête son temps à l'écriture. On a l'impression d'assister à la naissance du livre que nous avons dans les mains. Cela permet aussi de faire une coupure avec le thème des avortements, de l'hôpital, des médecins...

    Concernant le style, il peut dérouter. J'ai parfois eu du mal à me situer entre les pensées du narrateur et la description de l'action et de ses gestes. Des mots coupés, des phrases hyper longues, des parenthèses en italiques ... ça peut donner envie de sauter des lignes ou même de refermer le bouquin. Malgré tout ça je m'y suis accrochée et je n'ai pas été déçue.

    Bien évidemment, comparé au livre "Le choeur des femmes", on sent que l'auteur a évolué humainement depuis "la vacation".

    Je remercie les éditions Folio de m'avoir permis de découvrir ce livre.

    Petite citation pour la route : "Tu dis : écrire, c'est tuer quelque chose en soi pour pouvoir continuer à vivre."