Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

astrid

  • "Edmond et ses amis : La chasse au tuc-tuc-tuc" d'Astrid Desbordes et Marc Boutavant

    edmond, amis, chasse, tuc-tuc-tuc, astrid, desbordes, marc, boutavant, nathan

    C'est la nuit mais Edmond ne parvient pas à dormir. Il entend un bruit qui fait TUC-TUC-TUC sans savoir de quoi il s'agit. Il se rend alors chez son voisin Georges Hibou. Ensemble, ils se mettent à la recherche de ce fameux bruit. Vont-ils finir par trouver d'où provient le bruit ?

    Voici un nouvel épisode de la collection "Edmond et ses amis" !

    Cette fois, il fait nuit et Edmond l'écureuil n'est pas rassuré lorsqu'il entend un drôle de bruit. Aidé par son voisin le hibou, ils vont partir à la recherche de ce fameux bruit. Edmond n'apprécie pas trop la nuit, mais Georges qui vit la nuit, va lui montrer les avantages de la nuit.

    C'est un chouette album sur la peur en général (peur de certain bruit, peur du noir, peur de l'inconnu, ...) mais également un album où l'amitié est mis en avant (le hibou et la chauve-souris quittent ce qu'ils étaient en train de faire pour aider Edmond). On y apprend aussi à voir la nuit d'une autre façon : la beauté de la lune qui éclaire, le doux bruit du vent, les magnifiques étoiles à admirer, ... une véritable ode à la nature !

    Mais vous vous demandez surement à quoi correspond cet étrange TUC-TUC-TUC ? Je vous laisse le découvrir en parcourant ce petit album bien sympa (indice : les adultes auront compris dès les premières pages).

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Max et Lapin" d'Astrid Desbordes et Pauline Martin

    max,lapin,grands,coureurs,pot,tarte,colère,sorcière,gros-derrière,cabane,nuit,astrid,desbordes,pauline,martin,nathan

    - Les grands coureurs vont sur le pot 

    Le papa de Max lui propose d'aller enfin sur le pot mais Max ne s'y intéresse pas. Par contre Ginger lui propose de faire la course. Pas évident avec une couche. C'est décidé, Max enlève sa couche et enfile un slip. C'est sur, demain c'est Max qui gagnera la course et qui arrivera en premier jusqu'à son pot !

    - La tarte à la colère

    Max joue dans le sable en imaginant un très bon gâteau. Mais Ginger arrive et détruit son œuvre. Max et Ginger s'énervent. La maman de Max proposent alors de faire ensemble une tarte à la colère. Les deux amis vont-ils finir par se réconcilier ?

    - La sorcière Gros-derrière

    Max demande à sa maman de lui lire un tas d'histoire. Elle lui raconte alors celle de la sorcière Gros-Derrière qui aime manger les enfants. Vite, il faut se débarrasser de cette sorcière ! Max, Maman et bien évidemment Lapin forment un plan d'attaque. Vont-ils réussir ?

    - La cabane de nuit

    Il est tard et surtout il est l'heure d'aller dormir. Mais Max n'est pas motivé. Il décide alors avec Lapin de réaliser une cabane de nuit. Ils invitent même Papa et Maman dedans. Mais très vite le sommeil arrive lui aussi...

     

    Voici quatre aventures de Max et Lapin !

    Ces petits albums présentent de courtes histoires pour les tout-petits. Dans ces livres sont abordés divers thèmes. Ici on retrouve la propreté, la colère, l'imagination et le temps du coucher.

    Sur la page de gauche, on retrouve le texte (à peine cinq lignes) et sur la page de droite l'illustration. Les dessins sont simples et très colorés. Le format petit et carré est bien adapté aux petites mains.

