Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coup de Coeur ! - Page 5

  • "Vertige" de Franck Thilliez

    vertige.jpg

    Jonathan Touvier, ancien alpiniste, se réveille au fond d'un gouffre avec deux autres hommes qu'il ne connait pas : l'un s'appelle Farid et l'autre Michel. Jonathan est attaché par les poignets, Farid aux chevilles et Michel est libre de ses mouvements, sauf qu'il porte un masque de fer et que celui ci explosera si Michel s'éloigne de plus de 50 mètres des deux autres.
    Ils disposent de peu de moyens pour survivre, quelques nourritures et vêtements et une tente.
    Ils s'interrogent alors : Pourquoi sont-ils ici ? Quel est le lien qui les unit ? Combien de temps vont-ils resté ici ? Qui est derrière tout ça ? Ou encore comment vont-ils survivre ?

    J'ai eu la chance de rencontrer Franck Thilliez en chair et en os il y a peu de temps et donc pour préparer tout ça, je me suis plongé dans un de ces livres. Un de ses derniers de préférence. J'ai choisi Vertige car l'auteur ne reprend pas ses personnages récurrents que sont Scharko ou encore Lucie.

    Je dois dire que j'ai été bluffé et totalement prise dans l'histoire de Vertige de A à Z ! Impossible de poser le bouquin avant de ne savoir le fin mot de l'histoire. L'atmosphère de ce huis-clos est totalement angoissante mais l'histoire est tellement prenante qu'on ne peut s'empêcher de continuer à lire ! Je me suis d'ailleurs plusieurs fois demandé : "Mais où va-t-il chercher tout ça ?" ^^

    Chaque chapitre commence par une citation, un extrait de livre ou des pensées en rapport avec les conditions pour survivre en montagne. Parfois ce sont même des citations du personnage de Jonathan Touvier, ancien alpiniste. J'ai trouvé ce petit côté aventure et sportif du livre très intéressant et je n'aurais pas cru retrouver ceci dans un polar.

    En tout cas, Franck Thilliez nous fait nous interroger sur l'âme humaine. Que ferions-nous à leur place ? Serait-il question d'alliance, de pacte, d'entraide ou au contraire d'individualité et d'égoïsme ? On avance petit à petit dans l'histoire et on apprend au fur et à mesure les réponses. On réfléchit sur tel ou tel actes, on se demande si nous aurions fait pareil ou pas, on se met à leur place ou au contraire on les juge et on les condamne...

    Bref, un roman qui ne vous laisse pas indifférent et un coup de coeur pour moi ! :)

     

    http://img405.imageshack.us/img405/4315/thrillerp.png

    Baby Challenge Thriller : 7 livres lus !!

  • Mes coups de coeur 2012

    Tout d'abord je vous souhaite une très bonne année 2013 !

    Santé, bonheur... et une année livresque pleine de découvertes et de bonnes surprises !

     

    Voici mes coups de coeurs 2012 :
    (cliquer sur l'image pour accéder à ma chronique)

    ROMANS

     

    grâce.JPG

    le confident.JPG

    la liste de mes envies.JPG

    puis, paulette, barbara, constantine

    vivement l'avenir.JPGnos séparations.JPG

     

    ROMAN POLICIER

     

    de bons voisins.JPG

     

    DOCUMENTAIRE ADULTE

     

    détourner.JPG

     

    ROMAN JEUNESSE

     

    carnet rouge.JPG

     

    DOCUMENTAIRE JEUNESSE

     

    1.JPG

     En espérant que 2013 soit aussi bonne que 2012 côté livresque !

  • "Grâce" de Delphine Bertholon

    grâce.JPG

    En 1981, Grâce Bataille écrit ses pensée et ses humeurs dans un carnet destiné à son mari Thomas souvent sur la route, comme s'il s'agissait d'un journal intime. On comprend petit à petit que Grâce soupçonne son mari d'adultère avec la jeune fille au pair : Christina.
    Plusieurs années plus tard, nous avons Nathan, le fils de Grâce et Thomas, qui écrit à sa femme Cora décédée à la naissance des jumeaux Colin & Soline.
    Deux types d'écrits à des années d'intervalles vont révéler plusieurs secrets de famille...

