Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Petits Livres de Lizouzou

  • "Le bruissement des feuilles" de Karen Viggers

    bruissement,feuilles,karen,viggers,les escales

    Leon est garde forestier. Il débarque dans une petite ville australienne où les bucherons sont légions. Pas facile pour lui de se faire accepter par cette communauté. Il va faire la connaissance de Miki, dix-sept ans, qui vit recluse avec son frère Kurt. Miki a soif de liberté, aime les arbres et les animaux. Ensemble et à leur manière, ils vont faire bouger les choses dans cette petite ville où tous le monde se connaît mais où l'on préfère taire les choses qui dérangent...

    Ce n'est pas une nouveauté : j'adore l'écriture de Karen Viggers. Je n'ai jamais loupé la sortir d'un de ces romans et j'apprécie toujours autant son style.

    Karen Viggers a deux talents. Le premier est qu'elle rend un vibrant hommage à son pays : l'Australie. Le lecteur aura vraiment l'impression d'y être ou du moins vous aurez envie d'aller visiter la Tasmanie. L'auteure s'attache à traiter un thème différent dans chacun de ses romans. Ici ce sont l'importance des arbres, des forêts et des animaux en voie de disparition comme les diables de Tasmanie. Vous ne savez pas ce que c'est ? Eh bien, c'est l'une des spécificités de Karen Viggers : nous apprendre et nous faire intéresser à des choses dont on ne savait rien avant d'ouvrir un de ses livres.

    Le deuxième talent de l'auteur est de créer des personnages humanistes. On s'attache tout de suite à Leon qui cherche à recommencer une nouvelle vie, qui cherche à se faire intégrer même si ce n'est pas facile tous les jours, et qui veut toujours aider les autres, quitte à s'oublier un peu soi-même. Le personnage de Miki m'a également beaucoup touché. C'est une jeune femme qui n'a de cesse de vouloir un peu de liberté, que ce soit au sens propre comme au figuré. Elle trouve du réconfort dans la lecture d'œuvre classique, comme dans ses escapades dans la forêt. D'autres personnages de cette communauté sont tout aussi intéressant : le petit Max, les joueurs de footy, Géraldine,...

    Bref, Karen Viggers confirme à nouveau son talent d'écrivaine. Vivement le prochain !

    Bonne nouvelle ! Il est sorti en poche chez Le livre de poche !

    bruissement,feuilles,karen,viggers,les escales

    Petite citation pour la route : "Les livres nous montrent d'autres destins, parce que nous ne pouvons pas tout vivre- nous ne vivons que notre propre vie. Les livres sont capables de nous ramener dans le passé ou de nous transporter dans le futur. Ils élargissent nos esprits. Ils nous montrent de nouveaux mondes. C'est ça, la fiction. Son pouvoir est considérable."

  • "Parée pour percer : Tu peux pas m'arrêter" d'Angie Thomas

    parée,pour,percer,peux,pas,m'arrêter,angie,thomas,nathan

    Bri a seize ans et ne rêve que d'une chose : percer dans le rap. Elle a de qui tenir puisque son père était un grand rappeur avant d'être tué par un gang. Mais les ennuis s'accumulent : sa mère perd son emploi, l'argent vient à manquer, les factures s'amoncellent et la violence est partout. Bri puisent son inspiration dans tous ses problèmes… Mais va-t-elle réussir à réaliser son rêve ?

    J'avais découvert l'auteure Angie Thomas grâce à son premier roman "The Hate U Give" que j'avais beaucoup aimé (tout comme le film d'ailleurs !). Il me tardait donc de découvrir son dernier roman : "Parée pour percer".

    Nous faisons la connaissance de Bri, une ado qui ne vit que pour rapper. Elle rêve de percer tout comme son père. Malgré tout, elle souhaite garder sa propre identité… mais pas facile dans ce milieu musical : il faut déjà savoir s'imposer en tant que fille et ne pas succomber à la tentation de faire du buzz juste pour le buzz. Bri va devoir parfois faire des choix difficiles et ce n'est pas chose aisée pour elle qui possède un caractère bien trempé.
    A côté du rap, Bri vit pour deux choses : sa famille composée de Jay, sa mère ex-toxico, et son grand-frère Trey qui trime à gagner de l'argent en travaillant dans une pizzeria alors qu'il possède un haut niveau d'étude. Puis, il y a ses deux meilleurs potes : Sonny et Malik, avec qui ce n'est pas toujours facile de bien se comprendre.

