Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mots

  • "Mes 100 premiers mots" de Christel Denolle et Emiri Hayashi

    mes,100,premiers,mots,christel,denolle,emiri,hayashi,nathan,petit,imagier

    Voici un très bel imagier destiné aux tout-petits !

    Les mots sont regroupés par thème : la famille (papa, maman, mon frère, ma sœur) puis les parties du corps, les jouets, les affaires de bébé, les repas, les moments préférés, les émotions, le jardin, les fruits, les animaux de la ferme, les animaux sauvages, les véhicules et pour finir les petites bêtes.

    Sur fond bleu, les illustrations d'Emiri Hayashi dont on reconnait facilement le coup de crayon à la rondeur des personnages, sont parfaitement adaptées à cet imagier. Elles sont chargées de couleurs et attirent donc l’œil des plus petits.

    Cet imagier permet aux tout-petits de favoriser l'acquisition du langage et peut vraiment créer un chouette moment de complicité entre l'adulte et l'enfant.

    La couverture et les pages sont cartonnées donc très solides pour la manipulation des petites mains.

    Testé auprès d'une jeune maman et de son petit garçon, ils ont adorés et sont d'ailleurs reparti avec ! ;)

    Bref, un chouette imagier à faire découvrir à votre cher petit !

    Je remercie les éditions Nathan !

    mes,100,premiers,mots,christel,denolle,emiri,hayashi,nathan,petit,imagier

    Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand 

  • "Mes premiers mots" & "Mes premières formes" de Maxime Davenport et Cindy Roberts

     

    premiers,mots,premières,formes,petit,imagier,maxime,davenport,cindy,roberts,deux coqs d'or

     

    La collection "Mon petit imagier" des éditions Deux Coqs d'Or nous présente deux nouveaux petits livres :

    - "Mes premiers mots" : Sur chaque page, l'enfant pourra découvrir un objet en image et à l'écrit. Les objets sont divers et variés : le soleil, la voiture, un ballon, un chien, un gâteau, un bateau, une tasse, un oiseau, une abeille et une fleur. C'est vrai qu'ils font souvent partie des premiers mots qu'un enfant apprend.

    - "Mes premières formes" : Sur la page de gauche, l'enfant retrouvera la forme en question, avec en dessous le mot écrit, puis sur la page de droite, la forme se décline en plusieurs tailles et couleurs. On y retrouve donc le cercle, le triangle, l'étoile, le carré et le cœur.

    J'aime le petit format qu'offre ces deux livres. Il est idéal pour les petites mains. Les bouts sont également arrondis et les pages cartonnées. Tout est pensé pour les bouts de choux.

    J'aime également l'effet relief et miroir que l'on retrouve dans les illustrations. Il y a également une alternance de fonds : blanc et noir.

    Bref, des petits imagiers ludiques et attractifs à destination des tout petits !

    Je remercie les éditions Deux Coqs d'Or !

  • "Les mots qu'on ne me dit pas" de Véronique Poulain

    mots, on, ne, me, dit, pas, véronique, poulain, stock, sourds, surdité

    L'auteure Véronique Poulain nous livre un récit autobiographique. Elle nous raconte le quotidien d'avoir des parents sourds.

    De son plus jeune âge où elle était fière de dire à tous le monde que ses parents étaient sourds, avec entre temps un passage où l'adolescence amène à détester cet handicap, aujourd'hui, elle leur rend hommage.

    Ce livre n'est pas sans rappeler l'actualité cinématographique, puisqu'il y a peu, est sorti au cinéma "La famille bélier" qui nous livre à peu près le même contexte.

    Ici, la narratrice est donc l'auteure elle-même. Par quelques lignes ou encore quelques paragraphes, Véronique Poulain nous dresse quelques anecdotes de son quotidien. Ce n'est pas toujours facile, mais il y a également de bons moments à souligner.

    Elle exprime donc plusieurs sentiments comme la honte ou la gène. Elle nous raconte les regards, l'incompréhension, des scènes cocasses,... Elle nous explique que petite, elle adorait le bruit, entendre parler, écouter les voix des autres. Puis petit à petit, elle a préféré et apprécié le silence.
    Elle nous révèle sa lassitude de devoir s'expliquer sur le handicap de ses parents, de devoir répondre aux questions des autres, ...
    Mais au final, on sent une évolution dans son personnage. Elle a murit et accepte mieux la surdité de ses parents. Elle leur rend d'ailleurs hommage à plusieurs reprises.

