Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amour

  • "Un amour sur mesure" de Roland Fuentes et Alexandra Huard

    amour,sur,mesure,roland,fuentes,alexandra,huard,nathan,album,différence,bonheur

    Garganton est un géant nain. Mimolette, quant à elle, est une naine géante. Ils ne se sentent pas accepter au sein de leur communauté respective et semblent très tristes. Un jour, ils se rencontrent, apprennent à se connaitre, s'apprécient, et décident de partir, loin des géants et des nains.

    Cet album porte le très beau message suivant : la différence n'est pas un frein à l'amour et il faut arrêter de mettre les gens dans des cases prédéfinies. Garganton et Mimolette en sont la preuve, ils décident de prendre leur vie en main, de s'aimer et de s'installer dans un endroit où ils ne sont ni géant, ni naine, mais bien Garganton et Mimolette en tant que personne. Je trouve très bien le fait de donner un tel message dans un album dès le plus jeune âge. Ce conte le fait à merveille.

    J'ai juste un petit bémol sur les illustrations que j'apprécie moyennement, mais cela n'est que subjectif et elles ne correspondent pas à mes goûts perso.

    Et sinon, pour la petite anecdote, je ne sais pas où l'auteur a été chercher le prénom de "Mimolette" mais je dois dire qu'il m'a bien fait sourire et je suis sûre que les jeunes lecteurs auront la même réaction que moi !

    Bref, un chouette album sur l'acceptation de la différence et la recherche du bonheur !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Par amour" de Valérie Tong Cuong

    par,amour,valérie,tong cuong,jc lattès,seconde guerre mondiale

    Le Havre. Juin 1940 à Août 1945. Nous suivons le destin d'une famille à travers le récit et le témoignages de ses membres.

    Ainsi l'auteur donne la parole aussi bien aux enfants qu'aux adultes. D'un côté, nous avons Muguette et ses deux enfants Marline et Joseph. Et de l'autre côté, Joffre et Emelie, et leurs enfants Lucie et Jean. Muguette et Emelie sont sœurs, c'est ce qui les relient ici.

    A travers les différents témoignages de ces sept personnages issus de la même famille, l'auteur nous expose les difficultés rencontrées et engendrées par la seconde guerre mondiale. Cela nous montre le quotidien des français ayant subi la guerre, d'une manière romancée, et donc non rébarbative.

    Ce que j'apprécie dans les romans de Valérie Tong Cuong, c'est le côté humain mis en avant et que l'on retrouve encore une fois très bien ici. Chaque personnage doit faire face à des choix et en subir les conséquences. S'ajoute à cela le décor sinistre de la guerre et les secrets de famille qui se dévoilent au fur et à mesure de la lecture.

    C'est passionnant et bien écrit. On a terriblement envie de savoir s'ils vont s'en sortir et ce que cache certains personnages. J'ai eu plusieurs fois envie de le lire d'une traite, mais j'ai préféré prendre mon temps et le savourer à petites doses.

    C'est un livre que je recommanderais sans aucun doute et plus globalement les romans de cet auteur que j'apprécie de plus en plus ! Alors un mot : foncez ! ;)

  • "Comment j'ai cuisiné mon père, ma mère... et retrouver l'amour" de S.G.Browne

     

    comment,cuisiné,père,mère,retrouver,amour,s.g.browne,folio sf

     

    Dans une société où les êtres humains qui reviennent à la vie sont reconnus officiellement, Andy accepte tant bien que mal son statut de revenant. Mais peu à peu les choses vont changé et Andy va se mobiliser pour que les zombies soient acceptés à part entière. Même si à côté de ça, quelques désagréments vont le gêner... comme manger ses parents par exemple !

    Ici, pas de zombies à la walking dead, mais plutôt de simples personnes qui ont vécu un traumatisme et qui au lieu de mourir simplement, se sont remis à vivre. Ils gardent les sequelles de leur mort, ce qui n'est pas toujours facile à vivre... Vous l'aurez compris, voici un livre de zombies soft ! ^^

    Ce livre dénonce le racisme qui peut encore exister de nos jours mais cette fois c'est la classe des zombies qui est en jeu. C'est un peu le combat entre revenants (zombies) et respirants (êtres humains en vie). Il y a également de sacrés réflexions sur notre société actuelle qui valent le coup de découvrir !

