Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

colin

  • "Les 100 portes secrètes" de Colin Thompson

    100 portes secrètes.JPG

    Peter a 10 ans et vit avec sa mère et son grand père dans un musée, puisque ce dernier en est le gardien. C'est un garçon assez solitaire qui cherche à savoir ce qui est arrivé à son père, porté disparu au sein même du musée ! Peter a bien l'intention d'éclaircir ce mystère, il part donc vers un des passages secrets qu'il ne connait pas encore. Il y rencontre une vieille dame qui ressemble beaucoup à une sorcière et qui s'appelle Bathline. Celle ci lui remet un livre et lui donne l'ordre de ne surtout pas le lire sous peine de devenir immortel...

    Je n'en dirais pas plus pour ne pas trop en dévoiler et vous laisser découvrir les différentes aventures et épreuves que devra affronter Peter !
    En effet ici l'auteur emmène son lectorat dans un monde nouveau où l'aventure est le maître mot ! Je ne me suis pas du tout ennuyé durant ma lecture et je me suis plusieurs fois interrogé sur le fin mot de l'histoire : Peter va-t-il réussir ? Va-t-il retrouver son père? Arrivera-t-il à ne pas ouvrir le livre ? Bref, un roman qui interroge le lecteur et qui nous livre une histoire pleine de rebondissements !

    J'ai beaucoup l'idée de passages secrets au coeur du musée, même si pour moi l'idée d'y habiter m'a un peu paru étrange ! On y retrouve d'étranges créatures, d'étranges mondes, qui correspond bien à l'univers si spécial des musées !

    Ce livre se lit très vite et la couverture rend bien hommage au bouquin : un labyrinthe qui reprend bien l'idée des passages secrets et un jaune qui attire bien l'oeil !
    Enfin, j'ai trouvé l'idée très originale et c'est ce qui en fait un bon livre d'ado ^^

  • "Elric : les buveurs d'âmes" de Michael Moorcock et Fabrice Colin

    Elric-les-buveurs-d-ames-Colin-Moorcock.jpg

    Elric de Melniboné, empereur albinos d'un royaume qui n'existe plus, est un héros maudit et torturé par une sombre malédiction. En effet, son epée, prénommé Stormbringer, est dôtée d'une véritable personnalité dangereuse qui pousse Elric à tuer encore et encore... Voyageant dans différentes contrées, Elric entend parler d'une fleur spéciale : l'anémone noire, qui lui permettrait de briser la malédiction.
    Accompagné de son fidèle ami Tristelune, Elric va devoir lutter à la fois contre ses démons intérieurs mais aussi contre d'étranges créatures recluses dans une jungle inquiétante ...

    Elric est une figure de la littérature fantasy, sous la plume de Michael Moorcock. Je dois bien avouer n'avoir pas lu la saga complète des aventures d'Elric (honte à moi) ... heureusement pour moi, ce tome peut se lire indépendamment (ouf) ! Ici, Michael Moorcock a décidé de travailler avec Fabrice Colin, cette collaboration est d'ailleurs expliquée dans l'avant-propos. Il s'agit quand même d'un travail de 2 ans, et je dois dire qu'il est réussi !
    Le suspense est au rendez-vous du début à la fin ... et quelle fin !!!
    On s'accroche au personnage d'Eric, héros tourmenté et maudit, lourd d'expérience. Personnellement, j'ai beaucoup aimé le personnage secondaire de Dyvim Mar.
    J'ai passé un bon moment grâce notamment à une belle collaboration entre les deux auteurs !

    Je remercie encore Theoma pour le concours qui m'a permis de lire les aventures d'Elric ! 

    Petites citations pour la route : "Il était le Déchu, le seigneur d'un empire disloqué que sa folie idéaliste avait réduit en cendres."

    "A présent, il errait d'aventures en aventures, cherchant le savoir à défaut de la paix, l'aventure et le danger à défaut de la mort."

