Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nuit

  • "La nuit passera quand même" d'Emilie Houssa

    nuit, passera, quand, même, émilie, houssa, denoël

    Squatsh Bernstein est un enfant discret. Il aime s'enfermer aux toilettes pour réfléchir, la danse mais aussi la boxe, et par dessous tout, passer du temps avec sa petite sœur Marie. Dans les années 40/50, nous suivons ainsi l'enfance et l'adulte que deviendra Squatsh, de la Normandie à Paris.

    L'auteur s'est inspiré d'un personnage secondaire du film "Victor Victoria" de Blake Edwards. Il s'agit de Squash Bernstein dont l'auteur a décidé de rajouter un "t" dans le prénom. Ce personnage est garde du corps et révèle son homosexualité à son patron. Émilie Houssa s'est inspirée de cette scène et de ce personnage pour lui inventer une vie. Ainsi, elle imagine un petit garçon discret, parfois un peu à part. Elle imagine également une famille autour de lui : un père effacé, une mère qui a ses préférences, un grand frère idéal et une petite sœur aimante. Cette famille va connaître pas mal de bouleversements, que l'on observe avec les yeux de Squatsh. Ainsi le lecteur apprend à connaitre et à découvrir ce fameux Squatsh Bernsetin jusqu'à la fameuse scène de la révélation de son homosexualité à son patron.

    J'ai beaucoup aimé découvrir ce personnage et son histoire qui peut paraitre assez banal à première vue. L'auteur redonne vie et importance à un personnage secondaire, voir effacé, et lui permet de prendre la première place et de devenir enfin le personnage principal.
    J'ai apprécié le style d'écriture quasi poétique de l'auteur. Concernant le rythme du récit, je ne me suis pas ennuyé une minute durant ma lecture, même si je suis plutôt adepte des rebondissements et des romans dit "page-turner".

    Je comprends le coup de cœur des éditions Denoël pour ce roman, par son aspect poétique et émouvant. C'est également ce qui m'a poussé à accepter de lire ce roman.

    Bref, une belle plume et une belle découverte !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Titre : La nuit passera quand même
    Auteur : Emilie Houssa
    Editeur : Denoël
    Parution : 11 janvier 2018

  • "Mensonge d'une nuit d'été" de Charlotte Marin

    mensonge,nuit,été,charlotte,marin,pocket,chick-lit

    Charlotte revient d'Inde et n'a qu'une envie : dormir ! Oui mais voilà que sa sœur lui a organisé une fête surprise... avec, parmi les invités, Martin, son ex ! Pour tenter de le rende jaloux, Charlotte s'invente un petit ami. Pire : un fiancé ! A peine son mensonge inventé, que la nouvelle de son futur mariage se répand. Trop tard pour revenir en arrière, Charlotte va devoir se dépêtrer avec tout ça !

    J'avais envie d'une lecture détente et légère. C'est tout naturellement que ce petit roman m'est tombé dans la main. Malgré plusieurs critiques mitigées, j'ai décidé de me faire mon propre avis !

    L'histoire de base : une nana s'invente un nouveau mec pour rendre jaloux son ex, qu'elle aime encore au passage, c'est du vu et revu. D'ailleurs ça me fait tout de suite penser aux téléfilms de l'après-midi diffusés sur M6. Et en effet, c'est un peu ça. En même temps, j'avais envie d'une lecture légère, du coup je ne m'attendais pas à autre chose.

    Le seul petit plus c'est sur l'écriture. Le style est drôle (voir un peu trop par moment : trop d'humour tue l'humour) et reste dans l'air du temps. Mais bon, je nuance car certains passages peuvent être un peu trop too much.

    Aux lecteurs qui adorent les dialogues et qui détestent les longues descriptions, ce livre est fait pour vous ! ;)

    Bref, vous l'aurez compris, un roman léger et sympa mais que l'on aura tendance à oublier rapidement...

  • "Max et Lapin" d'Astrid Desbordes et Pauline Martin

    max,lapin,grands,coureurs,pot,tarte,colère,sorcière,gros-derrière,cabane,nuit,astrid,desbordes,pauline,martin,nathan

    - Les grands coureurs vont sur le pot 

    Le papa de Max lui propose d'aller enfin sur le pot mais Max ne s'y intéresse pas. Par contre Ginger lui propose de faire la course. Pas évident avec une couche. C'est décidé, Max enlève sa couche et enfile un slip. C'est sur, demain c'est Max qui gagnera la course et qui arrivera en premier jusqu'à son pot !

    - La tarte à la colère

    Max joue dans le sable en imaginant un très bon gâteau. Mais Ginger arrive et détruit son œuvre. Max et Ginger s'énervent. La maman de Max proposent alors de faire ensemble une tarte à la colère. Les deux amis vont-ils finir par se réconcilier ?

