Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

noires

  • "Les meilleurs amis du monde" de Gilly MacMillan

    meilleurs,amis,monde,gilly,macmillan,les escales,noires

    Noah Sadler et Abdi Mahad sont meilleurs amis depuis leur rencontre au lycée. Une amitié pas toujours évidente à gérer surtout à cause de la maladie de Noah. Un matin, le corps de Noah est repêché du canal de Bristol et est envoyé d'urgence à l'hôpital. Abdi est retrouvé sur les lieux mais ne dit mot. Le détective Jim Clemo reprend du service après la terrible affaire Ben Finch et est en charge de déterminer ce qui s'est réellement passé.

    J'avais beaucoup aimé le premier roman de Gilly MacMillan "Ne pars pas sans moi" où nous faisions la connaissance du détective Jim Clemo. L'auteure a ensuite sortie "La fille idéale" qui m'attend bien sagement dans ma PAL. J'ai eu la chance de recevoir son dernier roman "Les meilleurs amis du monde".

    J'ai été ravie de retrouver le personnage un peu torturé mais tout de même attachant Jim Clemo. Dans ce roman, il fait référence à quelques passages de l'enquête précédente, cela montre qu'il a du mal à passer au dessus. On se demande alors s'il va réussir à résoudre cette nouvelle énigme.

    Cette enquête-ci s'intéresse à deux adolescents : Noah et Abdi. Noah a un cancer et n'a qu'Abdi comme réel ami. Abdi est un immigré somalien qui semble chercher à découvrir un terrible secret. Ces deux-là sont amis, mais lorsque l'on repêche le corps de Noah, tout le monde se demande ce qu'il a bien pu se passer.

    L'auteur donne la voix à pas mal de personnages différents : Noah, les parents de Noah, la sœur d'Abdi, Jim Clemo et le retour d'un personnage présent dans le roman "Ne pars pas sans moi" et dont je tairais le nom pour garder un minimum de suspense.

    Les thèmes employés dans ce roman sont variés : l'amitié, les différences sociales, les immigrés, les camps en somalie, la maladie, … mais ils me semblent un peu trop survolés...

    J'ai pris plaisir à avancer pas à pas avec Jim pour découvrir le fin mot de l'histoire, même si une partir de l'histoire m'a semblé peu travaillé ou plutôt vite oublié … En tout cas, je garde une nette préférence pour son premier roman !

    Bref, un roman policier sympa avec du bon et du moins bon.

    Je remercie les éditions Les Escales !

  • "Les larmes noires sur la terre" de Sandrine Collette

    larmes,noires,terre,sandrine,collette,denoël,sueurs,froides

    Moe quitte son île à vingt ans pour suivre un homme à Paris. Il suffit d'une mauvaise décision pour que la vie bascule. L'homme a changé et l'amour n'est plus au rendez-vous. Elle le quitte avec un bébé sur les bras. Elle n'a pas de diplôme, ne trouve pas de travail et finit à la rue... Les services sociaux l'emmènent alors à la casse. Une sorte de cours des miracles où chaque nouveau venu se voit attribué une carcasse de voitures. Malgré la noirceur de ce monde, Moe va être accueillie par cinq bonnes femmes...

    J'ai eu un gros coup de cœur pour "Des nœuds d'acier" de Sandrine Collette et depuis j'ai lu tous ses romans (Un vent de cendres; Six fourmis blanches; Il reste la poussière).

    L'auteur nous présente la vie d'une jeune fille qui aurait pu être brillante et qui a basculée suite à un mauvais choix. Elle rêvait de voyager, de quitter son île et de réaliser de grandes choses. Elle a vite déchanté en arrivant en France et l'enfer a commencé : un homme qui a changé du tout au tout, une belle mère envahissante, un manque de respect et de dignité, de mauvaises rencontres et d'autres choix à faire : quitter le domicile familial avec un nourrisson. Essayer de s'en sortir mais s'enliser de plus en plus dans la galère. Finir dans la rue et se retrouver à la Casse...

    A partir de là se plante un sacré décor. Imaginer des gens pauvres et malheureux vivre dans une casse. On rentre très vite dans ce paysage et on se surprend à l'accepter assez rapidement... Cela fait très peur car cela ne m'étonnerait pas qu'un jour un politicien nous suggère ce genre de solution...

    Sandrine Collette a vraiment le talent de construire avec brio et minutie des personnalités propres. Cette fois, le décor a également une grande place dans le roman. On ressort de cette lecture avec beaucoup d'émotions et des sentiments très divers.

    Bref, encore une fois, Sandrine Collette nous livre un roman fort et de qualité !

  • "Jason et le défi de la toison d'or" de Nadia Porcar

    jason et le défi de la toison d'or.JPG

     

    Jason veut se venger de son oncle Pélias qui a pris le trône de force. Pour cela, il décide de reprendre le royaume de son père. Pélias accepte à une seule condition : qu'il lui rapporte la toison d'or. Jason recrute alors des hommes pour l'accompagner à bord du bateau l'Argo. S'en suit une tonne d'aventures...

    Je ne suis pas une spécialiste de la mythologie, loin de là et pourtant ça m'intéresse énormément. Alors quand les éditions Nathan sortent des petits romans qui reprennent les légendes des héros, je ne peux que m'y intéresser.

    Ici l'auteure se penche sur le personnage de Jason (bien qu'elle avoue avoir un faible pour Médée). J'ai appris énormément de choses sur ses aventures. Jason n'est pas un personnage très apprécié, notamment par ses actes envers Médée. L'auteure se concentre donc ici sur la première partie des aventures de Jason. Médée apparaît vers la fin du livre.

    Après l'histoire écrite par Nadia Porcar, nous avons un dossier qui permet d'appréhender au mieux le personnage de Jason : sa généalogie, son origine, son évolution et une carte de son parcours à bord de l'Argo. Puis nous avons également un lexique qui reprend divers personnages de la mythologie. Durant sa lecture, le lecteur peut se référer à ce lexique très pratique. Impossible de s'y perdre avec ce dossier très bien documenté.

    J'aime également la très belle couverture de Gianni de Conno et je dois avouer que la collection "Histoires noires de la mythologie" a l'air très complète. ça doit faire son petit effet sur la bibliothèque d'avoir tous les autres tomes.

    Bref, un petit livre idéal pour apprendre à connaître les héros de la mythologie à partir de 11 ans.

    Je remercie les éditions Nathan.