    Encore une fois, l'auteure donne la parole à une jeune adolescente noire vivant dans un quartier difficile des Etats-Unis. Elle fait d'ailleurs quelques références à son précédent roman. Cette fois, l'auteure s'intéresse au milieu musical du rap et du hip-hop, sujet qui semble bien l'intéresser car elle en parle très bien. Malgré tout, l'auteure nous parle également de sujets plus sérieux comme les violences policières, la drogue, les gangs, le racisme, les stéréotypes, et j'en passe !

    Le style est agréable à lire. D'ailleurs, chapeau à la traductrice Nathalie Bru qui a su trouver la bonne traduction surtout pour les textes de rap de Bri. L'auteure confirme ainsi son talent d'écrivaine pour nous donner une histoire sympa, toujours d'actualité et engagée ! Vivement le prochain roman !

    Bref, un livre d'actualité à lire absolument !

    Je remercie les éditions Nathan !

    Petites citations pour la route : "Parce que vouloir, c'est une chose. Mais penser que c'est possible, c'en est une autre."

    "Admettre ses faiblesses, c'est un des gestes les plus forts qu'on puisse faire."

  • "Une étincelle de vie" de Jodi Picoult

    étincelle, vie, jodi, picoult, actes sud

    Hugh McElroy, négociateur dans la police, est appelé sur le site d'une prise d'otage. Un homme armé retient des otages dans une clinique qui pratique des avortements. Il y a des blessés, la situation est critique. Surtout quand Hugh apprend que sa fille se trouve à l'intérieur et qu'il ignore ce qu'elle fait là… 
    Dans un autre hôpital, une jeune fille se réveille menotté à un lit d'hôpital. Beth, dix sept ans, a avorté de manière illégale, en avalant des médicaments commandés sur internet, en ayant dépassé le stade légal pour le faire...

    Je n'ai jamais lu de livres de l'auteure Jodi Picoult, pourtant j'en ai entendu énormément de bien. Ayant commandé son dernier roman au boulot, je me suis laissée tenter !

    Ce roman traite d'un sujet délicat aux Etats-Unis (mais également partout ailleurs dans le monde) : le droit à l'IVG (interruption volontaire de grossesse). L'auteure y décrit les diverses situations liées à l'avortement : que ce soit des femmes ayant décidé d'y avoir recours, comme les pro-life qui militent activement devant les centre IVG. Elle nous raconte également diverses histoires à travers différents personnages que ce soit des otages (patientes et personnels soignants), du preneur d'otage, du négociateur ou encore de la jeune fille menottée à l'hôpital. Chaque personnage a le droit à la parole et petit à petit on découvre leur histoire.

    Ce roman est également construit de manière originale : le premier chapitre s'ouvre alors que la prise d'otage a eu lieu depuis un bon moment. Il est alors 17h. Le chapitre suivant s'intitule 16h. Et ainsi de suite. Vous l'aurez compris, l'auteure a pris le parti de nous faire remonter le temps petit à petit. Le dernier chapitre se nomme 18h et donnera la réponse finale à tout ça : comment va se terminer cette prise d'otage ? Entre deux, le lecteur aura fait la connaissance du parcours bien personnel de chaque personnages, saura les raisons de l'acte du preneur d'otage et saura également ce que la fille du négociateur faisait à l'intérieur de ce centre.

    J'ai adoré la manière dont est construit ce roman, le fait de donner la parole à chaque personnage et d'avoir traité le sujet du droit à l'avortement de différentes manières possibles. J'ai également aimé le style d'écriture de l'auteure, qui me fait dire que ce ne sera pas le dernier livre de cette auteure que je lirai. J'ai d'ailleurs dévoré ce roman malgré le sujet délicat traité. Enfin, l'auteure s'exprime de manière plus personnelle sur le sujet à la fin du livre. Bravo à elle !

    Bref, un excellent roman à découvrir à tout prix !

    Petites citations pour la route : "On ne s'habitue jamais à voir les gens partir même si ça arrive plusieurs fois dans une vie."

    "N'est-ce pas un monde de dingues, ce monde où le délai d'attente pour se faire avorter est plus long que le délai d'obtention d'une arme ?"

  • "Mon carnet secret de lecteur et lectrice" d'Elisabeth Brami

    carnet lecture.JPG

    Qu'est-ce que j'aurais aimé avoir ce genre de carnet quand j'étais petite !!! Heureusement les éditions Nathan ont pensé aux jeunes lecteurs d'aujourd'hui !

    Ce carnet permettra aux jeunes lecteurs de garder une trace de ses livres préférés, de ceux qu'il n'a pas aimé, … bref des livres qui l'ont marqué en général !

