Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Documentaire Adulte

  • "Act up : une histoire" de Didier Lestrade

    act up.JPG

    Didier Lestrade nous présente la création de l'association Act Up. En 1989, avec deux autres journalistes, Pascal Loubet et Luc Coulavin, ils fondent Act Up, une association issue de la communauté gay contre le Sida.

    Act Up est connue dans les années 90 pour ses actions chocs : les poches de faux sang dans les laboratoires ou encore la fameuse capote sur l'obélisque.

    Ce livre dont la première édition remonte à l'année 2000, nous présente l'association de 1989 à 2000. Didier Lestrade "tente de rappeler la création du groupe, ses victoires et ses ratages et d'évoquer la mémoire de ceux qui se sont dévoués à cette cause et de ceux qui sont morts."

    La première partie présente le contexte qui a permis la création d'Act Up. L'auteur nous explique la forte influence des réunions d'Act Up New York auxquelles il a participé. Puis le besoin d'avoir la même chose en France, de se démarquer des autres associations contre le Sida qui existent déjà mais qui ne prennent pas ou peu en compte la communauté gay et qui ne sont pas assez dans l'action. C'est de là que vient l'originalité d'Act Up : l'activisme gay et la désobéissance civile.

    Ainsi l'auteur revient sur les membres influents de l'association, sur les grands moments de la lutte contre le sida (la gay pride, la création de la commission médicale, la création de la journée du désespoir, le sidaction à la télé...) et également sur les grands slogans créés par l'association dont le plus connu est "Silence = Mort".

    La deuxième partie présente année par année, les actions concrètes de l'asso comme les divers zaps, mais présente également les divergences internes. Didier Lestrade en viendra même à douter par moment : "Après huit années d'activisme, je ressentais d'une manière très cruelle la perte d'influence de l'association et ceci me mettait dans une position de crise existentielle grave."

    Ce livre, très intéressant, m'a beaucoup plu car j'y ai appris plein de choses et m'a bien préparé puisque je voulais voir le film "120 battements par minute". D'ailleurs, aller voir le film, il est génial ! 
    Malgré tout, ce livre que je classerai en documentaire, demande beaucoup d'attention. Il y a énormément de dates, de noms, de lieux, bref de détails. Heureusement, j'avais un petit carnet avec moi pour prendre des notes et repérer des citations. J'ai mis deux semaines à le lire mais je suis contente d'avoir découvert l'envers du décor d'une telle association qui a su marquer son époque et faire avancer les choses !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Petite citation pour la route : "Le rêve, le seul rêve que tout membre d'Act Up a dans son cœur, est simple : un jour le sida s'achèvera."

    Titre : Act Up : une histoire
    Auteur : Didier Lestrade
    Editeur : Denoël
    Collection : Impacts
    Parution : 17 août 2017

  • "Le dernier salaire" de Margaux Gilquin

    dernier,salaire,margaux,gilquin,xo éditions

    Mai 2015, Margaux Gilquin, 55 ans reçoit son dernier mois d'allocation chômage, qu'elle appelle tristement "le dernier salaire". A 48 ans, elle perd son emploi d'assistante de direction. S'en suit sept années de recherches d'emplois intensives, entrecoupées de CDD et de missions d'intérim. A travers ce livre, cette femme nous raconte son parcours.

    J'ai toujours été attirée par les témoignages qui concernent le monde du travail. Alors quand Babelio propose ce livre dans son dernier Masse Critique, je n'ai pas pu résister et j'ai eu la chance d'être sélectionné.

    Ici, nous suivons les épreuves qu'a pu subir cette femme que l'on considère comme une senior dans le monde du travail d'aujourd'hui. Licenciement, harcèlement moral, mise au placard, la peur de ne plus trouver de travail, les rendez-vous Pôle Emploi, les entretiens d'embauche, les CV, les missions d'intérim, ... et j'en passe. 

    Elle aborde plein de points différents, d'une manière touchante et parfois avec un sacré humour. On l'accompagne d'entretien en entretien et on a tellement envie de la voir enfin avoir un CDI pour pouvoir souffler un peu.

    Le seul petit bémol pour moi c'est que l'auteur ne nous livre pas son récit de manière linéaire. On passe de 2015 à 2008 puis on revient en 2015 et on repart ensuite dans le passé. Ce n'est pas toujours évident de se repérer de manière chronologique.

    Malgré tout, ce témoignage se lit facilement. Le style est simple et accessible à tous. De ce fait, on se repère malgré les nombreux flash-back. 

    Bref, un témoignage intéressant qui devrait être lu par pas mal de DRH ou même les personnes qui dirigent notre pays...

    Je remercie Babelio et XO Editions !

  • "Star Wars : les scènes cultes" de Jason Fry et Simon Beecroft

    star, wars, scènes, cultes, jason, fry, simon, beecroft, nathan

    Avis aux fans de la saga Star Wars ou des lecteurs qui aimeraient en savoir plus sur les films, voici un livre documentaire ultra bien fait !

