Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plus

  • "Une vie plus belle" de Diane Chamberlain

    vie,plus,belle,diane,chamberlain,mosaic,poche

    Travis est une jeune papa en difficulté. Il a perdu son travail, sa maison et sa mère dans un incendie. Depuis il essaye de survivre en élevant sa petite fille Bella. Robin, la mère de Bella, les a abandonné à la naissance. Elle a complètement changé de vie mais depuis quelques temps, Robin ne cesse de penser à sa petite fille qu'elle n'a jamais revu. Les aléas de la vie vont les faire se rencontrer à nouveau. Que va-t-il se passer ?

    Ce roman me paraissait être une lecture idéale pour les vacances, notamment à cause de la couverture où l'on voit une petite fille sur la plage. Je me suis offert une semaine de vacances et ce livre m'a accompagné durant ce moment de détente.

    Nous faisons la connaissance des personnages principaux car chaque chapitre raconte leur histoire. Ainsi le lecteur connait aussi bien le point de vue de Travis, de Robin et d'un autre personnage féminin qui intervient tout au long de l'histoire.
    Nous avons l'histoire actuelle où Travis élève seul sa fille Bella avec difficulté et la nouvelle vie de Robin. Mais nous avons également accès à l'histoire plus ancienne où il est question de leur rencontre et de leur histoire d'amour passée.

    Ce livre contemporain traite de plusieurs sujets : la perte d'un emploi, le manque d'argent, la perte d'un enfant, la maladie, la différence sociale, ... Ces sujets, certes parfois difficiles, sont habilement abordés et font malheureusement partis du quotidien. Le lecteur se sentira alors facilement entrer dans l'histoire et pourra comprendre (ou non) le choix de certains personnages.

    Bref, un roman contemporain plaisant à découvrir !

  • "Alors vous ne serez plus jamais triste" de Baptiste Beaulieu

     

    alors,vous,serez,plus,jamais,triste,baptiste,beaulieu,fayard,babelio,masse critique

     

    C'est l'histoire d'un homme médecin qui a perdu l'envie de vivre. Il décide donc de mettre fin à ses jours. Néanmoins, avant de passer à l'acte, il se rend à l'hopital pour mettre un peu d'ordre dans ses papiers. Il prend alors un taxi et se retrouve avec une conductrice excentrique qui voit tout de suite clair dans son jeu. Cette petite vieille bizarre lui propose alors un drôle de marché : sept jours pour lui redonner le goût de vivre... Le compte à rebours est lancé !

    Voici un livre qu'il m'a été possible de découvrir grâce à un masse critique spécial de Babelio. Le titre m'a tout de suite interpellé et la curiosité a été plus forte que la raison !

    Tout d'abord, l'auteur nous prévient que ce livre est un compte à rebours, il est donc normal de trouver la pagination totalement chamboulé. Nous commencons donc par la page 271 pour finir avec la page 1 ! C'est la première fois que je vois ça dans un livre, et ça m'a tout de suite mis dans l'ambiance !

    Et oui parce que le personnage de la petite vieille chauffeur de taxi, elle déménage ! Elle a des drôles de toc (comme remuer la cendre du cendrier) et aurait des pouvoirs (comme devinait quand quelqu'un va mourir) qu'elle détiendrait de ses tantes. Vous l'aurez compris, on ne risque pas de s'ennuyer avec elle ! Et cela va être le cas du docteur puisqu'elle va lui faire faire tout un tas de drôles de choses : comme faire le tour du cimetiere en courant plusieur fois, le faire tirer sur des citrouilles... et j'en passe !

    Vous allez donc sourire à quelques reprises, il faut cependant accepter le côté excentrique et décalé de cette petite vieille. Il faut savoir se laisser bercer où l'auteur veut nous emmener. Même si j'ai vu la fin arriver quasiment dès le début du livre, je dois dire que l'auteur a tout de même reussi à me surprendre un peu.

    J'ai également apprécié les passages où le docteur se rappelle quelques patients à lui, qui l'ont marqué au cours de sa carrière. Cela nous permet de nous faire une image plus précise du personnage du docteur.

    Bref, un conte moderne assez décalé mais qui se lit vite et bien !

    Je remercie Babelio et les éditions Fayard !

  • "Mes sincères condoléances : les plus belles perles d'enterrements" de Guillaume Bailly

     

    mes,sincères,condoléances,plus,belles,perles,enterrements,mémoires,incroyables,croque-mort,guillaume,bailly,éditions de l'opportun

     

    Guillaume Bailly travaille dans les pompes funèbres depuis une vingtaine d'années. Il a dirigé un peu plus de 2000 cérémonies. Il est donc parfaitement capable de nous livrer les dessous de ce métier qui ne fait pas rêver : croque-mort !

    Une lectrice m'a parlé de ce livre et j'ai tout de suite eu envie de me plonger dedans ! Envie morbide ? Pas du tout ! Juste envie d'en apprendre un peu plus sur un métier qui fait souvent peur et dont on a que très peu envie de cotoyer.
    De plus, l'oncle de mon homme travaillant dans les pompes funèbres, j'ai discuté un peu avec lui de ce que j'ai pu trouver dans ce livre.