    L'auteure nous donne deux narrateurs principaux : tout d'abord Grâce, dont le nom est le titre du roman. Elle écrit par besoin, n'osant se livrer à personne. Elle expose donc ses rancoeurs et ses doutes à son mari à travers un carnet. Pourtant celui ne le lira jamais ... Puis c'est au tour de Nathan d'écrire à sa femme Cora, sa vie sans elle et bien sûr la vie de leurs deux enfants. Les écrits de Nathan commencent à l'approche de Noël où la tradition veut qu'ils se retrouvent chez Grâce avec sa soeur Lise.

    J'avais beaucoup aimé "Le confident" d'Hélène Grémillon notamment par ce système de correspondance/journal intime et par le fait que le récit se perdait dans deux époques différentes. J'ai retrouvé ces deux points dans le livre de Delphine Bertholon.
    C'est très bien écrit et on virevolte sans difficulté des années 80 à aujourd'hui et des écrits de Grâce à ceux de Nathan. On suit petit à petit les découvertes et les secrets bien enfouis qui refont surface au fur et à mesure de la lecture. On comprend mieux certaines choses, certains personnages et aussi certains actes...
    Le suspense est au rendez vous, on tourne les pages pour en apprendre davantage jusqu'au final qui m'a laissé sans voix... Une petite note fantastique s'insinue par ci par là et on a hâte d'avoir les dernières explications logiques...

    Ne vous laissez pas distraire par cette couverture noire qui ressemble aux livres policiers. Il y a certe de la noirceur chez les Bataille mais ce livre ne se range pas dans les polars ! Il faut mieux se laisser bercer par cette famille qui ne nous dit pas tout !

    C'est un coup de coeur pour moi et je le recommande chaudement !

    Petites citations pour la route : "La vie est une suite de choix plus ou moins réfléchis, de hasards heureux ou malheureux, rencontres, bifurcations, prendre à droite, prendre à gauche, mille destins différents à chaque carrefour, et puis des évidences."

    "L'amour, c'est comme la météo : sans arrêt, on se trompe."

    Prix Confidentielles : 2/14

  • "La liste de mes envies" de Grégoire Delacourt

    la liste de mes envies.JPG

    Jocelyne Guerbette tient une mercerie à Arras. Elle est marié à Jocelyn et a deux enfants : Romain et Nadine. Pour s'occuper et par passion aussi, elle tient un blog sur sa mercerie. Poussée par ses deux copines les jumelles, Jocelyne joue à l'euro-millions et à sa grande surprise, gagne 18 million d'euros. Après mûre réflexion, elle décide de ne le dire à personne, ni à son mari, ni à ses enfants, ni à ses copines et encore moins au reste du monde. Mais pour rendre cela un peu concret, elle s'invente une liste de ses envies...

    J'ai lu le best-seller de l'année ! Cet auteur sorti de nulle part (enfin si de ma région quand même !) qui avait écrit "L'écrivain de famille", passé quasi inaperçu pour ma part, nous livre ici un roman assez court et nous présente une narratrice que l'on ne peut qu'apprécier. Jocelyne a ce je ne sais quoi d'attachant et d'humain ! En tant que lectrice, j'ai cherché à m'identifier à elle et je me suis posé pas mal de questions : que ferais-je si moi aussi je gagnais une telle somme ? Ferais-je comme Jocelyne ?
    On s'est tous posé ce genre de questions à partir du moment où l'on a joué au moins une fois dans sa vie ! C'est un pari gagné pour l'auteur de faire réfléchir et d'interroger le lecteur ! Vous l'aurez compris, nous avons ici un petit côté philosophique sur les valeurs tels que l'argent ou le bonheur !

