Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

denoel

  • "EVJF" de Liz Blackrock

    EVJF, liz, blackrock, denoël, hildegarde

    Amandine va bientôt se marier avec Thomas. Elle est en panique concernant les préparatifs du mariage et le fait d'intégrer sa belle famille plutôt huppée. Mais pour l'heure, c'est le weekend de son enterrement de vie de jeune fille, organisé par sa témoin Justine, accompagnée de ses demoiselles d'honneur : Charlotte, Vanessa, Eva et Constance. Malgré un début prometteur, les choses ne vont pas se dérouler comme prévues...

    J'ai tout de suite été attirée par le titre, la couverture et le résumé où l'on annonce un enterrement de vie de jeune fille qui va tourner au désastre !

    Tout avait pourtant bien commencé pour Amandine. Sa témoin et ses demoiselles d'honneur lui ont fait une surprise en la kidnappant pour le weekend entier ! Résultat : elles partent dans la maison de campagne d'Eva, près de Marseille. Au programme : restaurant étoilé, dégustation de vin, soirée salsa, spa, ... et j'en passe ! Le hic c'est que les cinq nanas ne se connaissent pas vraiment et ont des personnalités bien tranchés (enfin presque toutes !).

    On pressent assez vite qu'il y a pas mal de non-dit et de secrets qui entourent cette bande d'amies. Les révélations vont se faire au fur et à mesure du weekend et le lecteur appréciera ces petits rebondissements.

    J'ai beaucoup aimé cette histoire que j'ai dévoré en à peine deux jours. Le style est très accessible, léger, un vrai chick-lit ! Cela m'a beaucoup rappelé certains moments des EVJF auxquels j'ai déjà participé : rancœurs, les jalousies, les détails gênants révélés, mais aussi les parties de rigolade, les bons moments et le simple fait d'être ensemble !

    Bref, un chouette roman qui rappellera des souvenirs aux nanas passées par là ! ;)

    Je remercie les éditions Denoël !

    Titre : EVJF
    Auteur : Liz Blackrock
    Editeur : Denoël 
    Parution : 1er mars 2018

  • "La guerre des mères" de Kaui Hart Hemmings

    guerre,mères,kaui,hart,hemmings,denoël

    Mele Bart est une jeune maman, célibataire de 28 ans. Elle a eu Ellie avec Bobby, son ex, qui va bientôt se marier. Mele est invitée au mariage mais ne sait pas encore si elle va y aller. Pour se changer les idées, elle s'inscrit à un concours de recettes de cuisine organisé par le Club des Mamans de San Francisco. Elle trouve l'inspiration auprès de son groupe d'amis/mamans au détour de leur anecdote sur leur vie de parents.

    En voyant la couverture et le résumé de ce livre, je m'attendais à un livre humoristique sur la parentalité. En réalité, c'est plus un roman contemporain sur une maman qui a eu du mal à trouver sa place auprès d'une communauté assez sectaire. Malgré tout, elle a fini par trouver un groupe de mamans (et un papa) où elle se sent bien malgré leurs différences.

    La vie de Mele n'a pas toujours été facile, surtout quand Bobby, le père de sa fille, lui annonce qu'il a, en réalité, une double vie et qu'il va se marier !!! L'invitation au mariage est une torture pour elle. Heureusement, elle est bien entourée par son groupe d'amis et parents composé d'Annie, Georgia, Barrett et Henry. Ces derniers s'amusent à lui livrer des anecdotes de leurs vie de parents pour l'aider à constituer des recettes pour le concours. En effet, Mele aime réaliser de nouveaux plats en fonction de l'histoire qui lui est contée. Ainsi, on découvre des situations cocasses, assez drôles, parfois gênantes ou humiliantes, mais qui parleront sans aucun doute aux jeunes parents.