    Alors justement qu'est ce qu'on trouve dans ce livre ? Eh bien plein de choses ! Evidemment, ce livre a pour vocation de dédramatiser le côté serieux de la chose et donc vous allez connaitre quelques détails que certaines personnes ont demandé pour leur enterrement (comme par exemple "Allumez le feu" lors de la crémation...), mais également des anecdotes émouvantes ou encore des faits incongrus et étranges.

    Nous apprenons également plein de choses sur ce milieu assez fermé, comme par exemple l'étymologie de certains mots du métier, qui nous livre alors quelques détails historiques. Même si ce livre a pour vocation de faire rire, on en ressort avec l'impression de connaitre un peu mieux le métier et je peux vous assurer que vous allez apprendre des faits intéressants.

    Bien évidemment, en lisant ce livre, on ne peut s'empêcher de penser aux êtres que l'on a perdu et aux divers enterrements auxquels nous avons assistés...

    Concernant le style en lui-même, les histoires sont assez courtes (une ou deux pages), c'est donc assez rapide à lire, mais cela permet également de lire ce livre en plusieurs fois.

    J'ai aimé que l'auteur défende son métier trop souvent condamné d'avance et qu'il dénonce certains préjugés (notamment concernant l'argent).

    Enfin, même si le thème n'est pas très facile à aborder, l'auteur a parfaitement réussi à le mettre en avant et a redonner un peu de prestige à ce métier peu connu mais qui existe depuis très longtemps !

  • "Les yeux plus grands que le ventre" de Jô Soares

    yeux, plus, grands, ventre, jô, soares, folio, policier

    Fin des années 30, Rio de Janeiro. Un tueur en série assassine des femmes très grosses en les étouffant avec différentes recettes. La police, complètement larguée, fait appel à ancien policier portugais devenu pâtissier, et soit dit au passage, intelligent mais complètement loufoque ! C'est parti pour une enquête originale et gourmande !

    Envie d'un petit roman policier et d'une histoire originale ? Ce livre est fait pour vous !

    C'est la première fois que je lis un livre policier qui m'a fait sourire à plusieurs reprises. Surprenant pour une enquête policière et pourtant cela est possible, notamment grâce au personnage d'Esteves, cet ancien policier portugais et qui a complètement changé de vie, en devenant pâtissier, ce qui tombe plutôt bien vu que le tueur s'en prend aux femmes obèses, ne pouvant refuser un gâteau !

    Le lecteur sait dès le début qui se cache derrière ce serial killer qui terrorise les personnes gourmandes ! Mais cela ne m'a pas du tout gêné, au contraire, j'ai beaucoup aimé voir l'enquête évoluer petit à petit jusqu'au dénouement final. Mais ce que j'ai le plus aimé, c'est réellement le personnage du policier Esteves, qui surprend par son intelligence mais également par son côté décalé, qui met du piquant à l'histoire.

    Le contexte est également bien mis en avant : la dictature présente en Amérique du Sud dans les années 30-40 et les relations étroites avec le parti nazi allemand.

    Il y a aussi des petites images qui se faufilent par ci par là et qui mettent en avant certains éléments de l'histoire. Encore une fois, ce sont des choses qu'on ne trouvent pas forcément dans les romans policiers classiques.

    Bref, un polar décalé, original avec des petites touches d'humour !

    Je remercie les éditions Folio !

  • "Plus tard je serai moi" de Martin Page

    plus tard je serai moi.JPG

    Séléna est une jeune ado qui ne sait pas encore réellement ce qu'elle veut faire plus tard. Ses parents par contre, ont des avis très tranchés. On pourrait croire qu'ils veulent qu'elle devienne médecin, avocate ou un autre métier prestigieux... eh bien non ! Ils veulent qu'elle soit une artiste. S'en suit des évènements plus rocambolesques les un que les autres !

    La difficile question de l'orientation et du futur métier est une étape par laquelle nous sommes tous passé un jour ou l'autre. Ici, Séléna ne sait pas encore ce qu'elle veut faire mais rien ne presse réellement. Les parents de Séléna regrettent apparemment leur choix de vie et aimeraient tout plaquer pour se pencher un peu plus sur leur passion. Mais voilà, Séléna n'a pas forcément une âme d'artiste et ne veut pas qu'on l'y oblige. Et pourtant, c'est exactement ce que vont faire ses parents : ils lui achètent un piano, de la terre pour découvrir la poterie, un appareil photo, une caméra... bref ils veulent qu'elle trouve sa voie artistique !

    Mais cela prend rapidement des proportions énormes, puisqu'ils vont même jusqu'à la mettre dans la vraie condition d'un artiste : à savoir qu'un artiste a peu de revenu (cliché en veux tu en voilà) donc ils ont décidé d'arrêter le chauffage et c'est bien connu que les artistes n'ont pas le vie facile, donc les parents de Séléna s'improvisent des dettes d'argent et une vie d'alcoolique...

    Avec autant de clichés et de telles situations, autant vous dire que vous allez sourire à quelques passages ... et qu'il est possible que vous ne trouviez pas crédible ce genre d'histoire (non mais quels parents iraient jusque là ?). Malgré tout, c'est un livre qui parlera sûrement à quelques ados en plein doute sur leur orientation ou qui subissent d'une manière ou d'une autre beaucoup de pression de l'entourage sur leur future carrière.

    Je ne vous dirai pas comment cela se termine mais il y a au fond une belle morale à tirer ce court roman (73 pages) pour ados !