Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Petits Livres de Lizouzou - Page 3

  • "Les loyautés" de Delphine de Vigan

    loyautés, delphine, de vigan, jc lattès

    C'est l'histoire d'Hélène, Théo, Mathis et Cécile. Quatre personnages qui se connaissent, se croisent mais cachent tous quelque chose au fond d'eux.

    Théo est un adolescent qui vit assez mal l'état de son père. En effet, celui ci s'est enlisé dans une sorte de dépression depuis son divorce avec la mère de Théo. Pour tenter d'oublier tout ça, Théo se plonge dans l'alcool. Hélène est la prof de Théo et Mathis. Elle devine assez vite que quelque chose cloche dans la vie de Théo et elle essaye de l'aider à tout prix, quitte à faire resurgir ses propres démons du passé. Mathis, quant à lui,  suit Théo dans ses conneries, mais tente de garder une certaine distance avec tout ça. Il s'inquiète également pour sa mère Cécile. Cette dernière a découvert plusieurs choses sur son mari et s'est surprise à parler toute seule à plusieurs reprises. Elle décide donc d'aller voir un psy.

    Ce n'est pas une surprise mais encore une fois, Delphine de Vigan m'a bluffé avec ce nouveau roman. C'est l'une de mes auteurs préférées, mais j'ai tardé à découvrir ce court roman, pourtant il se lit très rapidement.

    J'aime comment l'auteure parvient à décrypter l'humain sous toutes ses formes. Elle offre une réelle psychologie à chacun de ses personnages et nous donne un cadre qui parle à tous et nous y sommes parfois confronté au quotidien. 

    Le final m'a laissé sans voix, certain n'apprécieront pas mais perso j'ai accepté le parti pris de l'auteur.

    Bref un roman qui se dévore et que j'ai beaucoup aimé !

  • "Dokéo : j'observe la nature" de Collectif

    dokéo,j'observe,nature,collectif,nathan

    Dans ce documentaire jeunesse, réservé aux 4-8 ans, on s'intéresse à la nature !

    Il y a cinq parties : 
    - Dans la ville
    - A la campagne
    - Dans la forêt
    - A la mer
    - A la montagne
    + un calendrier de la nature (à la fin de l'ouvrage)

    Ainsi, en fonction du lieu où l'on se trouve, ce livre aide l'enfant à repérer les traces de la nature : notamment la faune et la flore. Un peu comme imagier, chaque animal et chaque plante sont nommés et illustrés.

    Le côté ludique de ce livre se trouve dans les activités proposées. Par exemple, il sera demandé à l'enfant de retrouver certaines choses dans le décor, ou encore il s'agira plutôt d'expériences comme réaliser un pluviomètre ou faire pousser une plante.

    Les informations sont exprimées très clairement et facile d'accès. C'est un livre que l'enfant prendra plaisir à découvrir en plusieurs fois car il est riche d'anecdotes (95 pages en tout).

    Les illustrations sont colorées et variées, dû à un collectif d'illustrateurs qui ont participé à l'ouvrage (dont Kiko, Baptiste Ansallem, Didier Balicevic, Mylène Rigaudie, Marion Piffaretti et Isabelle Simler. Le texte est signé Cécile Jugla.

    Bref, un chouette documentaire jeunesse où la nature est mise à l'honneur !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Celui dont le nom n'est plus" de René Manzor

    celui dont le nom n'est plus.JPG

    En peu de temps, deux corps sont retrouvés chez eux, vidés de leurs organes. A chaque fois, une personne de leur entourage est retrouvée avec du sang sur les mains, mais elles ne se souviennent de rien. Mc Kenna, inspecteur de Scotland Yard et Dahlia Rhymes, criminologue sont chargés de cette affaire. L'avocat des meurtriers présumés, Nils Blake enquête lui aussi de son côté. Le temps est compté avant d'avoir un nouveau cadavre sur les bras...

    On m'avait dit beaucoup de bien de l'auteur René Manzor. Il me tardait donc de découvrir son univers et mon choix s'est porté sur ce roman : "Celui dont le nom n'est plus".

    Je suis ravie d'avoir découvert ce roman. Tout d'abord, les âmes sensibles devrait s'abstenir car les cadavres découverts par la police sont véritablement dans un sale état... L'originalité réside dans le fait que les présumés assassins ne se souviennent de rien et pourtant tout les accablent. Je ne vous en dirais pas plus mais cela m'a beaucoup rappelé le roman policier "Le chuchoteur" de Donato Carrisi. 
    Ce qui est également très intéressant ce sont les divers embaumements qu'ont subi les morts. C'est la spécialité de la criminologue Dahlia Rhymes et cela nous permet d'apprendre plein de choses.