    Concernant le style d'écriture, l'auteure emploie les mots comme ils viennent, sans tabou, ni censure. Le lecteur pourra parfois être choqué par ce langage un peu cru, mais je trouve qu'il colle assez bien à la personnalité de la narratrice et aux situations décrites.

    Je dois avouer que je suis passée par plusieurs émotions en lisant ce très court roman : il y a des moments touchants, des moments où l'on a envie de gifler cette Véronique ou encore des moments où on se surprend à sourire !

    Bref, un roman qui vous fera passer par une palette de sentiments divers et variés !

    Petite citation pour la route : "On n'imagine pas à quel point les sourds sont bruyants."

  • "Les mots bleus de Félicie" de Natalie Lloyd

    mots, bleus, félicie, natalie, lloyd, seuil

    Félicie, sa sœur Frannie Jo et leur mère débarquent à Midnight Gulch la ville d'origine de leur mère. Il paraitrait qu'il y a longtemps, Midnight Gulch était une ville qui regorgeait de magie. En arrivant là-bas, Félicie est persuadée que la magie existe encore. Avec son nouvel ami Jonas, elle va tout faire pour que cette ville retrouve son caractère magique.

    Ce livre est un pur concentré de fantaisie. Tout d'abord, il faut savoir que Félicie n'est pas une jeune fille comme les autres puisqu'elle a la particularité de collectionner les mots. En effet, lorsqu'elle croise une personne, celle ci est souvent accompagnée de deux ou trois mots. En fonction de si elle les aime ou pas, Félicie les collectionne. Malgré ce don précieux, Félicie est une jeune fille très timide et n'arrive pas à faire sortir les mots qu'elle voudrait. Elle espère trouver un remède à ce maux grâce à Midnight Gluch.

    Vous l'aurez compris, ce livre donne une belle part aux mots, à l'écriture et à la lecture. C'est chouette de pouvoir redécouvrir le pouvoir des mots à travers les yeux d'une petite fille.

    Il y a également toute une part de magie que l'on aperçoit à plusieurs moments comme les bienfaits du Bidole sur les gens ou encore les incroyables glaces de Dr Zook ! Vous ne comprenez pas de quoi je parle ? C'est normal, il faut pour cela, plonger dans l'univers de Midnight Gluch !

    J'ai beaucoup aimé le personnage de Jonas ou encore celui d'Oliver. J'ai également beaucoup apprécié l'histoire du duel entre les deux frères et la malédiction qui plane sur eux.

    C'est un livre jeunesse qui se lit très facilement à condition bien sûr de se laisser bercer par ce petit vent de magie qui souffle du début à la fin.

    Un dernier petit mot sur la couverture qui m'a tout de suite attiré. Un bel hommage aux mots avec le titre en relief qui ajoute un petit plus à cette jolie couverture !

    Encore une fois, ma libraire m'a très bien conseillé !

    Petite citation pour la route : "Oublier les gens qu'on aime est impossible. Ce serait comme oublier de respirer."

  • "Retour aux mots sauvages" de Thierry Beinstingel

    retour,mots,sauvages,beinstingel

    "Le nouveau" est un homme d'une cinquantaine d'année qui vient de perdre son emploi d'électricien et qui se retrouve aujourd'hui opérateur dans un centre d'appel. Tout son monde s'en trouve changé : il doit d'abord changer de prénom et devient Eric, il doit apprendre à réciter des phrases qui deviendront à force automatique, ce n'est plus ses mains d'électricien qui travaillent mais sa voix d'opérateur... Alors que les médias parlent de plus en plus des suicides dans les entreprises, "Eric" se remet à courir pour éviter la pression et se lie d'amitié avec des clients.

    J'aime les livres qui traitent du monde du travail, et là je ne suis pas du tout déçue. Je l'ai d'ailleurs lu très rapidement. On suit l'évolution du personnage : son arrivée dans l'entreprise, ses conversations avec les clients et son quotidien avec sa famille. Ce roman est criant de vérité et tout à fait d'actualité !

    Petites citations pour la route :

    - "Et dire que c'est son nouveau travail : devenir une Maryse avec une voix d'hôtesse. Il n'y arrivera jamais; il sent à nouveau sa gorge se nouer comme cela lui est arrivé bien des fois depuis qu'on lui a dit que son boulot disparaissait."

    - "Mais on circule sans se voir comme on se parle sans se voir, dans une parfaite indifférence au mieux, au pire dans le mépris."

    - "Combien d'entre nous se sont fait poignarder dans le dos par un chéfaillon, un collègue envieux, un directeur matamore, trop heureux d'utiliser la règle du TU pour jouer au copain."