Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bleus

  • "L'apache aux yeux bleus" de Christel Mouchard

     

    apache,yeux,bleus,christel,mouchard,flammarion,indien

     

    Hermann est enlevé par des Apaches à l'âge de onze ans. il est d'abord traité comme un esclave, puis petit à petit, lorsqu'il prouve qu'il est courageux et qu'il n'a peur de rien, il devient un indien et est élevé comme tel. Rapidement on fait de lui un guerrier. Son nom devient alors "En Da" qui signifie garçon blanc.

    J'avais repéré ce titre chez Léa Touch Book et je dois dire que ce petit roman m'a beaucoup plu.

    La première partie se consacre à l'enlèvement d'Hermann, ainsi que son éducation en tant qu'indien. La deuxième permet de voir évoluer Hermann au sein du clan. Il devient peu à peu un véritable guerrier indien, il en oublie presque sa vraie famille...

    On assiste également au sort destiné au indien, notamment avec les accords passés entre certaines tribus indiennes et les visages pâles. S'en suit alors la création des réserves. Le fait d'avoir romancé l'histoire d'un jeune blanc devenu indien à part entière, permet de mettre en avant l'histoire des indiens face aux blancs.

    C'est un roman qui se lit facilement et assez rapidement. On accepte très vite le changement qui s'opère chez Hermann, à savoir sa faculté d'oublier sa vraie famille pour accepter sa nouvelle vie en tant que guerrier du clan indien. J'aurai cru tiqué un peu à cette facilité, mais finalement, l'auteur arrive très bien à nous faire accepter cette idée.

    Ce qui marque également c'est d'apprendre que cette histoire s'inspire de faits réels. D'ailleurs, à la findu livre, l'auteur nous explique ce qui est vrai et ce qui a été inventé pour les besoins de l'histoire.

    Bref, un chouette roman à découvrir !

  • "Les mots bleus de Félicie" de Natalie Lloyd

    mots, bleus, félicie, natalie, lloyd, seuil

    Félicie, sa sœur Frannie Jo et leur mère débarquent à Midnight Gulch la ville d'origine de leur mère. Il paraitrait qu'il y a longtemps, Midnight Gulch était une ville qui regorgeait de magie. En arrivant là-bas, Félicie est persuadée que la magie existe encore. Avec son nouvel ami Jonas, elle va tout faire pour que cette ville retrouve son caractère magique.

    Ce livre est un pur concentré de fantaisie. Tout d'abord, il faut savoir que Félicie n'est pas une jeune fille comme les autres puisqu'elle a la particularité de collectionner les mots. En effet, lorsqu'elle croise une personne, celle ci est souvent accompagnée de deux ou trois mots. En fonction de si elle les aime ou pas, Félicie les collectionne. Malgré ce don précieux, Félicie est une jeune fille très timide et n'arrive pas à faire sortir les mots qu'elle voudrait. Elle espère trouver un remède à ce maux grâce à Midnight Gluch.

    Vous l'aurez compris, ce livre donne une belle part aux mots, à l'écriture et à la lecture. C'est chouette de pouvoir redécouvrir le pouvoir des mots à travers les yeux d'une petite fille.

    Il y a également toute une part de magie que l'on aperçoit à plusieurs moments comme les bienfaits du Bidole sur les gens ou encore les incroyables glaces de Dr Zook ! Vous ne comprenez pas de quoi je parle ? C'est normal, il faut pour cela, plonger dans l'univers de Midnight Gluch !

    J'ai beaucoup aimé le personnage de Jonas ou encore celui d'Oliver. J'ai également beaucoup apprécié l'histoire du duel entre les deux frères et la malédiction qui plane sur eux.

    C'est un livre jeunesse qui se lit très facilement à condition bien sûr de se laisser bercer par ce petit vent de magie qui souffle du début à la fin.

    Un dernier petit mot sur la couverture qui m'a tout de suite attiré. Un bel hommage aux mots avec le titre en relief qui ajoute un petit plus à cette jolie couverture !

    Encore une fois, ma libraire m'a très bien conseillé !