    Le rythme est intense, prenant et plein de rebondissements. J'ai particulièrement aimé la relation qui unit McKenna, Dahlia Ryhmes et Nils Blake. Mais je ne vous en dirais pas plus, je vous laisse découvrir par vous-même ce bon thriller !

    Pour info, il est également disponible en format poche chez Pocket !

    celui,dont,nom,n'est,plus,rené,manzor,kero

  • "Le silence des sirènes" de Sarah Ockler

    silence,sirènes,sarah,ockler,nathan

    Elyse était faite pour devenir une brillante chanteuse avec sa sœur jumelle Natalie. Mais voilà qu'un terrible accident lui a pris sa voix et brisé par la même tous ses rêves d'avenir. Elle décide donc de trouver refuge chez sa cousine à Atargatis Cove, une petite ville portuaire. Elle se réfugie le plus souvent sur un navire qu'elle pense abandonné… jusqu'au jour où Christian, le propriétaire du bateau débarque…

    J'ai profité du début de mes vacances pour lire ce roman pour ados qui me semblait être idéal pour cette période. De plus, le personnage principal s'appelant Elyse (comme moi, à une lettre près : Elise ^^), cela m'a tout de suite plu !

    Nous faisons la connaissance d'Elyse, une jeune fille brisée par un accident qui lui a fait perdre sa voix. Etant prédestinée à devenir chanteuse, elle se sent à présent inutile et survit tant bien que mal. Son moyen de communiquer se résume à un carnet et un feutre, et à écrire des poèmes ou des chansons dans la cabine d'un navire. Mais le jeune proprio arrive et tombe peu à peu sous le charme d'Elyse, malgré son handicap et la réputation de tombeur de Christian.

    J'ai beaucoup aimé le style d'écriture de l'auteure. Elle parvient à décrire avec précision et réalisme le mal être d'Elyse depuis la perte de sa voix. J'ai également adoré le décor de cette petite ville qu'est Atargatis Cove avec ses légendes de sirène. On aurait presque envie d'aller y faire un tour. D'ailleurs, Elyse, sa cousine et les autres habitants vont devoir se battre contre un énorme projet d'urbanisation voulu par le maire de la ville.

    J'ai littéralement dévoré ce roman en à peine deux jours tellement il est prenant et l'histoire intéressante. Un dernier petit mot sur la jolie couverture qui rend justice à l'histoire.

    Bref, un roman contemporain pour ados, plaisant et agréable à découvrir !

    Je remercie les éditions Nathan !

    Petite citation pour la route : "L'amour est parfois un moteur, et parfois une arme. Bien souvent, il est presque impossible de faire la différence."

  • "Magnifica" de Maria Rosaria Valentini

    magnifica,maria,rosaria,valentini,denoel,d'ailleurs

    Dans les années 50, Aniceto et sa femme Eufrasia ont deux enfants : Ada Maria et Pietrino. A la mort d'Eufrasia, Aniceto se met officiellement avec sa maîtresse Teresina, tandis qu'Ada Maria s'occupe de son petit frère. Un jour, elle rencontre un ancien soldat allemand qui se cache dans la montagne. De cette rencontre et de cet amour naitra une petite fille qui s'appellera Magnifica !

    Lorsque l'on m'a proposé de lire ce roman, j'ai eu un peu peur de m'ennuyer. Ce ne fut heureusement pas le cas !

    Nous plongeons au cœur d'un roman qui nous raconte l'histoire de quatre générations de femmes : Eufrasia, Teresina, Ada Maria et Magnifica. J'ai particulièrement apprécié l'histoire d'Ada Maria, qui correspond à une bonne partie du roman.

    C'est un roman qui se lit avec douceur et poésie. Si vous avez besoin que cela avance vite, passez votre chemin. Il faut savoir prendre son temps pour apprécier l'histoire de ces différentes femmes italiennes.

    Un petit mot sur la jolie couverture qui m'a tout de suite attiré.

    Bref, un bel hommage aux femmes à travers ces magnifiques portraits !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Petite citation pour la route : "Parfois il suffit d'aimer pour devenir quelqu'un ou quelque chose."

    Titre : Magnifica
    Auteure : Maria Rosaria Valentini
    Traductrice : Lise Caillat
    Editeur : Denoël
    Collection : & d'ailleurs
    Parution : 23 août 2018