Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tout

  • "Avant tout, se poser les bonnes questions" de Ginevra Lamberti

    avant, tout, se, poser, bonnes, questions, ginevra, lamberti, serpent à plumes

    Gaïa, jeune femme italienne, nous expose son quotidien avec humour noir et autodérision. Entre ses divers aller-retour à l'hôpital pour ses crises d'angoisses, sa mère ultra patiente avec elle bien que mise en arrière plan par Gaïa, son père réellement malade, ses petits boulots au centre d'appel ou au restaurant, Gaïa se livre à travers diverses anecdotes.

    Je ne connaissais pas l'auteur et très peu la maison d'édition Le Serpent à Plumes avant d'accepter de recevoir ce livre. Je me suis laissée tenter par le résumé, le titre et l'originale couverture du livre.

    Autant vous le dire tout de suite, j'ai eu énormément de mal à lire ce roman, mais comme je n'aime pas abandonner un livre, je me suis accrochée. Durant toute ma lecture, mon attention n'arrivait pas à se porter sur ce que je lisais. Et pourtant, il est nécessaire d'être attentif car l'auteur nous parle de plein de choses différentes, de manière parfois un peu décousue, mais cela reflète assez bien la personnalité de Gaïa. Elle fait parfois références à des personnages, des lieux ou des situations décrites dans les pages précédentes (du genre : j'ai rencontré untel mais j'en parlerai plus en détail après / ou je reviendrais sur ce lieu plus tard), il faut donc être un minimum concentré.

    J'ai cependant aimé les passages concernant son travail ou sa recherche d'emploi. Elle nous décrit une société difficile et précaire à travers des situations concrètes et parfois poussées à l'extrême.

    J'ai eu un peu plus de mal lorsqu'elle parle de sa famille, plus précisément de sa "génitrice" et de son "géniteur". Termes qui montrent le rapport plus que distant qu'elle entretient avec ses parents.

    Malgré mon avis mitigé, je pense que ce court roman saura trouvé son lectorat. Dommage pour ma part d'être passée à côté ...

    Je remercie les éditions Le Serpent à Plumes !

  • La collection "Nathan comme un grand" des éditions Nathan : 4 albums à découvrir !

    content,fâché,tout,nu,habillé,tous,différents,fil,saisons,sylvie,gouel,lucie,st ges,amélie,falière,laure,du faÿ,nathan,comme,grand

    Petite présentation de quatre albums de la collection "Nathan comme un grand" des éditions Nathan !

    - Content, fâché ! de Sylvie Gouel, Lucie St Ges, Amélie Falière

    Cet album permet de reconnaître diverses émotions. Le petit garçon nous donne un exemple pour chaque émotion. Par exemple, il est en colère quand on lui prend ses jouets ou il prend peur quand un gros chien lui aboie dessus. A chaque fois, il montre les expressions faciales pour chaque émotions.
    A la fin du livre, nous retrouvons vingt magnets représentant diverses bouches, yeux, sourcils, ... pour montrer les émotions de l'enfant.
    Ainsi l'enfant apprend à reconnaître ses émotions et peut les exprimer grâce aux magnets.

    - Tout nu, tout habillé de Sylvie Gouel, Lucie St Ges et Laure du Faÿ

    Cet album aborde la nudité, le corps humain et les vêtements. Grâce à des puzzles, l'enfant peut habiller les personnages. Le jeune lecteur peut également laisser les personnages sans vêtements et même découvrir le squelette humain. Je dois dire que cet album s'adresse aux enfants de plus de 3 ans car le squelette peut apporter pas mal de questions de la part des plus petits. Le fait de jouer avec les pièces de puzzle est très amusant et permet aux enfants de faire preuve d'imagination.
    J'apprécie le fait que le texte est écrit assez gros et que certains éléments sont retranscrits par un petit dessin.
    Cet album permet également de pointer les différences entre le corps d'un garçon et d'une fille.

