Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman Adulte - Page 5

  • "Le salon de beauté" de Melba Escobar

    salon,beauté,melba,escobar,denoël,sueurs,froides

    Karen est une jeune femme travaillant dans un salon de beauté de luxe de Bogotá. Sa vie bascule le jour où une de ses clientes, Sabrina, est retrouvée morte. La dernière personne à l'avoir vue vivante est Karen. Est-elle en danger ? Claire Dalvard, femme assez aisée qui fréquente le même salon de beauté, va tombée sous le charme de Karen et l'aider à découvrir ce qui est arrivée à Sabrina.

    Ce roman m'a interpellé, que ce soit par le résumé, mais aussi par sa jolie couverture. Et pourtant, le charme n'a pas opéré sur moi...

    Je n'ai pas réussi à accrocher aux personnages principaux, notamment celui de Karen. Cette jeune femme parait fragile et bienveillante, mais peu à peu, sa personnalité commence à changer et elle prend parfois de mauvaises décisions. J'ai eu du mal avec ce changement de personnalité qui vient assez brusquement dans le récit.

    J'ai également eu du mal à me repérer dans l'espace temps et aussi à savoir qui est qui. J'ai eu l'impression de survoler le livre sans réellement m'y attarder. Pourtant l'histoire avait tout pour m'y intéresser : les inégalités sociales, la Colombie (un pays que je connais pas bien), un polar de type féminin ...

    Apparemment, ce roman est une réponse féministe à la série Narcos diffusé sur Netflix (série que je n'ai pas eu l'occasion de voir donc je ne pourrais pas vous en parler) et sachez que les droits audiovisuels de ce livre ont été cédés à Netflix. Il me tarde donc de découvrir cette série et de pouvoir la comparer au livre.

    Bref, une petite déception pour ce polar colombien... Dommage !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Titre : Le salon de beauté (La Casa de la Bellaza)
    Auteur : Melba Escobar
    Traductrice : Margot Nguyen Béraud
    Editeur : Denoël
    Collection : Sueurs froides
    Parution : 3 Mai 2018

  • "Bye-bye, vitamines" de Rachel Khong

    bye-bye,vitamines,rachel,khong,les escales

    A trente ans, Ruth vient de se séparer de son fiancé. Elle se réfugie chez ses parents qui ont grandement besoin d'elle, car on vient de diagnostiquer la maladie d'Alzheimer à son père.

    Ce livre pourrait faire penser à quelque chose de joyeux et pétillant avec ces jolis citrons sur la couverture. Et pourtant, c'est un sujet délicat qu'aborde l'auteur, puisqu'elle traite de la maladie d'Alzheimer vu par un proche du malade.

    Le père de Ruth était un éminent professeur d'histoire qui ne comprend pas pourquoi il ne peut plus donner cours aujourd'hui. Ruth va faire de son mieux pour lui rendre la vie agréable, quitte à dépasser certaines limites. Elle va aussi faire face à certaines révélations et secrets de famille, qu'elle aurait préféré ne pas savoir.

    C'est également l'occasion pour Ruth de faire un point sur sa vie après sa rupture avec Joel.

    Le style de l'histoire m'a un peu dérouté. Cela partait un peu trop dans tous les sens pour moi et j'avais parfois du mal à me concentrer et à me repérer dans l'histoire.

    Bref, ce fut une lecture sympa mais que je vais avoir tendance à vite oublier ... !

    Je remercie les éditions Les Escales

    Petites citations pour la route : "ça fait longtemps que j'ai arrêté de me demander pourquoi il y a tant de gens fous. Ce qui me surprend, c'est qu'il y ait autant de gens sains d'esprit.

    "Partager des choses, c'est le début d'une histoire, et ne pas les partager, la fin."

  • "Underground" de S.L. Grey

     

    underground,s.l. grey,fleuve noir

    Un virus mortel décime petit à petit la population. Cinq familles survivialistes ont acheté un appartement dans Le Sanctuaire, sorte de bunker de luxe. Greg, à l'origine du projet, les enferme. Peu de temps après avoir fermé les portes, Greg Fuller est retrouvé mort. Et s'il y avait un tueur parmi eux ? Comment vont-ils sortir de là ?

    J'avais repéré ce livre sur le blog de Cajou et je dois dire que la couverture et le résumé m'avait beaucoup intrigué.

    Autant vous le dire tout de suite, nous n'apprenons pas grand chose du virus dans ce livre car l'auteur (ou plutôt les auteurs : Sarah Lotz et Louis Greenberg) a voulu s’intéresser de près à la vie en communauté au sein du Sanctuaire.

