Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Juste après la vague" de Sandrine Collette

juste,après,vague,sandrine,collette,denoël

Maddie, Pata et leurs enfants sont bloqués sur une île dans leur maison depuis qu'une vague gigantesque a recouvert les environs et fait monter les eaux. Mais le niveau de l'eau continue à monter… Une seule solution : partir avec leur barque. Malheureusement, il n'y a pas assez de place pour tous le monde. Les parents vont alors devoir choisir qui part et qui restera. Choix cruel...

Inutile de rappeler que Sandrine Collette est l'une de mes auteures préférées. Chacun de ses romans abordent des thèmes différents mais elle arrive toujours à nous captiver dès les premières pages.

Ici, l'auteure nous plante un décor apocalyptique. Imaginez vous dans votre maison, un peu de terrain et le reste aux alentours : de l'eau à perte de vue. Plus le temps passe, plus le niveau de l'eau monte et plus les réserves de nourriture diminuent. Il faut alors partir mais cela implique un choix dur, cruel, voire impossible. Et pourtant Pata et Maddie vont devoir le faire.

A partir de là, nous avons le récit de ceux qui sont partis et de ceux qui sont restés. Le lecteur a terriblement envie de savoir s'ils vont s'en sortir : ceux qui sont partis vont-ils trouver un autre endroit en sécurité ? Ceux qui sont restés vont-ils réussir à rester en vie ? 

La crainte du lecteur serait la peur de s'ennuyer au fur et à mesure de la lecture, mais je vous rassure, l'auteure parvient à nous garder en haleine grâce à divers rebondissements qui rajoute un peu de piquant à l'histoire.

Encore une fois, j'ai adoré ce roman de Sandrine Collette. L'auteure nous plonge dans une histoire très noire, qui pose un choix impossible, avec un côté survivialiste. J'ai hâte de voir ce que l'auteure nous réserve pour son prochain roman !

Bonne nouvelle : il est sorti en poche chez Le livre de poche !

juste,après,vague,sandrine,collette,denoël

Commentaires

  • Quel choix épouvantable, je le lirai certainement, pour l'instant j'ai Les larmes noires…. sur mes étagères. J'avais fait une petite pause dans les lectures car c'est bien noir quand même.

  • Oui c'est un choix cruel, impossible même et pourtant ... L'univers de Sandrine Collette c'est le roman noir et elle l'a prouvé à plusieurs reprises ! J'espère que celui ci te plaira !

Écrire un commentaire

Optionnel