Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman Jeunesse / Ados

  • "Les puissants. Tome 1 : Esclaves" de Vic James

    puissants, esclaves, tome 1, vic, james, nathan

    Dans une Angleterre alternative, chaque individu doit donner dix ans de sa vie en esclavage, sauf pour les Egaux, de riches aristocrates dotés de pouvoirs surnaturels. La famille Hadley a décidé d'effectuer ses années d'esclavages ensemble. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévues... Ainsi Luke, 16 ans, se retrouve à Millmoor, une ville industrielle, tandis qu'Abi, 18 ans, Daisy 10 ans et leurs parents vont devoir travailler pour une famille d'Egaux : les Jardine. Vont-ils réussir à se retrouver ? Comment va se passer leur nouvelle vie ?

    Je dois dire que l'histoire m'a tout de suite attirée, même si elle m'a rappelé quelques autres romans dystopiques.

    Le décor est facile à comprendre même si on a du mal à se situer dans l'espace temps. D'un côté, nous avons les Egaux, dotés de pouvoirs et qui règnent sur le pays. D'un autre côté, nous avons le petit peuple qui sont censé donner quelques années de leur vie à travailler en esclavage. Vous l'aurez compris, on sent tout de suite arriver les inégalités et la rébellion qui se trame.

    Le roman ne fait pas que s'attarder sur la famille Hadley, on s'intéresse aussi à la puissante famille Jardine, composé des parents et de trois frères : Gavar, Silyen et Jenner. On entre alors dans de terribles secrets de famille et de nombreux complots.

    Il y a pas mal d'actions et de rebondissements, ce qui fait que l'on ne voit pas le temps passé, ni les pages tournées. Il y a également plusieurs narrateurs différents, ce qui permet au lecteur d'en savoir davantage sur l'histoire et les personnages.

    J'ai aimé ce début de saga et j'espère avoir rapidement le tome 2 sous la main !

    Je remercie les éditions Nathan

  • "Le soleil est pour toi" de Jandy Nelson

    soleil,pour,toi,jandy,nelson,pôle,fiction

    Noah et Jude sont jumeaux. Doués artistiquement, ils s’apprêtent à rentrer en école d'art. Mais un seul d'entre eux sera accepté. Mais c'est véritablement à la mort de leur mère, lors de leur 16 ans, qu'ils s'éloignent l'un de l'autre... Vont-ils finir par redevenir fusionnels ?

    J'avais adoré le précédent roman de Jandy Nelson "Le ciel est partout". Il me tardait donc de découvrir "Le soleil est pour toi" dont j'avais lu de très bonnes critiques.

    Comme vous pouvez vous en douter, les deux narrateurs sont bien évidemment Noah et Jude. Mais la particularité c'est que Noah nous raconte son histoire à l'âge de 13 ans, soit avant la mort de leur mère, tandis que Jude nous l'explique à l'âge de 16 ans, soit après la mort de leur mère. Vous l'aurez compris, c'est la perte de leur mère qui a bouleversé leur adolescence et a remis en question tous les choix qu'ils ont pu faire. On y découvre la perte, le deuil, mais également un énorme secret de famille qui va peu à peu être révélé.

    Une grande partie du roman est également dédié à l'art. Noah est excellent en dessin et Jude se passionne plutôt pour la sculpture. Ils veulent intégrer une grande école d'art mais seul l'un d'entre eux va y accéder. Ce qui va encore une fois les éloigner davantage.

    D'autres sujets importants y sont aussi abordés comme l'homosexualité, le divorce, la première fois, ... et j'en passe, ce qui permet de qualifier ce roman d'essentiel pour la période perturbante que peut être l'adolescence.

    Concernant la construction du récit, je dois dire que passer d'une période à une autre a pu être frustrant par moment, mais cela rajoute une part d'originalité au roman. Ce n'est pas un coup de coeur pour moi mais j'accorde qu'il y a pas mal de points positifs.

    Bref, une lecture agréable à découvrir !

    Petite citation pour la route : "Personne ne vous dit jamais à quel point l'absence est cruelle, ni combien de temps elle dure."

  • "Mabel Jones et la cité interdite" de Will Mabitt et Ross Collins

    mabel, jones, cité, interdite, will, mabbitt, ross, collins, nathan

    Mabel Jones est de retour pour une nouvelle aventure ! Chouette !!!

    Cette fois, c'est la petite sœur de Mabel Jones qui est en danger ! En pleine nuit, la petite est enlevée par d'étranges lianes maléfiques ! N'écoutant que son courage, Mabel se lance à sa poursuite et atterrit dans le Nouuuvo Monde (Ce n'est pas une faute de frappe, c'est bien le "Nouuuvo Monde" ^^) !