    Bref, quatre histoires d'un chouette duo : Max et Lapin !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Les yeux d'Astrid" de Jean Marie Kassab

    yeux,astrid,jean marie,kassab,persée,babelio,masse critique

    Il y a encore quelques temps, Francis était riche. Il travaillait dur au point de délaisser femme et enfants. Aujourd'hui, il se retrouve fauché, en plein instance de divorce. Il erre au hasard en pensant terriblement à en finir une fois pour toute. Et puis en arrivant sur une magnifique plage, il y rencontre Astrid. Cette dernière va l'aider à y voir plus clair et Francis va alors replonger dans son passé pour éclaircir un peu son présent et pourquoi pas son avenir ?

    Babelio m'a donné l'occasion de découvrir ce roman avec une opération masse critique privée. Le résumé m'ayant plu, je me suis laissé tentée. Je ne connaissais pas du tout l'auteur et très peu les éditions Persée, c'est donc une découverte pour moi.

    Le récit se concentre sur Francis, un homme qui a tout perdu du jour au lendemain. Avant d'en venir à l'extrême, il va rencontrer celle qui le ramènera dans le droit chemin. Ce roman c'est une histoire de destin, mais également de remise en cause de soi-même. Il faut parfois prendre le temps de réfléchir à ses actes, aux souvenirs du passé, pour prendre conscience de qui l'on est, de ce que l'on est devenu et de ce qu'il faut changer pour devenir ce que l'on voudrait être. Cela ressemble fortement à du blabla de développement personnel, mais pourtant c'est ce genre de réflexion qui ressort à la lecture de ce livre.

    Les chapitres sont assez courts (tout comme le livre) et nous plonge dans les pensées et les souvenirs de Francis. Petit à petit, grâce à ces confessions, le lecteur se fait une image plus précise du personnage.

    J'ai d'abord cru que la relation Francis/Astrid allait être au cœur de l'histoire, mais au final cela ne sert que de prétexte. Je ne suis pas déçue par cet aspect des choses, même si je m'attendais à autre chose.

    Concernant la couverture du livre, personnellement, j'aurais choisi autre chose. Même si on la comprend à la fin du récit, elle ne me semble pas coller parfaitement à l'ensemble de l'histoire.

    Bref, un roman assez court qui amène pourtant à une réflexion plus poussée.

    Je remercie Babelio et les éditions Persée !

  • "Edmond et ses amis" d'Astrid Desbordes et Marc Boutavant

    edmond,amis,chose,belle,journée,course,luge,astrid,desbordes,marc,boutavant,nathan

    Après avoir découvert Edmond et ses amis dans "Edmond la fête sous la lune" et "Polka et Hortense", ils reviennent avec trois nouvelles histoires !

    - La chose : Edmond l'écureuil et son ami Georges le Hibou se promènent au bord de la rivière lorsqu'ils aperçoivent de l'autre côté La Chose. Ils ne savent pas ce que sait et ils en ont vite peur. Vont-ils réussir à être courageux pour approcher La Chose ?

    - La belle journée : Lorsqu'Edouard l'ours aperçoit un rayon de soleil, il pousse Edmond à l'accompagner à la plage. Mais au fur et à mesure de la journée, le temps se dégrade. Heureusement, Edmond a plus d'un tour dans son sac pour sauver cette belle journée !

    - La course de luge : Il a neigeait cette nuit. Edouard l'ours propose un course de luge. Sont de la partie : Edouard, La chose, Polka la souris et un manchot qu'ils ne connaissent pas. Edmond n'est pas très rassuré. Qui va gagner ?

    C'est un plaisir de retrouver Edmond ainsi que ses amis. Ils nous font vivre quelques moments de leur quotidien et on les suit sans problèmes. Ils sont tendres et attachants.