    Comme vous pouvez vous en douter, il y a pas mal d'humour (noir généralement) dans ce livre. J'ai souris à plusieurs reprises. Malgré tout j'ai trouvé quelques passages un peu longs...

    Concernant cette édition, je préfère la couverture du grand format (ici) à celle du poche, que je trouve un peu trop nunuche à mon goût (avec le coeur et tout).

    Bref, une bonne découverte et bon moment de lecture avec une petite nuance sur quelques passages un peu longs !

  • "Maman d'amour" de Val

    maman,amour,val,société des écrivains

    Voici un petit album jeunesse qui rend un bel hommage et une véritable preuve d'amour aux mamans !

    Un petit veau énumère les qualités de sa maman : elle est la plus forte, c'est une championne, elle est toujours là quand il faut, elle est cool, elle cuisine bien, elle chante comme une superstar et elle est forcément très belle !
    A la fin, il exprime ses sentiments en lui disant qu'il l'aime ! Une jolie déclaration d'amour pour sa maman !

    Le message est clair et bien véhiculé. Par contre, je ne suis pas très fan des illustrations et des couleurs ultra flashy utilisées. C'est un peu trop. Mais encore une fois, il ne s'agit que de mon avis personnel !

    La couverture est souple et nous retrouvons les images à gauche et le texte à droite.

    C'est un petit album qui peut facilement être offert pour la fête des mères (petit rappel : le dimanche 31 mai) !

    Je remercie les éditions Société des Ecrivains !

  • "Petits arrangements avec nos coeurs" de Camille de Peretti

    petits, arrangements, avec, nos, coeurs, camille, de peretti, stock, amour

    Ce livre c'est l'histoire d'un couple : celui de l'auteure, Camille de Peretti et de Stanislas, son premier amour. L'auteure nous livre les débuts difficiles du couple (Stanislas est un amoureux transi et Camille semble complètement détachée) puis leurs disputes , leur rupture et enfin leur retrouvaille...

    A travers différentes anecdotes de leur vie ensemble, Camille de Peretti nous livre une version quasi destructrice de l'amour. Bien évidemment, il y a des bons moments, mais ce qui ressort le plus, c'est bien sûr les mauvais moments : les disputes, l'éloignement, ...

    Ce livre se découpe en trois parties bien distinctes. La première regroupe leur début ainsi que leur vie ensemble à Londres où Stanislas travaille. La deuxième partie regroupe leur road trip. Il s'agit entre autre d'une énième tentative de sauver leur couple. Puis la dernière partie fait référence à l'issue finale de leur couple.

    J'ai trouvé le personnage de Stanislas assez naïf dans l'ensemble. Il se comporte comme un amoureux transi du début à la fin. Il semble se laisser tout le temps marcher sur les pieds et ne trouve que l'excuse de partir en voyage pour essayer de sauver sa vie amoureuse. Quand à Camille, elle semble être toujours un peu paumée et perdue dans son couple. C'est noir ou blanc avec elle, tout va bien ou tout va mal. La nuance a du mal à se faire, même si ce livre est une tentative d'explication sur la nature de leur relation si particulière.

    Vous l'aurez compris, ce livre est une ode aux relations amoureuses complexes. J'ai aimé décortiquer un couple de leur début à leur fin. On se retrouve à certains passages ou on aimerait avoir vécu certains moments. J'ai également adoré la fin que j'ai trouvé hyper touchante et émouvante.

    J'ajoute encore un mot sur la très belle écriture de Camille de Peretti qui m'avait déjà beaucoup charmé dans son premier roman "Thornytorinx".
    Enfin, ce livre se lit bien et hyper rapidement.

    Petite citation pour la route : "Il nous faut du temps. Le temps seul nous éloigne et nous laissera nous rapprocher, s'il est permis."