Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman Adulte - Page 5

  • "A nos vies (presque) parfaites !" de Liz Fenton et Lisa Steinke

    nos,vies,presque,parfaites,liz,fenton,lisa,steinke,pocket

    Casey et Rachel sont amies depuis le lycée, mais aujourd'hui elles vivent des vies complètement différentes. Casey, célibataire, est une star du petit écran. Elle a tout sacrifié pour sa carrière. Tandis que Rachel a abandonné ses études lorsqu'elle est tombée enceinte. Aujourd'hui, elle est mère au foyer de trois enfants et mariée à John. Lors d'une soirée d'anciens élèves, elles se disputent, boivent un étrange cocktail et finissent le lendemain dans le corps de l'autre. Que s'est-il passé ? Vont-elles réussir à tenir le choc et à revenir dans leur propre vie ?

    J'avais énormément envie d'une histoire légère après avoir enchainé les SP, et depuis le temps que je voulais découvrir cette histoire, il était temps !

    Cette histoire de changement de corps m'a tout de suite fait penser au film "Dans la peau de ma mère", mais cette fois il ne s'agit pas d'une mère et sa fille, mais de deux meilleures copines. Bon, je dois dire que l'on devine assez facilement ce qui va se passer au cours de la lecture, mais franchement, cela fait parfois du bien de se laisser porter par l'histoire, sans rien en attendre.

    Casey et Rachel sont deux personnages différents, on se demande même comment elles ont pu être amies en menant des choix de vies si différents. On retrouve les concepts phare de l'amitié comme les bons moments ensembles, les souvenirs, mais aussi la jalousie. On sent que ce livre est écrit à quatre mains et que les deux auteures sont amies, car elles savent de quoi elles parlent.

    Un dernier petit mot sur la très chouette couverture qui illustre à merveille l'histoire et qui attire l'œil direct.

    Bref, un chouette roman détente sans prise de tête !

  • "Les loyautés" de Delphine de Vigan

    loyautés, delphine, de vigan, jc lattès

    C'est l'histoire d'Hélène, Théo, Mathis et Cécile. Quatre personnages qui se connaissent, se croisent mais cachent tous quelque chose au fond d'eux.

    Théo est un adolescent qui vit assez mal l'état de son père. En effet, celui ci s'est enlisé dans une sorte de dépression depuis son divorce avec la mère de Théo. Pour tenter d'oublier tout ça, Théo se plonge dans l'alcool. Hélène est la prof de Théo et Mathis. Elle devine assez vite que quelque chose cloche dans la vie de Théo et elle essaye de l'aider à tout prix, quitte à faire resurgir ses propres démons du passé. Mathis, quant à lui,  suit Théo dans ses conneries, mais tente de garder une certaine distance avec tout ça. Il s'inquiète également pour sa mère Cécile. Cette dernière a découvert plusieurs choses sur son mari et s'est surprise à parler toute seule à plusieurs reprises. Elle décide donc d'aller voir un psy.

    Ce n'est pas une surprise mais encore une fois, Delphine de Vigan m'a bluffé avec ce nouveau roman. C'est l'une de mes auteurs préférées, mais j'ai tardé à découvrir ce court roman, pourtant il se lit très rapidement.

    J'aime comment l'auteure parvient à décrypter l'humain sous toutes ses formes. Elle offre une réelle psychologie à chacun de ses personnages et nous donne un cadre qui parle à tous et nous y sommes parfois confronté au quotidien. 

    Le final m'a laissé sans voix, certain n'apprécieront pas mais perso j'ai accepté le parti pris de l'auteur.

    Bref un roman qui se dévore et que j'ai beaucoup aimé !

  • "Celui dont le nom n'est plus" de René Manzor

    celui dont le nom n'est plus.JPG

    En peu de temps, deux corps sont retrouvés chez eux, vidés de leurs organes. A chaque fois, une personne de leur entourage est retrouvée avec du sang sur les mains, mais elles ne se souviennent de rien. Mc Kenna, inspecteur de Scotland Yard et Dahlia Rhymes, criminologue sont chargés de cette affaire. L'avocat des meurtriers présumés, Nils Blake enquête lui aussi de son côté. Le temps est compté avant d'avoir un nouveau cadavre sur les bras...

    On m'avait dit beaucoup de bien de l'auteur René Manzor. Il me tardait donc de découvrir son univers et mon choix s'est porté sur ce roman : "Celui dont le nom n'est plus".