    La courageuse Mabel Jones va encore une fois vivre une incroyable aventure. Elle va découvrir un nouveau lieu et de nouveaux personnages. Mais elle va également retrouver quelques têtes connues dans le tome précédent.

    J'aime beaucoup cette saga ! Que ce soit par son lot d'actions et de rebondissements ou les magnifiques illustrations de Ross Collins. La typographie du texte qui change en fonction de l'histoire est également une excellente idée. Tout comme le fait que le narrateur parle directement au lecteur comme s'il était un personnage de l'histoire. Tout plein de petites choses originales qui en font un très bon roman jeunesse !

    J'avoue avoir un petit coup de cœur pour cette saga d'aventure qui devrait plaire autant aux filles qu'aux garçons ! Elle mériterait d'être mise un peu plus en avant selon moi !

    Bref, j'attends le prochain tome avec impatience !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "20 allée de la danse" d'Elizabeth Barféty et Magalie Foutrier

    20,allée,danse,elizabeth,barféty,magalie,foutrier,parfaite,presque,amies,rivales,petite,rebelle,ombre,frère,nathan

    - Parfaite ... ou presque

    A l'école de la danse de l'opéra national de Paris, Constance est en sixième division. Elle vient d'entrer à l'école et veut toujours se surpasser. Mais lors du premier spectacle, Constance panique et tombe inconsciente. A son réveil, elle ne sait plus quoi penser. Est-elle encore faite pour danser ?

    - Amies et rivales

    Deux élèves doivent représenter l'école pour danser au Palais Garnier à Paris. Tous le monde rêve d'être sélectionné... sauf Maïna qui déteste la compétition. Celle ci est tellement attentionnée et bienveillante envers ses amis, qu'elle s'oublie un peu parfois. Et si pour une fois, Maïna était sur le devant de la scène ?

    - Petite rebelle

    Zoé est une jeune fille assez excentrique. Elle a d'ailleurs parfois du mal avec la discipline et la rigueur de l'école. Le jour où elle fait une grosse bêtise, Zoé risque d'être exclue de l'école. Va-t-elle enfin se rendre compte de la chance qu'elle a d'être inscrite dans cette école ?

    - L'ombre d'un frère

    Colas a un peu le cafard. En effet, il est le plus petit de la classe et ses parents le délaissent au profit de son grand frère Frantz, élève plus âgé de l'école. Il décide alors de travailler très dur, au risque d'en faire trop et de se blesser...

     

    Voici quatre romans de la série "20 allée de la danse" qui met en avant les petits rats de l'école de danse de l'opéra national de Paris !

    Chaque tome se concentre sur un personnage bien précis mais au final, nous suivons les aventures d'une bande de six amis : Constance, Maïna, Sofia, Zoé, Colas et Bilal. Cela m'a tout de suite fait penser à la série "Les filles au chocolat" et je dois dire qu'il y a pas mal de points communs entre ces deux sagas.

    C'est un plaisir de suivre le quotidien de ces petits rats de danse classique. Les illustrations sont très jolies et illustrent à merveille le récit. 

    Bref, une nouvelle série à découvrir ! 

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Le livre qui fuit" de Roland Fuentès et Amandine Laprun

    livre, fuit, roland, fuentès, amandine, laprun, nathan, premiers, romans

    Timéo a reçu de son père un livre très rare pour apprendre à écrire des poèmes. Ce livre se transmet de génération en génération et permet de déclarer son amour à l'élue de son cœur. C'est ce qu'espère faire Timéo pour la belle Juliette. Oui mais voilà, le livre fuit ! Il perd ses lettres et commence peu à peu à avoir des pages blanches... Vite Timéo doit trouver une solution !

    J'ai toujours aimé les histoires qui parlent de livres, de librairies et de bibliothèques. Cette fois, il s'agit d'un livre très spécial mais qui est atteint d'une maladie étrange puisqu'il perd ses lettres !

    Vous l'aurez compris, pour adhérer à cette histoire un peu décalé, il faut d'abord adorer les livres et surtout avoir beaucoup d'imagination !

    Cet univers un peu spécial est renforcé par les illustrations d'Amandine Laprun, qui s'appuie sur des dessins assez simples et avec peu de couleurs.

    La particularité de ce livre est qu'il se découpe en deux parties. La première est consacrée à l'histoire originale crée par l'auteur Roland Fuentès. La seconde a été crée par les élèves de CE2 d'une école d'Avion (Pas-de-Calais) qui ont gagné le concours Plumes en Herbe des éditions Nathan. Cela nous donne deux versions finales de l'histoire. C'est original, cela fait participer les enfants et c'est un bel aboutissement de voir leur histoire publiée.

    Bref, une histoire originale pour les amoureux des livres et des mots !

    Je remercie les éditions Nathan !