Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jours

  • "Les derniers jours de Rabbit Hayes" d'Anna McPartlin

    derniers, jours, rabbit, hayes, anna, mcpartlin, cherche midi

    Mia, appelée Rabbit, n'a plus que quelques jours à vivre. Pour finir ses jours le mieux possible, elle rentre en maison de repos. Ses proches sont là pour la soutenir. A force de se rappeler des souvenirs, la mentalité de l'entourage de Rabbit va évoluer. Ils vont ainsi se rappeler comment elle a marqué leur vie et se demandent comment ils vont imaginer leur vie sans elle.

    J'avais entendu tellement de bons échos sur ce roman que j'avais très envie de le lire mais le fait que cela traite de la mort et du cancer, m'avait un peu refroidi. Au final, je me suis lancée et je ne regrette pas du tout cette lecture. Au contraire, c'est un joli coup de cœur !

    Nous faisons rapidement connaissance avec Rabbit, atteinte d'un cancer qui s'est généralisé. Il n'y a plus d'espoir, c'est pourquoi elle entre en maison de repos. Ainsi, elle finira ses derniers jours auprès de ses proches : ses parents, son frère et sa sœur, sa fille et sa meilleure amie. Chacun va alors se remémorer certains passages de leur vie où Rabbit a joué un rôle crucial. A côté de ça, Rabbit replonge dans son propre passé au cour de ses phases de sommeil où elle nous présente Johnny, son âme sœur.

    On s'attache tellement à Rabbit (ainsi qu'à ses proches) qu'on n'a pas envie d'arriver à la fin du livre, qui signifie sa mort... Nous passons par une telle palette d'émotions que nous avons l'impression de faire partie de cette famille.

    Certes le sujet de la maladie et de la mort imminente n'est pas facile et n'attire par forcément, je peux vous dire que c'est une magnifique lecture et je vous encourage vivement à faire la connaissance de Mia "Rabbit".

    Bref, un joli coup de cœur pour ce magnifique roman !

  • "Jours parfaits" de Raphael Montes

    jours,parfaits,raphael,montes,1018

    A partir du moment où Téo rencontre Clarice lors d'un barbecue, il devient obsédé par elle. Il commence alors à la suivre et essaye par tous les moyens de faire partie de sa vie. Une seule solution : la kidnapper et lui faire comprendre qu'ils sont fait l'un pour l'autre...

    Je dois dire que pour une fois la couverture a été ma première raison de l'achat de ce livre. Et puis, en lisant le résumé, j'ai tout de suite été attiré par l'histoire.

    Téo est un jeune homme assez spécial. A sa façon de parler et à sa manière d'agir, on sent qu'il n'est pas tout à fait réglo. Il est étudiant en médecine légale, il passe donc son temps avec des cadavres. Il vit avec sa mère handicapée et n'a pas réellement d'affinité avec les autres. Alors quand Clarice semble s’intéresser un peu à lui, il ne pense plus qu'à elle au point de faire des choses folles comme la kidnapper afin de la forcer à l'aimer.

    Voici un roman noir dont l'idée de départ est assez originale. La suite amène le lecteur à poursuivre la lecture car on se demande jusqu'au bout comment va se terminer cette terrible histoire. Je n'en dirais pas plus pour ne pas vous dévoiler les différents rebondissements de l'histoire (et je peux vous dire qu'il y en a !).

    Même si j'ai trouvé quelques petites choses un peu trop exagérées à mon goût, je n'en reste pas moins scotchés par les idées originales de l'auteur. D'ailleurs, j'aurais bien aimé découvrir son premier roman "suicides" mais il n'est pas traduit en français... J'aurais également cru ce roman plus noir mais j'ai trouvé l'explication dans les remerciements de l'auteur.

    Bref, une histoire originale à découvrir !

  • "Trois jours et une vie" de Pierre Lemaitre

    trois,jours,vie,pierre,lemaitre,albin michel

    En 1999, dans le petit village de Beauval, Rémi Desmedt, un petit garçon de six ans est porté disparu. Le village et les gendarmes parcourent la forêt sans relâche pour tenter de le retrouver. Mais les recherches s'arrêteront lorsqu'une terrible tempête va s'abattre sur la ville, en faisant pas mal de dégâts. Antoine, le voisin de Rémi, jeune adolescent nous raconte le drame. Il faut dire qu'il en sait davantage que le reste du village car Antoine sait ce qui est arrivé au petit Rémi...

    Ai-je encore besoin de signaler que Pierre Lemaitre est un de mes auteurs favoris et que je me régale à chacun de ses romans ? ;)

    Après de terribles romans policiers (dont mon chouchou "Robe de marié") et un super roman de l'après guerre 14-18 (qui lui donna le Goncourt 2013), Pierre Lemaitre revient avec un roman contemporain noir qui se lit de la même manière qu'une enquête policière.