    J'ai mis pas mal de temps à lire ce livre. Pas parce je n'aimais pas, mais plutôt parce que j'étais pas mal occupée, du coup, je n'arrivais pas à me concentrer dessus, ce qui ne m'a pas aidé à apprécier ce roman à sa juste valeur. Dommage pour moi ! Et puis, il faut aussi signaler que je ne suis pas encore maman, ce qui n'arrange pas les choses !

    Bref, un roman sympa qui parlera aux parents !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Petites citations pour la route : "Parfois la vie est simple et fantastique, et tout s'additionne parfaitement. Et puis cette parenthèse se termine et nous laisse en manque."

    "L'amitié est censée vous rendre plus fort, et non vous diminuer."

     

    Titre : La guerre des mères (titre original : How to party with an infant)
    Auteur : Kaui Hart Hemmings
    Traductrice : Mélanie Trapateau
    Editeur : Denoël
    Parution : 8 Février 2018

  • "La nuit passera quand même" d'Emilie Houssa

    nuit, passera, quand, même, émilie, houssa, denoël

    Squatsh Bernstein est un enfant discret. Il aime s'enfermer aux toilettes pour réfléchir, la danse mais aussi la boxe, et par dessous tout, passer du temps avec sa petite sœur Marie. Dans les années 40/50, nous suivons ainsi l'enfance et l'adulte que deviendra Squatsh, de la Normandie à Paris.

    L'auteur s'est inspiré d'un personnage secondaire du film "Victor Victoria" de Blake Edwards. Il s'agit de Squash Bernstein dont l'auteur a décidé de rajouter un "t" dans le prénom. Ce personnage est garde du corps et révèle son homosexualité à son patron. Émilie Houssa s'est inspirée de cette scène et de ce personnage pour lui inventer une vie. Ainsi, elle imagine un petit garçon discret, parfois un peu à part. Elle imagine également une famille autour de lui : un père effacé, une mère qui a ses préférences, un grand frère idéal et une petite sœur aimante. Cette famille va connaître pas mal de bouleversements, que l'on observe avec les yeux de Squatsh. Ainsi le lecteur apprend à connaitre et à découvrir ce fameux Squatsh Bernsetin jusqu'à la fameuse scène de la révélation de son homosexualité à son patron.

    J'ai beaucoup aimé découvrir ce personnage et son histoire qui peut paraitre assez banal à première vue. L'auteur redonne vie et importance à un personnage secondaire, voir effacé, et lui permet de prendre la première place et de devenir enfin le personnage principal.
    J'ai apprécié le style d'écriture quasi poétique de l'auteur. Concernant le rythme du récit, je ne me suis pas ennuyé une minute durant ma lecture, même si je suis plutôt adepte des rebondissements et des romans dit "page-turner".

    Je comprends le coup de cœur des éditions Denoël pour ce roman, par son aspect poétique et émouvant. C'est également ce qui m'a poussé à accepter de lire ce roman.

    Bref, une belle plume et une belle découverte !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Titre : La nuit passera quand même
    Auteur : Emilie Houssa
    Editeur : Denoël
    Parution : 11 janvier 2018

  • "Le chemin de la plage" d'Anna Fredriksson

    chemin,plage,anna,fredriksson,denoël

    Jenny est au plus bas. A quarante ans, elle s'apprête à divorcer après avoir découvert que son mari l'a trompe. Pour essayer de lui remonter le moral, ses amies lui proposent de partir quelques jours en vacances. Au programme : visiter la région d'Österlen à vélo. Mais l'ambiance va peu à peu se ternir quand Jenny découvre que l'une de ses amies était au courant de l'infidélité de son mari...

    J'avais beaucoup aimé les romans précédents d'Anna Fredriksson (Rue du bonheur et La maison de vacances), il me tardait donc de découvrir son dernier roman : "Le chemin de la plage".

    Ce titre pourrait faire penser à un livre détente idéal pour lézarder sur la plage au soleil... et pourtant ce roman est beaucoup plus profond qu'il n'y parait. En effet, l'auteur nous parle de sujets forts que l'on peut être amener à rencontrer au quotidien. Le premier concerne la vie intime : le couple et la fidélité. On découvre le couple Jenny-Johan. Il semble idyllique et Jenny se souvient des bons souvenirs. Mais peu à peu, elle nous livre quelques indices qui explique le début des problèmes...

