Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pocket

  • "Un goût de cannelle et d'espoir" de Sarah McCoy

    goût, cannelle, espoir, sarah, mccoy, pocket

    Reba Adams, journaliste au Texas, doit écrire un article sur Noël dans les pays étranger. Elle pousse alors la porte d'une boulangerie allemande afin d'interviewer Elsie, la boulangère. Celle-ci lui racontera alors la seconde guerre mondiale qu'elle a vécut dans la boulangerie de ses parents, entre ces derniers patriotes, son prétendant nazi, sa sœur volontaire au Lebensborn et son terrible secret … Et Reba va alors voir sa vie bouleversée à jamais !

    Cela fait un bout de temps que l'on me dit énormément de bien de ce roman et il traine dans ma PAL depuis pas mal de mois. J'ai enfin pris le temps de le découvrir. L'auteure ne m'est pas inconnue car je l'ai découverte avec son roman "Un parfum d'encre et de liberté" que j'avais bien apprécié. Toutefois, j'ai préféré celui-ci.

    Tout d'abord, il est important de vous dire que le roman se déroule sur deux époques différentes : en 1944 avec l'histoire d'Elsie au cœur de la guerre en Allemagne et en 2007 avec cette fois l'histoire de Reba au Texas. J'ai aimé le choix de l'auteure de nous faire voyager ainsi, d'une époque à une autre et dans deux pays différents. Ne vous inquiétez pas, il est facile de s'y retrouver car la date est indiquée à chaque début de chapitres.

    Malgré le fait que la seconde guerre mondiale soit souvent utilisée dans la littérature, j'ai tout de même appris certaines choses, notamment ce qu'était le Lebensborn où des femmes considérées comme de pure allemande étaient volontaires pour engendrer de futurs purs aryens…

    J'ai aimé découvrir la vie riche en rebondissement d'Elsie ! Celle de Reba n'est pas mal non plus, même si elle passe au second plan par rapport à celle d'Elsie.

    Le petit plus, ce sont les recettes de pains et de pâtisseries que l'on retrouve au cours de la lecture.

    Bref, un bon roman mi-historique, mi-contemporain à découvrir !

  • "Après la fin" de Barbara Abel

    après,fin,barbara,abel,pocket

    Attention, ce livre est la suite de "Derrière la haine" de Barbara Abel. Je suis obligée de spoiler un peu ce livre pour vous parler de "Après la fin", donc il est encore temps pour vous de ne pas lire la chronique qui suit ! ;)

    Tiphaine et Sylvain ont donc adopté Milo suite aux événements passés dans "Derrière la haine". Ils ont également emménagés dans l'ancienne maison de Laetitia et David, les parents de Milo. Oui mais voilà de nouveaux voisins arrivent. Il s'agit de Nora, une mère célibataire accompagnée de ses deux enfants : Iris et Nassim. Très vite, ils font connaissances et s'entendent plutôt bien, mais les fantômes du passé ne vont pas tarder à ressurgir ...

    Il me tardait de découvrir la suite et de savoir ce qu'il allait advenir de Milo et du couple Tiphaine/Sylvain. J'avais un peu peur car je ne voyais pas où l'auteur allait nous emmener, mais c'est sans compter sur le talent de l'auteure Barbara Abel. Avec l'arrivée du personnage de Nora, l'auteure brise l'équilibre précaire de la vie créée par Tiphaine. Je n'avais qu'une envie c'est que ce personnage paye enfin pour ce qu'elle a pu faire. Je vous laisse découvrir par vous même si cela sera le cas ou pas. Suspense ! ;)

    En tout cas, l'auteure parvient à merveille à recréer l'ambiance pesante et tendue de "Derrière la haine". Malgré tout, je garde une petite préférence pour l'histoire précédente.

    Bref, une suite appréciée et cohérente ! 

    Petites citations pour la route : "De manière ironique, la solitude est un étau qui vous opprime alors qu'elle est censée vous apporter autant d'espace que de liberté."

    "Le bonheur en amour était un leurre, un mensonge que l'on raconte aux enfants pour ne pas leur faire peur. L'amour n'engendrait que tourments, tristesse et désolation. L'amour, ça faisait mal."

  • "Je tue les enfants français dans les jardins" de Marie Neuser

    tue,enfants,français,jardins,marie,nauser,pocket,roman noir

    Lisa est une jeune prof d'italien. Elle enseigne dans un collège réputé difficile. Et c'est le cas de le dire : Lisa se rend chaque jour au travail avec la peur au ventre. Insultes, violences, menaces... sont son quotidien. Va-t-elle réussir à tenir le coup ?

    Voici un court roman qui déstabilise dès le début. Que ce soit par le titre ou lors de la lecture, impossible de rester de marbre sur ce qui s'y déroule.

