Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Petits Livres de Lizouzou - Page 3

  • "Bakhita" de Véronique Olmi

    bakhita,véronique,olmi,albin michel,esclavage,sainte

    A l'âge de sept ans, une petite fille soudanaise est enlevée au cœur de son village. Elle sera réduit à l'esclavage pendant plusieurs années. Rachetée à l'adolescence par un consul d'Italie, elle ira dans ce pays inconnu. La-bas, elle finira par rentrer dans les ordres et plusieurs années après sa mort, elle sera déclarée sainte par le pape. C'est l'histoire si particulière de Bakhita que l'auteur Véronique Olmi s'est appliquée avec à retranscrire avec beaucoup de talent !

    J'avais déjà lu deux romans de Véronique Olmi (Numéro six et Nous étions fait pour être heureux) et j'avais beaucoup apprécié son style d'écriture.

    Après avoir vu et lu beaucoup d'avis positifs sur ce roman, je me suis décidée à le lire !

    Je dois avouer que je ne connaissais pas du tout l'histoire de Bakhita. Ce roman m'a énormément appris sur cette sainte dont ne pas parle pas tellement. En lisant ce roman et en découvrant les différentes étapes de la vie de Bakhita, le lecteur a envie de faire des recherches et d'en savoir un peu plus. En tout cas, c'est ce que j'ai fait à plusieurs reprises.

    Le style d'écriture de Véronique Olmi est prenant. Elle sait choisir les bons mots, parfois avec un peu de poésie, pour nous faire ressentir toute une palette d'émotions. Impossible de rester insensible face aux épreuves qu'a éprouvées Bakhita.

    Les deux petits bémols que je pourrais émettre sont les quelques longueurs que j'ai pu rencontrer car certaines scènes se répètent ou font références aux mêmes souvenirs. Et ensuite, les flash-backs sont assez fréquents, ce qui peut parfois perdre un peu le lecteur. Mais cela s'explique surement par le fait que Bakhita a perdu certains pans de sa vie et ceux ci reviennent par moment à sa mémoire.

    En tout cas, c'est une lecture nécessaire, dure et intense !

    Petites citations pour la route : "L'amour, elle savait ce que c'était, elle l'avait reçu de ses parents, c'était une reconnaissance, un partage et une force."

    "Elle voudrait leur dire comme la vie est rapide, ce n'est qu'une flèche, brûlante et fine, la vie est un seul rassemblement furieux et miraculeux, on vit, on aime et on perd ceux que l'on aime, alors on aime à nouveau et c'est toujours la même personne que l'on cherche à travers les autres."

  • "Le vilain petit canard (ou presque)" & "Cendrillon (ou presque)" & "Les trois petits cochons (ou presque)" de René Gouichoux et Rémi Saillard

    vilain, petit, canard, cendrillon, trois, petits, cochons, presque, rené, gouichoux, rémi, saillard, nathan, premières, lectures

    - Le vilain petit canard (ou presque)

    Omar Canard est le petit nouveau à l'école. Il n'est pas très bien accueilli par les autres élèves qui se moquent de lui. Ce qu'Omar aime par dessus tout c'est la danse. Serait-ce le moyen de se faire apprécier des autres enfants ?

    - Cendrillon (ou presque)

    Sandi aime deux choses : la lecture et le foot. Mais lorsqu'elle veut jouer au foot avec les autres filles, deux sœurs s'y opposent fermement. Tout ça parce qu'elle n'a pas de joli maillot… Un grand concours de foot est organisé mais Sandi ne peut y participer à cause des deux sœurs. Heureusement, la bibliothécaire va tout faire pour aider Sandi !

    - Les trois petits cochons (ou presque)

    Tino, Lino et Nino sont les frères Cochons. Ils sont en vacances à la plage. Nino lance un concours de château de sable mais Tino et Lino ne sont pas très emballés. Il décident donc de faire le minimum pour aller jouer dans l'eau. Nino lui, prend son temps et réalise un magnifique château. Entre temps, Jean-Loup arrive et se moque ouvertement des cochons, il décide alors d'écrabouiller et de ratatiner leurs châteaux. Va-t-il réussir ?

