Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

foenkinos

  • "Le mystère Henri Pick" de David Foenkinos

    mystère,henri,pick,david,foenkinos,gallimard

    Dans un petit village de Bretagne, une bibliothèque un peu particulière a vu le jour : les écrivains dont les maisons d'éditions ont refusé leurs manuscrits, sont invités à les déposer dans cette fameuse bibliothèque. Delphine, jeune éditrice en vacances dans la région, y déniche un chef-d’œuvre écrit par un certain Henri Pick. Après de rapides recherches, ce dernier, pizzaïolo, est mort il y a quelques années. La famille de ce dernier ont un peu de mal à croire à son talent d'écriture, lui qui n'a jamais ouvert un livre de sa vie. Véritable succès littéraire, le doute plane sur la véritable identité de cet auteur...

    Vous vous doutez bien qu'avec un tel sujet, je ne pouvais que lire cet ouvrage !

    Déjà l'idée d'une telle bibliothèque m'a tout de suite plu et attiré. Je trouve l'idée très originale et étant moi-même bibliothécaire, ce livre ne pouvait que me parler !

    L'auteur parvient très bien à nous plonger dans le monde si particulier de l'édition à travers le personnage de Delphine, jeune éditrice chez Grasset. On suit également les galères de son conjoint, écrivain, qui a connu un sacré bide avec son premier roman. Et enfin, l'univers des bibliothèques est aussi mis en avant avec le personnage de Magali, qui a repris le flambeau du créateur de la bibliothèque des manuscrits refusés.

    Le livre traite le sujet des phénomènes littéraires. Cette fois, ce n'est pas vraiment le sujet du livre qui intéresse les gens mais plutôt le mystère qui tourne autour de l'identité de l'auteur du roman en question. Un vrai boom commercial ! Du coup, on se prête au jeu et on se demande si c'est réellement Henri Pick qui a écrit "Les dernières heures d'une histoire d'amour" ou si cela n'est qu'une machination depuis le début ?

    J'avoue que certains indices plantés par ci par là par l'auteur m'ont aidé à deviner le final. Mais David Foenkinos nous laisse tellement d'originalité que cela ne m'a pas dérangé.

    Je suis également ravie de retrouver le style si particulier de l'auteur que j'avais adoré dans "La délicatesse" ou encore "Les souvenirs".

    Bref, un roman original sur le monde des livres ! J'ai adoré !

    Petites citations pour la route : "Selon lui, la question n'était pas d'aimer ou de ne pas aimer lire, mais plutôt de savoir comment trouver le livre qui vous correspond. Chacun peut adorer la lecture, à condition d'avoir en main le bon roman, celui qui vous plaira, qui vous parlera, et dont on ne pourra pas se défaire."

    "On ne pouvait composer un bonheur sur un fond parsemé de souffrances. Mais c'était plus facile à dire qu'à vivre, et les humains avaient moins de temps que les villes pour se rebâtir."

  • "Nos séparations" de David Foenkinos

    nos séparations.JPG

    Alice et Fritz sont ensembles, s'aiment mais se disputent souvent et donc se séparent régulièrement !

    C'est la première fois que je résume un livre en une phrase et pourtant cela ne veut pas dire que rien ne ressort de ce livre, bien au contraire !
    David Foenkinos, un de mes auteurs chouchous, nous plonge ici dans l'univers du couple et des sentiments.

    On assiste à l'histoire d'Alice et Fritz, deux amoureux qui s'aiment, mais qui fait que, parfois la vie y met son petit grain de sel et que tout part en c****** ! On a beau s'aimer parfois c'est difficile... !
    La vie de couple, les mensonges, les engueulades, les tromperies (bien que je ne cautionne pas cet aspect) mais aussi les sentiments, l'amour, l'amitié, le besoin de l'autre, bref beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman à travers ces deux personnages.
    L'auteur nous fait réfléchir sur les sentiments humains et dresse, tout compte fait, le portrait d'un couple ordinaire, à qui il arrive des hauts et des bas !
    On retrouve bien sur le style particulier de Foenkinos, notamment les petites digressions par ci par là, ici noté sous la forme de biographie de personnages (à noter que Fritz travaille pour les dicos Larousse ^^)

    Je l'ai lu en deux jours, autant dire très vite et c'est pour moi toujours un coup de coeur de lire des romans de cet auteur ! L'histoire est assez originale même si elle met en avant deux personnes que l'on pourrait croiser dans la rue. C'est ce qui fait je pense, la particularité de cet auteur, s'intéresser au quotidien et avoir la manière d'en parler terriblement bien !

    Bref, que du bonheur ! ^^

    Petites citations pour la route : "Je vis en ne cessant de penser qu'un jour je ne vivrai plus. Cela permet beaucoup d'emanations positives, notamment de savourer chaque moment vécu : je suis capable de trouver un petit quelque chose de sympathique aux instants les plus minables."

