Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

moi

  • "Ne pars pas sans moi" de Gilly Macmillan

    pars,pas,sans,moi,gilly,macmillan,pocket

    Chaque dimanche, Rachel emmène son fils de huit ans, Ben, dans les bois. Celui-ci lui demande s'il peut partir en avant pendant que Rachel est au téléphone. Elle accepte. Mais lorsqu'elle raccroche, Rachel se rend compte que son fils a disparu. C'est la panique. La police arrive mais Rachel est déterminée à tout faire pour retrouver son fils.

    J'avais entendu beaucoup de bien de ce roman et j'ai réussi à le trouver en format poche, je l'ai donc dévoré du début à la fin.

    Au tout début du roman, Rachel s'interroge sur le rôle de maman. Suite à l'annonce de la disparition de son fils Ben à la presse, Rachel a été victime d'énormément de reproches vis à vis de son rôle de mère et de l'instinct maternel. On l'a accusé à plusieurs reprises, mais malgré tout ça, Rachel ne voulait qu'une chose : retrouver son fils.

    A côté de cela, nous avons également la vision des choses de Jim Clemo, l'inspecteur en charge de la disparition de Ben. Il nous indique comment s'est déroulé l'enquête et l'impact que cela a eu sur sa vie personnelle et sa carrière.

    C'est intéressant d'avoir le point de vue à la fois de la famille et de la police. Concernant les suspects, ils sont nombreux. A chaque personnage, je leur trouvais quelque chose de louche ou une possible raison d'avoir enlevé Ben.

    Le rythme est soutenu avec son lot de rebondissements.

    Bref, un bon thriller que je vous recommande de découvrir !

  • "Dis-moi si tu souris" d'Eric Lindstrom

    dis moi si tu souris.JPG

    Parker, 16 ans, est aveugle depuis l'âge de sept ans lors de l'accident qui a causé la mort de sa mère. Depuis la mort de son père il y a trois mois, Parker vit avec la famille de sa tante. Au lycée, elle retrouve Scott, son meilleur ami et son ex qui l'a trahi en ne suivant pas les fameuses règles de Parker... Comment vont se passer les retrouvailles ?

    J'ai adoré ce roman pour ado !

    Ce livre permet de voir la vie d'une adolescente aveugle. Elle nous offre "un regard" différent sur l'adolescence. Par son handicap, Parker s'est construit une personnalité forte et indépendante. Elle a un sacré répondant et rien que pour ça, on accroche tout de suite à ce personnage.

    Il y a pas mal de rebondissements et de sacrées réflexions sur la vie. C'est un roman qui fait réfléchir et on passe un agréable moment à le découvrir. Nous voyons les personnages évoluer en douceur et on tourne les pages sans s'en rendre compte.

    La couverture possède le titre en braille et en relief. A l'intérieur, chaque chapitre est également écrit en braille mais il manque le relief.

    Bref, un très bon roman sur l'adolescence et la différence qui mérite d'être mis un peu plus en avant ! A faire découvrir aux ados et aux adultes !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Moi et ma super bande : SOS maître en danger & Tous en scène !" de Timo Parvela et Zelda Zonk

    moi, super, bande, sos, maître, danger, tous, scène, timo, parvela, zelda, zonk, nathan, premirs, romans

    Tome 1 : SOS Maître en danger : Ella et ses camarades de classe s'inquiètent pour leur maître. Depuis quelques temps, il a un comportement bizarre. Les enfants en sont persuadés : il est victime d'un chantage. Et comme ils apprécient leur professeur, Ella et ses copains vont tout faire pour l'aider...

    Tome 2 : Tous en scène ! : Après avoir réglé cette drôle d'histoire de chantage, le maître revient en classe et leur annonce une sacrée nouvelle : les enfants vont devoir jouer une pièce de théâtre ! Même si les enfants sont enthousiastes, le maître est un peu inquiet. Vont-ils réussir à assurer la représentation sans le moindre problème ?

    Voici une bande d'enfants complètement déjantés !

    Dans ces deux premiers tomes, nous faisons connaissance d'Ella et ses copains, ainsi que du maître. Petit à petit, le lecteur découvre que les enfants ont une imagination débordante et qu'ils ont tendance à faire pas mal de bêtises. C'est sans compter l'humour de l'auteur avec des gags à gogos et des sacrés jeux de mots. Outre le texte, le jeune lecteur pourra également découvrir les chouettes illustrations de Zelda Zonk qui parsèment le récit. La particularité de ces dessins est qu'il n'y a qu'une seule couleur mis en avant : dans le premier tome c'est le jaune et dans le second le rouge.

