Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

villeminot

  • "Le copain de la fille du tueur" de Vincent Villeminot

    copain,fille,tueur,vincent,villeminot,nathan

    Charles est dans un internat pour riches héritiers. Il devient rapidement ami avec Touk-E et font les quatre cents coups ensemble. Mais lorsque Selma, la fille d'un célèbre trafiquant de drogue débarque à l'internat, Charles en tombe rapidement amoureux. Les ennuis commencent ....

    Bon, au risque de m'en prendre plein la figure par les autres blogueurs, je dois avouer que j'ai toujours eu du mal avec les romans de Vincent Villeminot. Après "Instinct" et "Réseau(x)" que je n'ai pas réellement apprécié, j'ai eu un peu peur de me lancer dans celui-ci. Et pourtant, c'est une très bonne découverte !

    J'ai très vite pris plaisir à découvrir ces trois personnages très différents : Charles est très discret et bosseur, malgré une relation difficile avec son père; Touk-E est le déconneur et glandeur avec beaucoup d'humour et enfin Selma, assez mystérieuse dû à sa condition de fille de mafieux recherché. Le trio fonctionne très bien même si le lecteur espère rapidement qu'il se transforme en duo Charles/Selma.

    Le seul petit bémol que j'ajouterai serait le manque de crédibilité de l'histoire. En effet, le final me semble un peu trop "gros" pour être réel et pour y croire. Malgré tout, on embarque facilement dans cette histoire et l'on passe un agréable moment avec Charles, Selma et Touk-E.

    Bref, une chouette découverte pour moi !

    Je remercie les éditions Nathan !

  • "Réseau(x)" de Vincent Villeminot

      

    1.JPG

     

    Sixie, 15 ans, est une jeune fille adepte des réseaux sociaux, notamment le DKB et sa partie nocturne MyDarkPlaces, où elle y raconte ses cauchemars. Sixie est une jeune fille anxieuse surtout depuis quelques temps car ses cauchemars de meurtres se réalisent parfois…

    A côté de ça, un groupe de gamers s’affrontent dans de grandes villes européennes et utilisent les réseaux sociaux pour promouvoir leurs parties grandeur nature. La police est sur le coup. Mais quel est le lien entre ce groupe organisé par Nada #1 et Sixie ?

     

    Ce roman est partout sur la blogosphère depuis quelques temps et les critiques sont diverses et variées. Après des échos de livres complexes et difficiles, j’avais un peu peur de me lancer dans cette histoire.

     

    Complexe ? En effet, la diversité et le nombre important de personnages font que ce livre peut paraitre assez compliqué. J’ai eu la chance de recevoir des petites fiches bien pratiques, qui m’ont permis de m’y retrouver parmi tous ces personnages.
    De plus, l’univers des réseaux sociaux et des jeux vidéo peut rebuter. Personnellement, je suis de la génération qui a grandi avec les ordinateurs, ce qui m’a aidé dans la compréhension du texte.

     

    Ce livre montre l’importance donné aux réseaux sociaux aujourd’hui et les possibles dérives qui pourraient existés. Un thème peu souvent traité à mon goût mais qui est pourtant d’actualité. On a souvent tendance à en dire trop sur internet et encore peu de gens savent que tout est enregistré et que cela peut vous nuire !

     

    Le rythme va crescendo, notamment grâce aux chapitres courts. De l’action en veux-tu en voilà ! A tel point que le lecteur n’a pas le temps de se former ses propres hypothèses, qu’elles sont déjà balayées en un revers.

     

    Malgré tout ces points positifs, je n’ai pas réussi à être plus emballé que ça… Pour moi, cette histoire est au final assez peu crédible et je me demande d’ailleurs ce que l’auteur pourra inventer dans le tome 2 ?
    De plus, la violence est largement présente tout au long de cette histoire, ce qui je pense mérite d’être souligné pour que le livre ne tombe pas dans toutes les mains.

     

    Bref, un livre au début assez complexe qui pourra trouver son lectorat pour les ados de plus de 15 – 16 voire 17 ans !

     

    Petite citation pour la route : « - Ce n’est pas seulement un réseau, Maldita. C’est le territoire de nos rêves. »

  • "Instinct Tome 1" de Vicent Villeminot

    instinct, tome 1, vincent, villeminot, métamorphose, animal

    Timothy Blackhills survit à un accident de voiture qui fut fatal pour ses parents et son frère Benjamin. Il se réveille à l'hopital après avoir cru s'être transformé en ours, juste après l'accident.
    Un psychiatre du nom de McIntyre vient le chercher et l'emmène en France dans un étrange institut. Là-bas, Tim a la forte impression d'être dans une secte et tente donc de s'enfuir. C'est alors que le professeur-psychiatre McIntyre prouve à Tim que la métamorphose animal existe vraiment ...

    Dans ce roman, le monde réel reste ce qu'il est, l'auteur a placé l'originalité de l'histoire dans le fait que certains individus se métamorphosent selon un cycle particulier, en une sorte bien précise d'animal.
    L'histoire, tout comme la lecture de ce livre, va crescendo. Si le début sert à l'auteur d'introduire les différents personnages, l'intrigue en elle même se déroule dans la deuxième moitié du livre.
    J'ai particulièrement aimé le fait que deux théories s'opposent au sein de l'institut, même si je trouve que cet aspect n'est pas assez mis en avant dans le livre (peut être dans le tome 2 ?).
    Quelques passages sont assez sanglants (sans pour autant entrer dans "le gore") sont à prévoir, surtout vers la fin.
    En ce qui concerne les personnages, le trio imaginé par l'auteur, à savoir Tim et ses deux collocs : Flora et Shariff, me semble approprié, bien que très différents les un des autres, et on se lie vite d'amitié avec eux !

    Cependant, ce livre reste une lecture agréable, malgré quelques longueurs, surtout au début de l'oeuvre. Je ne sais pas encore si je lirais le tome 2... pour l'instant ce n'est pas prévu, vu la tonne de livres qui m'attend, celui ci n'est pas une priorité !