    L'auteur Marie Nauser nous plonge dans la vie d'une jeune prof plein d'espoir qui se transforme peu à peu en enfer. Le lecteur assiste impuissant à différents actes et paroles durs et violents. Pourtant, Lisa essaye plusieurs solutions et tente de se former une carapace pour survivre à ce calvaire. Jusqu'au bout, le lecteur se demande si elle va réussir à améliorer son quotidien. Je vous laisse découvrir si elle y parviendra ou pas !

    Le final m'a assez surprise... pas forcément dans le bon sens mais c'est déjà ça. Je ne classerais pas ce roman dans les policiers (malgré ce que peut nous faire croire le titre) mais plutôt dans les romans noirs. En tout cas, cela donne une sacrée image de l'enseignement et des risques liés à ce métier. 

    Ce roman est très court, ainsi que les chapitres (à peine deux ou trois pages). J'avais envie d'un roman court entre deux pavés et il a parfaitement rempli ce rôle. Par contre, je ne suis pas sûre d'en garder encore grand chose d'ici quelques temps. En tout cas, c'est une lecture qui nous remue et nous met limite mal à l'aise ! Vous êtes prévenus ! ;)

  • "Une femme entre deux mondes" de Marina Carrère d'Encausse

    femme,entre,deux,mondes,marina,carrère,d'encausse,éditions,anne,carrière

    Valérie, écrivaine, intervient pour la première fois dans une prison pour femmes. Là-bas, elle y rencontrera Nathalie, écrouée pour un crime dont Valérie ignore tout. Et pourtant, cette rencontre va tout changer, autant pour l'une que pour l'autre.

    J'ai toujours eu envie de découvrir les romans de Marina Carrère d'Encausse, célèbre animatrice du Magazine de la Santé sur France 5, sans jamais osé tenter le pas. Voici chose faite avec son dernier roman.

    Le fait qu'il est très court a également influencé mon choix. Et je peux vous dire qu'il se dévore extrêmement vite. On ne voit pas les pages passées !

    La narratrice principale est Valérie, romancière et maman de deux enfants. Sa rencontre avec Nathalie va la bouleverser et remettre beaucoup de chose en question dans sa vie.
    Le lecteur apprend à connaître le personnage de Nathalie d'une manière plus discrète et à travers les yeux de Valérie. On ne saura réellement son histoire que vers la fin du livre, tandis que Valérie se livre par petits bouts du début à la fin.

    J'ai beaucoup aimé les personnages de ces deux femmes et voir comment une rencontre peut influencer la vie de deux protagonistes. J'ai également eu un joli coup de cœur pour la plume de Marina Carrère d'Encausse. Le style peut paraître simple, mais révèle en réalité une jolie poésie, accessible à tous. C'est agréable et comme je le disais plus haut, ça se dévore à une vitesse folle !

    Bref, un roman contemporain que je vous recommande chaudement !

    Bonne nouvelle : ce roman est sorti en poche chez Pocket !

    femme,entre,deux,mondes,marina,carrère,d'encausse,éditions,anne,carrière

  • "A nos vies (presque) parfaites !" de Liz Fenton et Lisa Steinke

    nos,vies,presque,parfaites,liz,fenton,lisa,steinke,pocket

    Casey et Rachel sont amies depuis le lycée, mais aujourd'hui elles vivent des vies complètement différentes. Casey, célibataire, est une star du petit écran. Elle a tout sacrifié pour sa carrière. Tandis que Rachel a abandonné ses études lorsqu'elle est tombée enceinte. Aujourd'hui, elle est mère au foyer de trois enfants et mariée à John. Lors d'une soirée d'anciens élèves, elles se disputent, boivent un étrange cocktail et finissent le lendemain dans le corps de l'autre. Que s'est-il passé ? Vont-elles réussir à tenir le choc et à revenir dans leur propre vie ?

    J'avais énormément envie d'une histoire légère après avoir enchainé les SP, et depuis le temps que je voulais découvrir cette histoire, il était temps !

    Cette histoire de changement de corps m'a tout de suite fait penser au film "Dans la peau de ma mère", mais cette fois il ne s'agit pas d'une mère et sa fille, mais de deux meilleures copines. Bon, je dois dire que l'on devine assez facilement ce qui va se passer au cours de la lecture, mais franchement, cela fait parfois du bien de se laisser porter par l'histoire, sans rien en attendre.

    Casey et Rachel sont deux personnages différents, on se demande même comment elles ont pu être amies en menant des choix de vies si différents. On retrouve les concepts phare de l'amitié comme les bons moments ensembles, les souvenirs, mais aussi la jalousie. On sent que ce livre est écrit à quatre mains et que les deux auteures sont amies, car elles savent de quoi elles parlent.

    Un dernier petit mot sur la très chouette couverture qui illustre à merveille l'histoire et qui attire l'œil direct.

    Bref, un chouette roman détente sans prise de tête !