Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bonheur

  • "Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie" de Virginie Grimaldi

    parfum,bonheur,fort,sous,pluie,viriginie,grimaldi,fayard

    L'univers de Pauline bascule le jour où son mari Ben la quitte. Elle a énormément de mal à se remettre de cette rupture qu'elle ne comprend pas. De plus, au boulot, ce n'est pas la joie non plus. Heureusement, il lui reste son fils Jules, ses parents, son frère et sa sœur. Petit à petit, il faut essayer de remonter la pente. Mais Pauline garde espoir, elle est prête à tout pour reconquérir Ben, quitte à lui écrire chaque moment marquant de leur vie ensemble. Va-t-elle réussir à faire renaître les sentiments de Ben à son égard ?

    L'auteur Virginie Grimaldi est très en vogue en ce moment. Son roman "Tu comprendras quand tu seras plus grande" m'attire beaucoup, mais il y a peu, on m'a spoilé la fin, du coup, je n'ai pas encore osé m'y plonger. A la place, j'ai préféré découvrir cet auteur avec son dernier roman : "Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie".

    Tout d'abord ce livre m'a terriblement fait penser à une amie proche qui a vécu un épisode similaire dans sa vie. D'ailleurs je me suis empressé de lui offrir ce roman, en espérant qu'il puisse l'aider dans sa vie future.

    J'ai tout de suite accroché au personnage de Pauline, ainsi qu'aux autres personnages secondaires. Je crois que le sentiment d'empathie nous explose à la figure en lisant ce livre. On a envie d'aider Pauline à s'en sortir. Elle a traversé pas mal de galères et on ne lui souhaite que le meilleur.

    J'ai également adoré le style d'écriture de l'auteur. Un conseil : ayez un petit carnet à côté de vous pour retenir quelques citations pleines de bons sens !

    La construction est également originale et bien pensée. En effet, nous apprenons à connaître Pauline à travers son quotidien, mais également à travers la correspondance destinée à son mari Ben. Cela apporte un certain rythme à l'histoire et permet au lecteur de comprendre un peu mieux la situation de Pauline.

    Bref, un roman qui a su me toucher et m'émouvoir du début à la fin ! Foncez vers cette petite merveille !

  • "Un amour sur mesure" de Roland Fuentes et Alexandra Huard

    amour,sur,mesure,roland,fuentes,alexandra,huard,nathan,album,différence,bonheur

    Garganton est un géant nain. Mimolette, quant à elle, est une naine géante. Ils ne se sentent pas accepter au sein de leur communauté respective et semblent très tristes. Un jour, ils se rencontrent, apprennent à se connaitre, s'apprécient, et décident de partir, loin des géants et des nains.

    Cet album porte le très beau message suivant : la différence n'est pas un frein à l'amour et il faut arrêter de mettre les gens dans des cases prédéfinies. Garganton et Mimolette en sont la preuve, ils décident de prendre leur vie en main, de s'aimer et de s'installer dans un endroit où ils ne sont ni géant, ni naine, mais bien Garganton et Mimolette en tant que personne. Je trouve très bien le fait de donner un tel message dans un album dès le plus jeune âge. Ce conte le fait à merveille.

    J'ai juste un petit bémol sur les illustrations que j'apprécie moyennement, mais cela n'est que subjectif et elles ne correspondent pas à mes goûts perso.

    Et sinon, pour la petite anecdote, je ne sais pas où l'auteur a été chercher le prénom de "Mimolette" mais je dois dire qu'il m'a bien fait sourire et je suis sûre que les jeunes lecteurs auront la même réaction que moi !

    Bref, un chouette album sur l'acceptation de la différence et la recherche du bonheur !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Petites surprises sur le chemin du bonheur" de Monica Wood

    petites,surprises,chemin,bonheur,monica,wood,kero,babelio,masse critique

    A 104 ans, Ona Vitkus s'est lié d'amitié avec un jeune garçon scout qui vient l'aider régulièrement chez elle. Ensemble, ils ont le projet un peu fou de rentrer dans le livre des Guiness des records, avec pour record : être la personne vivant la plus âgée. Malheureusement, le jeune garçon décède subitement. Ona voit alors débarquer Quinn, le père du garçon, qui reprend les services de son fils.

    Le titre à rallonge m'a tout de suite attiré. En voyant la couverture, j'ai eu un peu peur d'avoir une histoire complètement loufoque. Et puis, j'ai ouvert le livre (reçu grâce au dernier Masse Critique de Babelio) et je me suis plongée dans l'histoire.

    Le début commence par une tragédie puisque le garçon est mort. On comprend alors très vite que cet enfant est un rêveur, malgré tout le fait de ne pas connaitre son prénom et le fait qu'il ne soit pas réellement présent dans l'histoire, ne permet pas de s'attacher à ce personnage.
    On s'intéresse alors davantage à la vie trépidante et la personnalité bien trempée d'Ona. Malgré son côté un peu bourru, on apprend très vite à la connaitre et elle devient rapidement attachante.
    Puis nous avons le personnage de Quinn, tourmenté depuis le décès de son fils. Il culpabilise de ne pas avoir été plus présent pour lui et de n'avoir jamais réussi à la comprendre réellement. On sent qu'il est complètement paumé et cela le rend tout de suite plus attachant.