    "Peut-être avait-il compris quelque chose, en définitive. Peut-être avait-il commencé à admettre que la vérité, si elle existait, ne lui serait révélée qu'au terme d'une existence de souffrances et de doutes à laquelle il était vain de vouloir se dérober."

    "Se libérer de sa propre histoire, ne serait-ce que pour un temps, est un soulagement trop rare pour être délaissé." 

  • "Bal de givre à New York" de Fabrice Colin

    60167986.gif

    Anna Claramond se réveille en pleine rue après avoir était percuté par Wynter Smeth-Smith, un jeune homme riche et connu. Sa mémoire lui fait défaut pour certaines choses comme par exemple : où sont ses parents ?
    Wynter est attiré par Anna et lui fait savoir en l'invitant à son célèbre bal. Pendant ce bal, Anna est attaqué par celui que l'on appelle Le Masque, accusé d'avoir enlevé plusieurs personnes.
    Suite à cela, divers phénomènes étranges se produisent...

    Un résumé un peu flou pour ne pas trop en dévoiler ! C'est forcément une histoire d'amour mais pas que ça, il y a du suspense, des interrogations, des parts d'ombres, bref un bon concentré !
    Le début a été assez difficile pour moi, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire et à savoir dans quelle époque cela se situe. Puis au bout d'un moment on s'accroche à l'histoire, au personnage d'Anna et on tourne de plus en plus vite les pages pour comprendre et savoir comment cela va se finir !
    J'ai adoré la fin et je m'y attendais pas, donc bonne surprise pour moi !
    La couverture est tout simplement sublime et je comprends son succès !

    Je le recommanderais bien sûr plus aux filles qu'aux garçons, mais ado ou adulte, je vous le conseille, au moins pour la fin ;)

  • "No impact man" de Colin Beavan

    impact,man,beavan,colin

    Colin Beavan, journaliste new-yorkais, décide de réduire au minimum son empreinte carbone pendant toute une année. Etape par étape, il embarque sa famille dans ce pari un peu fou.
    1er constat : réduire ses déchets, 2eme constat : utiliser uniquement ses pieds, sa trotinette ou son vélo, pour se déplacer, 3e constat : manger bio, durable et de proximité et pour finir, 4e constat : abandonner l'électricité !

    Entre réussites et coups durs, on poursuit le chemin de cette petite famille (sa femme et sa petite fille participent aussi) avec les diverses réflexion de l'auteur sur l'état de la planète et les réflexions de l'entourage sur ce projet.

    Quelques passages m'ont paru un peu long, certains m'ont fait sourire, mais je sors de cette lecture avec une prise de conscience personnelle sur mon comportement et sur celle de mes proches (sans jugement bien sur).

    Un documentaire à faire passer, que ce soit pour le lire en entier ou seulement quelques passages !

    Petites citations pour la route :

    "Mais peut-être suis-je un membre de l'équipage de l'immense bateau qu'est notre société, et peut-être ai-je approuvé certaines décisions qui ont fait faire fausse route à notre navire et causeront peut-être son naufrage."

    "Le plus dur, je crois, c'est d'être si souvent confronté à moi-même. A mon jugement. Mes faiblesses. Ma tendance obsessionnelle."

    "C'est qu'au lieu de rester assis dans un fauteuil à refaire le monde en palabrant, nous ferions mieux d'essayer concrètement de le sauver. Si nous faisons tous des efforts, chacun à notre niveau, même si certaines de nos initiatives ne servent à rien, peut-être que sur le lot, il y en aura quelques-uns, ou quelques milliers, qui porteront leurs fruits."

    "C'est quoi le plus difficile? me demande-t-on sans arrêt. Ne pas produire de déchets? Rouler à vélo ou en trotinette? Vivre sans frigo? En vérité, rien de tout cela. Le plus dur, c'est de modifier ses habitudes."