    Cette fois, les histoires mettent en avant la différence, l'amitié et le plaisir de jouer ensemble. Le format a un peu changé, il a diminué mais l'histoire garde toute sa fraîcheur et son originalité. C'est une chouette série d'album qui se met en place et qui trouvera, j'en suis sûre, une place parfaite dans votre bibliothèque. En tout cas, c'est le cas dans la mienne ! ;)

    Bref, si vous avez envie de découvrir La Chose, de passer une belle journée ou de regarder une course de luge, n'hésitez pas à lire ces trois petits albums !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Astrid & Veronika" de Linda Olsson

     

    astrid,veronika,linda,olsson,pocket

     

     

    Veronika, auteure, recherche le calme pour trouver l'inspiration. Elle se réfugie dans une maison retirée. Elle fera la connaissance de sa voisine, Astrid, une vieille dame solitaire, que les villageois appellent "la sorcière". Petit à petit, ces deux femmes font connaissances. Les souvenirs refont surface ...

    J'ai repéré ce roman chez Ingrid et MyaRosa, puis je l'ai trouvé dans une foire aux livres, je n'ai donc pas pu résister. De plus, cette magnifique couverture ne pouvait me laisser indifférente !

    Aux lecteurs et lectrices qui aiment l'action et que ça bouge dans tous les sens, passez votre chemin ! Car ici, le rythme est assez lent ! Mais ici, la lenteur n'est pas un problème, au contraire elle illustre à merveille l'ambiance de ce roman. La solitude et les souvenirs qui affluent sont bien mis en avant par un rythme assez lent, un style qui prend son temps pour laisser le lecteur s'imprégner de cette atmosphère.

    Nous faisons la connaissance de deux personnages féminins très différents : une romancière de trente ans et une vieille ermite. Le destin fera qu'elles apprendront à se connaître, qu'elle se fréquenteront régulièrement au travers de balades ou de diners. Petit à petit, les moments de solitude se fissurent et les souvenirs remontent à la surface. Elle s'apprivoisent l'une et l'autre et elles en ressortiront forcément grandies.

    Vous l'aurez compris, c'est un roman qui s'apprécie à sa juste valeur, un roman qui ne se dévore pas mais qui se lit petit à petit, comme les confidences dévoilées par les deux protagonistes. D'ailleurs, il y a de belles réflexions sur la vie et sur les choix parfois difficiles que nous devons prendre.

    Bref, un joli roman sur la mémoire, la solitude et les souvenirs.

    Petites citations pour la route : "Il en va de même des secrets. Des souvenirs aussi. On peut bien se convaincre qu'ils ont disparu, ils sont toujours là quand on y regarde de plus près. S'il y a une volonté de les déterrer."

    "Il y a eu de l'amour. Je crois qu'il y a forcément eu de l'amour. C'est quand on se convainc qu'il n'y en a plus qu'il se change parfois en son contraire. Il faut se rappeler que l'amour est en nous. Toujours."

    "Vous m'avez donné une nouvelle perspective. Vous m'avez ramenée dans la lumière éclatante de la vie, vous m'avez ouvert les yeux. Vous avez fait fondre la glace. Et je vous en suis très reconnaissante."

    "Il ne faut pas l'oublier. L'amour ne se perd pas. Il ne se mesure pas. Il ne se compte pas en années, en minutes ou en secondes, ni en kilos ou en grammes. Il ne peut se quantifié en aucune façon, pas plus qu'il ne peut être comparé à un autre. L'amour est, tout simplement. Il suffit d'un seul effleurement de l'amour véritable, si fugace soit-il, pour qu'il vous dure toute une vie. Il ne faut jamais l'oublier."

    "Vivez, Veronika ! Prenez des risques ! C'est là tout le sens de la vie. Nous devons chacun chercher notre bonheur. Personne n'a jamais vécu notre vie, il n'y a pas de règles. Fiez-vous à votre instinct. N'acceptez que le meilleur, mais surtout cherchez-le bien, ne le laissez pas vous filer entre les mains. Les bonnes choses passent parfois inaperçues. Rien ne nous arrive tout entier. C'est ce que nous faisons de ce que nous trouvons en chemin qui détermine l'issue. Ce que nous choisissons de voir, ce que nous choisissons de conserver. Et ce que nous choisissons de garder en mémoire.. N'oubliez jamais que tout l'amour de votre vie est là, en vous, et qu'il le restera toujours. Jamais on ne pourra vous le prendre."