Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Roman Adulte

  • "Nos promesses sont éternelles" de Camille Challes

    promesses,éternelles,camille,challes,city

    A ses quarante ans, Justine pète un câble et a besoin de faire un point sur sa vie. Pendant une semaine, elle part loin de son mari, de ses enfants, de son boulot, pour réfléchir. Elle se souvient de ses rêves d'enfance et décide de partir à la recherche de ses amis de lycée. Ont-ils mieux réussi qu'elle ?

    La crise de la quarantaine s'illustre parfaitement dans ce roman. Justine pète un câble lorsqu'elle s'aperçoit que son mari ne la connait pas (il lui a préparé une fête surprise alors qu'elle déteste ça, et il lui a offert un appareil à smoothie pour ses 40 ans !), que son job l'accapare plus qu'il ne le faudrait et qu'elle s'éloigne de sa fille aînée. Elle plaque tout pour réfléchir sur sa propre vie et ses rêves abandonnés. Elle en profite pour revoir ses amis d'enfance pour peut-être comprendre comment elle a pu en arriver là et pourquoi pas apprendre quelques secrets bien gardés.

    Ce roman plaira énormément aux adeptes de littérature abordant le développement personnel, car ce livre est une réelle remise en question d'une vie en général. C'est une véritable introspection qu'entreprend le personnage de Justine. Elle va alors s'écouter beaucoup plus, devoir faire des choix et apprendre des secrets bien enfouis.

    J'ai aimé voir l'évolution du personnage de Justine et découvrir certaines révélations surprises qui offrent pas mal de rebondissements. C'est un roman qui se lit bien et rapidement. Le lecteur aura envie d'aller jusqu'à la fin pour savoir si le personnage de Justine arrivera ou non à enfin trouver la paix.

    Un petit bémol sur la couverture qui ne fait pas écho du tout au livre. En la voyant, on s'attend à avoir une histoire d'amitié entre nanas en plein été, alors qu'on y est pas du tout. Dommage !

    Bref, un roman contemporain sympa à découvrir !

    Je remercie les éditions City !

  • "Archer's voice" de Mia Sheridan

    archer,voice,mia,sheridan,jai lu

    Bree Prescott a tout plaqué pour s'installer dans la petite ville de Pelion. Elle a fui un épisode traumatisant et a décidé de commencer une nouvelle vie. Son premier contact à Pelion se trouve être Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui a perdu sa voix suite à un terrible accident. Alors que les autres habitants lui conseillent de ne pas l'approcher, Bree va petit à petit se rapprocher de lui et pourquoi pas percer le mystère qui l'entoure ?

    Je n'avais rien entendu ou lu sur ce livre, mais l'auteure a écrit "Léo" que j'avais bien aimé. Le résumé de ce livre me tentait bien et j'avais envie d'une lecture légère. Ce livre remplit parfaitement cette mission.

    Tout commence avec l'arrivée de Bree dans cette petit ville bordée d'un lac. On ne sait pas tout de suite chez elle ce qui a pu provoquer sa fuite, mais on pressent qu'elle a du beaucoup souffrir, d'où sa venue dans un petit coin paumé. C'est aussi le cas pour le personnage d'Archer. Il ne parle pas et semble tout droit sorti d'une caverne. Personne ne fait plus attention à lui. Personne sauf Bree qui est intrigué par ce fameux personnage.

    Pas besoin de vous dire que ce livre est une romance, marquée par des personnages au passé difficile. Ils vont petit à petit se livrer et pourquoi pas se débarrasser de leurs chaînes respectives. Il n'y a pas de grands bouleversements mais ce n'est pas forcément ce que je cherchais en débutant ce livre. J'avais envie d'une lecture détente et ce fut le cas ! D'ailleurs, je viens d'acquérir un nouveau roman de l'auteure dans ma PAL ! Affaire à suivre donc !

    Bref, une chouette romance idéale pour se détendre !