    Je ne vous dirais pas le rôle d'Antoine dans toute cette histoire (il faut garder un peu de suspense !) mais je peux vous dire que ce narrateur va en voir de toutes les couleurs. Cependant, il va y jouer un rôle capital et nous livrer ses pensées et ses sentiments tout au long des événements.

    Dès le premier chapitre, le lecteur sait de quoi il retourne, mais on ne peut s'empêcher de continuer la lecture car l'auteur a le don de nous immerger dans l'histoire dès les premières lignes. Ainsi, le lecteur est captivé jusqu'au final !

    Malgré tout, je ne dirais pas que ce roman est le meilleur de l'auteur mais je peux affirmer avoir passé un très bon moment avec celui-ci.

    Bref, pas déçue par le dernier roman de Pierre Lemaitre ! Vivement le prochain !

  • "Dix jours sans écrans" de Sophie Rigal-Goulard et Frédérique Vayssières

    dix,jours,sans,écrans,sophie,rigal,goulard,rageot,frederique,vayssieres

    La maîtresse de la classe des CM2A propose à ses élèves de relever un défi pas comme les autres : se passer d'écrans pendant 10 jours ! Fini la télévision, le téléphone portable, la console, l'ordinateur ou la tablette ! Alors que certains élèves sont enthousiastes au projet, d'autres au contraire sont complètement réfractaires.

    L'histoire se concentre surtout sur quatre personnages : Anouk, Paloma, Louis et Gordon. Seul Paloma et Louis sont les narrateurs de cette histoire. Anouk et Paloma sont très enthousiasmées par ce défi et mettent tout en œuvre pour qu'il soit mener à bien. A contrario, Louis et Gordon ne peuvent pas vivre sans écrans et décident de créer un anti-mouvement. Peu à peu, les quatre élèves vont échanger autour de cette expérience et les mentalités risquent bien d'évoluer : de la bonne ou mauvaise manière ? Cela reste à découvrir en lisant cette histoire bien sûr !

    J'ai beaucoup aimé le sujet de ce roman. Les nouvelles technologies sont présentes partout dans notre société et elles s'invitent dans nos vies de plus en plus tôt. On sent que l'auteur sait de quoi elle parle car elle est prof a mi-temps. Le thème du défi est également une bonne idée à réaliser et à mettre en œuvre dans les établissements scolaires.

    Je pense donc qu'il s'agit d'un très bon roman qui mériterait d'atterrir dans toutes les mains de nos pré-ados d'aujourd'hui.

    Le style d'écriture est facile d'accès et ce roman se lit très rapidement. Les petites illustrations de Frédérique Vayssières trouvent parfaitement leur place et se glissent à merveille tout au long du récit.

    Bref, un très bon sujet de roman à tester !

  • "Jours sans faim" de Delphine de Vigan

     

    jours,sans,faim,delphine,vigan,anorexie

     

    Laure est une jeune femme d'une maigreur extrême, proche de la mort car elle ne se nourrit plus. Une mère folle, un père haineux, une soeur qu'elle a l'impression d'abandonner, un homme qui la quitte... de nombreuses raisons peuvent expliquer son choix. Mais là n'est pas la question. Un jour, le docteur Brunel trouve les mots et décide de l'aider. Elle lui fait confiance et accepte de séjourner à l'hôpital...

    Dois-je encore signaler que Delphine de Vigan est une de mes auteures chouchous ? J'aime son style d'écriture, les thèmes variés qu'elle exploite et sa manière de mettre une partie d'elle même dans chacun de ses romans. Ici le thème difficile abordé est l'anorexie. Un sujet qui ne se traite pas à la légère et Delphine de Vigan le sait et le traite bien.

    Laure est la narratrice du roman. Elle nous raconte son quotidien à l'hôpital, la sonde, les heures de repas, les autres patients, les visites, la douleur , ... Certains passages ne sont pas facile et il n'est pas évident de se mettre à la place de Laure, d'essayer de la comprendre elle et ses choix...
    Le roman ne traite pas forcément des raisons qui l'ont amené à ce stade, mais ce livre traite bien du processus de guérison jusqu'à sa sortie.

    Ce livre est bien sûr bouleversant et assez dur emotionnellement. En à peine 125 pages, l'auteure réussit à nous toucher directement même si nous n'avons pas forcément de personnes touchées par ce drame dans notre entourage.
    Evidemment, j'ai pensé au livre "Petite" de Geneviève Brisac, lu au collège ou lycée (ma mémoire me fait déjà défaut...) mais ici Delphine de Vigan s'intéresse vraiment à la guérison et aux différentes étapes pour y parvenir !

    Bref, un petit livre qui se lit très vite mais qui ne peut que nous toucher émotionnellement !

    Petite citation pour la route : "La vie d'avant n'est qu'un souvenir anesthésié et la vie d'après se chuchote comme une promesse impossible."