Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

colère

  • "Et ils oublieront la colère" d'Elsa Marpeau

     

    oublieront, colère, elsa, marpeau, gallimard, série noire, épuration

    Eté 1944, Marianne  Marceau est accusée de collaboration horizontale et s'apprête à être tondue sur la place publique... Été 2015, un jeune prof d'histoire, passionné par la seconde guerre mondiale, est retrouvé assassiné sur le terrain des Marceau. Quel lien peut-il y avoir entre les deux faits ? Garance, gendarme,  est chargée de l'enquête.

    J'avais envie de lire un petit polar et ce roman noir est arrivé dans mes mains. A peine 230 pages et l'histoire d'un meurtre qui aurait un lien avec des événements historiques datant de soixante dix ans, m'a intrigué.

    Je ne connais pas forcément bien l'histoire de l'épuration après la libération et ce roman m'a permis d'en apprendre davantage. J'aime quand un livre me permet de découvrir des choses ou de parfaire mes connaissances. Je dois dire que l'histoire de Marianne m'a réellement intéressée. Le récit nous la présente dès le début comme une jeune femme accusée d'avoir eu une relation avec l'allemand qui vivait sous le toit de Marianne, sa soeur Colette et son frère Paul. Marianne semble avoir un caractère fort et ne pas se laisser faire. L'auteur nous la présente comme une jeune femme haïssant les allemands et surtout celui qui s'est installé chez eux. Alors comment peut-elle être accusé d'un tel motif ? Petit à petit, grâce à plusieurs flashbacks, l'auteur parvient à nous dévoiler la réponse à cette question.

    A côté de ça, un jeune prof d'histoire est retrouvé mort près du lac, sur la propriété des Marceau. Nous faisons alors connaissance avec la famille : il reste Colette et sa fille Rose, ainsi que Christophe Marceau (le fils de Paul) et sa famille. Paul est placé en maison de retraite. Garance fait rapidement le lien entre l'histoire de Marianne en 1944 et le meurtre du jeune homme. Mais comment relier ces deux points ? Voici ce qu'il reste à découvrir !

    L'auteur s'attarde également sur l'histoire personnelle de Garance, avec plusieurs souvenirs de celle-ci. Je dois avouer que c'est ce qui m'a le moins plu dans ce livre. Je n'ai pas réussi à accrocher avec ce personnage...

    Malgré sa maigre épaisseur, ce livre noir m'a fait passé un très bon moment et m'a permis d'en apprendre plus sur l'épuration.

    Petites citations pour la route : "Avant j'étais dévoré de curiosité. Maintenant, j'ai peur de savoir."

    "Il est si difficile, en voyant les vieillards d'aujourd'hui, d'imaginer les meurtriers d'hier ! "

  • "Kimamila et la Terre en colère" & "Kimamila dans l'espace" d'Anne Loyer et Nils

    kimamila,aventures,terre,colère,espace,anne,loyer,nils,nathan

    Plus la peine de présenter le petit lutin Kimamila aux éditions Nathan ! (voir les dernières chroniques ici et ici)

    Ici deux nouvelles aventures de Manu, Alorie et bien sûr Kimamila !

    - Kimamila et la Terre en colère : Les deux enfants sont dans le jardin et s'apprêtent à jardiner, quand de gros nuages noirs et de la pluie arrivent. Les plantes se mettent alors à pousser de plus en plus... pour devenir une vraie forêt ! Manu et Alorie se rendent compte que les nuages noirs proviennent de l'usine d'à côté et qu'elle pollue la nature. Ils appellent Kimamila pour trouver une solution.

    J'ai trouvé cette histoire un peu moins bien que les autres. Malgré tout, j'apprécie le petit message écolo, notamment le respect de la nature et de la Terre. Il faut commencer à enseigner ce genre de valeur dès le plus jeune âge et cette histoire y contribue !
    A la fin, nous y retrouvons des jeux (c'est aussi le petit plus des aventures de Kimamila) avec notamment un lexique, un pêle-mêle, un méli-mélo et un jeu sur les syllabes.

    - Kimamila dans l'espace : Cette fois, Kimamila a une surprise pour Manu et Alorie : il les emmène visiter l'espace à bord de sa soucoupe volante. Mais le voyage ne se passe pas tout à fait comme prévu : Kimamila perd connaissance. Heureusement, les deux enfants parviennent à atterir sur la planète de Kimamila et demandent leur aide !

    J'ai préféré cette histoire à la précédente, plus originale en tout cas. J'ai également beaucoup apprécié les illustrations de ce tome ci. Elles sont hyper colorées et ça égaye le tout.
    Comme précédemment, la fin nous réserve quelques jeux : un lexique, un pêle-mêle, des mots croisés et un jeu sur le vocabulaire.

