Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jours

  • "Tous nos jours parfaits" de Jennifer Niven

    tous,nos,jours,parfaits,jennifer,niven,gallimard

    Finch retrouve Violet en haut du clocher du lycée et la persuade de ne pas sauter dans le vide. Violet a perdu sa sœur dans un accident de voiture et n'arrive pas à s'en remettre. Finch passe pour le mec un peu bizarre au lycée car il a des brusques changements d'humeurs. Ils ne se connaissent pas ou peu mais cette rencontre va, peu à peu, bouleverser leur existence.

    J'avais ce roman depuis quelques temps mais je n'avais pas encore pris le temps de le découvrir.

    Le début m'a semblé un peu confus car le personnage de Finch est assez spécial. Il enchaine idée sur idée et ses pensées sont nombreuses. On pressent assez rapidement que "quelque chose cloche" chez lui, même si les termes adaptés tardent à venir dans le récit. Je vous laisse découvrir de quoi il souffre. De l'autre côté, le personnage de Violet est plus facile à déchiffrer. Elle a survécu à l'accident qui lui a fait perdre sa sœur et on sent qu'elle se croit coupable de ça.

    Le fait de commencer cette histoire par deux tentatives de suicide annonce la couleur. Et pourtant, l'auteur parvient à nous parler de sujets sensibles tout en donnant une belle romance en même temps. En effet, Finch va tout faire pour remettre Violet sur les rails. Va-t-elle réussir à faire de même pour lui ?

    Le style d'écriture m'a beaucoup plu et j'ai gardé mon petit carnet de citation sous le coude (c'est un conseil ^^). Le fait d'avoir le point de vue à la fois de Finch et de Violet, permet de bien cerner les personnages et leurs histoires respectives. 

    Bien évidemment, c'est un roman qui nous fait passer par une palette d'émotions et qui a su me toucher et m'émouvoir à plusieurs reprises !

    Bref, foncez sur ce très joli roman !

    Petites citations pour la route : "Je connais assez bien la vie pour savoir qu'on ne peut pas compter sur les choses pour demeurer telles qu'elles sont, ou rester à portée de main, même si on ne souhaite que ça. On ne peut pas empêcher les gens de mourir. On ne peut pas les empêcher de partir. On ne peut pas s'empêcher soi-même de partir non plus."

    "Et si la vie pourrait être ainsi? Que du bonheur, jamais d'horreur, pas même de moments légèrement désagréables. Si on pouvait tout simplement ôter le mauvais et ne garder que le bon ?"

  • "Treize jours" de Roxane Gay

    treize, jours, roxane, gay, denoël, & d'ailleurs, haïti, kidnapping

    Mireille Duval Jameson est originaire d'Haïti. En vacances avec son mari Michael et son bébé Christophe à Port-au-Prince, Mireille est kidnappée. Ses ravisseurs demandent un million de dollars en rançon à son père, homme riche d'affaire à Haïti. Mais ce dernier refuse de payer. Jour après jour, Mireille va vivre un véritable cauchemar auprès de celui qui se fait appeler Commandant et de ses hommes.

    Le résumé et la superbe couverture m'ont tout de suite attiré et donné envie de découvrir ce roman.

    Le premier chapitre nous permet de rentrer dans le vif du sujet puisque Mireille nous raconte d'emblée son kidnapping. Il s'agit de chose assez courante en Haïti, ce pays qui se démarque nettement par le décalage entre les pauvres d'un côté et les riches de l'autre. Cette opposition frappante, Mireille nous l'exprime à plusieurs reprises, surtout lorsqu'elle nous explique sa vie avant son kidnapping (rencontre avec son mari, rencontre de Michael avec ses parents, ses séjours en Haïti...).

    Puis nous avons le récit de ses jours de captivité, où Mireille tente de résister à plusieurs reprises et finira par en payer les conséquences... Certains passages sont durs et très violents. On a l'impression d'être dans la même cage qu'elle et on a terriblement envie de l'aider.

    Vient ensuite la libération après treize jours de captivité. S'en suit alors le retour à la vie normale, à comment essayer de surmonter ce traumatisme et savoir si le pardon est envisageable ou pas.

    Les différentes parties (sa vie d'avant, son kidnapping et sa vie d'après) sont aussi intéressantes les unes des autres. J'ai été littéralement captivé par le récit de Mireille qui nous fait passer par une palette d'émotions diverses et variées.

    Bref, un roman choc à découvrir !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Petite citation pour la route : "Nous adorions Haïti. Nous haïssions Haïti. Nous ne comprenions ni ne connaissions Haïti. Des années plus tard, je ne comprenais toujours pas Haïti, mais je me languissais d'Haïti de mon enfance. Quand on m'a enlevée, j'ai su que je ne retrouverai jamais ce Haïti-là."

    Titre : Treize jours
    Auteur : Roxane Gay
    Traducteur : Santiago Artozqui
    Editeur : Denoël
    Collection : & d'ailleurs
    Parution : 24 août 2017

  • "Les derniers jours de Rabbit Hayes" d'Anna McPartlin

    derniers, jours, rabbit, hayes, anna, mcpartlin, cherche midi

    Mia, appelée Rabbit, n'a plus que quelques jours à vivre. Pour finir ses jours le mieux possible, elle rentre en maison de repos. Ses proches sont là pour la soutenir. A force de se rappeler des souvenirs, la mentalité de l'entourage de Rabbit va évoluer. Ils vont ainsi se rappeler comment elle a marqué leur vie et se demandent comment ils vont imaginer leur vie sans elle.

