Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

amour - Page 3

  • "L'amour est déclaré" de Nicolas Rey

     

    amour,déclaré,nicolas,rey,au diable vauvert

    Nicolas Rey, écrivain qui s'est peu à peu assagi, rencontre la réalisatrice Maud et tombe amoureux alors qu'il n'y croyait plus...

    Nicolas Rey nous livre un court roman fait de très courts chapitres d'à peu près une page recto-verso, voire deux pages grand maximum.
    Le début commence fort : son éditrice Clara lui demande un livre, là maintenant, tout de suite ! Rappelons que l'auteur a arrêté les drogues et est donc devenu plus sage, n'ayant alors pas forcément grand chose à raconter, donc à écrire... C'est sans compter sa rencontre avec Maud, une réalisatrice et une femme hors du commun, avec qui il passera d'agréables moments... jusqu'à tomber amoureux !
    Entre temps, nous avons le droit à quelques conseils de vie, de l'auteur pour son jeune fils Hippolyte et aussi à la vie loufoque de son agent Yves Kleber, personnage récurent dans les livres de Nicolas Rey.

    Les passages avec l'éditrice m'ont un peu dérangé dans le sens où on comprends que ce livre a été écrit par obligation et non par envie... Je trouve que ça refroidit un peu le lecteur ...
    Malgré le titre accrocheur et mielleux, ne vous attendais pas à une belle histoire d'amour romanesque et nian nian à souhait... bien au contraire ! Sinon vous risquez d'être déçu...  ^^


    Ce que j'aime avec Nicolas Rey, c'est son ton incisif et grinçant, ainsi que sa façon bien spéciale d'utiliser l'ironie. On y retrouve certes un peu de Frédéric Beigbeder, même s'ils ne sont pas forcément comparables.
    J'ai aussi beaucoup aimé le passage de la non déclaration d'amour entre Nicolas et Maud (p. 50-51).

    J'avais déjà lu "Un léger passage à vide" de cet auteur et je remarque que même s'il s'est "rangé", Nicolas Rey garde la même continuité éditoriale !

    Enfin je remercie Babelio et les éditions Au diable Vauvert pour avoir eu envie de redécouvrir cet auteur, ainsi que pour l'envoi de ce livre !

    Petites citations pour la route : "Depuis le départ, la vie est un grand trucage. Et si le trucage est bien fait, après tout, pourquoi pas."

    "Dans la vie, les choses se terminent toujours mal.
    Dans un livre, pas forcément." (Ma citation préférée du moment ^^)

  • "Ma nuit d'amour" de Frédérique Deghelt

    ma nuit d'amour.JPG

    Une jeune fille de quinze ans tombe amoureuse du frère d'une de ses copines. Plus âgé qu'elle, il lui promet une nuit, rien qu'à deux, pour faire l'amour. La jeune fille s'emballe, mais ses espoirs retombent lorsqu'elle l'aperçoit à la terrasse d'un café avec une fille de son âge. Elle se sent trahie et s'interroge beaucoup ...

    Frédérique Deghelt fait partie de mes auteures chouchoutes et je suis toujours ravie de lire un de ses livres. Il s'agit ici d'un très court roman jeunesse, plus adapté à la lecture à voix haute, comme il est indiqué par l'éditeur.
    Pourtant ici, je n'ai pas eu de coup de coeur. J'ai bien évidemment retrouvé le style particulier de l'auteure mais je n'ai pas adhéré à cette courte histoire. Pour moi, le fin est trop prévisible et je pense que j'imaginais autre chose ou peut être que j'en attendais trop...
    Néanmoins, j'ai aimé connaître les pensées et les interrogations de la jeune fille. Je pense que la première fois est vraiment quelque chose de spécial, d'unique et ne doit pas être pris à la légère. L'auteure fait très bien ressortir tout ça, malgré tout j'ai trouvé que ça tournais un peu trop en rond...

    Bref, une lecture assez mitigée ...