    Petite citation pour la route : "Oublier les gens qu'on aime est impossible. Ce serait comme oublier de respirer."

  • "Les songes bleus du petit roi : Tome 1 : La trilogie bleue" de Nicole Caplain

    les songes bleus.JPG

    C'est dans le village de Chadons que nous assistons à la rencontre de la reine Jeanne avec Philippe, le fils du roi voisin, et leur coup de foudre ! De cet union, naitra Arthur, un petit prince qui rêve déjà d'aventure ! Grâce à l'aide de Blue la chatte angora, Arthur et elle iront voir le secret des lutins !

    Ce livre est un album aux illustrations réalisées à l'aquarelle, qui révèle dont de jolies couleurs. Chaque personnage y est représenté et cela aide donc l'enfant à bien s'impregner des personnages et des lieux ! Un petit bémol, car deux ou trois images ne se trouvent pas à la bonne place par rapport au texte qui s'y rapporte.

    J'ai beaucoup aimé les deux petites partitions de musique au cours de l'histoire, j'ai trouvé cela très original, même si je ne fais pas personnellement de la musique.

    L'histoire se déroule comme un conte de fée. L'humour est très présent notamment grâce aux petites interventions de l'auteure ! Les mots difficiles sont expliqués par de petites notes en bas de page, ce qui est très pratique !

    Comme tout conte, il y a ici une belle morale, celle de ne pas gaspiller et de ne se servir que du nécessaire !

    Enfin c'est un album tout fin qui se lit très rapidement car il y a peu de textes ! Je vous invite donc à consacrer plus de temps aux belles illustrations !

    Bien entendu il s'agit d'une trilogie, le lecteur s'attend donc à ce qu'Arthur nous raconte de nouvelles aventures !

    Je remercie les éditions Société des écrivains  pour l'envoi de cet album et pour la découverte !

  • "Des bleus au coeur" de Louisa Reid

    des bleus au coeur.JPG

    Rebecca et Hephzibah sont soeurs jumelles mais elles sont pourtant très différentes l'une de l'autre. En effet, Hephzibah est plutôt jolie et vise à devenir une fille populairen tandis que Rebecca a une déformation faciale et est donc plus en retrait, timide et réservée. Les deux soeurs partagent un environnement familial très dur : leur père est vicaire, très strict, alcoolique et qui les bat assez régulièrement ; leur mère elle s'efface vis à vis du père, est passive et ne dit rien...
    Face à cela, il ne reste qu'une solution s'enfuir...

    Le livre alterne le point de vue de Rebecca et celui d'Hephzibah, un chapitre l'une , le prochain chapitre l'autre. S'ajoute à cela la notion de temps, Hephzibah parle d'avant et Rebecca parle d'après. Vous vous demandez surêment avant et après quoi ? Pour garder un peu de suspense, je ne vous dirais rien. A vous de le découvrir en lisant ce roman, qui pour moi n'est pas loin du coup de coeur !

    Ce livre décrit un univers sombre qui met parfois mal à l'aise. On a envie d'aider ces deux soeurs, parfois plus l'une que l'autre, on se met à détester certains personnages et à en apprécier d'autres. On rentre très vite dans l'histoire et c'est parfois frustrant de ne rien pouvoir faire pour les aider un peu !
    On a du mal a s'imaginer qu'il existe encore de telle chose à l'heure actuelle et c'est pourquoi lire un tel livre remet les idées en place, et montre que le monde n'est pas joli joli tout les jours...
    Vous l'aurez compris, ce livre regorge d'émotions, il est souvent assez dur même si les choses ne sont pas forcément dites telles quelles.

    Je remercie MyaRosa de m'avoir fait découvrir ce livre grâce à son livre voyageur ! Je serais sûrement passer à côté si tu n'avais pas été là ! ^^

    Petite citation pour la route : "La liberté peut créer une dépendance. Moi aussi, je voulais une nouvelle dose, maintenant. Moi aussi, je voulais sentir cette vague de bonheur parcourir mes veines jusqu'à ce qu'elle éclate dans mon cerveau comme autant de minuscules feux d'artifices."