    Idéal pour les enfants à partir de 8 ans qui commencent à savoir lire de vrais romans !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Immortelle randonnée : Compostelle malgré moi" de Jean-Christophe Rufin

    immortelle, randonnée, compostelle, malgré, moi, jean-christophe, ruffin, folio

    L'académicien Jean-Christophe Ruffin nous livre son parcours d'Hendaye jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle.

    A travers différentes anecdotes, le lecteur se sent complètement intégré au voyage de l'auteur. De sa décision de faire le chemin à son arrivée à Compostelle, nous le suivons pas à pas.

    N'ayant pas "fait le chemin" et n'ayant pas forcément l'intention de le faire, il faut dire que je ne suis pas une grande marcheuse, on peut se demander pourquoi j'ai choisi de lire un tel livre. Je précise que j'ai croisé plusieurs fois ce livre, que ce soit au boulot (ma chef m'en a dit le plus grand bien) ou encore sur la blogosphère, notamment grâce à Stellade, du coup je me suis décidée lorsque ce titre est sortie en poche !

    J'ai appris énormément de choses : l'obtention du credencial (le petit document obligatoire pour recevoir les différents tampons sur le parcours), la préparation que nécessite ce genre de randonnée ou encore les diverses difficultés rencontrées. En effet, l'auteur nous fait part des côtés un peu négatif du chemin de Saint Jacques : le manque de sommeil, les ronfleurs rencontrés dans les auberges, la météo pas toujours très clémente, la solitude, ...

    Mais à côté de ces désagréments, l'auteur nous livre une véritable réflexion : sur l'image du pèlerin (le côté pauvre qui ressurgit), la religion au cœur du chemin, les rencontres que l'on peut faire tout au long du parcours, l'influence du chemin sur sa personne, ... et bien d'autres !

    Rassurez-vous, ce livre se lit très bien et n'est pas du tout ennuyeux. L'auteur sait nous distraire tout au long de la lecture, il sait relever notre niveau d'attention et le rythme suit de lui même.

    J'ai aimé avoir eu l'impression de faire ce voyage au côté de Jean-Christophe Rufin. Certes il nous décrit le chemin d'un point de vue physique et moral, mais nous avons également les différentes étapes du chemin (San Sébastian, Bilbao, Santander, les Asturies, Galice...). J'ai lu ce livre en hiver et je dois dire que ça m'a donné envie d'être en été et de marcher sur les traces des pèlerins de Saint-Jacques !

    Bref, l'auteur nous livre une expérience personnelle dont beaucoup ont déjà fait l'expérience !

    Je remercie les éditions Folio !

  • "Java : Mon éléphant à moi" de Philippe Jalbert et Paulson

    java, éléphant, moi, philippe, jalbert, paulson, gautier-languereau

    Java est un petit lapin à l'imagination débordante !

    Java nous présente son éléphant d'Inde, nommé Bamba ! Il est fort et grand. Java monte dessus pour aller explorer la jungle. Il le commande grâce au grandes oreilles de Bamba ! Quand tout à coup, on entend un grand "JAVA !" retentir ! Qui cela peut-il bien être ?

    C'est évidemment le papi de Java qui a mal aux oreilles ! Vous l'aurez vite deviné, Java était sur le dos de son papi et le prenait pour son éléphant !

    Grâce à son imagination, le quotidien de Java se transforme en une nouvelle aventure ou expédition. Mais une petite bêtise de sa part, et hop retour à la réalité !

    Java c'est le petit lapin que les enfants vont vite apprendre à aimer. Qui n'a jamais aimé inventer des histoires pour pouvoir fuir le quotidien ? ^^
    Personnellement, Java a réussit à me transporter dans son aventure dès le début et le final m'a clairement fait bien rire !

    Les illustrations sont hyper sympa. La dominance du vert se trouve dans le début de l'album, et lors du retour à la réalité, nous avons plusieurs couleurs. Les pages sont cartonnées, idéales pour les petites mains !
    Le texte est simple et adapté aux enfants à partir de 3 ans !

    Je remercie les éditions Gautier-Languereau !