Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

si

  • "Si j'avais un perroquet je l'appellerais Jean-Guy (parce que Coco c'est déjà pris)" de Blandine Chabot

     

    si,j'avais,perroquet,appellerais,jean-guy,parce que,coco,déjà,pris,blandine,chabot,le cherche-midi,babelio,masse critique

    En lisant un livre de Françoise Sagan emprunté à la bibliothèque, Catherine tombe sur un papier où il est écrit le prénom de Jean-Philippe, son numéro de téléphone et le message suivant : "Appelle-moi quand tu veux". Catherine, un peu excentrique, se lance dans l'aventure et décide d'appeler le numéro ... Va-t-elle tomber sur ce mystérieux Jean-Philippe ? Qui est-il ? Et pourquoi son numéro était-il dans ce livre ?

    Le titre à rallonge et un tantinet loufoque m'a tout de suite fait sourire et j'ai été attirée par ce livre en lisant le résumé. J'ai tout de suite accroché à cette mystérieuse histoire de papier laissé dans un livre avec un numéro de téléphone et un prénom. Etant bibliothécaire, j'ai déjà trouvé pas mal de chose dans les livres et je dois dire que cela n'est pas banale comme point de rencontre ! ;)

    Cela m'a tout de suite donné envie de savoir si Catherine allait appeler le numéro, si elle allait oser, ce qui allait en découler, etc.. C'est intriguant et amusant à la fois. En tout cas, je sais que personnellement, je n'aurais pas eu le courage de le faire ! C'est surprenant car Catherine n'a pas vécu des choses faciles, notamment sa dernière relation amoureuse (mais je vous laisse découvrir tout cela par vous-même).

    Le personnage de Catherine est assez loufoque mais on s'attache malgré tout assez rapidement à elle. Elle nous présente son univers et son quotidien, mais les autres personnage restent suffisamment en retrait. 

    J'ai aimé le style de l'auteur, malgré quelques digressions par moment. J'ai retenu quelques passages qui m'ont marqué, heureusement j'avais mon petit carnet à citations sous la main ! ;)
    C'est un roman qui se lit facilement, même si pour ma part, j'ai mis un peu de temps à la lire dû à d'autres occupations.

    Bref, un roman contemporain sympa avec une petite touche d'excentricité !

    Je remercie Babelio et les éditions Le Cherche-Midi !

    Petites citations pour la route : "Quand on se pète une jambe on met un plâtre et on attend. Mais quand on a le cœur défoncé, on met quoi ? Rien. Et c'est ça le plus terrible. La seule béquille est le temps. Le seul pansement est le reste de ta vie."

    "Une mère, c'est une couverture autour des épaules, sur une terrasse, un soir d'été. Une mère ça chante dans le noir. Une mère ça veille dans le soir. Une mère c'est la rampe de l'escalier. L'escalier et ses marches glissantes. L'escalier et ton pas maladroit. Une mère ça sait quand le coup de pied au cul sera plus bénéfique que la caresse sur la joue. Une mère c'est une issue dans un calvaire sans issue. Une mère c'est un docteur. Une mère c'est un psy. Une mère c'est une infirmière. Une mère c'est une enseignante, un chauffeur et une couturière. Une mère c'est un justicier, une coiffeuse et une cuisinière. Une mère c'est une femme de ménage, un flic et une secrétaire. Une mère c'est une sainte. Une mère c'est une ballade à la harpe entre les tirs d'obus. Une mère c'est l'odeur du lilas. Une mère c'est la douceur d'une nuque de bébé, et la force d'un guerrier. Une mère c'est la limpidité de l'amour, c'est la générosité du philanthrope, c'est la sagesse du vieux Japonais. Une mère ça sent bon. Une mère ça sait quand dire non. Une mère ça tient bon. Une mère c'est le tronc d'arbre au-dessus de la rivière, c'est l'igloo encore debout, au loin, dans la toundra, et c'est celle qui, au sein de la noire et effrayante forêt, a allumé le feu de joie. Une mère c'est l'odeur de la viande qui cuit. C'est un bout du mimosa qui trempe dans un joli vase, au milieu d'une table soigneusement dressée. C'est la perfection d'un repas. C'est le tablier de cuisine délavé qui devient petite robe de soirée. Une mère c'est un sentiment et une nécessité. Celui et celle d'être aimé."