  • "Toutes blessent, la dernière tue" de Karine Giebel

    toutes,blessent,dernière,tue,karine,giebel,belfond

    Tama est une esclave depuis son arrivée en France. Elle est sévèrement punie lorsqu'elle répond ou fait une erreur. Elle ne connait que la servitude jusqu'au jour où une rencontre changera le cours de sa vie.
    Gabriel est un homme reclus dans un coin paumé. Depuis la perte de Lara, il s'efforce de se venger en tuant des hommes ou des femmes. Jusqu'au jour où une inconnue blessée trouve refuge chez lui. Qui est-elle ?

    Inutile de vous dire que Karine Giebel est l'une de mes auteurs préférés. Et pourtant cette fois ci je ne me suis pas ruée vers ce livre car le côté "gros pavé" me faisait un peu peur. Et pourtant, j'ai dévoré ce livre en a peine deux jours ! On ne voit pas le temps passé malgré les épisodes durs et douloureux contés par l'auteure.

    En effet, l'auteure nous parle ici de l'esclavage domestique à travers le personnage de Tama. Cette enfant de sept ans, originaire du Maroc, se voit arriver en France avec l'espoir d'aller à l'école et d'avoir une vie meilleure. Erreur ! Elle se retrouve à devoir tout faire dans une famille bourgeoise qui la maltraite à la moindre occasion. On se prend rapidement d'affection pour la petite Tama qui grandit rapidement et qui aime les livres par dessous-tout.

    Et puis d'autres chapitres sont consacrés à Gabriel, une âme perdue au fin fond de la France. Il a perdu un être cher et voue le reste de sa vie à venger sa mort. Alors quand une jeune femme blessée débarque chez lui, sa vie va en être complètement bouleversée. Va-t-il réussir à ouvrir son cœur jusque là totalement fermé ?

    Très vite, on se demande si les deux histoires de Tama et Gabriel sont liées. Mais c'est sans compter sur le talent de l'auteure pour nous surprendre jusqu'à la dernière page. J'adore être surprise dans un livre et cela a fonctionné encore une fois.

    Le style de l'auteure est toujours le même : des thèmes forts, parfois violents, des phrases courtes, une ambiance et un décor réaliste. Alors certes c'est un sacré pavé de 736 pages mais je peux vous assurer que vous ne verrez pas le temps passé en compagnie de Tama et Gabriel.

    Bref, une réussite !

    Petites citations pour la route : "A chaque livre, j'ai l'impression qu'une porte s'ouvre quelque part dans ma tête. Les verrous cèdent, les uns après les autres. Un livre, c'est comme un voyage dans l'espace ou le temps. Dans l'âme des hommes, dans la lumière ou les ténèbres. Du coup, les histoires que j'invente sont de plus en plus complexes. Je crois que si j'étais privée de livres, ça me tuerait."

    "Les hommes sont fous, je crois. Mais leur folie est passionnante."

    "Parce que vivre, c'est ça. Vivre c'est avoir peur, avoir mal ! Vivre c'est risquer. Vivre, c'est rapide et dangereux. Autrement, ça s'appelle survivre."

    "- La vie n'est qu'une série de questions… Espérons que la mort sera une série de réponses."

     

    Bonne nouvelle, il sort en poche le 21/11/2019 chez Pocket !

    toutes,blessent,dernière,tue,karine,giebel,belfond

  • "Le malheur du bas" d'Inès Bayard

    malheur,bas,inès,bayard,albin michel

    Marie et Laurent forment un couple de parisiens heureux. Leurs carrières sont au top, il ne leur manque plus qu'à devenir une famille. Mais tout ne va pas se passer comme prévu... surtout quand Marie tombe enceinte après avoir été violé par son patron. Qui est le père du bébé ? Doit-elle en parler ? Mais surtout comment vivre après tout ça ?