    "C'était peut-être cela que nous devions faire pour être heureux ensemble, colorier en noir les négations."

    "Je devais vivre mon bonheur avec un compte à rebours du malheur dans le coeur."

  • "Le potentiel érotique de ma femme" de David Foenkinos

     

    potentiel,érotique,femme,david,foenkinos

     

    Hector collectionne tout et n'importe quoi jusqu'au jour où il décide de se soigner après avoir raté son suicide en beauté ! Il fait croire à tout le monde qu'il est parti aux Etats Unis durant la période de sa convalescence. Pour être crédible, il décide d'aller à la bibliothèque pour s'informer sur le pays. Il y rencontre Brigitte et tombe amoureux ! Petit à petit, Hector retombe dans sa maladie et décide de collectionner... sa femme !!!

    David Foenkinos nous livre un petit conte bien sympathique, assez différent de ses autres oeuvres comme "La délicatesse" ou "Les souvenirs" que j'ai énormément apprécié ! Pour autant, on retrouve assez facilement le style de l'auteur et ses petites touches d'humour par ci par là !
    J'aime toujours autant le fait qu'on ne sait jamais où l'auteur va nous emmener et c'est ce qui fait le petit + des romans de David Foenkinos ! J'ai d'ailleurs très envie de découvrir ses autres livres (prochaine critique à venir : "Nos séparations") !
    Pourquoi ai-je eu envie de lire ce livre en particulier ? Tout d'abord parce que j'aime beaucoup cet auteur et ensuite grâce à Stephie, qui m'a donné envie d'aller l'acheter et de le garder précieusement dans ma PAL en attendant de le lire en vacances tranquillou ^^

    Petites citations pour la route : "Hector ne pensait qu'à une chose : en ratant son suicide, il venait de se condamner à vivre."

    "Faire croire qu'on est heureux est quasiment plus difficile que de l'être réellement."

    "Sur ce petit bout d'amour qui restait, il voulait vivre son futur comme un naufragé sur une île déserte."

    "Souvent, il suffit d'être un peu heureux pour ne plus s'apercevoir du malheur des autres."

  • "Les souvenirs" de David Foenkinos

    les souvenirs.JPG

    Le narrateur raconte la mort de son grand-père, les moments qui ont suivi cette perte avec sa grand-mère, la mort de celle-ci, le divorce de ses parents, bref plusieurs éléments marquant d'une vie familiale.

    Après mon coup de coeur pour "La délicatesse" du même auteur, j'étais très pressée de lire un autre de ces livres. Bien qu'après avoir entendu beaucoup de bien de son livre "Le potentiel érotique de ma femme" (que j'ai très envie de lire d'ailleurs !), j'ai eu l'occasion de lire son dernier roman "Les souvenirs".
    On retrouve le style propre de l'auteur, notamment avec des digressions au fur et à mesure du texte, qui sont ici, des souvenirs des personnages secondaires. J'aime ces passages en italiques qui donnent l'impression aux lecteurs de quitter l'histoire alors qu'en réalité il y a toujours un lien !
    Je me suis demandée à plusieurs reprises si le narrateur n'était pas en fin de compte l'auteur lui-même. Après quelques recherches, j'ai appris qu'en effet, David Foenkinos y avait mis beaucoup d'éléments véridiques mais que cela reste néanmoins une fiction.

    Bref, une belle écriture et de beaux souvenirs en perspective, alors foncez ! ;)

    Petite citation pour la route : "La vie avançait pour les autres, me laissant toujours de côté, et je demeurais bloqué dans l'âge des choses immobiles."

  • "La délicatesse" de David Foenkinos

    délicatesse,david,foenkinos

    Nathalie et François se rencontrent dans la rue, apprennent à faire connaissance et tombent amoureux. Après deux ans de vie commune, ils se marièrent. Des années plus tard, pendant que Nathalie lit confortablement dans son fauteuil, François part faire son jogging et se fait renverser. S'en suit la période de deuil, les avances de son employeur et son retour à la vraie vie grâce à Markus et au dossier 114 !

    Bon j'en ai peut être un peu trop dit sur l'histoire, mais mon résumé ne vaut rien comparé au plaisir que l'on a à lire ce livre ! C'est une jolie histoire avec des hauts et des bas, qui me rappelle le film "Le fabuleux destin d'Amélie Poulain" ou encore le livre "Le mec de la tombe d'à côté". J'ai ri et parfois souri en lisant certains passages.

    Bref, un agréable moment ^^

    Petites citations pour la route :

    "Vient une heure dans le bonheur où l'on est seul dans la foule."

    "Elle avait l'impression d'être subitement devenue le centre du monde, quand son monde à elle n'existait plus."

    "La douleur, c'est peut-être ça: une façon permanente d'être déraciné de l'immédiat."

    "La vie, c'est surtout des moments brouillons, des ratures, des blancs."