Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Petits Livres de Lizouzou - Page 5

  • "la goûteuse d'Hitler" de Rosella Postorino

    goûteuse,hitler,rosella,postorino,albin michel

    A l'automne 1943, Hitler est reclu dans "la tanière du Loup" en Prusse Orientale. Terrorisé à l'idée qu'on puisse l’empoisonner, il a recruté des goûteuses. Parmi elles, Rosa nous raconte son calvaire...

    Lorsque j'ai vu ce livre pour la première fois, j'ai tout de suite été attiré par le titre. En effet, j'ignorais qu'Hitler avait embauché des goûteuses pour tester ses repas avant qu'on ne les lui serve.

    Il faut savoir que l'auteure Rosella Postorino s'est inspirée de la vie de Margot Wölk. Cette dernière, peu de temps avant de mourir, a révélé à la presse son passé de goûteuse.

    Il faut alors s'imaginer le personnage de Rosa : une jeune femme berlinoise partie vivre chez ses beaux-parents en attendant que son mari revienne de la guerre. Lorsque les SS débarquent et l'emmènent pour qu'elle devienne l'une des goûteuses d'Hitler, Rosa n'a guère le choix. C'est alors l'appréhension de mourir à chaque bouchée, et ce, jusqu'au prochain repas...

    Malgré tout, Rosa va y faire de nouvelles connaissances, notamment les personnages d'Elfriede et de Leni. On suit peu à peu leur amitié mais également les problèmes qu'elles pourront rencontrer.

    On pourrait croire que l'histoire de Rosa va vite nous lasser et pourtant l'auteure parvient à insérer plusieurs rebondissements, ce qui permet au lecteur de ne pas s'ennuyer une minute. J'émets toutefois un bémol sur la fin, qui m'a un peu déçue comparé au reste du roman.

    Bref, un roman intéressant inspiré d'une histoire vraie. A découvrir !

    Petites citations pour la route : "A la caserne de Krausendorf, nous risquions la mort tous les jours -mais pas plus que n'importe quel être vivant."

    "Je n'avais rien en commun avec ces femmes, à part cet emploi dans lequel je ne me serais jamais imaginée. Tu feras quoi quand tu seras grande ? Goûteuse d'Hitler ?"

    " - Le problème, la Berlinoise, c'est que n'importe qui peut justifier n'importe quel geste. On trouve toujours une excuse."

    Bonne nouvelle, ce roman est sorti en poche aux éditions Le Livre de Poche !

    goûteuse,hitler,rosella,postorino,albin michel

  • "Si loin de l'arbre" de Robin Benway

    loin,arbre,robin,benway,nathan

    Grace, 16 ans, vient d'accoucher. Elle a décidé de faire adopter sa fille. Elle même adoptée, Grace décide de retrouver sa mère biologique. Elle découvre alors qu'elle a un frère aîné et une petite sœur. Joaquim a toujours vécu de famille d'accueil en famille d'accueil, et Maya, malgré le fait d'avoir été adoptée à la naissance, possède un fort caractère et traverse une période difficile. Ensemble, ils vont apprendre à se connaître, à s'apprivoiser et pourquoi pas rechercher leur mère biologique ?

    Robin Benway est auteure que j'avais découverte avec sa série "La pire mission de ma vie" et "Emmy & Oliver" que j'avais adoré. Le charme a encore opéré avec son dernier roman !

    L'auteure donne la voix aux trois personnages principaux, à savoir : Grace, Maya et Joaquim. Tout commence avec Grace. Celle ci vient d'accoucher et a dû mettre sa fille qu'elle prénomme Pêche à l'adoption. Cela lui rappelle sa propre histoire, c'est pourquoi elle a envie de retrouver sa mère biologique. Mais ses parents adoptifs lui apprennent qu'elle a en réalité un frère Joaquim et une sœur Maya. Grace va d'abord faire la connaissance de Maya, puis elles vont ensuite aller voir Joaquim. Leur ressemblance est frappante et chaque weekend, ils décident de se voir pour apprendre à mieux se connaître. Ainsi, petit à petit, ils vont se dévoiler et parler de leurs problèmes respectifs.

    Ainsi ce roman parle essentiellement de la famille, mais également d'autres sujets comme les mères adolescentes, l'adoption, l'alcoolisme, les familles d'accueil, la violence… et encore pleins d'autres choses ! Ce qui parlera forcément à un grand nombre de lecteurs, et pousse à la réflexion !

    J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir l'histoire de ces trois personnages. On s'attache rapidement et facilement à eux, malgré leurs différences et leurs ressemblances. Ce livre se lit facilement et a un petit côté addictif, vous aurez du mal à le lâcher !

    Bref, un chouette roman pour ados qui aborde la famille sous toutes ses formes !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Lux" de Maud Mayeras

    lux,maud,mayeras,pocket

    2016, Antoine Harelde revient à Ceduna, une petite ville australienne pour assouvir une vengeance personnelle. Il y a vingt ans, il y a passé un été qui a changé sa vie à tout jamais. Aujourd'hui, il revient plus déterminé que jamais, mais l'apocalypse n'est pas loin et pourrait tout changer ...

    J'avais entendu beaucoup de bien de ce roman, alors quand je l'ai trouvé d'occasion, je n'ai pas hésité une seule seconde. Et pourtant, cette fois, j'aurais mieux fait de m'abstenir car la magie n'a pas opéré sur moi...

    Tout d'abord, sur la couverture, il est indiqué "thriller" mais je ne trouve pas que ce soit réellement le cas. J'aurais plutôt classer ce livre dans la catégorie "roman noir". Du coup, je m'attendais totalement à autre chose et je pense que ma lecture s'en est ressenti...