     

    Voici trois nouveaux détournements de célèbres contes, revues et corrigés par René Gouichoux et illustré par Rémi Saillard.

    Rappelez-vous, je vous avez déjà présenté d'autres titres du même genre : "Blanche-Neige (ou presque)", "Le petit chaperon rouge (ou presque)", "Le petit poucet (ou presque)". Cette fois, il s'agit du vilain petit canard, de cendrillon et des trois petits cochons.

    J'aime beaucoup l'idée de donner une autre version de ces célèbres contes ou de s'en inspirer pour créer une nouvelle histoire. Cela peut permettre aux enfants de découvrir les contes originaux par la suite.

    J'ai particulièrement aimé le final des trois petits cochons qui m'a fait sourire. Et je suis sûre que ce sera aussi le cas pour les petits lecteurs. Les deux autres sont plus contemporains et les enfants pourront y trouver des exemples de la vie quotidienne.

    Ces petits romans se situent dans la collection "premières lectures" des éditions Nathan. L'enfant peut lire les bulles des personnages tandis que l'adulte lit le reste du texte. Il y a également plusieurs catégories. Les livres "le vilain petit canard" et "les trois petits cochons" appartiennent à "Je commence à lire", et "Cendrillon" à "Je lis comme un grand". Cela permet d'adapter la lecture au niveau d'apprentissage de l'enfant.

    Bref, trois nouveaux contes détournés à découvrir !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Je tue les enfants français dans les jardins" de Marie Neuser

    tue,enfants,français,jardins,marie,nauser,pocket,roman noir

    Lisa est une jeune prof d'italien. Elle enseigne dans un collège réputé difficile. Et c'est le cas de le dire : Lisa se rend chaque jour au travail avec la peur au ventre. Insultes, violences, menaces... sont son quotidien. Va-t-elle réussir à tenir le coup ?

    Voici un court roman qui déstabilise dès le début. Que ce soit par le titre ou lors de la lecture, impossible de rester de marbre sur ce qui s'y déroule.

    L'auteur Marie Nauser nous plonge dans la vie d'une jeune prof plein d'espoir qui se transforme peu à peu en enfer. Le lecteur assiste impuissant à différents actes et paroles durs et violents. Pourtant, Lisa essaye plusieurs solutions et tente de se former une carapace pour survivre à ce calvaire. Jusqu'au bout, le lecteur se demande si elle va réussir à améliorer son quotidien. Je vous laisse découvrir si elle y parviendra ou pas !

    Le final m'a assez surprise... pas forcément dans le bon sens mais c'est déjà ça. Je ne classerais pas ce roman dans les policiers (malgré ce que peut nous faire croire le titre) mais plutôt dans les romans noirs. En tout cas, cela donne une sacrée image de l'enseignement et des risques liés à ce métier. 

    Ce roman est très court, ainsi que les chapitres (à peine deux ou trois pages). J'avais envie d'un roman court entre deux pavés et il a parfaitement rempli ce rôle. Par contre, je ne suis pas sûre d'en garder encore grand chose d'ici quelques temps. En tout cas, c'est une lecture qui nous remue et nous met limite mal à l'aise ! Vous êtes prévenus ! ;)

  • "Bienvenue au zoo" d'Elizabeth Quertier & François-Gilles Grandin & Julie Mercier

    bienvenue, zoo, elizabeth, quertier, françois-gilles, grandin, julie, mercier, nathan

    Ce documentaire nous entraine au cœur d'un zoo. Le petit lecteur pourra y découvrir toutes sortes d'animaux : les plus connus comme les otaries, les girafes, les lions, … mais aussi d'autres animaux que l'on croise moins souvent comme le vautour fauve, la cistude (tortue aquatique), le paresseux… et bien d'autres !

