Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mes

  • "Mes 100 premiers mots" de Christel Denolle et Emiri Hayashi

    mes,100,premiers,mots,christel,denolle,emiri,hayashi,nathan,petit,imagier

    Voici un très bel imagier destiné aux tout-petits !

    Les mots sont regroupés par thème : la famille (papa, maman, mon frère, ma sœur) puis les parties du corps, les jouets, les affaires de bébé, les repas, les moments préférés, les émotions, le jardin, les fruits, les animaux de la ferme, les animaux sauvages, les véhicules et pour finir les petites bêtes.

    Sur fond bleu, les illustrations d'Emiri Hayashi dont on reconnait facilement le coup de crayon à la rondeur des personnages, sont parfaitement adaptées à cet imagier. Elles sont chargées de couleurs et attirent donc l’œil des plus petits.

    Cet imagier permet aux tout-petits de favoriser l'acquisition du langage et peut vraiment créer un chouette moment de complicité entre l'adulte et l'enfant.

    La couverture et les pages sont cartonnées donc très solides pour la manipulation des petites mains.

    Testé auprès d'une jeune maman et de son petit garçon, ils ont adorés et sont d'ailleurs reparti avec ! ;)

    Bref, un chouette imagier à faire découvrir à votre cher petit !

    Je remercie les éditions Nathan !

    mes,100,premiers,mots,christel,denolle,emiri,hayashi,nathan,petit,imagier

    Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand 

  • "Entre mes mains le bonheur se faufile" d'Agnès Martin Lugand

    entre,mes,mains,bonheur,faufile,agnès,martin-lugand,pocket

    Iris s'ennuie un peu dans sa petite vie bourgeoise : femme de médecin, boulot chiant et routine. Lors d'un dîner de famille avec ses parents et ses frères, elle apprend que ces derniers lui ont caché son acceptation dans une école de couture lorsqu'elle était plus jeune, au profit d'une école de commerce. Iris explose.
    Après réflexion, elle décide de quitter son boulot et de se lancer dans une formation de couturière à Paris. Elle sera recueillie par Marthe qui repère instantanément le talent d'Iris pour la création de vêtements. Iris peut enfin prendre son envol... mais garde à ne pas trop se brûler les ailes...

    J'avais beaucoup aimé "Les gens heureux lisent et boivent du café" ainsi que la suite "La vie est facile ne t'inquiète pas" qu'il me tardait de découvrir ce roman écrit entre les deux cités précédemment.

    Agnès Martin-Lugand nous fait découvrir la triste routine d'Iris qui n'en peut plus de sa vie bourgeoise. Son mari médecin Pierre la délaisse de plus en plus par l'hôpital, elle s'ennuie dans un boulot que ses parents ont toujours voulu pour elle et aspire à du changement. Forcément, lorsqu'elle découvre qu'elle aurait pu avoir une vie totalement différente et cela grâce à sa passion pour la couture, Iris pète un câble. Mais au lieu de se laisser aller, elle prend les choses en main et décide de changer son quotidien. Et cela commence tout d'abord par une nouvelle formation... à Paris. Elle y découvrira tout ce qu'elle a toujours aimé et un monde totalement inconnue pour elle.

    J'ai beaucoup aimé découvrir le personnage d'Iris que l'on voit évolué et changé tout au long de l'œuvre. Elle devient plus forte et croit enfin en ses rêves. Même si elle n'est pas toujours aidée et soutenue (notamment par son mari) le lecteur n'a qu'une envie : la pousser pour qu'enfin elle réussisse.

    Comme pour ses précédents romans, l'auteur a réussi à me happer du début à la fin. C'est facile à lire et assez addictif, à tel point qu'en à peine deux jours, il était fini !

    Bref, une histoire qui fait du bien, un roman feel good quoi ! ;)

  • "Mes sincères condoléances : les plus belles perles d'enterrements" de Guillaume Bailly

     

    mes,sincères,condoléances,plus,belles,perles,enterrements,mémoires,incroyables,croque-mort,guillaume,bailly,éditions de l'opportun

     

    Guillaume Bailly travaille dans les pompes funèbres depuis une vingtaine d'années. Il a dirigé un peu plus de 2000 cérémonies. Il est donc parfaitement capable de nous livrer les dessous de ce métier qui ne fait pas rêver : croque-mort !

    Une lectrice m'a parlé de ce livre et j'ai tout de suite eu envie de me plonger dedans ! Envie morbide ? Pas du tout ! Juste envie d'en apprendre un peu plus sur un métier qui fait souvent peur et dont on a que très peu envie de cotoyer.
    De plus, l'oncle de mon homme travaillant dans les pompes funèbres, j'ai discuté un peu avec lui de ce que j'ai pu trouver dans ce livre.

    Alors justement qu'est ce qu'on trouve dans ce livre ? Eh bien plein de choses ! Evidemment, ce livre a pour vocation de dédramatiser le côté serieux de la chose et donc vous allez connaitre quelques détails que certaines personnes ont demandé pour leur enterrement (comme par exemple "Allumez le feu" lors de la crémation...), mais également des anecdotes émouvantes ou encore des faits incongrus et étranges.

    Nous apprenons également plein de choses sur ce milieu assez fermé, comme par exemple l'étymologie de certains mots du métier, qui nous livre alors quelques détails historiques. Même si ce livre a pour vocation de faire rire, on en ressort avec l'impression de connaitre un peu mieux le métier et je peux vous assurer que vous allez apprendre des faits intéressants.

    Bien évidemment, en lisant ce livre, on ne peut s'empêcher de penser aux êtres que l'on a perdu et aux divers enterrements auxquels nous avons assistés...

    Concernant le style en lui-même, les histoires sont assez courtes (une ou deux pages), c'est donc assez rapide à lire, mais cela permet également de lire ce livre en plusieurs fois.

    J'ai aimé que l'auteur défende son métier trop souvent condamné d'avance et qu'il dénonce certains préjugés (notamment concernant l'argent).

    Enfin, même si le thème n'est pas très facile à aborder, l'auteur a parfaitement réussi à le mettre en avant et a redonner un peu de prestige à ce métier peu connu mais qui existe depuis très longtemps !