    Le début m'a plu. Il s'agit d'une vengeance murement réfléchie. En effet, le personnage d'Antoine a passé vingt année à préparer sa vengeance. Je ne dirais rien en ce qui concerne les faits de 1996, qui ont engendré cette fameuse vengeance, mais c'est le point de départ de toute cette histoire. S'en suit une série d'évènements qui ne m'ont pas paru très crédibles...

    Concernant les personnages, ils sont assez bien travaillés. Malgré tout, leur côté dérangeant, voire complètement cinglés, m'ont un peu déstabilisé et je pense que cela a contribué à ma déception. Impossible pour moi de compatir un minimum ou d'essayer de comprendre leurs gestes ou leurs choix.

    Malgré tout, l'auteure parvient très bien à nous planter les divers décors de cette histoire. Je peux alors comprendre que certains lecteurs ont été transporté par cette lecture, malheureusement pour moi, ce ne fut pas le cas. Je suis restée en retrait de la moitié jusqu'à la fin.

    Enfin, c'est un roman assez court, qui se lit rapidement. J'aurais peut-être plus de chance avec les autres romans de Maud Mayeras, comme "Reflex" ou "Hématomes".

    Bref, une petite déception pour moi !

    Petite citation pour la route : "Promettre demeure le mensonge le plus commode qui soit. Promettre ne met rien en péril. Au contraire, promettre met à l'abri."

  • "Mosaïques magiques : ribambelle et super poster"

    mosaiques magiques 1.JPG

    - Ribambelle : la grande parade des animaux de Sarah Andreacchio

    Voici huit décors représentant huit animaux : un éléphant, un ours, une otarie, un lion, un lama, un singe, une girafe et une souris. Sous forme de ribambelle, chaque animal joue d'un instrument de musique : la contrebasse, le saxophone, les cymbales, la clarinette, la flûte de pan, les tambours, la flûte à bec et un micro pour le chant !
    Le principe est simple : l'enfant doit placer les gommettes sur les numéros correspondants à une couleur bien précise. Il y a plus de 600 gommettes à placer. Autant vous dire que l'enfant a de quoi s'occuper !
    Le tout est rangé dans une chouette pochette, pratique pour le rangement !
    Une fois fini, la ribambelle peut servir de décor pour décorer la chambre de l'enfant par exemple ! Cette activité favorise la concentration, le sens de l'observation et l'habileté. Cela permet également d'apprendre différents animaux et divers instruments de musique, le tout en s'amusant.
    Les éditions Nathan recommandent Ribambelle à partir de 3 ans et plus !

    - Super poster : Grand voyage dans l'espace de Laurent Bazart

    Cette fois, il ne s'agit pas d'une ribambelle mais d'un grand poster où l'on retrouve des éléments en rapport avec l'espace : un extraterrestre, une météore, la planète Terre, un spationaute, la station spatiale internationale, une base sur Mars, un scaphandre et un robot d'exploration. Pour pouvoir découvrir ces éléments, l'enfant aura à sa disposition plus de 1000 gommettes différentes. Il suffit juste de placer les bonnes gommettes sur les nombres indiqués. 
    Le poster fait 60x80cm et permettra également de décorer la chambre de l'enfant. Cette pochette s'adresse aux enfants à partir de 5 ans et plus.

    Bref, deux ateliers gommettes à découvrir pour deux niveaux (3 et 5 ans) avec des thèmes originaux : l'espace, les animaux et la musique !

    Je remercie les éditions Nathan !

    (Cliquer sur les images pour les afficher en grand)

    mosaiques magiques 2.JPG  mosaiques magiques 3.JPG

  • "Les gratitudes" de Delphine de Vigan

    gratitudes,delphine,de vigan,jc lattès

    Michka est une "vieille dame" comme elle aime le dire. La vieillesse a pointé le bout de son nez et tout ce qui va avec ... Elle ne peut plus rester seule et doit être placée. Autour d'elle évolue Marie, une jeune femme qui la soutient au quotidien, et Jérôme, l'orthophoniste qui la suit.

    Je n'ai jamais été déçu par Delphine de Vigan et ce roman ne fait pas exception à la règle. C'est une petite merveille !

    Tout d'abord, le style de l'auteure me plait toujours autant. Rien que la lecture de la première page, c'était déjà un coup de cœur ! En effet, la première page du roman nous interroge sur le concept de la gratitude, de la reconnaissance et du simple fait de dire "merci". Cela peut paraitre dérisoire, mais cela fait toujours du bien d'avoir un petit rappel sur l'importance de savoir remercier les gens autour de nous.

    Vient ensuite l'histoire de Michka, Marie et Jérôme. Même si le roman se concentre énormément sur le personnage de Michka, les deux autres protagonistes n'en restent pas moins aussi importants.
    J'ai adoré le personnage de Michka. Cette "petite vieille" au caractère bien trempé, qui cache sa bouteille de whisky dans l'armoire, qui tremble devant la directrice de l'Ephad dans ses rêves, mais qui se rend compte que de plus en plus de mots lui échappent... Et c'est aussi de cela que parle le dernier roman de Delphine de Vigan : de la vieillesse et du déclin. C'est terrible de vieillir et de s'en rendre compte !

    Heureusement Michka est bien entourée : tout d'abord par Marie dont on apprend le véritable lien qui les unit toutes les deux; puis Jérôme, l'orthophoniste qui s'attache petit à petit au sacré personnage de Michka.

    C'est un roman très court, qui se lit rapidement, mais qui se déguste autant pour la beauté des mots employés, que pour les thèmes qu'il traite.

    Bref, une petite merveille à découvrir !

    Petite citation pour la route : "Les vieux c'est comme les enfants, on ne peut rien leur cacher".