    - Au fil des saisons de Sylvie Gouel, Lucie St Ges et Laure du Faÿ

    Nous suivons le petit écureuil au fil des mois et des saisons. Chaque mois est détaillé par quelques lignes de texte et l'écureuil y trouve toujours de jolies choses.
    A la fin du livre, une roue représentant les quatre saisons et les mois permettent à l'enfant de placer quelques magnets en rapport avec les saisons.
    Je trouve que c'est une excellente manière d'apprendre les saisons et les mois par la même occasion. C'est très ludique et je suis persuadée que cet album aura beaucoup de succès auprès des petites mains.

    - Tous différents ! de Sylvie Gouel, Lucie St Ges et Laure du Faÿ

    Cet album réunit cinq personnages très différents. L'une a les cheveux bouclés, l'autre les cheveux blonds, l'un a la peau foncé, l'autre a des tresses, ... Cela permet d'apprendre que nous sommes tous différents et pointe le doigt sur les particularités du visage, mais également sur les ressemblances. 
    Les pièces de puzzle permettent de créer une multitude de personnages différents. L'enfant fait alors preuve de créativité.

    Bref, quatre albums originaux à découvrir dans la collection Nathan comme un grand des éditions Nathan !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Zoé tout court. Tome 10 : Soirée pyjama" de C.M.Harper

    zoé,tout,court,tome 10,soirée,pyjama,c.m.harper,nathan

    Zoé est invitée à une soirée pyjama pour l'anniversaire d'une copine. Mais cette soirée pyjama a la particularité de se dérouler dehors puisque les filles vont dormir dans une tente. Zoé n'est pas très rassurée à cette idée...

    Zoé tout court est de retour sur le blog ! Rappelez-vous, nous avions fait la connaissance de Zoé avec le titre "La fête des cupcakes".

    Zoé est une jeune fille qui nous raconte son quotidien, ses pensées et réflexions. Cette fois, Zoé a deux problèmes : vaincre sa peur de dormir dehors pour l'anniversaire de sa copine Zoé F. et se dépatouiller avec ses mensonges (notamment celui du fantôme de la poubelle...).

    J'ai trouvé l'histoire un peu trop enfantin, mais en même temps je ne suis pas la cible idéale, j'ai au moins 20 ans de trop pour apprécier ce roman. Par contre, je trouve sympa l'insertion de petites illustrations tout au long du récit. Elles sont hyper simplistes du coup on a vraiment l'impression que c'est une enfant comme Zoé qui les a dessiné. ça donne une impression d'authenticité.

    J'aime le fait que la couverture soit rigide. Cela me rappelle les romans jeunesses d'autrefois comme les romans de la bibliothèque rose ou verte. 

    Bref, je pense que ce roman peut plaire aux jeunes lectrices débutantes !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Le jour où Anita envoya tout balader" de Katarina Bivald

    jour,anita,envoya,tout,balader,katarina,bivald,denoël

    A l'âge de 38 ans, Anita voit sa fille de 19 ans, Emma, quitter la maison pour l'université. Anita se retrouve donc seule et essaye de tuer le temps jusqu'au retour d'Emma pour les vacances. Ainsi, Anita repense aux rêves qu'elle avait lorsqu'elle avait 18 ans : passer son permis moto, acheter une maison et devenir indépendante. Et s'il ne tenait qu'à elle pour arriver à ces trois buts ? Tout commence alors avec des cours de moto... et puis très vite, les choses vont s'enchaîner. Anita arrivera-t-elle à tout maîtriser et à aller jusqu'au bout de ses rêves ?

    J'avais eu un coup de cœur pour "La bibliothèque des cœurs cabossés", il me tardait donc de découvrir le nouveau roman de Katarina Bivald !

    Je dois dire que je ne suis pas déçue ! J'ai retrouvé le même univers que dans son précédent roman. Katarina Bivald a le don de créer des personnages uniques, un peu à part, que le lecteur prend plaisir à connaître et à découvrir.