    J'ai beaucoup apprécié les deux amitiés fortes du roman : Ona et le jeune scout, à travers leur projet un peu fou de rentrer dans le Guiness des records; et l'amitié qui se construit au fur et à mesure du récit : celle d'Ona et Quinn.

    La construction du roman est originale : nous avons l'histoire classique, des extraits de l'interview audio d'Ona et des extraits de records. Néanmoins, je déplore quelques passages un peu trop long à mon goût.

    Bref, une histoire sympathique mais pas exceptionnelle non plus.

    Je remercie Babelio et les éditions Kero !

  • "Entre mes mains le bonheur se faufile" d'Agnès Martin Lugand

    entre,mes,mains,bonheur,faufile,agnès,martin-lugand,pocket

    Iris s'ennuie un peu dans sa petite vie bourgeoise : femme de médecin, boulot chiant et routine. Lors d'un dîner de famille avec ses parents et ses frères, elle apprend que ces derniers lui ont caché son acceptation dans une école de couture lorsqu'elle était plus jeune, au profit d'une école de commerce. Iris explose.
    Après réflexion, elle décide de quitter son boulot et de se lancer dans une formation de couturière à Paris. Elle sera recueillie par Marthe qui repère instantanément le talent d'Iris pour la création de vêtements. Iris peut enfin prendre son envol... mais garde à ne pas trop se brûler les ailes...

    J'avais beaucoup aimé "Les gens heureux lisent et boivent du café" ainsi que la suite "La vie est facile ne t'inquiète pas" qu'il me tardait de découvrir ce roman écrit entre les deux cités précédemment.

    Agnès Martin-Lugand nous fait découvrir la triste routine d'Iris qui n'en peut plus de sa vie bourgeoise. Son mari médecin Pierre la délaisse de plus en plus par l'hôpital, elle s'ennuie dans un boulot que ses parents ont toujours voulu pour elle et aspire à du changement. Forcément, lorsqu'elle découvre qu'elle aurait pu avoir une vie totalement différente et cela grâce à sa passion pour la couture, Iris pète un câble. Mais au lieu de se laisser aller, elle prend les choses en main et décide de changer son quotidien. Et cela commence tout d'abord par une nouvelle formation... à Paris. Elle y découvrira tout ce qu'elle a toujours aimé et un monde totalement inconnue pour elle.

    J'ai beaucoup aimé découvrir le personnage d'Iris que l'on voit évolué et changé tout au long de l'œuvre. Elle devient plus forte et croit enfin en ses rêves. Même si elle n'est pas toujours aidée et soutenue (notamment par son mari) le lecteur n'a qu'une envie : la pousser pour qu'enfin elle réussisse.

    Comme pour ses précédents romans, l'auteur a réussi à me happer du début à la fin. C'est facile à lire et assez addictif, à tel point qu'en à peine deux jours, il était fini !

    Bref, une histoire qui fait du bien, un roman feel good quoi ! ;)

  • "Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles" de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan

    petites,recettes,bonheur,temps,difficiles,suzanne,hayes,loretta,nyhan,pocket

    En pleine seconde guerre mondiale, aux Etats-Unis, deux femmes vont entreprendre une correspondance. Elles ne se connaissent absolument pas mais très vite une complicité va se créer entre elles. Leurs maris respectifs sont à la guerre et elles souffrent de leur absence. D'un côté, nous avons Glory, une jeune femme enceinte et mère d'un petit garçon et de l'autre côté, Rita, une femme plus âgé ayant son mari et son fils au combat.

    Voici un livre qu'il me tardait de découvrir depuis sa sortie, néanmoins il m'a fallut sa sortie en poche pour enfin le lire !

    ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman épistolaire et je dois dire que j'apprécie toujours autant ce style littéraire.

    C'est au travers des lettres, principalement entre Glory et Rita (mais également à travers les v-mails : système de communication avec l'armée) que nous faisons connaissance de tous les personnages. Au fur et à mesure de ces échanges, nous nous faisons une idée plus précise de la personnalité et du caractère de ces deux jeunes femmes mais également du décor du pays en temps de guerre. Même si les Etats-Unis semblent éloigner de cette guerre hormis leur rôle important dans Pearl Harbor ou le débarquement sur les plages normandes, ce livre nous offre le point de vue de ses habitants à l'intérieur même du pays.

    J'ai beaucoup aimé rentrer dans leur intimité, leurs angoisses, leurs secrets. Le lecteur assiste à la création et au développement de cette amitié et j'ai trouvé cela très touchant.

    Bref, un très bon roman épistolaire à découvrir !