    "La vie ce n'est pas une succession de jours qui se ressemblent et que l'on contrôle. La vie c'est aussi des surprises, des déceptions, des problèmes, et des départs tragiques. C'est la vie..."

  • "Dis-moi si tu souris" d'Eric Lindstrom

    dis moi si tu souris.JPG

    Parker, 16 ans, est aveugle depuis l'âge de sept ans lors de l'accident qui a causé la mort de sa mère. Depuis la mort de son père il y a trois mois, Parker vit avec la famille de sa tante. Au lycée, elle retrouve Scott, son meilleur ami et son ex qui l'a trahi en ne suivant pas les fameuses règles de Parker... Comment vont se passer les retrouvailles ?

    J'ai adoré ce roman pour ado !

    Ce livre permet de voir la vie d'une adolescente aveugle. Elle nous offre "un regard" différent sur l'adolescence. Par son handicap, Parker s'est construit une personnalité forte et indépendante. Elle a un sacré répondant et rien que pour ça, on accroche tout de suite à ce personnage.

    Il y a pas mal de rebondissements et de sacrées réflexions sur la vie. C'est un roman qui fait réfléchir et on passe un agréable moment à le découvrir. Nous voyons les personnages évoluer en douceur et on tourne les pages sans s'en rendre compte.

    La couverture possède le titre en braille et en relief. A l'intérieur, chaque chapitre est également écrit en braille mais il manque le relief.

    Bref, un très bon roman sur l'adolescence et la différence qui mérite d'être mis un peu plus en avant ! A faire découvrir aux ados et aux adultes !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Ce si joli trouble" de Cora Cormack

    ce, si , joli, trouble, cora, cormack, livre de poche jeunesse

    Bliss est une jeune étudiante... encore vierge ! La veille de la rentrée à l'université, elle décide de sauter le pas ! Avec sa meilleure amie , elle part trouver sa proie dans un bar. Elle rencontre un beau jeune homme, le courant passe, et très vite, ils se retrouvent dans la chambre de Bliss. Mais au moment fatidique, Bliss panique et trouve une excuse pour se débarrasser de lui... Sauf que le lendemain, elle se rend compte que ce bel inconnu n'est autre que son nouveau prof de théâtre. Que faire ?

    Après avoir dévoré deux ou trois pavés, j'avais besoin de me changer les idées et de passer un bon moment détente, sans prise de tête. Passée une bonne demi-heure devant ma bibliothèque, j'ai choisi ce petit livre de poche. J'avais bien aimé un autre roman de Cora Cormack "Une si parfaite comédie" et il me reste également son dernier roman "Une si troublante attention" dans ma PAL.

    Alors évidemment si vous avez envie de "grandes littératures", passez de suite votre chemin ! Ici, c'est simplement une histoire d'amour (un peu cucul la praline par moment, je l'avoue) avec des situations rocambolesques !

    Une fois commencé ce genre de lecture, je reste captivée du début à la fin. C'est un rythme assez addictif même si les éléments sont facilement devinables. Je suis assez bon public, donc je dois dire que j'ai passé un bon moment avec Bliss et Garrick.

    Bien évidemment, leur couple n'est pas facile : la relation élève/professeur n'est pas très bien vue et puis il y a aussi le grand secret de Bliss : sa virginité. Ce n'est pas hyper réaliste mais je le répète, il suffit d'accepter dès le départ le fait qu'il s'agisse d'un livre détente et de vous laisser bercer par l'histoire.

    Bref, un bon moment détente... même s'il ne faut pas trop en attendre non plus !

  • "Et si on découvrait... Le Monde ?" de J.M. Billioud et C.Wortemann

     

    et, si, on, découvrait, monde, atlas, billioud, wortemann, deux coqs d'or, puzzle

    Voici un atlas pas comme les autres !
    La particularité : à l'intérieur du livre, vous allez découvrir une pochette où sont rangées des pièces pour former un chouette puzzle. Celui ci désigne une belle carte du monde.

    Car oui, ici, l'enfant va pouvoir découvrir le monde et plus précisément les différents continents. Chaque double page s'intéresse à un continent en particulier, avec une double page sur la France. Vous retrouverez à l'intérieur 8 cartes différentes. Celles ci sont agrémentées de petits personnages ou d'objets qui font références aux pays.