    A côté de sa vie privée, Jenny nous fait part de sa vie professionnelle. Celle ci a beaucoup évoluée et Jenny se retrouve à un poste de responsabilité. Ce qui pourrait être une bonne nouvelle, ne le sera pas pour longtemps. En effet, Jenny doit faire face à de nombreuses difficultés liées à son nouveau poste. Pas facile de devenir le chef de ses anciens collègues et d'être submergé par la quantité de travail que cela génère. Et petit à petit, l'enfer commence pour Jenny. Je dois dire que c'est la partie que j'ai préféré dans ce roman. Il faut dire que le monde du travail abordé dans la fiction m'a toujours intéressé.

    Et enfin, une grande partie du roman met en scène les amies de Jenny et leur road trip à vélo. On y découvre de chouettes paysages et l'amitié semble être au cœur de ce voyage. Mais petit à petit, des révélations vont être faites et l'ambiance va en pâtir. 

    Bref, un roman contemporain qui aborde des thèmes importants et variés. Très agréable à lire !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Titre : Le chemin de la plage
    Auteur : Anna Fredriksson
    Traducteur : Lucas Messmer
    Editeur : Denoël
    Parution : 2 novembre 2017

  • "Treize jours" de Roxane Gay

    treize, jours, roxane, gay, denoël, & d'ailleurs, haïti, kidnapping

    Mireille Duval Jameson est originaire d'Haïti. En vacances avec son mari Michael et son bébé Christophe à Port-au-Prince, Mireille est kidnappée. Ses ravisseurs demandent un million de dollars en rançon à son père, homme riche d'affaire à Haïti. Mais ce dernier refuse de payer. Jour après jour, Mireille va vivre un véritable cauchemar auprès de celui qui se fait appeler Commandant et de ses hommes.

    Le résumé et la superbe couverture m'ont tout de suite attiré et donné envie de découvrir ce roman.

    Le premier chapitre nous permet de rentrer dans le vif du sujet puisque Mireille nous raconte d'emblée son kidnapping. Il s'agit de chose assez courante en Haïti, ce pays qui se démarque nettement par le décalage entre les pauvres d'un côté et les riches de l'autre. Cette opposition frappante, Mireille nous l'exprime à plusieurs reprises, surtout lorsqu'elle nous explique sa vie avant son kidnapping (rencontre avec son mari, rencontre de Michael avec ses parents, ses séjours en Haïti...).

    Puis nous avons le récit de ses jours de captivité, où Mireille tente de résister à plusieurs reprises et finira par en payer les conséquences... Certains passages sont durs et très violents. On a l'impression d'être dans la même cage qu'elle et on a terriblement envie de l'aider.

    Vient ensuite la libération après treize jours de captivité. S'en suit alors le retour à la vie normale, à comment essayer de surmonter ce traumatisme et savoir si le pardon est envisageable ou pas.

    Les différentes parties (sa vie d'avant, son kidnapping et sa vie d'après) sont aussi intéressantes les unes des autres. J'ai été littéralement captivé par le récit de Mireille qui nous fait passer par une palette d'émotions diverses et variées.

    Bref, un roman choc à découvrir !

    Je remercie les éditions Denoël !

    Petite citation pour la route : "Nous adorions Haïti. Nous haïssions Haïti. Nous ne comprenions ni ne connaissions Haïti. Des années plus tard, je ne comprenais toujours pas Haïti, mais je me languissais d'Haïti de mon enfance. Quand on m'a enlevée, j'ai su que je ne retrouverai jamais ce Haïti-là."

    Titre : Treize jours
    Auteur : Roxane Gay
    Traducteur : Santiago Artozqui
    Editeur : Denoël
    Collection : & d'ailleurs
    Parution : 24 août 2017