Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

yeux

  • "Les yeux d'Astrid" de Jean Marie Kassab

    yeux,astrid,jean marie,kassab,persée,babelio,masse critique

    Il y a encore quelques temps, Francis était riche. Il travaillait dur au point de délaisser femme et enfants. Aujourd'hui, il se retrouve fauché, en plein instance de divorce. Il erre au hasard en pensant terriblement à en finir une fois pour toute. Et puis en arrivant sur une magnifique plage, il y rencontre Astrid. Cette dernière va l'aider à y voir plus clair et Francis va alors replonger dans son passé pour éclaircir un peu son présent et pourquoi pas son avenir ?

    Babelio m'a donné l'occasion de découvrir ce roman avec une opération masse critique privée. Le résumé m'ayant plu, je me suis laissé tentée. Je ne connaissais pas du tout l'auteur et très peu les éditions Persée, c'est donc une découverte pour moi.

    Le récit se concentre sur Francis, un homme qui a tout perdu du jour au lendemain. Avant d'en venir à l'extrême, il va rencontrer celle qui le ramènera dans le droit chemin. Ce roman c'est une histoire de destin, mais également de remise en cause de soi-même. Il faut parfois prendre le temps de réfléchir à ses actes, aux souvenirs du passé, pour prendre conscience de qui l'on est, de ce que l'on est devenu et de ce qu'il faut changer pour devenir ce que l'on voudrait être. Cela ressemble fortement à du blabla de développement personnel, mais pourtant c'est ce genre de réflexion qui ressort à la lecture de ce livre.

    Les chapitres sont assez courts (tout comme le livre) et nous plonge dans les pensées et les souvenirs de Francis. Petit à petit, grâce à ces confessions, le lecteur se fait une image plus précise du personnage.

    J'ai d'abord cru que la relation Francis/Astrid allait être au cœur de l'histoire, mais au final cela ne sert que de prétexte. Je ne suis pas déçue par cet aspect des choses, même si je m'attendais à autre chose.

    Concernant la couverture du livre, personnellement, j'aurais choisi autre chose. Même si on la comprend à la fin du récit, elle ne me semble pas coller parfaitement à l'ensemble de l'histoire.

    Bref, un roman assez court qui amène pourtant à une réflexion plus poussée.

    Je remercie Babelio et les éditions Persée !

  • "L'apache aux yeux bleus" de Christel Mouchard

     

    apache,yeux,bleus,christel,mouchard,flammarion,indien

     

    Hermann est enlevé par des Apaches à l'âge de onze ans. il est d'abord traité comme un esclave, puis petit à petit, lorsqu'il prouve qu'il est courageux et qu'il n'a peur de rien, il devient un indien et est élevé comme tel. Rapidement on fait de lui un guerrier. Son nom devient alors "En Da" qui signifie garçon blanc.

    J'avais repéré ce titre chez Léa Touch Book et je dois dire que ce petit roman m'a beaucoup plu.

    La première partie se consacre à l'enlèvement d'Hermann, ainsi que son éducation en tant qu'indien. La deuxième permet de voir évoluer Hermann au sein du clan. Il devient peu à peu un véritable guerrier indien, il en oublie presque sa vraie famille...

    On assiste également au sort destiné au indien, notamment avec les accords passés entre certaines tribus indiennes et les visages pâles. S'en suit alors la création des réserves. Le fait d'avoir romancé l'histoire d'un jeune blanc devenu indien à part entière, permet de mettre en avant l'histoire des indiens face aux blancs.

    C'est un roman qui se lit facilement et assez rapidement. On accepte très vite le changement qui s'opère chez Hermann, à savoir sa faculté d'oublier sa vraie famille pour accepter sa nouvelle vie en tant que guerrier du clan indien. J'aurai cru tiqué un peu à cette facilité, mais finalement, l'auteur arrive très bien à nous faire accepter cette idée.

    Ce qui marque également c'est d'apprendre que cette histoire s'inspire de faits réels. D'ailleurs, à la findu livre, l'auteur nous explique ce qui est vrai et ce qui a été inventé pour les besoins de l'histoire.

    Bref, un chouette roman à découvrir !

  • "Les yeux plus grands que le ventre" de Jô Soares

    yeux, plus, grands, ventre, jô, soares, folio, policier

    Fin des années 30, Rio de Janeiro. Un tueur en série assassine des femmes très grosses en les étouffant avec différentes recettes. La police, complètement larguée, fait appel à ancien policier portugais devenu pâtissier, et soit dit au passage, intelligent mais complètement loufoque ! C'est parti pour une enquête originale et gourmande !