    Outre les cartes, on retrouve également des infos et des anecdotes en rapport avec les pays. Rien de rébarbatif puisque le texte s'affiche sous forme de petits paragraphes. Vous en saurez donc plus sur certains monuments, sur la faune ou encore sur les diverses coutumes. Vous l'aurez compris, vous allez en apprendre des choses avec cette atlas !

    Côté illustrations, j'ai adoré les décors avec des petits objets et des personnages. L'ensemble est bien évidemment très coloré. ça attire l'œil direct et on prend plaisir à tourner les pages !

    Le livre en tant que tel est assez costaud (rappelons qu'il y a un puzzle en plus des pages ^^) et se présente sous la forme d'un livre à spirale. La couverture est bien évidemment cartonnée et solide. Et le petit plus c'est le relief sur la couverture. ;)

    Je me suis prêtée à l'exercice en réalisant le puzzle (et oui je teste les livres jusqu'au bout ^^) et rassurez-vous il est assez simple ! D'ailleurs pour infos, il possède 100 pièces !

     

    et, si, on, découvrait, monde, atlas, billioud, wortemann, deux coqs d'or, puzzle      et, si, on, découvrait, monde, atlas, billioud, wortemann, deux coqs d'or, puzzle

    Bref, un très chouette atlas qui donne envie de se remettre à la géographie !

    Je remercie les éditions Deux Coqs d'Or !

     

  • "Une si parfaite comédie" de Cora Carmack

    une, si, parfaite, comédie, cora, carmack, la martinière, masse critique babelio

    MacKenzie, dont le surnom est Max, est une jeune femme qui assume pleinement ses cheveux rouges et ses nombreux tatouages, ainsi que son petit copain bad boy. Mais elle n'assume plus quand ses parents débarquent à Philadelphie pour la voir. Elle leur a promis un gentil petit copain et il va falloir le trouver rapidement. Elle propose à Cade, un garçon bien sous tout rapport, de devenir le temps d'un week-end, le gendre parfait !

    J'ai eu la chance d'être sélectionné au dernier Masse Critique de Babelio ! Mais j'ai eu un peu peur quand je me suis aperçu que c'était un deuxième tome, alors que je n'avais pas lu le premier... Mais très vite, on m'a assuré que c'était une histoire totalement différente du premier et que c'était de nouveaux personnages ! Ouf !

    "Une si parfaite comédie" est un chouette romance qui se lit très bien entre deux livres plus compliqués ! C'est le genre de livre qui fait du bien au moral et qui détent !

    On plonge très vite dans l'univers de MacKenzie (que j'appelerais à l'avenir Max) et de Cade, notamment par le fait qu'ils sont les deux narrateurs du roman. En effet, les chapitres s'alternent tout comme les deux narrateurs. Cela permet de bien connaitre ses deux personnages, que ce soit par leurs gestes ou leurs pensées. Grâce à ce système, je me suis senti autant proche de Max que de Cade !

    Le personnage de Max m'a beaucoup touché car on sent sous les couches de tatouages et de son attitude "je m'en foutiste" que se cache une fille un peu perdue depuis la mort de sa soeur. Petit à petit, on découvre de nouvelles facettes de Max pour notre plus grand bonheur !
    Le personnage de Cade est lui aussi marqué par un amour non réciproque qu'il le lie à sa meilleure amie. Pas évident de rester l'éternel bon copain et non petit copain. Aimant le théâtre, il va se fondre dans le rôle du petit ami charmant de Max avec brio.

    Vous l'aurez surement très vite compris, on se doute bien que ces deux là vont vite finir par depasser leur rôle de fiction pour se rapprocher un peu plus que prévu. Même si on s'y attend, j'ai aimé découvrir la façon dont l'auteure nous emmène à ce stade.

    Bien sûr, il ne faut pas trop en attendre de ce livre, mais il vous permettra de passer un agréable moment ! De plus, il se lit très rapidement car le style de l'auteure est très fluide. La couverture est également très agréable à regarder et ne manquera pas de vous attirer, j'en suis sûre !

    Bref, une romance bien sympathique qui fait du bien !

    Je remercie les éditions La Martinière Jeunesse et Babelio !