    Plusieurs rubriques sont proposées :
    - Ma collection de citations
    - Ma collection de mots
    - Ma galerie de personnages préférés
    - Ma collection de personnages détestés
    - Mes genres littéraires préférés

    Vient ensuite une collection de livres où le lecteur pourra indiquer différentes infos sur le livre (auteur, titre, éditeur, …), pourquoi il l'a choisi, comment il se l'ait procuré, où est-ce qu'il l'a lu, ce qui lui a plu, les émotions qu'il a pu ressentir et même en faire un petit résumé. Bref, un genre de fiche de lecture mais un peu plus fun que ce que l'on peut faire à l'école ! Il y a en tout huit espaces de ce genre.

    Ensuite, ce carnet permet aussi d'indiquer les livres que le jeune lecteur n'a pas aimé, de faire une liste des livres qu'il aimerait lire, des idées de futurs romans pour les plus imaginatifs et aussi un espace dédié à une rencontre avec un(e) auteur(e) si l'occasion se présente.

    Vous l'aurez compris, ce carnet est hyper complet et permet aux jeunes lecteurs de le personnaliser comme il le souhaite. C'est hyper coloré, très attractif pour les enfants/ados attirés par la lecture.

    Bref, un chouette carnet de lecture à compléter ! J'adore l'idée et le concept !

    Je remercie les éditions Nathan !

    Cliquer sur les images pour les afficher en grand

    carnet lecture 2.JPG  carnet lecture 3.JPG

    carnet lecture 4.JPG

  • "Deux soeurs" de David Foenkinos

    deux,soeurs,david,foenkinos,gallimard

    Mathilde vient de se faire quitter par son compagnon Étienne, du jour au lendemain. Son monde s'écroule, elle est complètement dévastée. Sa sœur Agathe lui propose alors de venir vivre chez elle, dans son appartement qu'elle occupe avec son mari Frédéric et sa petite fille Lili. Mais la cohabitation ne s'annonce pas facile ...

    J'avais entendu du bien de ce roman, mais j'avais eu un peu de mal avec certains ouvrages précédents de l'auteur, même si je garde un excellent souvenir du titre "La délicatesse".

    Ce livre n'est pas très joyeux car toute l'histoire commence par une rupture. Celle de Mathilde et Étienne. Mathilde n'a rien vu venir et tente désespérément de comprendre pourquoi et d’espérer le retour d’Étienne. Elle se plonge dans ses souvenirs, tout en oubliant le reste du monde. Elle tombe peu à peu dans un état dépressif où elle commence à faire n'importe quoi : d'hallucinations à un épisode qui marquera un arrêt de sa carrière d'enseignante. Malgré tout, sa sœur Agathe tente par tous les moyens de faire remonter Mathilde à la surface. L'entrée d'Agathe dans le décor de cette histoire marque le début de la seconde partie du livre -la première étant consacrée à la rupture. Agathe va alors proposer à Mathilde de venir habiter avec elle, son mari Frédéric et leur fille Lili. Mais la promiscuité et l'état dépressif de Mathilde ne va pas rendre la cohabitation facile, voire même dangereuse...

    Le final m'a un peu surprise même si je m'attendais à une fin de ce genre. J'ai eu l'impression de retrouver le style d'écriture si particulier de l'auteur David Foenkinos, avec ces phrases percutantes et ces chapitres d'une phrase courte ou de longs paragraphes. L'auteur parvient à merveille à décrire les sentiments des personnages, on pourrait facilement se mettre à leur place. D'ailleurs qui n'a jamais vécu une rupture difficile ? Le perte d'un être cher ? ou ce sentiment de jalousie ? Cette histoire parlera à bon nombre de lecteurs et pour ma part, elle m'a rappelé quelques personnes de mon entourage. Et enfin, un petit mot sur l'ambiance tendue qui s'insinue au fur et à mesure des pages et qui attise la curiosité du lecteur jusqu'au final brutal !

    En tout cas, je suis contente d'avoir la sœur que j'ai, elle ne ressemble en rien à Mathilde (et moi non plus, si cela peut vous rassurer !)

    Bref, une histoire qui ne laissera personne indifférent ! Et un final à couper le souffle !

    Petite citation pour la route : "C'était exactement ce qu'il lui fallait. Elle n'avait aucun espoir de voir disparaitre sa souffrance, mais la rendre moins intense, poser dessus comme une pénombre ou un voile, oui voilà, c'était ce qu'elle voulait; non pas du bonheur, mais un malheur maîtrisable."

    Bonne nouvelle : Ce roman sortira en poche le 4 juin 2020 aux éditions Folio ! 

    deux,soeurs,david,foenkinos,gallimard