    Envie d'un petit roman policier et d'une histoire originale ? Ce livre est fait pour vous !

    C'est la première fois que je lis un livre policier qui m'a fait sourire à plusieurs reprises. Surprenant pour une enquête policière et pourtant cela est possible, notamment grâce au personnage d'Esteves, cet ancien policier portugais et qui a complètement changé de vie, en devenant pâtissier, ce qui tombe plutôt bien vu que le tueur s'en prend aux femmes obèses, ne pouvant refuser un gâteau !

    Le lecteur sait dès le début qui se cache derrière ce serial killer qui terrorise les personnes gourmandes ! Mais cela ne m'a pas du tout gêné, au contraire, j'ai beaucoup aimé voir l'enquête évoluer petit à petit jusqu'au dénouement final. Mais ce que j'ai le plus aimé, c'est réellement le personnage du policier Esteves, qui surprend par son intelligence mais également par son côté décalé, qui met du piquant à l'histoire.

    Le contexte est également bien mis en avant : la dictature présente en Amérique du Sud dans les années 30-40 et les relations étroites avec le parti nazi allemand.

    Il y a aussi des petites images qui se faufilent par ci par là et qui mettent en avant certains éléments de l'histoire. Encore une fois, ce sont des choses qu'on ne trouvent pas forcément dans les romans policiers classiques.

    Bref, un polar décalé, original avec des petites touches d'humour !

    Je remercie les éditions Folio !

  • "Sa vie dans les yeux d'une poupée" d'Ingrid Desjours

     

    vie,dans,yeux,poupée,ingrid,desjours,pocket,thriller

     

    Barbara est une jeune femme fragile au sombre passé. Elle est obsédée par les poupées au point de parfois les entendre lui parler. Elles lui donnent des conseils sur sa manière de diriger sa vie. Et Barbara semble en avoir besoin entre une mère aveugle dont elle doit s'occuper en permanence et qui l'a bat à la moindre occasion, et le viol qu'elle a récemment subit dans le parc un soir en rentrant chez elle. Barbara est une femme brisée mais qui a encore de la ressource...
    A côté de ça, Marc revient à la brigade des moeurs après avoir vécu une amputation suite à un terrible accident de voiture. Il est cynique et n'attend plus grand chose de la vie. Malgré tout, il s'acharne au boulot notamment dans une sombre affaire qui révèle un psychopate hors pair !

    Une lectrice m'a conseillé ce livre et comme elle connait assez bien mes goûts en thriller, je lui ai fait confiance ! De plus, ce livre est sorti en poche récemment, raison de plus pour le découvrir !

    Nous faisons la connaissance de Barbara, une femme qui ne va pas bien du tout. Une mère autoritaire qui la culpabilise en permanence pour un fait dont elle n'est même pas coupable, un viol dans un parc le soir dont elle va complètement occulter les faits et enfin, "le don" d'entendre ses poupées lui dictaient sa vie. Nous avons affaire à une schizophrène. L'auteure nous la dépeint comme telle et au regard de tout ce qu'elle a subit, le lecteur comprend son désir de devenir une autre personne, loin de tous ses ennuis...

    Puis vient le tour de Marc, un être provocateur, cynique et mysogine, bref tout à fait le type qu'on a envie de détester. Mais comme Barbara, lorsque nous regardons les épreuves qu'il a subit, on peut comprendre son envie de tout envoyer en l'air et son faible espoir en la vie. Et pourtant, l'envie est toujours là puisque Marc va se remettre au boulot, quitte à encore une fois payer de sa personne !

    Je ne vous en dirais pas beaucoup plus sur l'histoire qui mérite d'être découverte ! Je peux juste vous dire que certains passages sont parfois assez choquant, dur et limite glauque. Ceux ou celles qui ont aimé "Le purgatoire des innocents" de Giebel ou "Des noeuds d'acier" de Sandrine Collette, apprécieront sans doute ce titre.
    Evidemment, certains éléments de l'histoire peuvent être critiqués par le manque de réalité, mais pour ma part, je me suis tellement projetée dans l'histoire que j'ai passé outre ces quelques petits défauts.

    Un petit mot sur la couverture du poche que je trouve très jolie et qui m'a attiré dès le premier regard.

    Bref, un très bon moment angoissant avec ce thriller qui m'a beaucoup plu !