Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poche

  • "Une vie plus belle" de Diane Chamberlain

    vie,plus,belle,diane,chamberlain,mosaic,poche

    Travis est une jeune papa en difficulté. Il a perdu son travail, sa maison et sa mère dans un incendie. Depuis il essaye de survivre en élevant sa petite fille Bella. Robin, la mère de Bella, les a abandonné à la naissance. Elle a complètement changé de vie mais depuis quelques temps, Robin ne cesse de penser à sa petite fille qu'elle n'a jamais revu. Les aléas de la vie vont les faire se rencontrer à nouveau. Que va-t-il se passer ?

    Ce roman me paraissait être une lecture idéale pour les vacances, notamment à cause de la couverture où l'on voit une petite fille sur la plage. Je me suis offert une semaine de vacances et ce livre m'a accompagné durant ce moment de détente.

    Nous faisons la connaissance des personnages principaux car chaque chapitre raconte leur histoire. Ainsi le lecteur connait aussi bien le point de vue de Travis, de Robin et d'un autre personnage féminin qui intervient tout au long de l'histoire.
    Nous avons l'histoire actuelle où Travis élève seul sa fille Bella avec difficulté et la nouvelle vie de Robin. Mais nous avons également accès à l'histoire plus ancienne où il est question de leur rencontre et de leur histoire d'amour passée.

    Ce livre contemporain traite de plusieurs sujets : la perte d'un emploi, le manque d'argent, la perte d'un enfant, la maladie, la différence sociale, ... Ces sujets, certes parfois difficiles, sont habilement abordés et font malheureusement partis du quotidien. Le lecteur se sentira alors facilement entrer dans l'histoire et pourra comprendre (ou non) le choix de certains personnages.

    Bref, un roman contemporain plaisant à découvrir !

  • "Bifteck" de Martin Provost

     

    bifteck.JPG

     

    André est boucher et possède un don assez spectaculaire : celui de "faire chanter la chair". Durant la guerre, les hommes étant au combat, les femmes du village viennent se consoler chez André ! Lorsque la guerre prend fin et que les hommes sont de retour, il retrouve 7 enfants à sa porte. Il décide alors de fermer la boucherie pour s'occuper et materner ses petits. Mais le père d'une des fillettes menace André. Ce dernier choisit alors de s'enfuir avec ses enfants...

    J'avais repéré ce titre depuis un bon moment et sa sortie en poche m'a poussée à la lire. L'histoire du début est assez comique et m'a beaucoup attiré... puis petit à petit, ça devient un peu n'importe quoi. Alors oui, il s'agit bien évidemment d'un conte assez fantasque, mais je n'ai pas du tout accroché à partir du moment où André s'en va avec ses enfants par bateau vers les Amériques... Je n'en dis pas plus, mais je suis ressortie de cette lecture, assez déçue. C'est dommage surtout que le début semblait assez prometteur... mais bon ce n'est que mon avis personnel !
    Il faut vraiment avoir une ouverture d'esprit car la deuxième partie du roman, est complétement fantastique et donc non réaliste... J'ai vraiment du mal à le conseiller ou même à en dire du bien, ce qui est pourtant assez rare venant de ma part...
    Il se lit très vite (malgré la fin étrange ... je sais je me répète !) car il s'agit d'un très court roman (et heureusement, sinon j'aurais très vite abandonné...)

    Bref, si vous voulez quand même le lire, faites-le et venez me dire ce que vous en avez pensé !

    Petite citation pour la route : "La vie était un jeu que les enfants pratiquaient à merveille."