Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

été

  • "Mes petites histoires Montessori : L'oiseau blessé & La robe d'été" d'Eve Hermann et Roberta Rocchi

    histoires,petites,montessori,oiseau,blessé,robe,été,eve,hermann,roberta,rocchi,nathan

    - L'oiseau blessé 

    Alors que Liv et Emy dessinent tranquillement, un oiseau se cogne contre la vitre. Les deux jeunes filles s'inquiètent car l'oiseau ne bouge plus. Aidé par leur maman et le spécialiste des oiseaux qu'elles ont appelé au téléphone, Emy et Liv vont s'occuper de lui.

    - La robe d'été

    L'été arrive a grands pas. La maman de Liv et d'Emy ressort les belles robes de l'été dernier. Mais Liv n'est pas contente car ses robes sont trop petites pour elle, par contre elles vont très bien à Emy. Heureusement Maman trouve une très belle robe toute neuve pour Liv.

     

    Ces deux petits albums prônent la célèbre méthode Montessori !

    Ici, le premier album traite des soins donnés aux animaux. A la fin, nous avons deux très belles illustrations de deux types de mésanges. Dans le second album, c'est plutôt sur la colère et la jalousie. A la fin de l'album, nous retrouvons une solution pour évacuer sa colère.

    Et comme dans les autres livres de la collection, j'aime toujours autant les jolies illustrations pastelles.

    Bref, deux histoires du quotidien assez simple !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Cet été-là" de Sarah Ockler

    cet,été,là,sarah,ockler,nathan

    Il y a un an de cela, Frankie perdait son frère dans un accident de voiture et Anna perdait son premier amour. Seulement voilà, leur relation était secrète et il devait l'annoncer à sa sœur pendant leurs vacances.
    Un an après, Anna part en vacances avec Frankie, sa meilleure amie et les parents de cette dernière. Si Frankie tente de survivre au deuil de son frère en flirtant, Anna a du mal à suivre sa meilleure amie dans cette voie et continue à lui mentir...

    J'ai lu cet ouvrage pendant mes vacances et j'avais envie de lire un livre de circonstance. Avec un titre pareil, je ne pouvais pas tomber mieux.

    Par contre, je ne m'attendais pas à une situation aussi fragile. En effet, le livre commence par la relation d'amour naissante entre Matt et Anna. Une relation qui demeure secrète de peur de la réaction de la sœur de Matt, Frankie, également la meilleure amie d'Anna. Pourtant, Matt lui a promis de le dire à sa sœur pendant leurs vacances en famille en Californie. Malheureusement, le destin en a décidé autrement... Un an après, c'est Anna qui part avec Frankie et sa famille et elle a du mal à continuer à omettre son secret à sa meilleure amie. Elle trouve également que Frankie a changé depuis la mort de son frère, ce qui annonce pas mal de problèmes...

    J'avais découvert l'auteur Sarah Ockler avec son précédent roman #Scandale que j'avais trouvé un peu immature. Ce roman ci m'a paru plus élaboré et j'ai passé un bon moment avec Anna et Frankie malgré le voile de tristesse et de nostalgie tout au long du livre.

    Sinon, un petit mot sur la couverture très jolie qui attire l’œil et qui donne envie de découvrir cette histoire !

    Bref, une histoire d'amitié, d'amour, de deuil et de secret !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "L'été des secondes chances" de Morgan Matson

    été,secondes,chances,morgan,matson,livre de poche jeunesse

    Le père de Taylor est atteint d'un cancer et il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre. Il a alors décidé de passer l'été dans leur résidence secondaire en famille. Mais Taylor n'a aucune envie d'y retourner car il y a cinq ans de cela, elle a fui son premier amour Henry et sa meilleure amie Lucy. Aujourd'hui, elle va devoir leur faire face...

    Nous sommes en plein été, j'avais donc envie de lire une lecture de saison !

    Nous faisons la connaissance de Taylor, cette jeune fille qui a tendance a fuir ses problèmes au lieu de les affronter. Chose qu'elle aurait aimé faire face à la maladie de son père, malheureusement elle est coincée. De plus, elle va devoir affronter deux personnes qui ont beaucoup compter pour elle et qu'elle a blessé. On ne sait pas ce que Taylor a bien pu leur faire avant au moins la moitié du récit. Du coup on ne peut qu'essayer de deviner quelle horrible chose elle a pu faire. Une fois que l'on sait la raison, je dois dire que j'ai été assez déçue, mais je ne dois pas oublier qu'il s'agit d'un roman pour ados et que cela colle assez bien avec leurs préoccupations.