    Je suis ravie d'avoir découvert ce roman. Tout d'abord, les âmes sensibles devrait s'abstenir car les cadavres découverts par la police sont véritablement dans un sale état... L'originalité réside dans le fait que les présumés assassins ne se souviennent de rien et pourtant tout les accablent. Je ne vous en dirais pas plus mais cela m'a beaucoup rappelé le roman policier "Le chuchoteur" de Donato Carrisi. 
    Ce qui est également très intéressant ce sont les divers embaumements qu'ont subi les morts. C'est la spécialité de la criminologue Dahlia Rhymes et cela nous permet d'apprendre plein de choses.

    Le rythme est intense, prenant et plein de rebondissements. J'ai particulièrement aimé la relation qui unit McKenna, Dahlia Ryhmes et Nils Blake. Mais je ne vous en dirais pas plus, je vous laisse découvrir par vous-même ce bon thriller !

    Pour info, il est également disponible en format poche chez Pocket !

    celui,dont,nom,n'est,plus,rené,manzor,kero

  • "Magnifica" de Maria Rosaria Valentini

    magnifica,maria,rosaria,valentini,denoel,d'ailleurs

    Dans les années 50, Aniceto et sa femme Eufrasia ont deux enfants : Ada Maria et Pietrino. A la mort d'Eufrasia, Aniceto se met officiellement avec sa maîtresse Teresina, tandis qu'Ada Maria s'occupe de son petit frère. Un jour, elle rencontre un ancien soldat allemand qui se cache dans la montagne. De cette rencontre et de cet amour naitra une petite fille qui s'appellera Magnifica !

    Lorsque l'on m'a proposé de lire ce roman, j'ai eu un peu peur de m'ennuyer. Ce ne fut heureusement pas le cas !

    Nous plongeons au cœur d'un roman qui nous raconte l'histoire de quatre générations de femmes : Eufrasia, Teresina, Ada Maria et Magnifica. J'ai particulièrement apprécié l'histoire d'Ada Maria, qui correspond à une bonne partie du roman.

    C'est un roman qui se lit avec douceur et poésie. Si vous avez besoin que cela avance vite, passez votre chemin. Il faut savoir prendre son temps pour apprécier l'histoire de ces différentes femmes italiennes.

    Un petit mot sur la jolie couverture qui m'a tout de suite attiré.

    Bref, un bel hommage aux femmes à travers ces magnifiques portraits !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Petite citation pour la route : "Parfois il suffit d'aimer pour devenir quelqu'un ou quelque chose."

    Titre : Magnifica
    Auteure : Maria Rosaria Valentini
    Traductrice : Lise Caillat
    Editeur : Denoël
    Collection : & d'ailleurs
    Parution : 23 août 2018

  • "Le garçon derrière la porte" d'Alex Dahl

    garçon,derrière,porte,alex,dahl,city éditions

    Cécilia a une vie de rêve : un mari attentionné, deux petites filles charmantes et une jolie maison. Mais cet équilibre va être chamboulé par l'arrivée d'un petit garçon prénommé Tobias. Alors qu'elle va chercher l'une de ses filles à la piscine, la dame à l'accueil lui demande s'il serait possible pour elle de raccompagner Tobias chez lui. Cécilia accepte un peu à contre cœur, mais une fois à l'adresse indiquée, elle se rend compte qu'il s'agit d'une maison abandonnée. Elle décide alors de ramener le garçon chez elle. Mais tout cela est étrange. Qui est réellement Tobias ? Où sont ses parents ? Qu'est ce que cela signifie ?

    Lorsque l'on m'a proposé de découvrir ce roman, j'ai tout de suite été attiré par le titre, la couverture, et le résumé. Le début m'a un peu paru commun, dans le sens où j'avais l'impression d'avoir déjà lu ce genre d'histoire. Et puis, une fois l'intrigue bien mise en place, j'ai apprécié ce roman à sa juste valeur.

    Je suis plutôt du genre à être en empathie pour le personnage principal, mais ce ne fut clairement pas le cas ici. Dès le début, j'ai eu du mal avec la personnalité égocentrique de Cécilia et le fait qu'on sent qu'elle cache pas mal de choses. Et pourtant, cela ne m'a pas empêché d'apprécié cette histoire du début à la fin.

    J'ai aimé les différentes formes que prend ce roman. Nous avons l'histoire raconté par Cécilia, parfois par Tobias, mais également des extraits d'un journal intime ou de lettres. Cela donne un autre aspect au récit et permet au lecteur d'en apprendre davantage sur les divers personnages.

    Le final m'a surpris, je ne voyais pas l'histoire se terminait ainsi, mais je respecte le choix de l'auteure. C'est pourquoi ce fut une lecture agréable, mais pas un coup de cœur.

    Bref, un roman à suspense assez efficace !

    Je remercie les éditions City !

    Petite citation pour la route : "Si la vie m'a appris une chose, c'est : ne regarde pas en arrière, et ne regarde pas en avant non plus, fais juste de ton mieux à l'instant présent."