Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Quand on s'y attend le moins" de Chiara Moscardelli

quand, attend, moins, chiara, moscardelli, belfond

Penelope, trente six ans, rêve de devenir journaliste mais se contente de bosser comme attachée de presse pour Pimpax, une entreprise de serviette hygiénique. Un soir, alors qu'elle est à vélo, elle renverse Alberto, lui brisant la jambe. C'est le coup de foudre pour elle. Le lendemain, au travail, elle le croise à nouveau, mais celui ci se fait appeler Riccardo et ne semble pas la reconnaître. Pénélope décide alors de mener l'enquête.

J'avais entendu du bien de ce roman donc j'étais contente de le trouver d'occasion dans une foire aux livres !

Le personnage de Pénélope m'a tout de suite fait penser à celui de Bridget Jones, mais version italienne. Elle a ce côté maladroite, gaffeuse et connait des galères en amour. Elle a également pas mal d'humour et peut compter sur ses amis au quotidien.

J'avoue que le suspense s'installe concernant le personnage d'Alberto/Riccardo. Sont-ils une seule et même personne ? Si oui, pourquoi a-t-il changé d'identité ? Pénélope va-t-elle découvrir le fin mot de l'histoire ? On se pose trente six milles questions et c'est ce qui nous tient en haleine jusqu'à la fin.

Bon, il y a quand même un "mais". Et oui, j'avoue que l'explication finale est un peu trop "grosse" à mon goût, mais si on accepte cela, on passe au final, un très bon moment ! Les amateurs d'happy end apprécieront !

Bref, un chouette roman détente grâce  au charme du personnage de Pénélope, cette Bridget Jones à l'italienne !

Petites citations pour la route : "Un jour, quelqu'un m'avait dit que l'itinéraire de la vie équivaut à l'escalade d'une montagne. On passe l'essentiel de son temps à mettre un pied devant l'autre, on tombe parfois, on se perd, on risque souvent de revenir en arrière. Puis, soudain, on réussit à trouver la bonne route et arrivé là, on respire profondément, on lève les yeux et on se rend compte de tout le chemin parcouru."

"Se laisser aimer est la chose la plus difficile au monde, il faut baisser la garde."

"La vie n'est jamais linéaire, il suffit d'un rien pour la modifier. Seulement, il faut le vouloir, tu ne crois pas ?
- C'est vrai, il suffit parfois de quelques secondes pour perdre des occasions."

Bonne nouvelle, il existe en format poche aux éditions Pocket !

quand,attend,moins,chiara,moscardelli,belfond

Écrire un commentaire

Optionnel