Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

après

  • "Après la fin" de Barbara Abel

    après,fin,barbara,abel,pocket

    Attention, ce livre est la suite de "Derrière la haine" de Barbara Abel. Je suis obligée de spoiler un peu ce livre pour vous parler de "Après la fin", donc il est encore temps pour vous de ne pas lire la chronique qui suit ! ;)

    Tiphaine et Sylvain ont donc adopté Milo suite aux événements passés dans "Derrière la haine". Ils ont également emménagés dans l'ancienne maison de Laetitia et David, les parents de Milo. Oui mais voilà de nouveaux voisins arrivent. Il s'agit de Nora, une mère célibataire accompagnée de ses deux enfants : Iris et Nassim. Très vite, ils font connaissances et s'entendent plutôt bien, mais les fantômes du passé ne vont pas tarder à ressurgir ...

    Il me tardait de découvrir la suite et de savoir ce qu'il allait advenir de Milo et du couple Tiphaine/Sylvain. J'avais un peu peur car je ne voyais pas où l'auteur allait nous emmener, mais c'est sans compter sur le talent de l'auteure Barbara Abel. Avec l'arrivée du personnage de Nora, l'auteure brise l'équilibre précaire de la vie créée par Tiphaine. Je n'avais qu'une envie c'est que ce personnage paye enfin pour ce qu'elle a pu faire. Je vous laisse découvrir par vous même si cela sera le cas ou pas. Suspense ! ;)

    En tout cas, l'auteure parvient à merveille à recréer l'ambiance pesante et tendue de "Derrière la haine". Malgré tout, je garde une petite préférence pour l'histoire précédente.

    Bref, une suite appréciée et cohérente ! 

    Petites citations pour la route : "De manière ironique, la solitude est un étau qui vous opprime alors qu'elle est censée vous apporter autant d'espace que de liberté."

    "Le bonheur en amour était un leurre, un mensonge que l'on raconte aux enfants pour ne pas leur faire peur. L'amour n'engendrait que tourments, tristesse et désolation. L'amour, ça faisait mal."

  • "7 ans après" de Guillaume Musso

    7 ans après.JPG

    Sébastien et Nikki se sont aimés mais ont fini par divorcer. Un accord à l'amiable a permis à Sébastien d'élever leur fille Camille, tandis que Nikki s'occupe de leur fils Jeremy. Sébastien et Nikki évitent tout contact, sauf le jour où Nikki lui avoue que Jeremy a disparu depuis quelques jours. Les deux parents vont alors s'aider afin de retrouver Jeremy... Sauf que leur route croisera le milieu de la drogue et des meurtres...

    Guillaume Musso c'est l'auteur idéal pour l'été ! J'avoue ne lire que ses bouquins pendant la période estivale entre deux livres plus sérieux. Ici l'auteur garde son style , mêlant habilement une pointe de romance et une sorte d'enquête/aventure. 
    Cette fois, je suis un peu déçue car j'avais deviné pas mal d'éléments de fin dès la première moitié de l'histoire. Moins surprise que ses derniers romans certe, mais j'ai quand même passé un agréable moment !

    Le suspense est toujours bien présent et le style "page turner" de l'auteur est au rendez-vous. Ce qui fait que ce livre, bien qu'imposant, se lit avec une certaine rapidité !

    Certains passages m'ont paru trop "gros" pour être vrais, notamment l'idée de départ : que des parents divorcés acceptent de séparer des jumeaux afin d'en élever un chacun de leur côté ! C'est quoi ce délire ? Pour moi, ce genre d'info n'est pas réaliste et donc pas crédible du tout...

    Généralement, j'ai tendance à aimer ses livres mais à ne plus me souvenir réellement de l'histoire par la suite. Je pense que ce livre fera aussi partie de ce lot... en espérant que je ne vous aurez pas passer l'envie de le lire !

    Petite citation pour la route : "Je ne sais pas encore que je viens de rencontrer l'amour, le seul, le vrai, l'incendiaire. Celui qui vous donne tout avant de tout vous reprendre. Celui qui illumine une vie avant de la dévaster pour toujours."

  • "Après les hommes" de Mathias Bernardi

    après les hommeds.JPG

    Le monde a changé et les avancées pharmaceutiques aussi. L'existence d'un médicament appelé TranT permet aux plus riches de vivre plus longtemps. Des émeutes éclatent donc un peu partout et dénonçent les inégalités sociales. C'est dans ce contexte qu'est retrouvé mort Moran, un grand industriel pharmaceutique. Kathryn, employée par les labos pharmaceutiques, enquête au côté de la police locale de ce meurtre. Tout porte à croire qu'il s'agit d'un acte des émeutiers mais est-ce vraiment si facile ... ?

    Voici un livre que l'on pourrait qualifier de thriller-policier d'anticipation. ça part un peu dans tout les sens : la politique, le monde sans scupule des labos pharmaceutiques, les intêrets personnels et publics, ect...
    J'ai aimé que les personnages soient assez bien étudiés et fournis, même si celui de Kathryn m'a un peu soulé par moment : on a l'impression qu'elle séduit tous les hommes, elle parait peu crédible et en devient un peu lassante !
    J'ai mis un peu plus d'une semaine pour le lire, déjà parce que c'est un pavé et ensuite parce que si je ne notais pas les faits au fur et à mesure, j'avais tendance à m'y perdre un peu...

    Bon vous l'aurez compris, une lecture plaisante mais sans plus, que je vais certainement vite oublier !

    Petite citation pour la route : "Je m'appelle Antoine Bainville, je vais tout changer et presque personne ne le sait encore."