    A chaque fois, l'enfant pourra découvrir dans quelle région du monde où vit l'animal en question. S'ajoute à cela quelques anecdotes sur son mode de vie et ses particularités.
    Il y a également des petites devinettes par-ci par-là, avec bien sur la réponse en dessous.
    Et enfin, il y a une catégorie "les coulisses du zoo" qui comme son nom l'indique, permet de découvrir l'envers du décor !

    J'ai aimé le fait de mélanger photos et illustrations. Cela donne un joli décor et attire l'œil des petits comme des grands. Les anecdotes sont très intéressantes et on apprend plein de choses quelque soit son âge !

    Les éditions Nathan recommandent le documentaire à partir de 3 ans, mais je pense que même les enfants plus âgés y seront sensibles. D'ailleurs, je suis persuadée que mon filleul de six ans appréciera ce livre.

    Bref, un chouette livre sur l'univers des zoos !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Mes pas dans les tiens" de Fioly Bocca

    mes,pas,dans,les,tiens,fioly,bocca,denoël,compostelle

    Alma, trente cinq ans, vient d'ouvrir une librairie, son rêve depuis toujours. Frida, cinquante cinq ans, a quitté son métier de psychiatre. Alma et Frida vont se rencontrer lors de leur voyage sur le chemin de Compostelle. Elles ont toutes les deux de bonnes raisons de le faire : pour l'une, c'est à cause d'une rupture, et pour l'autre c'est un deuil.

    Lorsque j'ai vu que l'un des personnages principaux avait ouvert une librairie, j'ai tout de suite été attiré par cette histoire, et pourtant cela ne concerne en rien le monde des livres !

    Nous faisons la connaissance des deux personnages à travers leur rencontre sur le chemin de Compostelle, mais également par ce qu'elles ont vécu avant et qui les ont poussé à faire ce voyage.

    Pour Alma, c'est suite à sa rupture avec Bruno qui l'amène sur le chemin. Ils se sont rencontrés en vacances et ce fut un véritable coup de foudre. Mais à la fin des vacances, ils ont dû reprendre leur vie chacun de leur côté. Avant de se quitter, Bruno lui avait donné un carnet de note qu'il avait prises en faisant lui même le chemin de Compostelle. Alma décide alors de refaire le parcours emprunté par Bruno. Va-t-elle réussir à l'oublier ? Ou au contraire se battre pour que cette relation continue ?

    Pour Frida, c'est autre chose. Frida vient de perdre son mari dans un bombardement en Syrie. Depuis, elle cherche tout ce qui l'on fréquenté dans son enfance, peut-être pour le retrouver en quelque sorte. Et cette quête l'amènera sur le chemin de Compostelle et par la même, sur la route d'Alma.

    Je retiendrais de ce roman la belle amitié qui naitra entre Alma et Frida, mais également un bel hommage du chemin de Compostelle. Moi qui ne suis pas du tout sportive, ce livre m'aurait presque donner envie de le faire !

    Concernant le style de l'auteure, c'est très bien écrit, avec un petit côté poétique. Par contre, le rythme est assez lent, mais cela colle assez bien à l'image de la marche et du chemin de Compostelle en général.

    Bref, un bel hommage à Compostelle et un moment de réflexion pour les deux personnages principaux !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Petites citations pour la route : "Le monde est un coffre-fort rempli de trésors, pour qui sait les voir."

    "Je pense que savoir orienter les lecteurs est aussi important que d'écrire. Faire se rencontrer un récit et une personne qui a besoin de l'entendre, c'est comme le faire sortir des pages et lui donner une véritable mission, le faire exister."

    "Aimer est quelque chose de solide, c'est un corps qui dort à côté de toi dans le lit, une place en face de toi à table. ça a le concret d'une cafetière pour deux posée sur le feu le matin et deux tasses de café qui tintent dans l'évier quand on les lave."

    Titre : Mes pas dans les tiens (Titre original : L'Emozione In Ogni Passo)
    Auteure : Fioly Bocca
    Traductrice : Anaïs Bouteille-Bokobza
    Editeur : Denoël
    Parution : 8 novembre 2018