    J'avais entendu tellement de bons échos sur ce roman que j'avais très envie de le lire mais le fait que cela traite de la mort et du cancer, m'avait un peu refroidi. Au final, je me suis lancée et je ne regrette pas du tout cette lecture. Au contraire, c'est un joli coup de cœur !

    Nous faisons rapidement connaissance avec Rabbit, atteinte d'un cancer qui s'est généralisé. Il n'y a plus d'espoir, c'est pourquoi elle entre en maison de repos. Ainsi, elle finira ses derniers jours auprès de ses proches : ses parents, son frère et sa sœur, sa fille et sa meilleure amie. Chacun va alors se remémorer certains passages de leur vie où Rabbit a joué un rôle crucial. A côté de ça, Rabbit replonge dans son propre passé au cour de ses phases de sommeil où elle nous présente Johnny, son âme sœur.

    On s'attache tellement à Rabbit (ainsi qu'à ses proches) qu'on n'a pas envie d'arriver à la fin du livre, qui signifie sa mort... Nous passons par une telle palette d'émotions que nous avons l'impression de faire partie de cette famille.

    Certes le sujet de la maladie et de la mort imminente n'est pas facile et n'attire par forcément, je peux vous dire que c'est une magnifique lecture et je vous encourage vivement à faire la connaissance de Mia "Rabbit".

    Bref, un joli coup de cœur pour ce magnifique roman !

  • "Jours parfaits" de Raphael Montes

    jours,parfaits,raphael,montes,1018

    A partir du moment où Téo rencontre Clarice lors d'un barbecue, il devient obsédé par elle. Il commence alors à la suivre et essaye par tous les moyens de faire partie de sa vie. Une seule solution : la kidnapper et lui faire comprendre qu'ils sont fait l'un pour l'autre...

    Je dois dire que pour une fois la couverture a été ma première raison de l'achat de ce livre. Et puis, en lisant le résumé, j'ai tout de suite été attiré par l'histoire.

    Téo est un jeune homme assez spécial. A sa façon de parler et à sa manière d'agir, on sent qu'il n'est pas tout à fait réglo. Il est étudiant en médecine légale, il passe donc son temps avec des cadavres. Il vit avec sa mère handicapée et n'a pas réellement d'affinité avec les autres. Alors quand Clarice semble s’intéresser un peu à lui, il ne pense plus qu'à elle au point de faire des choses folles comme la kidnapper afin de la forcer à l'aimer.

    Voici un roman noir dont l'idée de départ est assez originale. La suite amène le lecteur à poursuivre la lecture car on se demande jusqu'au bout comment va se terminer cette terrible histoire. Je n'en dirais pas plus pour ne pas vous dévoiler les différents rebondissements de l'histoire (et je peux vous dire qu'il y en a !).

    Même si j'ai trouvé quelques petites choses un peu trop exagérées à mon goût, je n'en reste pas moins scotchés par les idées originales de l'auteur. D'ailleurs, j'aurais bien aimé découvrir son premier roman "suicides" mais il n'est pas traduit en français... J'aurais également cru ce roman plus noir mais j'ai trouvé l'explication dans les remerciements de l'auteur.

    Bref, une histoire originale à découvrir !

  • "Trois jours et une vie" de Pierre Lemaitre

    trois,jours,vie,pierre,lemaitre,albin michel

    En 1999, dans le petit village de Beauval, Rémi Desmedt, un petit garçon de six ans est porté disparu. Le village et les gendarmes parcourent la forêt sans relâche pour tenter de le retrouver. Mais les recherches s'arrêteront lorsqu'une terrible tempête va s'abattre sur la ville, en faisant pas mal de dégâts. Antoine, le voisin de Rémi, jeune adolescent nous raconte le drame. Il faut dire qu'il en sait davantage que le reste du village car Antoine sait ce qui est arrivé au petit Rémi...

    Ai-je encore besoin de signaler que Pierre Lemaitre est un de mes auteurs favoris et que je me régale à chacun de ses romans ? ;)

    Après de terribles romans policiers (dont mon chouchou "Robe de marié") et un super roman de l'après guerre 14-18 (qui lui donna le Goncourt 2013), Pierre Lemaitre revient avec un roman contemporain noir qui se lit de la même manière qu'une enquête policière.

    Je ne vous dirais pas le rôle d'Antoine dans toute cette histoire (il faut garder un peu de suspense !) mais je peux vous dire que ce narrateur va en voir de toutes les couleurs. Cependant, il va y jouer un rôle capital et nous livrer ses pensées et ses sentiments tout au long des événements.

    Dès le premier chapitre, le lecteur sait de quoi il retourne, mais on ne peut s'empêcher de continuer la lecture car l'auteur a le don de nous immerger dans l'histoire dès les premières lignes. Ainsi, le lecteur est captivé jusqu'au final !

    Malgré tout, je ne dirais pas que ce roman est le meilleur de l'auteur mais je peux affirmer avoir passé un très bon moment avec celui-ci.

    Bref, pas déçue par le dernier roman de Pierre Lemaitre ! Vivement le prochain !