    Ce qui m'a le plus intéressé est le rapprochement de Taylor avec le reste de sa famille : son père malade, sa mère qui tente de maintenir la famille, son grand frère Warren toujours plongé dans un bouquin et sa petite soeur Gelsey fana de danse. Forcément on sent d'avance que la fin ne sera pas des plus joyeuse pour eux, mais j'ai adoré leur moment de complicité.

    Vous l'aurez compris, c'est un roman assez émouvant au final. 

    Bref, un roman pour ado de saison à découvrir !

    Je remercie les éditions Le Livre de Poche Jeunesse !

  • "L'été contraire" d'Yves Bichet

    été,contraire,yves,bichet,mercure,france

    Après avoir quitté leur maison de retraite pour une soirée aux casinos, Clovis l'ancien militaire, Vignaud l'ancien banquier en fauteuil roulant, le Baron de la Croix Duval et la simplette Gigi, se font attrapés par la directrice de la maison de retraite. Clémence, l'infirmière est automatiquement renvoyée car elle les accompagnait ce soir-là. Lorsqu'ils apprennent la nouvelle, les petits vieux décident de se faire la malle pour de bon et vont chercher Clémence. L'agent d'entretien Douss décide de les suivre dans leur périple... et tout cela en pleine canicule !

    Depuis quelques temps, c'est la grande mode dans le milieu littéraire d'utiliser des personnes âgées comme personnages principaux et de leur attribuer des fonctions assez loufoques. Je pense par exemple à "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" ou "Comment braquer une banque sans perdre son dentier" ou encore "Les petits vieux d'Helsinki mènent l'enquête".

    Mais ici, l'auteur ne s'attarde pas vraiment à vouloir donner une image amusante de ces personnages, même si je dois dire qu'ils ont des caractéristiques propres à chacun. L'auteur nous développe plutôt une image assez particulière de notre société car nous sommes en pleine canicule, les magasins augmentent les prix sur les articles de premières nécessités, l'Etat peine à mettre en place des mesures et petit à petit des groupes d'insurgés émergent. Voici donc une histoire plus sérieuse que l'on ne croit.

    Même si l'histoire est plaisante et bien trouvée, j'ai eu du mal à mon plonger pleinement dedans. L'écriture est certes travaillée mais lors de ma lecture, mon esprit était souvent pris ailleurs, si bien que je me surprenais à lire plusieurs fois la même phrase ou le même passage.

    Bref, une lecture mitigée pour ma part.

  • "Bébé T'choupi : Dans l'herbe & Vive l'été !" de Thierry Courtin

     

    bébé,t'choupi,dans,herbe,vive,été,thierry,courtin,nathan

     

    Bébé T'choupi revient avec deux nouveaux imagiers :

    - Dans l'herbe : Nous découvrons l'univers du jardin avec T'choupi. Celui-ci réalise quelques actions comme pousser une brouette ou cueillir des fraises. Puis nous avons quelques éléments propres au jardin, mis en avant tels que la fleur, l'escargot, la feuille ou encore l'arrosoir.

    - Vive l'été ! : Bon ok, vous allez me dire : "l'été est déjà loin derrière nous", je sais ! Mais on prend plaisir à parcourir cet imagier rempli de couleur. On retrouve des objets propres à la plage comme le parasol, le sceau pour réaliser de chouette château de sable ou encore le cri perçant des mouettes. A travers plusieurs actions, on découvre que T'choupi s'amuse beaucoup pendant l'été.

    Comme les précédents imagiers de Bébé T'choupi, l'enfant pourra apprendre de nouveaux mots sur un thème bien précis.

    J'adore le petit format carré de ces imagiers, avec une couverture moltonnée et douce, ainsi que les bouts arrondis. Cela donne une belle impression de rondeur et de douceur.
    Les couleurs utilisées sont toujours aussi vives et attirent toujours autant l'oeil.

    J'apprécie également que l'enfant puisse écrire son nom à chaque début d'imagier. Et enfin, je trouve sympathique et bien trouvé d'avoir un récapitulatif à la fin de chaque livre.

    Bref, encore deux très bons imagiers pour les tout-petits !

    Je remercie les éditions Nathan !