    Même si je l'ai découverte assez tardivement, j'ai beaucoup aimé la saga Star Wars. Alors quand les éditions Nathan sortent un documentaire sur la célèbre saga, je ne pouvais pas passer à côté !

    Déjà, nous avons une très belle couverture avec des chouettes effets de lumière !

    Puis en l'ouvrant, vous allez pouvoir en apprendre davantage sur les films, des épisodes 1 à 6, dans l'ordre chronologique. Chaque double page propose une scène clé des films, avec des petites anecdotes sur l'action du film, sur les personnages, sur les véhicules utilisés ou encore sur les lieux.

    Je peux vous dire que j'ai appris plein de choses, notamment des détails que je n'avais pas forcément perçus lorsque j'ai visionné les films. Nous entrons directement dans les coulisses du film !

    Côté images, nous avons différentes photos extraites des films. Côté texte, les paragraphes sont assez courts, avec la mise en avant de certaines répliques cultes.

    A la fin du livre, vous y retrouverez un index, idéal pour se repérer, surtout si l'on recherche un détail bien spécifique !

    Alors si vous avez envie de retrouver Anakin Skywaler, Yoda ou encore la Princesse Leia, n'hésitez pas à parcourir les pages de ce documentaire très complet !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "L'homme qui haïssait les femmes" d'Elise Fontenaille

    3.JPG

    Montréal, le 6 décembre 1989. Une date que chaque canadien a en mémoire puisqu'il s'agit du jour où Marc Lépine (alias Gabriel Lacroix dans le livre) a décidé d'abattre un maximum de femmes sur le campus de l'école Polytechnique de Montréal. Résultat : 14 victimes.

    Elise Fontenaille s'intéresse à un fait divers qui a marqué les canadiens mais dont je n'avais eu jamais connaissance avant d'ouvrir ce livre. Bien avant le massacre de Columbine aux Etats-Unis, l'horreur s'était déjà déclaré chez leur voisin : Le Canada.

    L'auteure revient sur les faits et insiste sur plusieurs points : l'impact du geste du tueur, l'impact sur sa propre famille, sur les survivants, sur les proches des victimes et sur le reste du pays en général. En effet, cette tragédie a ouvert plusieurs discours, particulièrement celui concernant le féminisme. En effet, Gabriel Lacroix (puisqu'il est appelé ainsi dans le livre) a tenu des propos anti-féministes que ce soit lors de la tragédie ou dans une lettre qu'il détenait sur lui avant de se suicider. Du coup, le pays en ressort divisé. J'ai trouvé d'ailleurs cela choquant qu'après un tel évènement, les choses puissent s'envenimer autant !

    Ce livre possède un véritable style journalistique. Des chapitres très courts pour un livre bref (133 pages, idéal entre deux gros pavés) mais qui aborde plusieurs points intéressants. Certains passages sont difficiles, émouvants et touchants, bref un livre dont on ne ressort pas indemne.

    En bref, un livre passionnant et bouleversant ! A découvrir !

    Petites citations pour la route : "Comment vivre après la tuerie, comment survivre, reprendre les cours, faire comme si de rien n'était... C'est facile de mentir aux autres, mais se mentir à soi-même..."

    "- ça n'est jamais bon de remuer le malheur; il faut tâcher d'oublier, de continuer à vivre... Si l'on y arrive."

  • "Patients" de Grand Corps Malade

    patients.JPG

    Grand Corps Malade est aujourd'hui connu pour ses superbes chansons de slam. De son vrai nom, Fabien Marsaud, il est devenu "tétraplégique incomplet" suite à un mauvais plongeon dans une piscine pas assez remplie. Dans son livre "Patients", il raconte son arrivée dans un centre de réeducation.

    Qu'il parle des autres patients, du personnel, des différents services ou des activités qui l'occupent, Fabien nous livre son vécu. Les difficultés, les joies, les peines mais aussi les progrès ! Bref, un quotidien hors norme raconté avec justesse et humour noir.
    En effet, lorsqu'on lit des témoignages portant sur la santé, on a tendance à prendre les choses avec sérieux et avec souvent en prime une bonne dose de pathos. Ici, rien de tout ça, Grand Corps Malade arrive à nous sensibiliser avec des jeux de mots et parfois un peu de cynisme, mais toujours avec brio !

    Les deux textes de slam au début du livre donne le ton et donne à découvrir l'univers particulier du slam aux non connaisseurs.

    Le livre consacre une année de la vie de Fabien, un an pendant lesquels il luttera et fera d'énormes progrès. En effet, il commencera à bouger et presque à marcher, ce qui l'amènera à partir de ce centre où il a vécu beaucoup de choses.

    Ce témoignage est puissant et pourtant assez court ! Il se lit donc très vite.
    J'espère que comme moi vous sourirez à certains passages qui vallent vraiment le coup d'oeil !

    Petites citations pour la route : "Un bon patient sait patienter"

    "Nous, on s'est habitués. Tout le monde s'habitue."


    Et puis pour vous donner encore plus envie de le découvrir, voici le passage de GCM à l'émission "La Grande Librairie" !