    Lors de la rentrée littéraire, ce roman m'a tout de suite interpellé. Alors lorsque j'ai pu le lire grâce à mon boulot, je n'ai pas hésité une seconde... malgré le sujet assez difficile.

    Autant vous le dire tout de suite, le premier chapitre raconte la fin du roman. Cette construction littéraire si particulière m'a tout de suite rappelé le roman "Chanson douce" de Leïla Slimani.

    Nous plongeons au cœur de la vie de Marie. Cette trentenaire bobo travaille en banque, est mariée à Laurent, et vit à Paris. Tout leur sourit et pour continuer dans le schéma du couple typique, ils décident de fonder une famille. Oui mais voilà qu'un soir, le patron de Marie la raccompagne en voiture et en profite pour la violer. A partir de là, la vie de Marie bascule. Elle décide de se taire (suite aux menaces de son patron) et tente de survivre à ce drame. Sauf que la nature en a décidé autrement : elle tombe enceinte. Oui mais de qui ? Au fur et à mesure, Marie s'enfonce dans ses mensonges et dans une dépression auquel le lecteur assiste impuissant...

    C'est un roman terrible, dramatique, et avec un petit côté malsain. Surtout que le lecteur sait d'avance comment cette histoire va se terminer. Le but du livre est alors de savoir comment et pourquoi cela se terminera ainsi. Et pourtant, ce livre a réussi à me surprendre. D'ailleurs, en refermant ce livre, je me suis exclamée "wahou" et j'ai eu terriblement envie d'en discuter (mon chéri en a d'ailleurs fait les frais ^^).

    Bref, un livre dérangeant que je ne suis pas prête d'oublier !

  • "Maintenant que tu le dis" de Kristan Higgins

    maintenant, que, dis, kristan, higgins, harper collins poche

    Nora Stuart, gastro-entérologue, revient sur son île natale après l'avoir soigneusement évitée depuis plusieurs années. Elle espère y retrouver sa mère et sa nièce Poe, mais l'accueil semble plutôt froid. Et c'est également le cas pour la plupart des habitants de l'île qui semblent avoir une rancune tenace contre Nora. Mais celle ci n'a pas dit son dernier mot et a bien l'intention de passer un bel été sur l'île de Scupper Island.

    Il y a quelques temps, je découvrais le style de l'auteure Kristan Higgins avec le titre "Toutes ces choses qu'on n'a jamais faites", et cela m'avait tellement plu que j'ai tout de suite accepté de recevoir son dernier roman sorti en poche "Maintenant que tu le dis" !

    Le personnage de Nora Stuart m'a beaucoup plu. C'est une jeune femme qui en a bavait dans la vie : au lycée, elle a pris énormément de poids dû au fait que son père l'ait abandonné et que sa sœur ait changé de comportement vis à vis d'elle. Elle a subit plusieurs humiliations mais grâce à son travail et ses efforts, elle a pu s'en sortir et devenir une brillante médecin. Mais cela n'a pas plu à certaines personnes qui ont bien décidé de le lui faire payer...
    S'ajoute à cela un contexte familial et amoureux désastreux : sa sœur est en prison et Nora vient de se séparer de son copain. Je vous laisse découvrir les raisons de tout cela par vous même, car elles montrent que le personnage de Nora a su rebondir malgré tout ce qu'elle a souffert.

    Malgré tout, l'auteure nous montre une facette optimiste et jovial de Nora. C'est ce qui fait de ce roman un livre feel good comme je les aime et qui parlera à pas mal de personnes différentes. A la lecture de ce livre, on peut réellement et facilement s'imaginer le type de vie tranquille des personnages vivant sur Scupper Island. C'est un roman idéal à découvrir en vacances, au calme, loin du tumulte des grandes villes et du boulot stressant !

    J'ai vraiment adoré cette lecture, pour preuve je l'ai dévoré en à peine quelques jours ! Je sais dorénavant que je lirais d'autres livres de Kristan Higgins, c'est sur et certain !

    Je remercie les éditions Harper Collins !