Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman Jeunesse / Ados

  • "Clairefontaine : L'école des bleus. Tome 1 : La rentrée & Tome 2 : Le choc" de Fabrice Colin et Christine Chatal

    clairefontaine,école,bleus,rentrée,choc,fabrice,colin,christine,chatal,nathan,fff,football,foot

    Tome 1 : La rentrée

    Désiré, 13 ans fait sa rentrée à Clairefontaine. Très timide, il a du mal à se mêler aux autres et a tendance à se rabaisser. Tout le contraire de Mathis, son coloc de chambre, qui se fait très vite des amis. Ensemble, ils vont s'aider et se compléter, que ce soit pour les cours, les entrainements de foot et même en amitié !

    Tome 2 : Le choc

    Lors d'un entrainement, Nolan se fait tacler par Pablo. Résultat : Nolan doit se faire opérer de la cheville. Nolan est désespéré car cela annonce du temps loin du ballon et du terrain. Pour Pablo, c'est également le cauchemar : il culpabilise d'avoir fait souffrir son ami et du coup son jeu en pâtit. Nolan et Pablo vont-ils réussir à rester amis ?

     

    En plein mondial de foot, les éditions Nathan ont eu la bonne idée de sortir une série de romans grand format sur la vie et les rêves des jeunes footballeurs de Clairefontaine ! Autant vous dire que cela risque de plaire à pas mal d'ados !

    En effet, les romans se concentrent sur un groupe de sept garçons pensionnaires de 13 et 14 ans. Le lecteur suit leur quotidien : la rentrée, les entrainements, la vie au collège, les blessures, ...

    Cette série m'a fait penser à la série "20 allée de la danse", mais version foot. ça se lit vite et bien. C'est agréable et on y apprend plein de choses sur la FFF : Fédération Française de Football. Quelques illustrations parsèment le récit et le style d'écriture est parfait pour les jeunes lecteurs et les plus confirmés (dès 8 ans selon l'éditeur).

    Bref, deux premiers tomes réussis pour une immersion totale dans l'univers du foot !

    Je remercie les éditions Nathan

  • "Libérez l'ours en vous" de Carole Trébor

    libérez,ours,vous,carole,trébor,syros

    Lisa, Kolia et les autres membres de la troupe de théâtre ont hâte de retrouver leur professeur de théâtre, Patricia Valente, à la rentrée. Mais celle-ci leur annonce par mail qu'ayant une grave maladie, elle ne pourra être présente cette année. Néanmoins, elle leur a trouvé un remplaçant (Christophe) et leur demande de jouer la pièce "Les Justes" de Camus. Lisa et Kolia sont très déçus mais sont tout à fait partant pour organiser une surprise à leur professeur : jouer la pièce qu'elle a écrite et faire une représentation en sa présence !

    Ce qui m'a tout de suite attiré chez ce livre, en lisant le résumé, c'est la volonté bienveillante des élèves à aider leur prof en lui faisant une belle surprise. C'est également un très bel hommage au théâtre. Évidemment, ce n'est pas une discipline hyper prisée chez les ados et j'espère que ce roman pourra faire naitre l'étincelle chez certains lecteurs.

    J'ai beaucoup aimé les personnages. Ils ont chacun leur personnalité propre et ce qui les réunit est évidemment l'amour du jeu sur scène. Kolia est un garçon torturé dont certains non-dit avec son père le pèsent. Lisa, quant à elle, rêve de gloire et de paillette pour s'éloigner de son quotidien (ses parents tiennent un centre de réinsertion). Les autres membres de la troupe sont plus en retrait mais j'ai tout de même beaucoup apprécié le personnage de Cyril, le bon copain un peu timide.
    Alors que l'on pourrait croire que les deux personnages principaux (Kolia et Lisa) se rapprochent au fur et à mesure du récit et qu'une possible histoire d'amour naisse entre eux, en réalité, il n'en ai rien. J'ai aimé cela, être surprise et que l'auteur nous emmène ailleurs que ce que l'on pourrait croire.

    J'ai également apprécié les échanges de mail entre Patricia et ses élèves. C'est touchant et cela contient pas mal de bons conseils pour ceux qui voudraient se lancer dans l'aventure du théâtre.

    Bref, un très bon roman contemporain à découvrir, aussi bien pour les ados, que pour les adultes !

  • "Hors piste" de Sophie Adriansen

    hors, piste, sophie, adriansen, slalom, colonie

    Marion, 14 ans, doit partir une semaine en colonie à la neige. Elle n'a pas forcément très envie d'y aller, surtout quand elle apprend que les téléphones portables sont interdits là-bas ! Malgré tout, avec un peu d'angoisse, la voici dans le bus. C'est Jordane, une jeune fille plus âgée qu'elle, qui s'assoit à côté d'elle et avec qui elle fait peu à peu connaissance. Comment va se passer cette semaine ?