    Le début du roman nous permet de découvrir les cinq familles, Greg Fuller et Will, un homme qui a aidé Greg durant les travaux. Ainsi le lecteur peut se faire une petite idée sur chaque personnage. Et cela va être utile, puisqu'un jour, Greg est retrouvé mort. Tout porte à croire qu'il s'agit d'un meurtre. A partir de là, c'est le chaos dans le sanctuaire. On se demande alors qui a pu faire ça et pourquoi. Cela donne un côté enquête à l'histoire et ce n'est pas déplaisant.

    Le second problème est qu'ils sont bloqués et coupés du monde extérieur. Vont-ils réussir à sortir ? Et surtout comment ? Ils vont alors devoir affronter plusieurs problèmes...

    Ce roman se lit alors comme un récit survivialiste mais également comme un roman policier. On y découvre au final une histoire assez noire où chaque personnage a quelque chose de sombre ou tout simplement quelque chose à cacher.

    Concernant le rythme du récit, je l'ai trouvé assez inégal. En effet, à certain moment on le dévore et à d'autres moments, c'est assez calme, à la limite de l'ennui. Ce qui me fait dire qu'il y a du bon et du moins bons dans ce roman. Malgré tout, le final m'a plu et m'a un peu surprise.

    Bref, un roman survivialiste sympa mais sans plus ! 

  • "Les yeux couleur de pluie" de Sophie Tal Men

    yeux, couleur, pluie, sophie, tal ,men, le livre de poche

    Marie-Lou, originaire d'Isère, doit s'exiler en Bretagne pour réaliser son internat en neurologie. Pas facile de s'habituer à ce changement énorme ! Heureusement, elle sera bien entourée : Farah sa collègue interne, Anna sa coloc, ... ou encore Matthieu, un interne en ORL qui ne la laisse pas indifférente. Marie-Lou va-t-elle réussir à se faire à sa nouvelle vie ?

    J'avais beaucoup entendu de bien de ce livre par une amie qui lit beaucoup et qui travaille dans le milieu hospitalier. Je lui ai fait confiance et je ne regrette pas mon choix !

    Autant vous le dire tout de suite : je l'ai dévoré ! Commencé un soir, je l'ai fini le lendemain ! J'ai réellement accroché dès le départ au personnage de Marie-Lou. J'ai adoré son courage de débarquer dans une ville inconnue, sans connaître qui que ce soit (j'en serais d'ailleurs incapable), son humour, ses choix et ses doutes.

    On sent tout de site que l'auteur est médecin, qu'elle est passée par là et qu'elle sait de quoi elle parle. Cela rajoute une touche d'authenticité à l'histoire, aux personnages et au décor. Malgré tout, l'auteur précise bien que ce récit n'est pas autobiographique mais qu'elle s'est inspirée de son vécu.

    J'ai apprécié l'histoire ambigüe entre Marie-Lou et Matthieu. J'ai d'ailleurs hâte des les retrouver dans le second roman de l'auteur "Entre mes doigts coule le sable".

    Enfin, l'auteur parvient à rendre un bel hommage à Brest et à la belle région de Bretagne. ça donne envie d'y aller quelques jours  et pourquoi pas d'aller flâner du côté de la rue du Bois-Amour ! ;)

    Bref, un chouette roman contemporain qui mêle romance, nouveau départ et milieu hospitalier !

  • "C'est où, le Nord ?" de Sarah Maeght

    c'est, où, nord, sarah, maeght, albin michel

    Ella est une jeune femme originaire de Dunkerque, prof de français à Paris. ça ne va pas très fort avec son copain Victor depuis que celui-ci est au chômage. Au collège, elle reçoit de mystérieux santons mutilés. Qui lui envoie ceci ? Et pourquoi ? A travers son quotidien et ses rencontres, Ella tente de percer ce mystère...

    J'avais vu plusieurs fois ce livre sur d'autres blogs littéraires et comme l'auteur vient du Nord (ma région ^^), cela m'a tout de suite attirée.

    Le livre s'ouvre sur une belle préface écrite par Katherine Pancol, qui nous prévient : nous n'allons pas lâcher ce bouquin et surtout nous allons adorer. Et effectivement, j'ai beaucoup aimé !

    L'auteur s'attarde à nous faire découvrir une galerie de personnages aux caractères variés et un tantinet excentriques. Ella est bien sûr au centre de tous ses portraits et on s'attache rapidement à elle. J'ai également adoré Klaus son poisson rouge éclopé, son meilleur ami gay Théo, la folle Lou, et j'en passe ... !

    J'ai particulièrement aimé le style de l'auteur, qui n'est pas sans rappeler celui de Katherine Pancol. Pas étonnant donc que cette dernière ait adoré ce roman ! L'histoire est assez simple au final mais reflète assez bien notre société contemporaine. C'est très plaisant à lire et d'ailleurs je l'ai lu en à peine deux jours !

    Bref, un roman contemporain sympa à découvrir !

    Petite citation pour la route : " - Je vous jure, madame, le télé-achat, c'est pareil que la vie.
    - Comment ça ?
    - C'est jamais comme à la télé."