Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Parée pour percer : Tu peux pas m'arrêter" d'Angie Thomas

parée,pour,percer,peux,pas,m'arrêter,angie,thomas,nathan

Bri a seize ans et ne rêve que d'une chose : percer dans le rap. Elle a de qui tenir puisque son père était un grand rappeur avant d'être tué par un gang. Mais les ennuis s'accumulent : sa mère perd son emploi, l'argent vient à manquer, les factures s'amoncellent et la violence est partout. Bri puisent son inspiration dans tous ses problèmes… Mais va-t-elle réussir à réaliser son rêve ?

J'avais découvert l'auteure Angie Thomas grâce à son premier roman "The Hate U Give" que j'avais beaucoup aimé (tout comme le film d'ailleurs !). Il me tardait donc de découvrir son dernier roman : "Parée pour percer".

Nous faisons la connaissance de Bri, une ado qui ne vit que pour rapper. Elle rêve de percer tout comme son père. Malgré tout, elle souhaite garder sa propre identité… mais pas facile dans ce milieu musical : il faut déjà savoir s'imposer en tant que fille et ne pas succomber à la tentation de faire du buzz juste pour le buzz. Bri va devoir parfois faire des choix difficiles et ce n'est pas chose aisée pour elle qui possède un caractère bien trempé.
A côté du rap, Bri vit pour deux choses : sa famille composée de Jay, sa mère ex-toxico, et son grand-frère Trey qui trime à gagner de l'argent en travaillant dans une pizzeria alors qu'il possède un haut niveau d'étude. Puis, il y a ses deux meilleurs potes : Sonny et Malik, avec qui ce n'est pas toujours facile de bien se comprendre.

Encore une fois, l'auteure donne la parole à une jeune adolescente noire vivant dans un quartier difficile des Etats-Unis. Elle fait d'ailleurs quelques références à son précédent roman. Cette fois, l'auteure s'intéresse au milieu musical du rap et du hip-hop, sujet qui semble bien l'intéresser car elle en parle très bien. Malgré tout, l'auteure nous parle également de sujets plus sérieux comme les violences policières, la drogue, les gangs, le racisme, les stéréotypes, et j'en passe !

Le style est agréable à lire. D'ailleurs, chapeau à la traductrice Nathalie Bru qui a su trouver la bonne traduction surtout pour les textes de rap de Bri. L'auteure confirme ainsi son talent d'écrivaine pour nous donner une histoire sympa, toujours d'actualité et engagée ! Vivement le prochain roman !

Bref, un livre d'actualité à lire absolument !

Je remercie les éditions Nathan !

Petites citations pour la route : "Parce que vouloir, c'est une chose. Mais penser que c'est possible, c'en est une autre."

"Admettre ses faiblesses, c'est un des gestes les plus forts qu'on puisse faire."

Écrire un commentaire

Optionnel