    A la manière d'un journal de bord, où chaque chapitre représente une journée de cette terrible semaine, Marion nous raconte son voyage en colonie ! Même si au départ, elle appréhendait beaucoup cette semaine, petit à petit, Marion va s'ouvrir aux autres, découvrir de nouvelles chansons et vivre une chouette expérience.

    J'ai beaucoup aimé ce roman. Tout d'abord, cela pourrait encourager pas mal d'adolescents à partir en colonie, à les rassurer et à leur donner envie de s'y inscrire.
    De plus, le style d'écriture de l'auteur est vraiment très agréable à lire. Il n'y a pas de longueurs et je dois dire que le côté journal de bord donne un certain rythme à l'histoire. J'ai également beaucoup apprécié les petits décors (phrases cultes, paroles de chanson, répartition des chambres, liste des couples, ...) qui parsèment le récit. C'est original et cela donne un petit côté vivant à l'histoire.

    Bref, un chouette roman pour ados sur les voyages en colos ! (même pas fait exprès pour la rime ^^)

  • "Les puissants. Tome 1 : Esclaves" de Vic James

    puissants, esclaves, tome 1, vic, james, nathan

    Dans une Angleterre alternative, chaque individu doit donner dix ans de sa vie en esclavage, sauf pour les Egaux, de riches aristocrates dotés de pouvoirs surnaturels. La famille Hadley a décidé d'effectuer ses années d'esclavages ensemble. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévues... Ainsi Luke, 16 ans, se retrouve à Millmoor, une ville industrielle, tandis qu'Abi, 18 ans, Daisy 10 ans et leurs parents vont devoir travailler pour une famille d'Egaux : les Jardine. Vont-ils réussir à se retrouver ? Comment va se passer leur nouvelle vie ?

    Je dois dire que l'histoire m'a tout de suite attirée, même si elle m'a rappelé quelques autres romans dystopiques.

    Le décor est facile à comprendre même si on a du mal à se situer dans l'espace temps. D'un côté, nous avons les Egaux, dotés de pouvoirs et qui règnent sur le pays. D'un autre côté, nous avons le petit peuple qui sont censé donner quelques années de leur vie à travailler en esclavage. Vous l'aurez compris, on sent tout de suite arriver les inégalités et la rébellion qui se trame.

    Le roman ne fait pas que s'attarder sur la famille Hadley, on s'intéresse aussi à la puissante famille Jardine, composé des parents et de trois frères : Gavar, Silyen et Jenner. On entre alors dans de terribles secrets de famille et de nombreux complots.

    Il y a pas mal d'actions et de rebondissements, ce qui fait que l'on ne voit pas le temps passé, ni les pages tournées. Il y a également plusieurs narrateurs différents, ce qui permet au lecteur d'en savoir davantage sur l'histoire et les personnages.

    J'ai aimé ce début de saga et j'espère avoir rapidement le tome 2 sous la main !

    Je remercie les éditions Nathan

  • "Le soleil est pour toi" de Jandy Nelson

    soleil,pour,toi,jandy,nelson,pôle,fiction

    Noah et Jude sont jumeaux. Doués artistiquement, ils s’apprêtent à rentrer en école d'art. Mais un seul d'entre eux sera accepté. Mais c'est véritablement à la mort de leur mère, lors de leur 16 ans, qu'ils s'éloignent l'un de l'autre... Vont-ils finir par redevenir fusionnels ?

    J'avais adoré le précédent roman de Jandy Nelson "Le ciel est partout". Il me tardait donc de découvrir "Le soleil est pour toi" dont j'avais lu de très bonnes critiques.

    Comme vous pouvez vous en douter, les deux narrateurs sont bien évidemment Noah et Jude. Mais la particularité c'est que Noah nous raconte son histoire à l'âge de 13 ans, soit avant la mort de leur mère, tandis que Jude nous l'explique à l'âge de 16 ans, soit après la mort de leur mère. Vous l'aurez compris, c'est la perte de leur mère qui a bouleversé leur adolescence et a remis en question tous les choix qu'ils ont pu faire. On y découvre la perte, le deuil, mais également un énorme secret de famille qui va peu à peu être révélé.

    Une grande partie du roman est également dédié à l'art. Noah est excellent en dessin et Jude se passionne plutôt pour la sculpture. Ils veulent intégrer une grande école d'art mais seul l'un d'entre eux va y accéder. Ce qui va encore une fois les éloigner davantage.

    D'autres sujets importants y sont aussi abordés comme l'homosexualité, le divorce, la première fois, ... et j'en passe, ce qui permet de qualifier ce roman d'essentiel pour la période perturbante que peut être l'adolescence.

    Concernant la construction du récit, je dois dire que passer d'une période à une autre a pu être frustrant par moment, mais cela rajoute une part d'originalité au roman. Ce n'est pas un coup de coeur pour moi mais j'accorde qu'il y a pas mal de points positifs.

    Bref, une lecture agréable à découvrir !

    Petite citation pour la route : "Personne ne vous dit jamais à quel point l'absence est cruelle, ni combien de temps elle dure."