    J'ai retrouvé un petit goût de Barbara Constantine ou encore de Marie Sabine Roger quant aux valeurs humaines et à l'optimisme marqués dans ce roman ! J'avais d'ailleurs vu la venue de Grégoire Delacourt à l'émission "La Grande Librairie" sur France 5, où François Busnel, le présentateur disait que beaucoup de monde ont cru au départ qu'il s'agissait d'une femme derrière ce livre !

    C'est un roman qui se lit très vite, il n'est d'ailleurs pas très épais. Personnellement, il ne m'a tenu qu'un week-end et d'habitude, le week-end c'est assez rare que je lis !
    J'ai apprécié les divers rebondissements au fur et à mesure de ma lecture et je n'attendais pas à certaines choses, comme quoi l'auteur a su me surprendre !

    C'est pour moi un petit coup de coeur car j'ai beaucoup aimé la réflexion sur moi même faite après la lecture et surtout que ce livre se lit très facilement !

    Petites citations pour la route : "Il n'y a que dans les livres que l'on peut changer de vie. Que l'on peut tout effacer d'un mot. Faire disparaître le poids des choses. Gommer les vilenies et au bout d'une phrase, se retrouver au bout du monde."

    "Etre riche, c'est voir tout ce qui est laid puisqu'on a l'arrogance de penser qu'on peut changer les choses. Qu'il suffit de payer pour ça."

    "Parce que nos besoins sont nos petits rêves quotidiens."

    "Le bonheur.
    Mon bonheur en tout cas. Le mien. Avec ses défauts. Ses banalités. Ses petitesses. Mais le mien.
    Immense. Flamboyant. Unique."

    "Je suis aimée. Mais je n'aime plus."

    Et en prime, je vous laisse la vidéo de l'émission "La Grande Librairie"

  • "Nos séparations" de David Foenkinos

    nos séparations.JPG

    Alice et Fritz sont ensembles, s'aiment mais se disputent souvent et donc se séparent régulièrement !

    C'est la première fois que je résume un livre en une phrase et pourtant cela ne veut pas dire que rien ne ressort de ce livre, bien au contraire !
    David Foenkinos, un de mes auteurs chouchous, nous plonge ici dans l'univers du couple et des sentiments.

    On assiste à l'histoire d'Alice et Fritz, deux amoureux qui s'aiment, mais qui fait que, parfois la vie y met son petit grain de sel et que tout part en c****** ! On a beau s'aimer parfois c'est difficile... !
    La vie de couple, les mensonges, les engueulades, les tromperies (bien que je ne cautionne pas cet aspect) mais aussi les sentiments, l'amour, l'amitié, le besoin de l'autre, bref beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman à travers ces deux personnages.
    L'auteur nous fait réfléchir sur les sentiments humains et dresse, tout compte fait, le portrait d'un couple ordinaire, à qui il arrive des hauts et des bas !
    On retrouve bien sur le style particulier de Foenkinos, notamment les petites digressions par ci par là, ici noté sous la forme de biographie de personnages (à noter que Fritz travaille pour les dicos Larousse ^^)

    Je l'ai lu en deux jours, autant dire très vite et c'est pour moi toujours un coup de coeur de lire des romans de cet auteur ! L'histoire est assez originale même si elle met en avant deux personnes que l'on pourrait croiser dans la rue. C'est ce qui fait je pense, la particularité de cet auteur, s'intéresser au quotidien et avoir la manière d'en parler terriblement bien !

    Bref, que du bonheur ! ^^

    Petites citations pour la route : "Je vis en ne cessant de penser qu'un jour je ne vivrai plus. Cela permet beaucoup d'emanations positives, notamment de savourer chaque moment vécu : je suis capable de trouver un petit quelque chose de sympathique aux instants les plus minables."

    "C'était peut-être cela que nous devions faire pour être heureux ensemble, colorier en noir les négations."

    "Je devais vivre mon bonheur avec un compte à rebours du malheur dans le coeur."