    Bref, encore deux aventures de Kimamila qui vont plaire à coup sûr aux lecteurs débutants !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Confidences d'une fille en colère" de Louise Rozett

    confidences,fille,colère,louise,rozett,darkiss

    Rosie a perdu son père récemment, son frère Peter est partie pour l'université et elle doit rester avec sa mère, psychologue, dépassée par les évènements. De plus, Rosie ne se sent pas du tout à sa place face aux autres élèves qui ne pensent qu'à boire, faire la fête et coucher à droite et à gauche. D'ailleurs sa meilleure amie semble s'éloigner d'elle puisque cette dernière à décider de rentrer chez les cheerleaders, chose qui n'intéresse pas du tout Rosie. Pourtant, un certain Jamie semble s'intéresser à Rosie malgré toute la colère qui l'habite.

    Ayant reçu récemment le tome 2 dans ma BAL, il était évidemment qu'il me fallait d'urgence lire le tome 1. C'est chose faite !

    Voici un roman pour ado qui remplit bien sa part de marché : on y retrouve une jeune fille en colère (en même temps, on peut la comprendre : son père est décédé en Irak, son frère vit sa vie à l'université, sa mère ne semble pas être présente et elle ne comprends pas les autres ados de son âge), des conflits et des vengeances à la gossip girl (la référence vient de l'auteure elle-même !) et un début de romance compliquée comme je les aime.

    Bah oui, avec ce genre de livre pour ado, mon petit coeur de midinette ne peut que se reveiller. De plus, l'auteure arrive à nous captiver du début à la fin, avec pas mal de rebondissements, ce qui rend ce livre assez addictif. Je dois dire que j'ai même failli me jeter sur le tome 2 de suite, mais j'avais d'autres lectures à caser avant.

    Vous l'aurez compris, le thème de l'adolescence est au coeur de ce roman et je trouve qu'il est assez bien représenté. Même si c'est vrai que j'aurais préféré que Rosie soit un peu plus âgé que 14 ans, ça me semble un peu jeune... Néanmoins, on la voit évoluer tout au long de la lecture et réussir petit à petit à résoudre ses problèmes !

    Bref, un roman avec plein de prises de tête pour Rosie, mais heureusement pas pour nous ! ;)

  • "Pourquoi je me mets en colère ?" & "Pourquoi je suis jaloux ?"

    pourquoi ....JPG

    La collection "C'est quoi l'idée?" de chez Nathan est de retour avec deux nouveaux titres :

    - "Pourquoi je me mets en colère ? " : La colère est un sentiment négatif et s'exprime assez souvent au quotidien. Que ce soit lorsque l'on perd à un jeu, ou lorsque quelqu'un nous embête ou encore lorsqu'on n'a pas ce que l'on veut, la colère monte en nous et s'exprime de diverses façons : les injures, le ton qui monte, le rouge qui monte aux joues...
    Heureusement, le personnage d'Hugo est là pour rappeler aux enfants que la colère finit toujours par retomber et qu'il est mieux de discuter calmement plutôt que de se mettre tout de suite en colère !

    - "Pourquoi je suis jaloux ?" : Lorsque Hugo voit son copain jouer avec d'autres enfants, Hugo devient jaloux, mais aussi triste et un peu en colère. C'est un peu la même chose lorsqu'une petite sœur arrive dans la famille et qu'on a l'impression que ses parents ne s'occupent plus de nous. Bref, encore une fois de nombreux exemples sont employés ici pour exprimer ce qu'est la jalousie, comment elle s'exprime et trouver des solutions pour vaincre ce sentiment néfaste.

    Cette collection qui aborde des questions philosophiques adaptés à l'âge des enfants est une bonne chose pour réfléchir à des concepts abstraits que l'on rencontrera dans la vie de tous les jours !
    Ma nièce est une grande fan du dessin animé et elle m'a appris récemment qu'à l'école, ils abordent ce genre de question. La première chose qu'elle a faite en voyant ces livres a été de me les emprunter et de les lire tranquillement dans son coin ! J'adore ! :)

    Les illustrations et les décors sont un peu futuristes. Les couleurs sont vives, de quoi attirer notre regard au premier coup d'œil ! Les textes sont assez faciles d'accès et interpellent directement le lecteur, de quoi se sentir impliquer ! ;)

    Un concept donc qui marche et qui plait aux enfants !

    Je remercie les éditions Nathan pour la poursuite de la découverte de cette collection.