    Cette fois, aucun rapport avec les livres, mais l'histoire m'a tout de même transporté du début à la fin. Cette fois, nous sommes plongés au cœur de la vie d'Anita qui va tester amèrement le sentiment de solitude depuis que sa fille a quitté le domicile. Pas d'hommes à l'horizon depuis des lustres, mais heureusement une collègue-amie un peu cynique est à ses côtés. Même si je dois avouer que je n'ai pas toujours été d'accord avec cette Pia en ce qui concerne les conseils qu'elle a pu donner à Anita.

    Mais Anita va essayer de reprendre sa vie en main et d'y apporter de la nouveauté. Le lecteur prend plaisir à découvrir ces changements et espère de tout cœur qu'Anita parvienne à réussir tous ses projets.

    Bref, je suis définitivement fan de l'originalité de Katarina Bivald. Vivement son prochain roman !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Titre : Le jour où Anita envoya tout balader
    Auteur : Katarina Bivald
    Traductrice : Marianne Ségol-Samoy
    Editeur : Denoël
    Parution : 11 mai 2016

  • "Et soudain tout change" de Gilles Legardinier

    et, soudain, tout, change, gilles, legardinier, fleuve noir

    Au lycée, Camille traine toujours avec sa meilleure amie Léa et le reste de la bande : Léo, Axel, Marie, Pauline, Tibor... A quelques mois des épreuves du bac, la question de leur avenir se pose. Mais pour Camille, une nouvelle va la bouleverser et va voir sa vie changeait peu à peu...

    Après avoir beaucoup aimé "Demain j'arrête" et "Complètement cramé", il me tardait de découvrir le 3e roman de Gilles Legardinier ... et puis il a fini par rester dans ma PAL pendant un long moment. De plus, je m'attendais vraiment à un roman détente et léger (il faut dire que la couverture induit aussi un peu en erreur) et au final je me suis complètement trompée.

    Après avoir pris la place d'une trentenaire et d'un homme assez âgé, Gilles Legardinier se met cette fois, à la place d'une jeune lycéenne à un tournant de sa vie. J'aime la faculté que possède l'auteur de réussir à se mettre dans la peau de personnage différent à chaque fois.

    Donc vous l'aurez compris, il va s'en passer des choses dans la vie de Camille. Et pas forcément que dans celle de Camille, tous ses amis vont être concernés. Cela produit donc un très beau roman sur l'amitié et la solidarité. Je n'en dirais pas plus sur l'intrigue (d'ailleurs je remercie l'éditeur qui n'en a pas dit un mot sur la 4e de couverture, c'est tellement rare !) car je pense sincèrement qu'il faut découvrir tout ça lors de la lecture.

    Nous avons donc un roman qui rend un bel hommage à la vie, au fait de grandir et d'évoluer. J'ai également beaucoup aimé les personnages : il y en a des rigolos comme Tibor ou des plus sérieux mais qui ont largement leur place comme le prof M.Rossi. Et même si les années lycées sont déjà assez loin derrière moi, je n'ai pas pu m'empêcher de me mettre à la place de Camille.

    Encore une fois l'auteur arrive à plonger au cœur de nos émotions, et même s'il y a un passage assez émouvant, il arrive toujours à nous faire sourire !

    Bref, un livre qui chamboule, qui fait réfléchir et qui pourra se lire à tout âge !

    Petites citations pour la route : "Pourquoi n'aurait-on plus le droit de jouer quand on grandit ? Pourquoi faudrait-il renonce à ces joies simples pour rentrer dans des codes et se prendre au sérieux ? Qu'Est-ce qui est le plus débile : jouer à la neige ou s'extasier sur une application de téléphone aussi futile que payante ?

    "Il existe vraiment plusieurs mondes sur cette terre. Tous dans le même décor, mais chacun son scénario. Personne ne connaît l'histoire des autres avant d'être à son tour concerné."