    - La sorcière Gros-derrière

    Max demande à sa maman de lui lire un tas d'histoire. Elle lui raconte alors celle de la sorcière Gros-Derrière qui aime manger les enfants. Vite, il faut se débarrasser de cette sorcière ! Max, Maman et bien évidemment Lapin forment un plan d'attaque. Vont-ils réussir ?

    - La cabane de nuit

    Il est tard et surtout il est l'heure d'aller dormir. Mais Max n'est pas motivé. Il décide alors avec Lapin de réaliser une cabane de nuit. Ils invitent même Papa et Maman dedans. Mais très vite le sommeil arrive lui aussi...

     

    Voici quatre aventures de Max et Lapin !

    Ces petits albums présentent de courtes histoires pour les tout-petits. Dans ces livres sont abordés divers thèmes. Ici on retrouve la propreté, la colère, l'imagination et le temps du coucher.

    Sur la page de gauche, on retrouve le texte (à peine cinq lignes) et sur la page de droite l'illustration. Les dessins sont simples et très colorés. Le format petit et carré est bien adapté aux petites mains.

    Bref, quatre histoires d'un chouette duo : Max et Lapin !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Intérieur nuit" de Marisha Pessl

    intérieur,nuit,marisha,pessl,folio

    Le journaliste Scott McGrath a vu sa réputation ternie quand il a porté des accusations graves envers le très mystérieux réalisateur Stanisla Cordova, dont la plupart des films se sont vus interdit. Quelques années plus tard, Scott apprend qu'Ashley Cordova, la fille du célèbre réalisateur, a été retrouvé morte dans une cage d’ascenseur. Ni une ni deux, Scott McGrath décide d'enquêter pour pouvoir enfin prouver ses soupçons sur Cordova.

    Quand j'ai eu l'occasion de lire ce roman, j'ai sauté sur l'occasion ! Je ne m'attendais pas à un si gros pavé (plus de 800 pages !). Je n'avais rien lu ou entendu sur ce livre, ce fut donc une totale découverte !

    Scott McGrath est tellement persuadé que Cordova est responsable et coupable, que le lecteur est conditionné dès le départ sur ce constat. Le plus dur reste à faire : prouver que Cordova est le mal incarné. Le lecteur rentre alors dans un monde diabolique, de sorcellerie et où le mal règne en maître. Même si les hypothèses fantasques sont nombreuses, le journaliste cherche à tout prix des preuves rationnelles.

    Nous avons alors des retranscriptions d'articles de presse, de photos, de site internet, de mails, ... directement intégrés au récit. Je dois dire que j'ai adoré cet aspect. Cela nous donne une impression de réel et d'authenticité. On se surprend alors à se demander si ce récit n'est pas basé sur des faits réels. Et c'est là le talent de l'auteur de nous interroger sur la part de fiction et de réel.

    Malgré ses plus de 800 pages, je dois dire que j'ai été captivé par cette enquête et par les indices dissimulés par ci par là. Le lecteur se surprend à s'interroger à plusieurs reprises et notre attention est captée du début à la fin.

    Un petit bémol sur le final : il me manque un peu d'éléments pour qu'elle soit à mon goût mais elle reste tout de même acceptable pour moi.

    Bref, un pavé passionnant et original à découvrir !

    Je remercie les éditions Folio !

  • "Une douce nuit de Noël chez les Monsieur Madame" de Roger et Adam Hargreaves

    douce,nuit,noël,monsieur,madame,roger,adam,hargreaves,hachette jeunesse

    Monsieur Silence aime par dessus tout le silence or habiter à Bruitagne n'est pas évident tous les jours ! Encore moins durant la période de Noël ! Mais un jour, il neigea tellement que le facteur ne pu passer chez Monsieur Silence, de même pour la chorale qui lui cassait les oreilles avec des chants de Noël, et la visite habituelle de Monsieur Bruit chez Monsieur Silence fut annulé (pour le plus grand plaisir de ce dernier). Du coup, Monsieur Silence peut enfin profiter de Noël comme il le souhaitait, à savoir... EN SILENCE !

    Voici une histoire de Noël pas comme les autres ! Cette fois ce n'est pas le Père Noël au centre de l'attention, mais plutôt le personnage de Monsieur Silence (et un peu de Monsieur Bruit).

    J'ai trouvé l'histoire originale et toute mignonne. ça m'a rappelé de bons souvenirs, je dois dire que j'en avais un paquet de petits livres comme celui ci.

    Les éléments dorés, notamment le titre du livre et les notes de musique, mettent bien en avant la couverture et lui revête un habit de fête.

    Et comme dans chaque livre de cette collection, nous retrouvons à la fin, les divers personnages des Monsieur Madame !

    Bref, une chouette histoire de Noël avec les Monsieur Madame !

    Je remercie les éditions Hachette Jeunesse !